Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un livre peut changer une vie

Mais pas celui de Manuel Valls

Notre Premier ministre prépare la sortie d’un recueil de ses discours pour le 6 janvier 2016, pile dans l’Épiphanie. S’il se voit déjà en roi, il ne peut s’agir que d’une coïncidence, tant le nervi du lobby a laissé les Femen souiller les églises impunément depuis deux ans. Le même jour, sort la satire politique de Patrick Rambaud sur Hollande – avec l’inoubliable marquise de Pompatweet –, dit François le Petit. Le Hollande bashing étant à la mode, la plume en or de Rambaud devrait trouver son public. Sous Sarkozy, il avait tranché la vie de la cour en plusieurs volumes, car il y avait de quoi : coucheries infernales, trahisons florentines, déconnades à la pelle, du bon gros matériau pour l’un de nos meilleurs romanciers. Ceux qui en douteraient, ou qui ignorent le pedigree, qu’ils lisent La Bataille. Ça tombe bien, les Corses ont remis l’Empereur à la mode.

 

On ne s’abaissera pas à lire les discours ronflants de Manu-la-Tremblote, prononcés à l’occasion des attentats de janvier et de novembre, pathétique coup d’édition dans l’eau. La République de Valls, on sait ce que ça veut dire, et ça ne nous concerne pas, comme 99% des Français. Guy Carlier et Stéphane Guillon nous avaient aussi resservi en livres leurs pitoyables chroniques radio. Paresse et bassesse sont bien les deux mamelles du showbiz politico-médiatique. La seule drôlerie chez Valls, c’est le titre : L’Exigence. Il y signera une préface, qu’on subodore époustouflante, et qui servira à faire revivre « l’esprit du 11 janvier », un truc suffisamment nébuleux pour faire rêver. Qui sait ce que ça représente. Peut-être les millions de Français qui s’étaient retrouvés dans la rue, pour conjurer le sort, faire revivre la mémoire des dessinateurs morts et des autres victimes moins connues, mais sûrement pas pour voter pour les escrocs récupérateurs, venus des quatre coins du monde.

Détestable image que celle de « nos » dirigeants, en grappe autour de Bibi, se tenant les coudes, venant jouir du besoin de sécurité d’un peuple sous le choc, et profiter de son besoin de fraternité… Écœurant jusqu’à la garde. Heureusement, Grasset nous apprend que les droits du livre seront intégralement versés aux « associations de soutien aux victimes ». Un beau geste du Premier ministre, qui ne lui coûtera qu’une préface, qui ne sera probablement même pas écrite par lui…

Quant à Hollande, le facile-à-railler, qui ne lit même pas, comment voulez-vous qu’il soit capable de vision et d’indépendance dans la politique extérieure française, et d’imagination à l’intérieur. Pas la peine d’insulter nos hommes politiques, la honte qu’ils nous font ressentir (c’est bien la nôtre) se suffit à elle-même. Nous avons globalement mérité ces guignols, et nous ne méritons visiblement pas mieux. Que les Français en recherche d’emploi qui écrivent par milliers à l’Elysée se ressaisissent : les services du président se torchent avec vos lettres. Prenez-vous en main, crédules que vous êtes. La seule chose à faire, si vous voulez être utiles, c’est d’envoyer du PQ à l’Élysée. Au moins se torcheront-ils vraiment avec vos missives dégoûtantes de soumission. Comment peut-on encore croire une seconde à ces employés ?

À ces hommes politiques complètement déculturés, et qui font semblant d’écrire, parce que vous voyez, Madame, en France, il faut écrire son livre. Cela ne changera pas le marché de l’édition, qui en 25 ans, a doublé son volume de production, sans augmenter le nombre de ses lecteurs. Les tirages moyens ont été divisés par deux, tout simplement. Et comme 1% seulement de la masse des manuscrits proposée est édité, il pourrait y avoir 100 fois plus de livres. Ce qui n’empêche pas les candidats aux prix littéraires (trafiqués) de s’auto-éditer, puisque sur le Net, tout est possible, jusqu’aux tirages à 20 exemplaires, pour la famille et les amis. Et pourquoi pas ? Tant que les Français liront et écriront, ils seront un peuple intelligent. Et on dit ça sans ironie. Mieux vaut désirer écrire, et passer à l’acte, plutôt que de faire semblant, comme Valls, d’être un intellectuel.

