Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Un député polonais permet à Nigel Farage de sauver son groupe au Parlement européen

Le groupe eurosceptique « Europe de la liberté et de la démocratie directe » dirigé par Nigel Farage pourra se maintenir grâce à l’arrivée d’un eurodéputé polonais.

Suite au départ d’Iveta Grigule du parti balte Union des paysans de Lettonie, le groupe mené par le chef de l’UKIP devait être dissous, la règle des représentants venant de 7 pays différents n’étant plus respectée.

Déjà les eurobéats se frottaient les mains à l’idée de voir les partenaires de M. Farage rejoindre les rangs des non-inscrits (où siège le Front national) et être privés notamment d’un budget de fonctionnement de 4 millions d’euros et d’un temps de parole conséquent.

Cependant, l’arrivée du député Robert Jaroslaw Iwaszkiewicz (photo ci-dessus) du parti polonais Congrès de la Nouvelle droite (Kongres Nowej Prawicy, KNP) va permettre au groupe « Europe de la liberté et de la démocratie directe » de renaître de ses cendres.

Trois autres députés issus de ce parti sont présents à Bruxelles mais n’ont pas souhaité se joindre à l’initiative de leur camarade. Le parti Congrès de la nouvelle droite se définit comme libertarien sur les questions économiques (réduction du périmètre de l’État et baisse de la pression fiscale) et conservateur pour les questions sociétales (rétablissement de la peine de mort, défense de la famille, refus du « mariage » homosexuel).

Nigel Farage s’est réjouit de rebondissement : « Pour paraphraser Mark Twain, les rumeurs concernant notre mort sont très exagérées. »

Voir aussi, sur E&R :

Sur l’Union européenne chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "La scène se passe en Pologne, c’est à dire nulle part" comme l’a dit Alfred Jarry en ouverture d’Ubu Roi. C’est même "Ubu Cocu". C’est beau, l’Europe ! Comme d’habitude, les polonais entrent en scène pour foutre la merde. Ils croient peut-être ressusciter leur petit empire polono-lituanien jusqu’à la Baltique ! On a fait deux guerres mondiales pour leur indépendance et voilà ce que cela donne en retour. "A bas la Pologne, Monsieur " ! Mais pourquoi cette règle de représentation pour un groupe et au nom de quoi ? On se le demande. Et la règle de 3% de déficit, décidée par des coquins dont un certain Chirac et qui fait chier la terre entière et réduit des millions de gens au chômage et à la misère ? Au nom de quoi ? De qui ? Foutons tout cela en l’air et que cela saute !

     

    • Ne pas mettre tous les polonais dans le même panier. Ce serait comme affirmer que tous les français sont pro-Hollande,Valls ou Fabius. Pour avoir discuté avec des militaires polonais, ceux-ci me disaient qu’il ne fallait surtout pas que la Pologne "lèche le cul des américains". La contestation anti-otan est bien entendu passé sous silence. Ils existent pourtant aux US une forte diaspora acquise aux républicains. Le démoniaque Brzezinski n’est certe pas ce que la Pologne a enfanté de mieux.


    • Interprétation abusive de l’histoire de l’Europe centrale ....Les français ne connaissent déjà pas leur propre histoire et se melent, une fois de plus de ce qu’ils ignorent....Le "petit empire polono-lithuanien s’étendait de la BALTIQUE à la MER NOIRE....et del’ODER à KIEV. En 1683 , ce sont les polonais qui ont écrasé les turcs sous les murs de VIENNE, et ont libéré les européens de la peur du turc pour trois siècles ....Il a fallu que les allemands aillent les rechercher pour qu’ils viennent serrer les boulons chez VOLKSWAGEN


