Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Uma Thur­man (Kill Bill) : "Harvey Weinstein a tenté de me violer"

Comme de nombreuses actrices avant elle, Uma Thur­man, qui a colla­boré avec lui sur les succès Pulp Fiction et Kill Bill, a trouvé le courage d’accu­ser enfin le produc­teur Harvey Wein­stein pour ses gestes inap­pro­priés envers elle.

 

[...]

Dans un témoi­gnage publié dans le New York Times ce samedi, l’actrice raconte comment le produc­teur, qu’elle connais­sait person­nel­le­ment depuis un moment avant les faits, l’a agres­sée entre Pulp Fiction et Kill Bill, deux succès produits par Harvey Wein­stein et réali­sés par Quen­tin Taran­tino. Elle raconte pudique­ment les gestes qu’il aurait eus dans un hôtel à Londres après un précé­dent inci­dent à Paris : « Il m’a pous­sée et a essayé de se jeter sur moi et de se désha­biller. Il a fait plein de choses désa­gréables ». L’actrice aurait alors déclaré à Harvey Wein­stein : « Si tu fais ce que tu m’as fait à d’autres personnes, tu vas ruiner ta carrière, ta répu­ta­tion et perdre ta famille, je te le garan­tis ».

[...]

Elle conclut : « Person­nel­le­ment, cela m’a pris 47 ans pour arrê­ter de dire que les gens qui sont malveillants avec moi sont "amou­reux". Ça m’a pris un moment parce que je pense que les petites filles sont condi­tion­nées à croire que la cruauté et l’amour sont en quelque sorte reliés. C’est un schéma dont nous devons nous sortir. »

Lire l’intégralité de l’article sur gala.fr

Voir aussi, sur E&R :

L’affaire Weinstein révèle la face obscure de l’Amérique,
voir chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je pense qu’elles veulent toutes faire parler d’elles !

    Je trouve anormal qu’elles ne l’aient pas dénoncé au moment des faits... ?
    Soyons lucides, nous ne sommes pas naïfs à ce point pour croire à leurs sornettes !!

    Même si toutes ces femmes n’avaient pas envie de lui, elles ont couché avec pour percer dans le métier, c’est clair !

    Je les trouve vicieuses et manipulatrices... passer de la femme consentantes à la victime, faut oser !

     

    • C’est exactement à cause de ce genre de propos que 1/10 seulement des femmes violées portent plainte.
      En fait votre comportement justifie le viol en le travestissant par l’appât du gain de la femme, sans soulever qu’il s’agit du contraire : un homme bien placé qui abuse de sa position dans le métier pour faire ou défaire une carrière, sans autre considération de talent que celui d’examiner l’écartement des cuisses.
      "Dénoncer au moment des faits une tentative de viol " ?!? vous réfléchissez , ou bien ?
      Vous dénoncez quand cela est efficace, sinon vous la bouclez, comme tout le monde, car que vous soyez puissants ou misérables, on vous jugera blanc ou noir (LaFontaine). En l’occurence dénoncer Weinstein pour tentative de viol, sans témoins, sans preuves, c’est faire un grand saut dans le vide. Merci pour le conseil !

      Votre signature suggère que vous êtes une femme (ClaraImbert), ce qui me semble hallucinant vu la teneur de votre commentaire.

      Je suis un homme, et je trouve les destins des violeurs patentés comme weinstein et ramadan mérités. La peur change de côté, comme il est dit dans les médias mainstream... pour une fois je souscris à cent pour cent.


    • Monsieur Clara Imbert, Madame Clara Imbert auait écrit " naïves" , non ?


    • @Padregio

      Ecoute imbécile !

      Certes, je suis une femme, et c’est justement pour ça que je donne mon avis sur la question, tu vois ?

      Demain, je me fais harceler par un inspecteur de l’éducation nationale (je suis prof), tu n’imagines tout de même pas que je vais me laisser faire... ?

      Si cela m’arrivait, bien évidemment, je trainerais cette personne en justice, peu importe ce qu’il adviendra de ma profession !

      Alors, à t’entendre - pauvre imbécile - sous prétexte qu"elles ont du talent et qu’elles veulent percer, elles doivent coucher à 20 / 25 ans avec des porcs et les dénoncer à 47 ans... après avoir percé et s’être fait un nom (sous les projecteurs)... c’est ça pour toi "la dignité" ?

      La réalité est que dans ce monde (cinéma) , tout le monde couche avec tout le monde, point. Tous des pourris !