Selon BFM, ce sont plutôt des femmes, aisées et âgées, qui achètent les livres. Avis aux amateurs : si vous voulez percer, inventez une histoire qui fait rêver les bourgeoises (sexe, pouvoir et argent, à l’image des délicats brûlots de Rambaud). D’où le succès inespéré de 50 Nuances de gris, le roman de gare parfait pour branlothèque. Le vieillissement du lectorat cache une réalité, que les journalistes mainstream ne peuvent pas voir, estimant que le lectorat ne se renouvelle pas. Or, les jeunes lisent aujourd’hui sur Internet, car il y a du texte, et en fait, ils n’ont jamais autant lu. Cela n’empêche pas de regarder des films, des vidéos et des jeux. Mais d’éternels extraits sont là pour appâter le chaland, et le diriger vers les librairies en ligne. Kontre Kulture en est la preuve. Quand on ne prend pas le public pour des jambons, tout en s’attaquant à des sujets difficiles (l’économie mondialisée, la géopolitique du Moyen-Orient, la santé sociale, l’Histoire à l’endroit), on peut vendre des livres à des jeunes Français qui croyaient que l’édition était le pré carré d’un quarteron de barbants barbons.

Eh bien non : un livre ça peut être bon, voire grand, et ça peut changer une vie. Ça peut faire basculer dans un autre monde, celui de la conscience en construction. Quand on ne voit plus les choses de la même façon, on ne voit plus les mêmes personnes, ou plus de la même façon, et on change de comportement, puis de vie. Car on accède à un entourage – virtuel ou réel – intellectuellement plus exigeant. L’exigence, la vraie, pas celle de Manu-la-Tremblote du mouton du lobby, elle est là.

Les Maîtres jetteront le Premier ministre quand il aura bien servi, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1356317
    le 29/12/2015 par Monsieur Bill
    Un livre peut changer une vie

    Le nègre qui a déféqué les discours du "garçon de café survolté" nommé Valls, c’est Benjamin Djiane, un membre du CRIF et de "Socialisme et Judaïsme"... Même s’il obtient un pourcentage sur les recettes, le livre allant forcément faire un bide risible, je verrai bien Valls le décorer de l’ordre du Mérite, pour compenser .


  • #1356325
    le 29/12/2015 par jired
    Un livre peut changer une vie

    "Un livre ça peut être bon, voire grand, et ça peut changer une vie. Ça peut faire basculer dans un autre monde, celui de la conscience en construction. Quand on ne voit plus les choses de la même façon, on ne voit plus les mêmes personnes, ou plus de la même façon, et on change de comportement, puis de vie."

    C’est exactement ce que je vis en ce moment. Merci et longue vie à Kontre Kulture !


  • #1356332
    le 29/12/2015 par Arrière garde
    Un livre peut changer une vie

    Édition botul henry levy ?
    Par ailleurs un autre arracheur de dents, docteur en larbinisme recommence son service sioniste, serait-il amoureux ? Trouve-t-il encore le temps de travailler ?
    À mon avis, je pense librement qu’il est probablement mandaté (vendu) par le système ?


  • #1356363
    le 29/12/2015 par Emmanuelle
    Un livre peut changer une vie

    Sacré mélange des genres et mainmise sur la République !

    Les discours publics du Premier Ministre appartiennent à son employeur public, La France !

    Ce n’est pas à Grasset de les éditer commercialement, et si tôt !


