Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Hassan Nasrallah : "Il n’y a pas de terrorisme islamiste"

Discours du secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, le 19 janvier 2018.

 

 

À lire chez Kontre Kulture :

Hassan Nasrallah, sur E&R :

 






Alerter

52 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1894009

    J’aime bien ses explications et son respect envers le Christianisme et les Chrétiens. Le terrorisme est l’enfant de la finance et des marchands de canons.

     

    Répondre à ce message

  • #1894122

    Monsieur Nasrallah, les Etats unis n’ont pas choisi de se dénommer "l’état hrétien", et le type qui a appuyé sur le bouton à bord de l’Enola Gay n’a semble-t-il pas crié : "Jésus est grand".

    Bien que le président américain jure sur la Bible, l’état américain est je crois un état laïque bien plus qu’un état chrétien.

    Ceci étant dit : Il y a de bons et de mauvais chrétiens, comme il y a de bons et de mauvais musulmans.
    Avoir la foi ne fait pas du croyant un saint, et ne suffit pas à le préserver du mal ( d’où la nécessité du salut, qui est une grâce pour les chrétiens ).

    Il est préférable, lorqu’ils ont lieu, d’appeler les terrorismes chrétien, et musulman, par leurs noms, plutôt que de nier les deux.

    L’orgueil est le premier des péchés.

     

    Répondre à ce message

    • #1894153
      Le 4 février à 16:24 par reymans
      Hassan Nasrallah : "Il n’y a pas de terrorisme islamiste"

      Quelle mauvaise foi de votre part, précisément.
      Le terrorisme est d’abords et avant tout un instrument d’état.
      Quel état musulman pratique le terrorisme svp ?
      Les états occidentaux, quant à eux, usent et abusent de ces ficelles depuis des lustres, quitte à instrumentaliser la religion, quelle qu’elle soit.
      De la mauvaise foi, c’est le terme.
      La vanité aussi est un péché, mais avant tout car je ne suis pas croyant, l’aveuglement est une arme de destruction massive.

       
    • #1894161

      @reymans



      Quel état musulman pratique le terrorisme svp ?




      L’Arabie Saoudite et le Qatar.

       
    • #1894170
      Le 4 février à 16:45 par Je suis pas Charlie
      Hassan Nasrallah : "Il n’y a pas de terrorisme islamiste"

      "Le type qui a appuyé sur le bouton à bord de l’Enola Gay n’a semble-t-il pas crié : "Jésus est grand".

      Qui est le plus abjecte, les terroristes qui tuent au nom de Dieu ou ceux qui instrumentalisent ces paumés abrutis à des fins politiques et géostratégiques ? Le terrorisme international est piloté de l’extérieur. Les hordes terroristes continuent à sévir en Syrie et dans la région parce qu’ils continuent à bénéficier du soutien des Etats-Unis. Autrement il y aurait longtemps que Moscou, Téhéran et Damas auraient débarrassé le Moyen-Orient de ces fous à lier.

       
    • #1894184

      Voici les noms de quelques groupes qualifiés de terroristes : Action directe, RAF, IRA, ETA, FIS, GIA, Sentier Lumineux, FLNC, Al Qaïda, DAESH, Auquel on peut ajouter les mouvements de résistance française tels que l’AS, les FTP, etc. considérés comme terroristes par l’occupant nazi.

      Nommez s’il vous plaît parmi ces mouvements ceux qui, selon vous, sont ou furent des instruments d’états, expliquez nous en quoi, et pourquoi nous devrions en tirer une règle qui ferait du terrorisme un instrument d’état par définition.

      Merci.

       
    • #1894187

      Qui est le plus abjecte, les terroristes qui tuent au nom de Dieu ou ceux qui instrumentalisent ces paumés abrutis à des fins politiques et géostratégiques ?




      Ceux qui massacrent des innocents sont plus coupables que ceux auxquels ils obéissent. Ordonner de commettre une atrocité est une chose, la commettre effectivement en est une autre, plus grave encore.

       
    • #1894196
      Le 4 février à 17:12 par Je suis pas Charlie
      Hassan Nasrallah : "Il n’y a pas de terrorisme islamiste"

      "Il est préférable, lorsqu’ils ont lieu, d’appeler les terrorismes chrétien, et musulman, par leurs noms, plutôt que de nier les deux"

      Une analyse digne du "petit coq" de Ron Chaya. Evidemment le "terrorisme juif" incarné par l’Etat d’Israël, pour vous, n’existe pas. Même si ce dernier a des ramifications internationales. C’est comme avec la mafia. C’est toujours la sicilienne ou la russe qui fait la une de l’actualité mais jamais la plus puissante de toutes les mafias. Elle est toujours occultée. Bizarre... Une question, à qui profite tout ce terrorisme international qui ensanglante notre belle planète ? Aux Bouddhistes, aux Chrétiens, aux Musulmans, aux Esquimaux...

