Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

"Un débat de fond entre les deux plus importants révolutionnaires du XIXe siècle"

Une note de lecture issue du numéro 65 de la revue Réfléchir & Agir (printemps 2020).

 

À l’heure où notre sinistre époque régressive ressemble de plus en plus au XIXe siècle de la bourgeoisie triomphante, les éditions Kontre Kulture ont pris l’heureuse initiative de republier les éléments du débat de fond historique entre les deux plus importants philosophes et économistes révolutionnaires de cette période : la controverse idéologique de 1846-1847 entre Pierre-Joseph Proudhon et Karl Marx.

Deux textes de définition idéologique opposés, qui se suivent et se répondent, à un an d’intervalle...

D’un côté, Proudhon, le Franc-Comtois enraciné, à la fois anarchiste, socialiste libertaire, fédéraliste et antisémite, précurseur de la Commune de Paris en 1871 et dont s’est réclamé Saint-Loup en son temps.

De l’autre, Karl Marx, le juif communiste internationaliste, l’inventeur de la dictature du prolétariat par les voies « socialistes scientifiques » du matérialisme dialectique et de la lutte des classes...

D’un côté, une certaine conception française de l’individu et de la société, de l’autre la vision la plus mécanique de la philosophie allemande : au cœur des deux, la place de l’homme dans la société...

 

Revenez aux fondamentaux avec Kontre Kulture !

 

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le plus grand "révolutionnaire" du XX ème siècle, c’est LF Céline, et on n’a plus le droit d’en parler alors que ce volcan n’est pas éteint du tout ! Alors on parle des vieilles lunes du XIX ème, ça ne mange pas de pain, ce n’est pas dangereux pour les exploiteurs en place .

     

  • #2449898

    Entre "la religion c’est l’opium du peuple" et "la propriété c’est le vol", le français de cœur finira t’il un jour d’écoper dans les cales sacrificielles du navire des philosophes idéologiques de notre réalité ? Vous le découvrirez (peut être) en achetant ce boukin :D


  • Quand tu présentes Marx comme juif, c’est que tu ne l’as pas lu...

     

    • Au contraire, c’est que tu l’as parfaitement lu....


    • @le Vieux de la Montagne

      Exact d’ailleurs il n’y a qu’à lire le manifeste du parti communiste, les fameux mouvements sociétaux ’’d’émancipation’’ des ’’minorités opprimés’’ qui ravagent l’Occident aujourd’hui y sont préconisés du moins deux d’entre eux dont celui qui à ouvert la porte à tout les autres !

      1- l’émancipation de la femme(le féminisme avant l’heure qui comme on le sait à mené à l’avortement de masse, à la pornographie généralisé et à la destruction de la famille traditionnel et ensuite se sont enchaînés les mouvements homosexuels, ensuite les minorités ethniques ’’opprimés’’ et ensuite le délire LGBT complet) !

      2 - l’émancipation de l’enfant vis à vis de ses parents(conflit des générations, destruction définitive de la famille et prélude à la sexualisation en bas âge des gosses comme on le voit aujourd’hui pour banaliser à terme la pédophilie) !

      On reconnaît bien la marque d’une certaine communauté dans ce genre de mesures qui aux États-Unis et en France ont carrément été appliqués par eux sans intermédiaires ! Simone Veil(avortement), Conh Bendit(pédophilie, sexualisation des gosses..) Gloria Steinem(Féminisme aux États-Unis) etc... etc..

      D’ailleurs je vais citer sur Gloria Steinem qui résume tout ! ’’En 1969, Gloria Steinem publie un article intitulé « Après le pouvoir noir, la libération des femmes », qui lui vaut une renommée nationale comme leader féministe.


    • @vendetta
      Nom de synagogue de Marx : Mardoché...
      Voir la composition des cadres de la première internationale largement communautarisée... C’est la raison de la prise de distance de Bakounine avec le mouvement puis son exclusion au congrès de La Haye (1872)..