  • #1356386
    le 29/12/2015 par dav
    Un livre peut changer une vie

    un recueil de discours ??? qu’il n’a meme pas ecrit !...quel interet ?


  • #1356394
    le 29/12/2015 par Clara Imbert
    Un livre peut changer une vie

    Excellent article ! Plaisant à lire.
    Concernant l’auteur : j’ai ma petite idée...


  • #1356397
    le 29/12/2015 par curtis newton
    Un livre peut changer une vie

    Pour le 6 janvier le recueil de Valls dites-vous ?
    Rendez-vous le 10 chez Cash Converters, le Bon Coin, ou au rayon "Nice Price" de Carrefour... En attendant le pilon vers le 15...

     

    • #1356506
      le 29/12/2015 par Alleluyah
      Un livre peut changer une vie

      Moi je dirais au rayon Chorizo^^
      (Nota : en Espagne, dans le langage populaire, le mot "chorizo" désigne un homme politique corrompu)


  • #1356411
    le 29/12/2015 par timpo
    Un livre peut changer une vie

    Mais qui peut acheter un objet pareil ? J’aimerai bien voir ce bipède sortir son larfeuille pour acheter une daube pareille ! Pauvres victimes des attentats, vous n’aurez pas beaucoup de thune...


  • #1356419
    le 29/12/2015 par dégage
    Un livre peut changer une vie

    lui qui prédisait : la guerre civile si le FN passait - il ferait mieux de s’occuper de ce qui se passe en Corse , alors que c’est lui et le p’tit gros qui sont au pouvoir avec sa bande de minables qui ne s’entendent même plus entre eux -
    espérons que cela ne s’étende pas en métropole , malgré des prémisses des responsables Air france -
    la publication des discpours pourra attendre .............
    tout le monde s’en fout -


  • #1356426
    le 29/12/2015 par tielle aux moules
    Un livre peut changer une vie

    Excellent article.


  • #1356428
    le 29/12/2015 par Bonnot
    Un livre peut changer une vie

    Ca va devenir une des Bibles incontournables de Sciences-po, d’ailleurs le nègre abrahamique qui en est l’auteur en est issu... " Etudiants voilà ce qu’il faut dire si vous voulez atteindre le plus haut échelon du larbinage ".


  • #1356438
    le 29/12/2015 par Sedetiam
    Un livre peut changer une vie

    Dommage qu’il ne fourgue que "ses" discours.
    J’aurais préféré qu’il publie ses écrits. Cela m’aurait fait marrer comme aux temps où Léotard se lançait dans la maçonnerie en réalisant des murs d’enceinte à Fréjus. Non mais tu les as vus tenant une truelle lors des inaugurations ces bourrins ?
    Alors imagine un stylo...
    Comme le disait le regretté Coluche :"...’Rigole pas, c’est avec notre pognon quand même..."


  • #1356464
    le 29/12/2015 par agri
    Un livre peut changer une vie

    Parions entre 2 et 5000 exemplaires vendus sachant que chaque section locale du PS aura obligation d’en commander une dizaine, ainsi que chaque blibliotèque de mairie socialiste.
    C’est mon anniversaire ce jour là. Peut être qu’un copain me fera la farce de me l’offrir.


  • #1356488
    le 29/12/2015 par Simone Choule
    Un livre peut changer une vie

    Notre Cher Dirigeant Aimé et Eclairé, Grand Soleil de la Nation, publie un recueil de ses Sublimes Pensées Remarquables et Brillantes Parénèses, que nos chères têtes blondes apprendront par coeur dès la classe de CP en cours d’Education Démocratique à la Moralité Républicaine. Que sa Sagesse nous guide toujours.


  • #1356512
    le 29/12/2015 par seb51
    Un livre peut changer une vie

    Ce type de livre de politiques n’a pas pour objectif de vendre mais de justifier des passages médias comme bhl qui fait un flop à chaque fois.