       
    • #1894289

      Je ne parle pas du terrorisme juif parce que Nasrallah n’en parle pas, et c’est tout, s’il n’y a que ça pour vous faire plaisir, on peut tout à fait le rajouter sur la liste, je n’y vois aucun inconvénient, vous faites un procès d’intention.

      L’état israélien a-t- il étendu son territoire suite aux attentats djihadistes de ces dernières années ? A-t-il gagné de l’argent, des ressources ? La situation politique en Palestine a-t-elle basculé de manière significative en sa faveur ? De quel gain parlez vous, concrètement ?

      Et si gain il y a eu, reprochez le donc à ceux qui se sont engagés dans les rangs de Daesh, sans oublier qu’ils ne l’ont pas fait pour servir l’état juif, mais leur fantasme de renaissance d’un califat.
      Et si leur entreprise s’avère contre productive, ils n’ont qu’à s’en prendre à eux même.

      Dans toute guerre les erreurs et les défaites profitent toujours à l’ennemi.

      Enfin si vous voulez affirmer que Daesh est piloté par Israël ou qui vous voulez, soit, mais prouvez le. Quels sont vos documents, vos preuves factuelles et irréfutables ?

      Car vous ne pouvez l’affirmer sur la base de simples conjectures, émises à partir des discours d’un petit Rav et de ses histoires de coq.

       
    • #1894320
      Le 4 février à 20:19 par reymans
      Hassan Nasrallah : "Il n’y a pas de terrorisme islamiste"

      Ce sont les états qui les nomment terroristes, ca facilite aussi les choses.
      On pourrait citer alqaida et ben laden, fortement soutenu et financé par les usa via leur satellite saoudien (pays qui n’existerait plus depuis longtemps sans l’appui americain, qui ne ferait rien sans leur aval). Un groupe terro qui a justifié déjà l’invasion de pays et la politique globalement menée dans le monde par les atlantistes que je ne prendrais pas le temps de détailler ici, le site est là pour vous instruire.
      Les ennemis les plus pervers sont ceux qui ne se dévoilent pas au grand jour mais restent tapis dans l’ombre à fomenter leurs plans.

       
    • #1894609

      « Quel état musulman pratique le terrorisme svp ?
      L’Arabie Saoudite et le Qatar. »
      Et pays qui sont « par ailleurs » des partenaires de jeu de quels autres pays ?

       
    • #1895017

      Surtout qu’Hiroshima et Nagasaki étaient les villes les plus chrétiennes du Japon..

       
    • #1895051
      Le 5 février à 21:28 par becalme
      Hassan Nasrallah : "Il n’y a pas de terrorisme islamiste"

      @ Tro, pour vous répondre sur le terrorisme : Le terrorisme est la meilleur arme politique (donc l’état) puisque rien ne fait réagir d’avantage les gens que la peur d’une mort soudaine . A.Hitler. Amicalement.

       
    • #1895458

      Que le terrorisme soit pour Hitler la meilleure arme de l’état nazi ne signifie pas que tout terrorisme est étatique.

      Hitler appelait lui même les résistants des terroristes.

      Votre remarque n’est pas un argument valide.

       
  • #1894150
    Le 4 février à 16:19 par Je suis pas Charlie
    Hassan Nasrallah : "Il n’y a pas de terrorisme islamiste"

    Force est de constater que Alain Soral et Hassan Nasrallah n’ont pas la même opinion sur Donald Trump. Pour ma part, je suis complètement aligné sur la vision du second. Trump ne trompe pas ceux qui luttent sur le terrain contre le sionisme et le terrorisme. C’est un ennemi déclaré de la résistance et des pays souverains.

     

    Répondre à ce message

  • #1894163
    Le 4 février à 16:34 par Saladin
    Hassan Nasrallah : "Il n’y a pas de terrorisme islamiste"

    Il a raison ! Le terrorisme n’est pas musulman, si non cela se saurait en 1400 ans d’histoires.

     

    Répondre à ce message

  • #1894292

    Je comprend sa sensibilité en tant que musulman et son propos. Apppelons donc ce phénomène “Terrorisme wahhabo-sunnite sous contrôle americano-sioniste”. Ou peut-être bien “Abruti ouech ouech et obsédé sexuel armé, formé à Trappes et sous téléguidage Israélien”. Voilà qui est mieux.