    • Quelques subtilités au sujet de ce pays visiblement si exotique : le président de KNP, Janusz Korwin-Mikke est connu en France à travers les médias, donc passe pour quelqu’un de déséquilibré, tout autant que Soral passe pour un facho etc, on connait tous la chanson. En réalité, c’est un érudit, excellent mathématicien et vrai patriote, avec le sens de l’humour qui égale celui de JMLP. Il ne commet pas (à ma connaissance) des actes désespérés et il fait parti des incorruptibles.
      Il se rend également compte d’une chose que nous avons tous tendance à oublier, que voici : Il existe une règle dans l’histoire - celle d’abandonner le pouvoir aux dissidents juste avant que ça pète... Si vous suivez la politique européenne en dehors de la France, vous vous rendez compte qu’il y a des similitudes un peu partout (pleurs des victimes de l’antisémitisme, extermination civile des cathos, installation des immondices dans les endroits prestigieux, tel l’arc en ciel sur la place de Jesus-Christ le Sauver à Varsovie et notre magnifique plug de la Place V). Il existe la possibilité que tous les UMPS de l’Europe se préparent gentiment à lâcher au profits de divers FN, UKIP, KNP. Au moment où ce sera fait, un signal sera envoyé aux usuriers de Wall Street pour l’opération "la grosse crise, c’est maintenant". De cette manière la colère des peuples sera dirigée contre les nouveaux dirigeants. Et le tour sera joué. (C’est la version très brève du scénario, bien sûr). Janusz Korwin Mikke est conscient de cette possibilité, expliqué largement par un autre intellectuel polonais (Grzegorz Braun), et oeuvre (en mathématicien) pour qu’il ne se produise pas. Ergo, je lui fais personnellement confiance pour le deal avec Farage (à qui par contre je ne fais aucunement confiance).


    • @ Le 22 octobre à 17:25 par femme de droite

      Mille mercis pour ce commentaire long et riche en détails pertinents. Très instructif !


  • Faraj cite Marc Twain : "les rumeurs concernant notre mort sont très exagérées". Pas mal, l’english !

    Deux autres citations de Marc Twain : « Octobre est un mois particulièrement dangereux pour spéculer en bourse. Mais il y en a d’autres : juillet, janvier, septembre, avril, novembre, mai, mars, juin, décembre, août et février". Et celle là pour la route : "Consommée avec modération, l’eau ne peut pas faire de mal". A la tienne, Niguel ! Et vive la Pologne et les polonais !

     

    • Pour avoir discuté avec quelques polonais, l’OTAN, les US commencent à les briser menu.


    • La Pologne est très chère à mon cœur de français,évidemment. Et j’avais voulu évoquer l’empire polono-lituanien "de la Baltique à la Caspienne", ou au Dniestr. Mais cette petite cuisine européenne qui donne lieu à des rapprochements bizarres en dehors de toute transparence et au nom de règles impossibles à définir me fait penser à ce qui devait se passer à la Diète de Ratisbonne pour l’élection de l’empereur. Cela devint saumâtre. A quand un bulle pontificale pour mettre tout ce petit monde d’accord au chant des cantiques. Pologne et France avaient justement évité d’entrer dans le jeu impérial. Elles ont oublié la leçon de l’histoire.


  • Tout évênement, qui barre la route au sioniste islamophobe Geert Vilders de former un groupe parlementaire ayant la même idéologie me rejouit.

     

    • Ouvre les yeux ...Nigel farage est sioniste...C’est un grand ami d’Israel et de la city de Londres...

      « Les Amis d’Israël de l’UKIP existe afin de promouvoir la solidarité et la compréhension entre les membres de l’UK Independence Party et le peuple d’Israël. UKIP a longtemps insisté sur la nécessité pour tous les gens épris de liberté pour montrer leur soutien à Israël. Comme un capitaliste, parti démocratique libertaire, l’UKIP est un ami naturel de seul État juif du monde »
      Source : http://www.ukipfoi.moonfruit.com/#/...

      Si Farage soutient les sionistes et est financé par la city ce qui est la même chose demande toi pourquoi...


  • Papa Schulz va de nouveau faire la gueule, lui qui se réjouissait déjà de la dissolution du groupe de Farage. En effet les temps d’intervention au parlement européen sont moins limitées en durée pour les groupes constitués que pour les non-inscrits.


  • Libertarien sur les questions économiques ? Et c’est censé nous faire plaisir ? Ceux qui veulent affaiblir l’état ne sont pas nos ennemis ?