  • #1356519
    le 29/12/2015 par sandeman
    Un livre peut changer une vie

    Excellent article ! que j’ai lu... et relu rien que pour le plaisir. L’humour intelligent et la justesse des mots... C’est fou le bien que ça fait quand un article bourré de vérité comme ça vous éclate la gueule.


  • #1356542
    le 29/12/2015 par lax
    Un livre peut changer une vie

    Vivement qu’il ’sorte’ ! Nul doute que les effets de la lecture décuplent ceux du son de la voix. On va pouvoir l’emmener là où il va trouver sa place naturelle et délivrer de leur mal nombre d’affligés/ées. Mais attention à ne pas dépasser les doses, au risque de ne plus jamais sortir de là où il nous a mené. Sera-ce en papier bible ou de soie, sera-ce remboursé par la SS ? Sera-ce également quelque peu vomitif ? Aura-ce le goût de ce que ce sera très probablement ? Y-en-aura-t-il vraiment pour tout le monde ? Faudra-t-il faire la queue pour y aller ? Vraiment ; ’Ils’ osent tout, c’est à ça qu’on ’les’ reconnaît...


  • #1356550
    le 29/12/2015 par The Shoavengers
    Un livre peut changer une vie

    En fait, ce sera une encyclopédie en 20 volumes :
    - Mon Combat contre "monsieur M’Bala M’Bala".
    - Mon Combat contre Alain Soral.
    - Mon combat contre le FN.
    - Mon Combat contre l’Islamisme.
    - Mon Combat contre le terrorisme.
    - Mon Combat contre les z’amalgames.
    - Mon Combat pour le pouvoir.
    - Mon Combat contre l’antisémitisme.
    - Mon Combat pour ne plus dire euh toutes les trois secondes.
    - Mon Combat pour la Laïd-cité.
    - Mon Combat pour les valeurs de la République.
    ....
    Prochainement la saison 4 en Blu-Rayvisionnisme.


  • #1356574
    le 29/12/2015 par goydrake
    Un livre peut changer une vie

    Il aurait pu se contenter d’un recueil de rythme de castagnettes à main nue, mais c’est sans doute trop technique.


  • #1356603
    le 29/12/2015 par Guichton
    Un livre peut changer une vie

    Longue vie à Kontre Kulture. Merci pour votre boulot :)


  • #1356656
    le 29/12/2015 par blueoyster
    Un livre peut changer une vie

    Comment peut-il écrire avec sa main qui tremble tant ?

     

  • #1357399
    le 30/12/2015 par L’Ursu
    Un livre peut changer une vie

    Quand t’auras enlevé les "euh", il ne restera plus que trois pages... .


  • #1358960
    le 01/01/2016 par bourdieusien
    Un livre peut changer une vie

    Un livre peut changer une vie
    Une conversation peut changer une vie
    Une rencontre peut changer une vie

    bref la liste et longue...


  • #1365948
    le 09/01/2016 par anonyme
    Un livre peut changer une vie

    Mais les bons livres foisonnent !
    Prenez le heros du roman de Mordecai Richler, "Duddy Kravitz", prêt à toutes les fourberies pour gravir l’échelle sociale : à travers son ascension, puis sa chute, l’auteur dresse un portrait satirique de la communauté juive montréalaise.
    Sa description détaillée des boursicoteurs de quartier et des petits gangsters ratés lui vaut même d’être taxé d’antisémitisme par sa propre communauté.
    http://ici.radio-canada.ca/nouvelle...
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Morde...

    Dans les "Aventures d’Augie March", Saul Bellow narre lui les expériences d’un héros né dans une famille juive émigrée à Chicago. George, le frère cadet, est un retardé mental et le frère aîné, Simon, veut devenir riche le plus vite possible.
    Les employeurs d’Augie, l’agent immobilier Einhorn ou Mme Renling, propriétaire d’une boutique pour hommes, comme tous les autres personnages, sont obsédés par le sexe ou l’argent, ou les deux.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Saul_...


Commentaires suivants