     

    Répondre à ce message

  • #1894346
    Le 4 février à 21:01 par Emilien Chaussure
    Hassan Nasrallah : "Il n’y a pas de terrorisme islamiste"

    Islamisme veut dire "doctrine de l’islam". Point. Toute autre définition est une manipulation sioniste. A chaque fois qu’un gros malin dit doctement : "attention ! j’ai pas dit musulman hein ! j’ai dit islamiste", il renforce cette manipulation sémantique qui ne vise qu’à salir l’islam. Comme intégriste vise à salir intégrité. Comme fondamentaliste fondement. Comme radicalisation racine...
    La première des résistance c’est de refuser d’employer les mots piégés de l’Empire.

     

    Répondre à ce message

  • #1894403

    médamzémessieu : Hassan Nasrallah !

     

    Répondre à ce message

  • #1894418
    Le 4 février à 22:48 par Je suis pas Charlie
    Hassan Nasrallah : "Il n’y a pas de terrorisme islamiste"

    @Tro

    Daech est piloté par l’axe Washington-Tel-Aviv dans l’objectif, entre autres, de pérenniser la présence d’Israël. Un régime abject dont vous minimisez le rôle dans cette vaste conspiration internationale contre le monde arabe libre. Vous ne voyez pas le gain de l’entité sioniste dans cette affaire, vous plaisantez ? Tous les pays arabes hostiles à "Israël" sont détruits par des hordes fanatiques instrumentalisés. Le général Clark, ancien commandant des forces armées de l’OTAN — excusez du peu — et ancien candidat à l’élection présidentielle des Etats-Unis, a déclaré que Daech était une création israélienne. On comprend dès lors pourquoi il n’y a que le Sionistan dans cette région qui échappe au sabre wahhabite. Daech, cette machine à diaboliser l’Islam, a fait du massacre des musulmans une spécialité maison halal. C’est donc bon pour "Israël" comme dirait l’autre.

    http://www.afrique-asie.fr/le-gener...

     

    Répondre à ce message

    • #1894968

      Clark explique que des alliés des US ont participé au financement de Daesh, dans le but de combattre le hezbollah. Il s’agit probablement d’Israël, mais il n’est pas besoin de piloter, comme vous dites, les hordes fanatiques. Les djihadistes musulmans s’engagent de leur plein gré et ne sont pas endoctriné par des non musulmans. On a simplement exploité des germes que l’islam porte en lui depuis sa création. Les musulmans se battent et s’excommunient entre eux depuis toujours, ça a commencé dès la mort du prophète.

      Quant à Israël, il est pérennisé avec ou sans Daesh. Les arabes ne font plus rien depuis longtemps pour la Palestine, les ricains ont nettoyé l’Irak, les juifs ont la bombe, une très bonne armée, du pognon, le soutien des US... Bref, c’est plié. Daesh n’est pas une condition sine qua non de la survie d’Israël, un moyen parmi d’autres tout au plus.

      Ne reste pas moins qu’il a ses objectifs propres, comme l’espoir d’un califat, et d’une expansion digne des empires passés. Auquel cas il se retournerait contre ses bienfaiteurs.

       
    • #1895449

      P.S :

      Daesh n’a pas été créé par israël sous prétexte qu’il aurait reçu leur financement.
      C’est plus subtil, exactement comme pour les nazis, qui ont reçu de l’argent juif et
      américain, ils n’étaient pas pour autant leurs créatures, ils les ont aidés par intérêt c’est tout.
      Clark explique bien que ceux qui ont financé Daesh avaient besoin de fanatiques religieux, ce sont ses termes.
      Et ils les ont trouvé, ils ont bel et bien financé des terroristes musulmans, qui n’attendaient que ça.

       
  • #1894475
    Le 5 février à 00:38 par Padrepio
    Hassan Nasrallah : "Il n’y a pas de terrorisme islamiste"

    Il n’existe pas de Jihad dans le nouveau testament.
    Allahou Akbar est crié à chaque attentat terroriste.

    Ce deux faits contredisent les allégations de Nasrallah. Les faits sont têtus !