    • Clara Imbert, je comprends votre révolte, je l’ai souvent perçue dans des situations similaires. Lorsqu’il y a quelque chose de grave à dénoncer, d’habitude il y a toujours quelqu’un que ça enerve suffisamment pour qu’il dise : "moi j’aurai dis ceci ou fais cela, peu importe les conséquences". La vérité est que la réponse que nous a donné notre camarade est loin d’être stupide en fait.
      Lorsque vous qui êtes considérée comme personne, accusez "quelqu’un", peu importe votre virulence, on ne vous croira pas ou, on vous ordonnera sans détour de vous taire, on vous dira que vous l’avez sans doute cherché, que vous dérangez, que c’est de votre faute. Je le sais je l’ai vécu et celles qui vous la ferme seront en plus des femmes comme vous. Les années passeront alors et vous n’aurez votre mot à dire que s’il a fait d’autres victimes.

      Le manque de solidarité entre femmes est bien connu (tres rarement étudié, mais miraculeusement évoqué et expliqué par Soral dans l’un de ses livres (Vers la féminisation)). En clair, lorsqu’une "rivale" tombe, on l’enfonce, plutot que de lui venir en aide. D’où peut-être la virulence de votre commentaire. Mais pour le reste je ne suis ni sociologue ni psychologue. La reflexion est ouverte.

      Cordialement,
      Une femme encore plus imbécile que le camarade précédent.


    • Je veux bien te repondre "idiote", pas de soucis !

      Tu evoques Alain et son livre "vers la féminisation", ok.
      Sauf qu’Alain parle bien des féministes , n’est-ce pas ?

      Pour ta gouverne, je ne le suis pas, tu vois ? Je suis une jeune femme de 25 ans qui voue un amour démesuré pour l’homme et de ce fait, je ne tolère pas et ne supporte pas de voir des RATES s’en prendre a eux... alors, je n’ai aucune leçon à recevoir de ta part ! D’ailleurs, je me demande si tu as bien lu le bouquin d’Alain, le lire c’est bien, mais le comprendre c’est mieux.

      Et pour terminer : le cas qui nous est présenté, concerne le harcèlement ou viol des actrices de cinéma hollywoodien et dans ce milieux pervers, il n’y a que des pourris... J’analysais la situation par rapport au milieu qui nous est présenté et surtout le contexe !

      P.S : Je le répéte, que mes detractrices me croient ou pas, si une telle situation se présente à moi, je me battrais jusqu’au bout pour faire condamner mon agresseur, quitte à tout perdre ! Je n’attendrais pas ma 47 ème année d’existence, je le ferais sur le champs !


    • #1894359

      À ’’ anonyme ’’

      Ton message me convient tout à fait.
      Si la volonté est la suprème créatrice de l’histoire, l’hypocrisie
      de nos sociétés occidentales, désormais sa plus menaçante destructrice.

      l’exemple du cas d’Uma Thuman, à l’image de dizaines d’autres s’étant
      déroulés durant des périodes rapprochées, laissent entrevoir tout un
      fonctionnement, une machine à pourvoir de la chaire, la plus fraiche et
      parfumée possible ... À quel point une tendance lourde, observable par
      le promeneur, peut se révéler par le simple trait de caractère moyen d’une
      communauté : Le puritanisme. Depuis Marilyn, en passant par la belle Uma,
      elles auront toutes permit l’étalement de ce microcosme culturel tout à fait
      dégénéré, celle de la carte crédit charnelle. Pour avoir des crédits, elles devaient,
      en plus de répondre aux attentes eugénistes des réalisateurs, abandonner
      et livrer leur chaires à un producteur dégénéré, bon pour le trou, et tout ce
      puritanisme du sourire de la femme comblée, uniquement publicitaire,
      rayonnait tandis que ne fondait pas le gigantesque iceberg de la connerie,
      celui consistant à porter tel un ange de concupiscence et de succès,
      le gros porc et son dessein, au dessus même des rivières et lacs de merdes
      qu’il engendrait par la normalisation des moeurs qu’il professait, se rapprochant
      plus de celui de l’animal que de l’humain.

      Qu’on ait transformé la douce mère de ses enfants choyés par une masochiste
      sadique, personnifiant le rôle de la libératrice mythomane ... ( y a à vômir )
      Autant les hommes auront été bernés par cette promesse esthétique, autant la
      femme en est arrivée à se ’’ niquer sa race ’’, entendez : nier son rôle impérial
      quand à la santé démographique du maintien de son groupe celui même l’ayant
      pourvu d’une langue, d’une cité et de multiples partenaires potentiels en vue
      de toutes entreprises responsables de l’amélioration d’éléments de la qualité
      de vie.