    • Puisque vous avez l’air de bien le connaître, que pensez vous de son livre"sur la question juive"


  • A mon humble avis, le problème avec le marxisme et l’anarchisme est que ces deux visions du monde mettent l’accent essentiellement sinon exclusivement, sur l’aspect matériel et économique de l’existence humaine, on sent bien qu’il y a quelque chose qui manque, à savoir le côté sacré, transcendant de la vie, le fait que tout être vivant a un besoin inné d’aimer et d’être aimé en même temps que celui d’être rassasié.
    C’est pourquoi aujourd’hui Marx et Proudhon ne sont plus des modèles pour moi, même si je pense toujours que la lecture de leurs œuvres est encore profitable et enrichissante, surtout pour un public jeune évidemment.
    Pour ma part, je m’efforce aujourd’hui de marcher dans les pas de Jésus-Christ en aidant autant que faire se peut mes proches en difficulté, c’est la seule chose qui me motive vraiment, avec aussi l’étude de la science et de la philosophie.
    PS : je ne suis pas pratiquant, ne vais jamais à la messe, cela dit la lecture des Evangiles est toujours pour moi le meilleur moyen d’apaiser mes angoisses et de me préparer à la mort sans trop trembler (mais un peu quand même..)

     

    • JL29 écrit :

      "A mon humble avis, le problème avec le marxisme et l’anarchisme est que ces deux visions du monde mettent l’accent essentiellement sinon exclusivement, sur l’aspect matériel et économique de l’existence humaine, on sent bien qu’il y a quelque chose qui manque, à savoir le côté sacré, transcendant de la vie"

      — -> Exactement, et je rajouterai que cela est assez rédhibitoire et rend funeste et temporelle leurs philosophies (qui restent très brillantes et utiles, oui, mais matérialistes).
      On a des gens différents en apparence, mais dans le fond philosophique fondamental, ce sont les mêmes. C’est toujours comme ça avec les matérialo, car leur philo est plafonné et ils se retrouvent donc tous entre 4 murs à moyen terme, à se regarder comme des cons.

      Ce qui me fait penser à un dialogue d’Audiard, dit par Blier :
      "merde, on tourne en rond, merde, on tourne en rond, merde, on tourne en rond ..." ;-)


  • Je n’ai pas lu le livre Proudhon-Marx et vais l’acheter très bientôt.
    Cela étant dit le plus important philosophe et penseur du XIXeme et celui qui a eu le plus d’influence, et de loin, fut Joseph de Maistre. Sinon demandez-le à Balzac, Baudelaire ou Bloy...voire même à Marx lui même qui fut un de ses grands lecteurs !

     

    • Je prévois d’acheter le bouquin de KK, et le hasard fait que je viens de terminer Considérations sur la France y’a pas même pas deux heures.

      C’est assez impressionant. Il a raison sur tout.

      Par contre j’ai du mal à m’expliquer que De Maistre puisse être à la foi contre-révolutionnaire et Franc-Mac’ ( j’ai même lu que c’en était une ’’ figure éminente ’’ ) .

      Si quelqu’un de calé pouvait m’expliquer cette contradiction apparente... Merci.


    • il y a deux courants dans la FM, la FM opérative et la FM spéculative. l’opérative traditionnaliste et symboliste et la spéculative politique et libérale. l’une réunit des gens de métier et des honnêtes hommes, l’autre des puissants et des arrivistes. il y a une FM d’étude et de connaissance et une FM de réseaux et de manipulations idéologiques. le problème c’est que tout ça est parfaitement mélangé, le parfait égrégore. il n’y a pas de restriction de la parole possible pour un franc maçon.
      donc tout ce petit monde cohabite parfaitement. t’expliquer comment prendrait des heures mais qu’un Joseph de Maistre un Simon Bolivar un rené Guénon ou un Mozart aient été maçons n’est en rien choquant.
      (j’ai été maçon pendant près de dix ans, j’ai beaucoup appris et j’en suis pas mort moralement)
      en FM on trouve de tout, des gens remarquables mais aussi les pires ordures. (quand tu es une ordure, tu te fais initier dans une loge d’ordures et le tour est joué)