     

    Répondre à ce message

    • #1894584
      Le 5 février à 09:14 par Emilien Chaussure
      Hassan Nasrallah : "Il n’y a pas de terrorisme islamiste"

      Les faits ne sont pas seuls à être têtus...
      Allahou akbar (Dieu est -le- plus grand) est clamé par les musulmans à toutes les occasions qui nécessitent de se rappeler que... Dieu est plus grand. Quand un homme meurt, quelles que soient les circonstances : Allahou akbar !
      Ce qui me préoccupe, moi, est que les Chrétiens ont tellement intégré la pourriture laïque qu’ils ont honte de dire Dieu est grand ! si Dieu le veut ! si Dieu le permet ! Dieu m’en préserve ! Que les musulmans vous inspirent, en l’occurrence ! Leur foi est profondément ancrée.
      Quant au jihad supposément absent des Evangiles... cela prouve (encore) que tu parles de ce que tu ignores : le fouet pour les marchands du Temple c’est du jihad, l’agonie sur la croix c’est du jihad...
      Mais le lavage de cerveau que tu as subi te rend impénétrable à ces vérités. Pour toi, l’évocation de "Allahou akbar", "jihad", "charia", etc. déclenche une réaction de trouille comme la sonnerie déclenche la salivation du chien de Pavlov.
      Récupère ton âme camarade : elle est entre de mauvaises mains.

       
    • #1894608

      @ Emilien Chaussure

      Merci.

       
    • #1894890

      Les chrétiens n’ont pas besoin de crier à tous les toit "Dieu est grand". la foi c’est dans le coeur avant tout, pas pour se monter aux autres...

       
    • #1895008
      Le 5 février à 20:44 par Emilien Chaussure
      Hassan Nasrallah : "Il n’y a pas de terrorisme islamiste"

      @Kalel
      Il y a des cœurs qui ressemblent à des prisons.
      Les grands airs d’intériorité pudique n’y font rien : les chrétiens dans leur ensemble se sont soumis aux injonctions laïcardes de confinement honteux. C’est toujours plus facile de reprocher aux musulmans d’exprimer leur foi ("se montrer" selon ta charitable expression) que de reconnaître sa propre défaite devant les gros yeux de Marianne.
      C’est bientôt Carême : mes amis chrétiens n’ont aucune honte à admettre que c’est l’exemple des musulmans qui font Ramadan qui leur a inspiré de revenir à cette pieuse pratique.
      Chacun voit midi à sa porte...

       
    • #1895094

      Aucune défaite. L’Eglise vit sa Passion, et nous sommes dans le temps de l’Eclipse.
      Mais il faut être chrétien pour le comprendre. Tout est écrit depuis des siècles.
      Finalement, c’est le Coeur Immaculée de Marie qui triomphera.

       
    • #1895784
      Le 7 février à 00:31 par Iskandaar
      Hassan Nasrallah : "Il n’y a pas de terrorisme islamiste"

      Les chrétiens n’ont pas besoin de crier à tous les toit "Dieu est grand". la foi c’est dans le coeur avant tout, pas pour se monter aux autres...



      « Mon dieu ». Lisez les correspondances de vos ancêtres pas si lointain : dans les correspondances et lettres d’hommes d’états, juristes, fonctionnaires..etc en Angleterre ou en France (par exemple), on ne cesse d’y évoquer Dieu ou le Christ, c’était alors encore en Europe une culture religieuse globale. Il n’y avait pas une signature, un ordre ou un cachet qui ne fut associé à la divinité. Par rapport au temps de décadence actuel c’est simplement un « autre monde ». Les (petits) hommes modernes (qui d’ailleurs ne lisent plus, et certainement pas les anciens textes) ont totalement oublié cette réalité commune aux civilisations, et s’en émeuvent lorsqu’ils la voient encore présente chez les autres, forcément, « arriérés, barbares, sanguinaires »...

      Oui dans les pays musulmans les expressions religieuses font partie des expressions de la vie courante, même pour la femme de ménage ... Les lettrés dans ces pays peuvent d’ailleurs s’étonner, à l’étude du français, du manque (voir absence) d’expressions religieuses dans l’état actuel de cette langue...

      Maintenant n’oubliez jamais que pour l’élite bourgeoise occidentale, peuples chrétiens ou peuples musulmans ne sont que de viles pièces sacrifiables sur leur échiquier. Au vu de votre commentaire vous n’avez toujours pas saisi TOUT ce que cela implique...

       
  • #1894979
    Le 5 février à 20:02 par Pitchou
    Hassan Nasrallah : "Il n’y a pas de terrorisme islamiste"

    Y a un truc intriguant, pourquoi les chrétiens ne réclament t’ils pas leur part juste et historique de Jérusalem ? En auraient ils honte ?
    Si quelqu’un a une idée sur ce point bizarroide, d’avance merci.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents