Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Un millier de communes françaises au bord de la faillite

La baisse des dotations de l’État conduit les villes à opérer un rude serrage de ceinture.

Les communes poussent un cri d’alarme face à la baisse des dotations de l’État. Le président de l’Association des maires de France (AMF), François Baroin, rencontre jeudi après-midi Manuel Valls pour la deuxième fois en deux mois. Et pour cause : avec une baisse des dotations de l’Etat de 3,7 milliards d’euros en 2015, de (très) nombreuses villes se retrouvent en situation d’urgence.

La moitié des villes dans le rouge en 2017 ? Selon plusieurs observateurs dont l’AMF, un millier de villes se trouvent dans une situation critique. Si rien ne change, elles pourraient être déclarées en faillite dès cette année, c’est-à-dire incapable de rembourser leurs dettes, risquant ainsi la tutelle de l’Etat.

Cela risque même de s’aggraver très vite : selon l’AMF, d’ici 2017, plus de la moitié des communes françaises pourraient se retrouver dans une situation critique. Un marasme potentiel qui concerne autant des petites communes, comme à Capelle la Grande, 1 200 habitants, dans le Nord, où le déficit s’élève à 400 000 euros, que des plus grandes, comme à Argenteuil, 100 000 habitants, en région parisienne, où le déficit atteint plus de 8,5 millions d’euros. Et pour limiter la casse, les villes mettent en place tout un arsenal.

Pour connaître l’endettement de votre commune, cliquez sur ce lien, allez sur la colonne de droite "Comptes individuels des collectivités", choisissez votre commune, cliquez sur "Budget principal seul" puis sur "endettement" dans les mots clés du bas.

Lire la suite de l’article sur europe1.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il faut responsabiliser les maires coupables de ne pas savoir gérer l’argent public. Il y en a marre des projets faramineux ou des subventions à des associations pour assurer le clientélisme. Tous les maires qui ont conduit leur ville en faillite devraient être condamné si on était dans un régime ’normal’, avec une peine de prison proportionnelle au déficit.

     

  • Baroin, le candidat qu’Emmanuel Ratier nous a annonce comme le choix de l’oligarchie si mes souvenirs sont bons.

     

    • @ Eloise

      En effet. Dans les commentaires de l’article relayant l’analyse d’Emmanuel Ratier sur les résultats des Européennes du 25 mai, on peut lire :

      - le 30/05/2014 par Substance2004 : « Ratier (...) nous sort que Baroin pourrait être un bon présidentiable pour l’UMP car il a les réseaux. Punaise, et cela n’est aucunement un hasard, j’avais regardé les invités du Bilderberg et qui on trouve ? Baroin ! » ;

      - le 31/05/2014 par financier : « Bilderberg 2014 Les membres Francais : (...) Baroin, François Member of Parliament (UMP) ; Mayor of Troyes ».


    • #1196440
      le 30/05/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Un millier de communes françaises au bord de la faillite

      @ SamWang

      N’oubliez pas qu’il est aussi l’ex d’une communautaire qui mobilise l’antenne à la télévision, vous savez, celle qu’on ne montre jamais de profil...


  • #1194389
    le 28/05/2015 par la seconde de Madame Goyprix
    Un millier de communes françaises au bord de la faillite

    Bref, le changement c’est maintenant ?


  • Du coup, pour compenser, les communes bradent leurs terres et y installent des éoliennes ! Ils sont en train de détruire le paysage français que le monde nous envie, ses petits villages perdus au milieu des colines, montagnes et bord de mer... Tout ça pour quoi ? de l’énergie propre ? laissez moi rire... les éoliennes n’ont jamais était écolo. (et je ne défends pas en contre partie le nucléaire mais plutôt une décroissance vers une sobriété heureuse.)


  • Les affres de l’usure...


  • Tout le monde rigolait lorsque l’ Etat avait supprimé la Dotation Globale de Fonctionnement à Vitrolles , sous la mandature Maigret, Polytechnicien il était accusé de ne pas savoir gérer une commune, mdr....il avait dû faire un emprunt imprévu pour combler ce manque de financement... tout à coup c’est moins drole quand c’est supprimé à tout le monde non ?


  • " Qu’elles mangent de la brioche "


  • Quoi d’étonnant à cela... ? Quand on constate avec quelle, incompétence, inconséquence, prodigalité, et à quoi elles dissipent en général l’argent du contribuable...Il n’y a pas d’autres moyens de les réfréner que l’asphyxie, puisque que RIEN ne permet légalement de les freiner, de les calmer, de les ramener à la raison. Un bulletin de vote est un chèque en blanc qui ne laisse à celui qui se fait encore assez d’illusions pour se déplacer aux urnes, aucune espèce latitude de correction et en fait un otage impuissant. N’y a-t-il pas des communes qui trouvent même le moyen de subventionner des activités à l’étranger sur l’argent du contribuable local ? Et pourquoi se priveraient-elles du détournement de fond ou de l’abus de pouvoir quand rien ni personne ne peut aller contre ?


  • #1195492
    le 29/05/2015 par Soldat du Christ...
    Un millier de communes françaises au bord de la faillite

    Sans parler des AME, qui commence à arriver dans certaines de nos campagnes, on leurs donne un pavillon, on leurs paille électricité, eau, télé, internet, transport, VSL ou ambulance soins, médicaments (docteurs et hôpital) ils ont des tickets pour les courses, pour les vêtements et on les met dans les écoles de campagnes alors même qu’ils ne savent parler...
    Quel est le français qui a droit à tout cela ?
    Ce sont mes impôts, mes cotisations, qui payent tout cela...
    Alors que l’on ne me paye rien, ni à mes enfants,ni à mes compatriotes !!
    Pourquoi ces personnes, ont plus de droits que nous, que nos retraités, que nos jeunes !!
    Dans nos campagnes la colère monte, quand les gens voient, à qui profitent nos taxes, impôts & cotisations...
    Ici on parle de privilégiés, alors qu’ils n’ont aucun droits, qu’ils n’ont cotisé, qu’ils n’ont travaillé...
    Sans parler qu’ils n’ont pas même, les mêmes coutumes que nous...
    Nuisances, bruits, non respect, etc...
    Cela ne durera qu’un temps... la campagne c’est pas la banlieue...


  • #1195513
    le 29/05/2015 par Soldat du Christ...
    Un millier de communes françaises au bord de la faillite

    Comment prendre l’argent dans la poche des GOYS...



    H.Ryssen (tout est dit...)