  • A mon humble avis, que je livre en pâture sans prétention aucune, la vraie source de nos inquiétudes devrait être ce monstre hybride issu du croisement du communisme et du capitalisme qu’est la Chine moderne : une bureaucratie régnant sur une économie de marché. L’Amérique et l’URSS fondues dans le même creuset. Marx et Adam Smith mêlant leur cerveaux dans la gestation d’une même créature bicéphale. Un État fort couplé à une économie libérale.
    Et pour saisir une telle réalité si contemporaine je ne vois pas les lumières que pourraient nous apporter Marx et Proudhon, honnêtement.
    À ce niveau de monstruosité qui n’est qu’encore qu’au stade à venir je ne vois, en toute humilité, que l’apocalypse de Jean comme clef de compréhension.

     

    • le communisme politique (marxiste) est un capitalisme d’état.
      que tu sois salarié américain russe ou chinois, t’es dans la même merde sauf que dans le capitalisme d’état t’as en plus un état totalitaire sur le dos. et cet état totalitaire devient maintenant une norme mondiale.
      l’URSS a fonctionné avec une banque centrale aux mains des banques occidentales (et c’est toujours le cas aujourd’hui en Russie).
      les deux systèmes sont interchangeables la dialectique du capital y est la même.


    • À cjn.
      Cet État fort couplé à une économie libérale n’est rien d’autre qu’une royauté moderne, en cela, cet État fort à tout de même souci de son peuple, car de la bonne santé de son peuple dépend la bonne santé de cet État fort, et à choisir entre un État fort d’un coté et de l’autre coté des lobbys aux mains des privés qui se foutent du peuple comme de leur premières chaussettes, le choix est vite tranché.
      Alors bien sûr, si en outre il existe des juifs-chinois-sioniste, L’État fort a tout intérêt à ne pas être phagocyté par ces adorateurs du diable, comme le sont les États de l’Occident Nord-transatlantique.


  • Le gros problème c est que les gens parlent de Marx et de Proudhon sans en avoir lu une seule ligne exception faite de commentaires ennemis qui extraient ça et là une phrase hors contexte de préférence détournée de son sens. Inculture générale de jobards paresseux !
    Exemple relatif aux commentaires d’ignorants qui pontifient sur le soi disant capitalisme chinois : je les invite à réfléchir ( hou le gros mot !) sur ce que signifient chez Lénine la NEP, la construction du socialisme dans un pays matériellement dévasté et où l’élite a été décimée par la guerre civile et l’intervention armée de 14 nations dont la France d ailleurs.
    Je rappelle à ces puits de science infuse que les pays socialistes ont été, depuis leur naissance l objet d agressions de complots de meurtres et de tentatives de corruption étrangère , de la part de l’impérialisme américain et de ses alliés . Aux anti sémites obsessionnels je rappelle que la famille de Marx était convertie et que lui même est considéré comme un écrivain anti sémite depuis son ouvrage :" la question juive" par tout ce que le monde compte de sionistes et de juifs fanatiques. Enfin il faudrait tout de même prendre en considération, question de simple bon sens , ( c est trop demander !) qu’ aux dictatures féroces des systèmes féodaux russes et chinois , ne pouvaient succéder que des dictatures populaires. Quant à l actualité, je vous invite à considérer la marche des sociétés chinoises et vietnamiennes ( où je demeure 6 mois de l année) qui avancent impétueusement matériellement et humainement. Elles nous laisseront en plan si nous ne nous engageons pas nous aussi sur la voie de l abolition du capital financier.

    _