Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un F-16 israélien s’écrase après un raid contre des cibles iraniennes en Syrie

L’armée a dénoncé « la plus sérieuse violation de la souverainté israélienne par l’Iran depuis le début de la guerre en Syrie ». Selon le lieutenant-colonel Jonathan Conricus, un drone iranien a été abattu samedi matin en territoire israélien. L’apareil a été repéré vers 04h30 au-dessus de Beit Shean au sud de Tibériade.

 

 

Vers 05h30, sur ordre du chef d’état-major des armées israélien, Gadi Eizenkot, plusieurs chasseurs ont alors décollé pour frapper des « cibles iraniennes » sur le territoire syrien. Au total, 12 sites (4 iraniens et 8 syriens) ont été frappés dans la région de Palmyre. À en croire les médias israéliens, ces représailles ont notamment visé une base d’où l’avion sans pilote aurait décollé.

L’un des F16, pris pour cible par la défense antiaérienne syrienne, s’est écrasé dans le nord d’Israël sur le chemin du retour sans que l’on sache s’il a été touché ou s’il a eu un problème technique. Le pilote et son co-pilote se sont éjectés et ont été conduits à l’hôpital. L’un d’entre eux est grièvement blessé.

[...]

L’armée a toutefois indiqué qu’Israël ne cherchait pas l’escalade mais que l’Iran et la Syrie jouaient « avec le feu ».

Damas parle de « nouvelle agression israélienne » pour justifier sa réplique. « L’ennemi israélien a repris ses agressions sur certaines positions militaires dans la région du Sud et notre défense aérienne lui a répondu et a repoussé l’agression », a déclaré une source militaire syrienne dans un communiqué.

Ce coup de chaud intervient alors qu’une forte tension règne depuis plusieurs semaines à la frontière nord d’Israël. En visite mercredi sur le plateau du Golan, Benyamin Nétanyahou a prévenu qu’il ne laisserait pas l’Iran établir une implantation militaire durable sur le territoire syrien ni menacer la souveraineté israélienne le long du plateau du Golan.

[...]

La mise en place, négociée en novembre dernier, d’une zone de « désescalade » sur le versant syrien du Golan, limite pour l’heure la menace d’un accrochage au sol. « Mais il est probable que l’armée de Bachar el-Assad cherchera tôt ou tard à reprendre le contrôle de cette zone avec l’aide de milices chiites », analyse Ofer Zalzberg, l’un des auteurs du rapport, qui prévient : « Il suffirait alors d’une erreur de calcul pour provoquer un conflit majeur ».

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

Pour voir la vidéo amateur du F16 abattu, cliquer ici.

Les raisons profondes de l’agression israélienne au Proche-Orient
sont sur Kontre Kulture :

 

La guerre de Syrie ne fait que commencer, voir sur E&R :

 






Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Le monde entier, que dis-je le monde ? L’univers et même au delà sait très bien que l’Iran et la Syrie sont des pays d’apartheid, suprématistes et belliqueux.

    Merde ! quand même ! Pour ce coup-çi l’ONU devrait réagir car les méchants se défendent !

     

    Répondre à ce message

  • Après avoir recoupé les différents articles, je dis qu’on est encore passé à 2 doigts d’un conflit majeur cette nuit !

    Israël a mené 2 raids à 8 avions dans la nuit.
    Le premier raid pour détruire un bataillon iranien qui mettait en œuvre des drones dans la vallée de Palmyre en plein centre de la Syrie. Ils ont rempli leur mission mais on fait face à des tirs de barrage nourri de la DCA syrienne qui leur ont couté au moins un avion.
    Suite à ça les Israéliens ont lancé un deuxième raid pour taper dans la province de Damas depuis l’espace aérien libanais (le Liban gueule). Ils n’ont rencontré aucune opposition lors de ce 2eme raid.
    La Russie tempère la situation en disant qu’ "il est inacceptable de mettre ainsi en danger la vie de soldats Russes" et qu’il ne faut pas que ça se reproduise.
    J’en conclu que quand on vous annonce 3 batteries de DCA détruites, il s’agit bien de batterie S300 ou S400 avec des soldats Russes a proximité pour aider à leur mise en œuvre.
    3 batteries de missile syriennes, plus 4 sites militaires iraniens, plus au moins 5 dépôts d’arme, les Israéliens vendent chèrement leurs avions !

    Pour recouper l’info vous allez à l’onglet actualité dans google, Israël+Syrie et vous lisez ce que les uns et les autres ont publié le 10 février.

     

    Répondre à ce message

    • Les russes auraient laissés détruire leurs systèmes s-400 sans broncher avec juste une petite remontrance, mais s’ils étaient aussi soumis aux israéliens qu’est ce qu’ils font à aider la syrie alors ?
      Les syriens ont des systèmes pantsir de courte et moyenne portée 20km, acquis avant le début de la guerre qu’ils doivent utiliser pour protéger les installations sensibles. Ils ne peuvent pas les utiliser contre l’aviation qui tire la plupart du temps depuis le liban. Ils effectuent la plupart des interceptions. Les israéliens ont peut etre touché le tiers des cibles visées.
      Les syriens en avaient commandé 50.

       
    • L’essai le plus subtil trouvé à ce jour :

      https://www.egaliteetreconciliation...

      Pourquoi Poutine "autorise-t-il" Israël à bombarder la Syrie ?

       
  • #1898241

    Insoutenable croche-pied nauséabond...
    et qui a eu lieu où ?
    => dans le ciel !
    Au dessus, c’est le soleil...

     

    Répondre à ce message

  • #1898243

    Au stade actuel des tensions géo-politiques globales, et compte tenu du fait que les néo-cons occidentaux ne reculeront devant rien pour leur politique de conquête expansionniste à l’aide de l’interventionnisme, du néo-colonialisme, d’une diplomatie hypocrite de "la loi du plus fort", etc... visant à l’implantation de gré ou de force le "Grand Israël" ou Moyen-Orient élargi, puis l’instauration / avènement du Nouvel Ordre Mondial, pourquoi l’espace aérien Syrien n’est-il pas encore totalement bouclé ?

    Puisque ce n’est pas par manque de moyens, ça l’est par pure tactique politique et stratégique.

    Faut-il comprendre que la "casse" consécutive s’inscrit donc dans ce tableau ?

    Faut-il laisser quelques espaces à l’ennemi pour se ménager encore un peu de temps avant l’"éruption" décisive qui viendra au final solder le rapport des forces en présence ?

    Avec une issue, que bien malin serait celui qui croirait déjà la connaître...

    Personnellement, j’espère évidemment que le mondialisme multipolaire l’emportera, si c’est vraiment pour sortir les peuples de l’enfer diabolique habituel.

    Après... on verra !

     

    Répondre à ce message

  • Il paraît que les Syriens, les vrais, ont des s300, ou la présence de bases russes..... Il faut croire que les aviateurs US et isra-hell iens ne volent pas beaucoup là bas...... C’est de la mandoline !

     

    Répondre à ce message

  • Selon al-Mayadin, c’est un Sam 5 qui a déboîté le F16. Ca vaut ce que ça vaut. Autant que l’hypothèse du problème technique que j’ai entendu sur une radio française.
    Enfin bref, ça chauffe.

     

    Répondre à ce message

    • Oui ça chauffe , d’après les news le drone en question aurait fait un survol du Golan puis aurait été abattu par un avion de chasse israélien qui a ensuite lui-même été abattu par la DCA syrienne.
      Soit ce drone ayant fait un petit tour dans le Golan a bien existé et alors les iraniens/syriens ont possiblement voulu tester leurs armes anti-F16 (pas terrible pour le moment peut mieux faire), soit ce drone est une pure invention israélienne (je penche plutôt pour cette hypothèse) et alors la réaction de l’armée syrienne a été plus qu’honorable, par surprise pouvoir abattre un F16 c’est pas mal.

       
  • Si ça se trouve c’ était un mirage , un coup de chaud au dessus du désert .

     

    Répondre à ce message

  • On voit bien ces derniers temps que le camp occidental a décidé de profiter des élections russes pour reprendre l’offensive non plus par une guerre de proxy (qui a échoué) mais en s’impliquant directement. Si c’est le cas, il faut s’attendre à une intensification des bombardements Israéliens, américains et turques pour faire tomber le régime. Je pense que la baisse brutale et inattendue des marchés cette semaine est probablement liée au fait que des initiés connaissant les plans occidentaux et les risques encourus se sont mis à vendre massivement. Reste à savoir ce que va faire Vladimir Putin, laisser faire et les sacrifices Russes n’auront servis à rien avec le risque de perdre la prochaine élection en prime ou intervenir avec le même risque ?

     

    Répondre à ce message

  • Sachant qu’un F16 coûte 50 Millions et que l’arnaque à la taxe carbone nous à couté 5 milliards un rapide calcul permet d’établir qu’Israël à pu s’acheter une centaine de F16.
    Il n’y a donc pas de quoi pleurnicher pour un appareil.

     

    Répondre à ce message

  • "menacer la souveraineté israélienne le long du plateau du Golan"
    Ouarf arf arf, c’est toujours le genre de phrase qui me fera systématiquement exploser de rire ! Quelle bande de mythomanes professionnels ces sionistes !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents