Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un Palestinien tué par l’armée israélienne en Cisjordanie

L’armée israélienne a tué par balles lundi un Palestinien dans le nord de la Cisjordanie occupée après des jets de pierres, ont indiqué des responsables des services de sécurité palestiniens.

L’armée israélienne a confirmé qu’un Palestinien avait succombé à ses blessures par balles, affirmant avoir d’abord procédé à des tirs de sommation pour faire cesser les jets de pierres en direction de civils israéliens.

Les sources palestiniennes ont, elles, évoqué des jets de pierre sur des véhicules militaires israéliens.

L’âge et l’identité de la victime, tuée près de la colonie de Tapuah, au sud de Naplouse, n’ont pas été précisés dans l’immédiat. Un autre Palestinien, âgé de 19 ans, a été blessé, selon les responsables palestiniens.

Selon un décompte de l’AFP, une vingtaine de Palestiniens ont été tués par l’armée israélienne depuis juin en Cisjordanie.

Le 10 décembre, c’est un haut responsable palestinien, Ziad Abou Ein, en charge du dossier de la colonisation au sein de l’Autorité palestinienne, qui est mort lors d’une manifestation qui se voulait pacifique après avoir été repoussé brutalement par des soldats israéliens qui l’ont empoigné à la gorge.

Voir aussi, sur E&R :

Rebondir sur le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pas de protestations des chancelleries ? Pas de cris d’orfraie ? Ces silences sont des encouragements tacites à la perpétuation de meurtres de la part de l’entité usurpatrice.Il faut dire que les victimes ne sont qu’Arabes,ceci expliquant cela.....


  • Imaginez : cette nuit du 31/12 , devenue chez nous " la nuit des voitures cramées " , un jeune malfaiteur pris en flag’ et écopant d’un gaz ou d’un projectile venant des forces de l’ordre et qui lui serait fatal ! ... Obligatoirement : 15 jours non stop de battage médiatique , des manifestations antifa et anti france surtout , des saccages de commissariat , des elites qui se confondraient en excuses ... Bref : l’asservissement de tout un peuple devant les " barbares" !
    ( à l’envers : les cisjordaniens sont chez eux et n’ont qu’à la fermer quand les occupants tuent les leurs en toute impunité ! )
    Si un "sursaut" national ne se met pas tres vite en place , nous serons dans peu de temps les " cisjordaniens" de l’Europe ! ... On s’en parle à nouveau dans quelques années ?


  • La Shoah par jet de pierres.


  • en moyenne depuis des années, 40 à 50 manifestants palestiniens meurent chaque année, sous les balles des gardes frontières de Tsahal , soit 1 tous les 8 à 10 jours ......La plupart ont moins de 25 ans. Qualifiés à chaque fois de terroristes (quelques soient les circonstances) la mort de ces 40 jeunes, fait moins de bruit au niveau international, que celle de 3 jeunes juifs faisant de l’auto-stop ou 4 rabbins assassinés dans une synagogue.

    Bien sûr, ceci reste en dehors des bombardements dans la bande de Gaza , qui font de leurs cotés des centaines, voir des milliers de morts palestiniens .