      Cette mascarade a assez durée, femmes comme hommes, il nous faut
      changer ce tableau collectif de notre patrie chérie, et de ses alentours alliés,
      vers celui de George Seurot et son : Un dimanche après-midi à l’île de la
      Grande Jatte. Pareillement l’ambiance de : Une baignade à Asnières, inspire
      la vision d’une réussite intégrale ; Celle d’honorer la beauté de la vie, à même
      la pureté des éléments nous entourant. L’équilibre qu’il faut pour maintenir cette
      chimie vitale est digne de notre espèce ou celle ci nous échappe.


    • @padrepio

      Je peux savoir d’ou tu sors ce chiffre de 1 agression sur 10 est rapporté. On peut voir l’étude ? Comment peut-on savoir qu’il y en a 10 s’ils ne sont pas rapportés. Les féministes sortent ce chiffre comme un lapin d’un chapeau mais personne ne nous fournis aucune preuve. Peut-être sauras-tu nous éclairer. On attend.


    • <<...pour percer...>>
      J’aurais pas trouvé mieux ;)


    • #1894570

      Mais n’est-ce pas aujourd’hui un passage obligé
      Si t’as pas été violé, c’est que tu n’es pas une victime
      Si t’es pas une victime ,c’est que tu ne dénonces pas
      Si tu ne denonces c’est que tu cautionnes
      Si tu cautionnes , c’est forcement que tu n’es ni de gauche, ni féministe
      Si tu n’es ni de gauche, ni féministe , c’est que tu es un horrible nazi
      Et donc cerise sur le cake aux pruneaux, si tu es nazi , tu es....
      Au malheur, au horreur , au blasphème , au monstre, au bête immonde au ventre fécond, au nauséabond
      Tu es un ANTISÉMITE
      (ça n’enlève rien, à la répugnance de ce docteur Franck-Weinstein de mes deux )


  • D’un autre côté vu la masse physique de Weinstein, s’il avait voulu la violer il l’aurait fait. En ce qui concerne le cas Weinstein, il n’y a toujours aucun viol, certes des "tentatives" super-lourdingues (et un peu détraquées) mais rien de vraiment dangereux ni de violent.
    D’autre part, question : où sont les "petits copains" de ces victimes ? Aucun d’entre eux n’est jamais allé lui péter la gueule au "gros porc" ? il semble que non et là encore il faudrait se demander pourquoi...


  • #1894017
    le 04/02/2018 par La guerre des gogols à gaule .
    Uma Thur­man (Kill Bill) : "Harvey Weinstein a tenté de me violer"

    On se demande quand il avait le temps de faire la cuisine ce pauvre Westchienne .

     

  • Malheureusement, et c’est pas réjouissant pour les femmes, mais une dingo de plus, avec un discours immature et incohérent.


  • Sauf erreur de ma part, les 3 plus gros scandales sexuels de ce début de siècle : Strauss-Khan, Savile, Weinstein...

    Hein ? Oui, exactement : 3 hommes. C’est tout ? Bien sûr... Pourquoi ? Vous avez remarqué autre chose, vous ? Quoi ? Ils mesurent tous les trois 1M80 ? Ah, d’accord. Ouais, c’est sûr, statistiquement, c’est un élément important.

     

    • Excellent !!

      Aujourd’hui, un journaliste est une pute ou un chômeur...

      Je considère qu’il en est de même pour pour les acteurs et actrices... Avec un passage du second au premier degré irréfutable qui semble faire mal au "luc" !!!

      Pourvu que ça dure...

      LAFESSE


  • Hum, la salade habituelle" les petites filles conditionnées....", le 3/4 de sa tirade est d’essence societale..., mouais.

    Autre chose : ces actrices qui, fortune faite, déballent soudain, après avoir toléré "l’intolérable" pendant si longtemps : je suis dubitatif..


  • Uma Thur­man est certainement l’une des plus légitime dans cette affaire et s’est tu jusque là, à cause du laxisme et de la lâcheté de Tarantino entre Pulp Fiction et KIll Bill !!! Harvey Weinstein a même reconnu les faits et s’en ai excusé !

     

  • Absolument personne n’ose accoler au nom de "Weistein" l’adjectif "juif" . Soumission mondiale .


  • Cela prouve une fois de plus que la dignité et le fric sont inséparables, quoi qu’on dise, ou que l’on tente d’expliquer .On est prêt à trahir sa dignité et à s’assoir dessus, tant qu’il y a des paillettes et du pognon .Et maintenant que le pot aux roses est découvert, la mémoire soudainement revient . C’est bien un monde de faux culs


  • La cruauté en amour ce n’est pas bien c’est sûr ah oui oui.. Mais vous nous méprisez dès lors que l’on baisse la garde avec vous, qu’on devient des carpettes, des mecs gentils. Alors vos discours vous pouvez vous les mettre où je pense.

     

    • Exact, je confirme. Il faut mieux savoir être ferme quite à passer pour un " méchant macho" que trop doux et se faire baltringuiser-cocufié par la gente dame qui n’a aucun scrupule à trahir lorsqu’elle méprise. Le pire reste les hommes qui les encouragent dans cette trahison, ce sont eux les pires traitres à l’humanité, et non les femmes de peu de foi qui se permettent les pire vices avec l’appuie de ces sous-hommes "amis de ces dames".


    • Mais oui, bien vrai, une baffe de père et une fessée de mari, ou vice-versa, ça remet les idées à l’endroit quand la femme ou l’enfant par de travers et se demande si y’a encore un homme a la maison...
      Non mais !


  • Satisfaire sexuellement weinstein pouvait rapporter gros, et maintenant l accuser de viol peut rapporter gros. Ce n est qu une question de bizness instrumentalisé par la lois et les féministes.
    Elle sont en train de créer le marché du "je me suis fais violée a l insu de mon plein grès" et je demande réparation.

     

  • Un détail qui à son importance dans cette chasse au sorcières qu’est devenu le "#Me oo" et bientôt sa variante locale "#Balance ton porc" : Les associations féministes aux états unis utilisent les fonds collectés pour "dédommagement" pour recruter d’avantage d’avocats qui n’en ont rien à faire de la vérité et qui attaquent telle une meute enragée tout ce que ces harpies leurs désignent.

    Elles utilisent les victimes avec ou sans leur consentement, et quand elles en sont a court, elles en créent de toutes pièces. Actuellement le terme harcèlement est tellement arbitraire que le simple fait qu’une femme regrette d’avoir diner avec un homme peut le faire passer devant un juge, c’est devenu hors de contrôle. C’est pour ça que certaines "victimes" apparaissent de nulle part.

    Tout le système judiciaire américain (envahi par les féministe) est impliqué de manière sordide pour amener au bucher tous les hommes de pouvoir, certains le méritent, d’autres sont clairement des victimes bien consenties par les féministes.


  • Quelle connerie et c’est justement parce que je suis une femme que je le dis.
    Tu te plains 150 ans après les faits de viol agression sexuelle ou harcèlement ???!!!... comme Asia Argento etc après la gloire les festivals les tapis rouges et l’argent......


  • #1894336

    A quand la suivante ?
    Ces femmes devraient arrêter de "balancer" maintenant.
    Je me demande pourquoi elles n’en ont pas parlé avant ou même porté plainte mais "ça c’était avant", elles ont tout de même profité du système.
    Elles finissent par devenir presque ridicules.

     

    • Est-ce qu’une secrétaire tripotée doit se la fermer parce qu’elle a eu quand même son salaire ?
      Savez-vous que même dans le porno les actrices portent plainte pour harcèlement.
      C’est à dire relations forcées dans les coulisses hors travail... donc non rémunérées.

      — Madame, vous devez vous déshabiller sur la plage. Sinon je dois verbaliser.
      — Savez-vous mon p’tit bonhomme qu’on me paye pour ça ? Voici ma carte et mon Kbis.


  • En fin de compte, nul n’est intouchable, mis à part le bagarreur et tripoteur de LCP, pour combien de temps encore...


  • #1894404
    le 04/02/2018 par Robespierre le Petit (dit le Preux)
    Uma Thur­man (Kill Bill) : "Harvey Weinstein a tenté de me violer"

    Et l’amour dans tout ça ?


  • Cette satanique est mariée à un milliardaire gérant de hedge funds, c’est à dire ce qui se fait de pire.
    De toutes façons, toutes ces pleurnicheuses publiques, à qui il n’est en fait rien arrivé, vous pouvez vérifier, sont soit des demeurées profondes, soit des sataniques.
    Un exemple de plus.


  • L’affaire Ramadan découle directement de cette manipulation féministe weinsteinesque..
    Pas de weinstein pas d’affaire ramadanesque.. Tout ceci n’a rien à voir avec ces pseudos affaires sexuelles.. La vérité est ailleurs ils sont tombés pour d’autres choses..
    Parce que si c’est pour seulement des frasques sexuelles alors combien d’autres auraient dû tomber aussi..et puis venir se plaindre des années après c’est vraiment peu crédible !
    Tout ce flot d’affaires sexuelles hyper médiatisées et ciblées pour occulter les sordides affaires des réseaux pédocriminels..et autres esclavagismes sexuels .. Omerta sur Bergé , babybel et ses soirées à caractère pédophile saupoudrées de substances illicites... Le traitement médiatique complaisant avec Allen l’incestueux pédophile affaire beaucoup plus grave que ces histoires d’amour contrarié qui finissent en vengeance médiatique ..tout cela orchestré par la clique sioniste talmudique scélérate pro pédophile .


Commentaires suivants