Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Un point sur le Covid-19 : spécificités, origine, crise sanitaire, traitement, 5G

Alexandra Henrion-Caude, généticienne de renommée mondiale, ancienne directrice de recherche à l’Inserm (Hôpital Necker) fait un point détaillé sur le Covid-19.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il aurait fallu lui poser la question qui tue : comment peut on connaitre un génome d’un virus qui n’a jamais été isolé scientifiquement.
    C’est à dire par centrifugation à gradient de pression suivi d’une séparation sous microscope électronique, en conduisant une expérience de contrôle en parallèle.
    Et c’est la même chose pour le HIV, le SRAR, MERS....

    Vu les traitements de cheval pourquoi balayer d’un revers de main la possibilité que ces symptômes viennent en grande partie des traitements chimiques connaissant tous les effets secondaires reconnus.
    Tous ces symptômes, foie, peau, etc.... sont des signes évident de la toxémie et que le corps cherche à la faire sortir par les émonctoires.

    Bien que dissidente, elle est toujours dans le logiciel standard de bigpharma, pas beaucoup de différence. J’avais compris dès le début avec son lien avec l’inserm.
    Bon elle n’est pas pour le vaccin, c’est déja cela.

    Il faut récupérer notre médecine qui a été confisquée, volé par bigpharma depuis le milieu du XIX siècle.

     

    • la finalité de ce virus ce n’est pas d’être isolé mais de créer des situations d’isolement, les fameux
      "gestesbarrière", je chipote, vous êtes malgré cela, très perspicace


    • Merci, pour votre commentaire.
      La vérité viendra.....
      Amicalement.


    • Message plein de lucidité.

      Quand on a un marteau en main, tout ce qui dépasse ressemble à des clous. Quand on est généticien, tout problème vient du génome. Quand on est virologue, tout problème vient d’un virus.

      La spécialisation de la médecine a rendu les médecins complètement aveugles, et incapables de soigner quoi que ce soit vu qu’ils n’ont pas la moindre idée de comment garder quelqu’un en bonne santé. Par contre, donner de nouveaux noms de maladies, et traiter avec des poisons, ça ils savent faire. Il y a un constat évident. Plus la médecine moderne progresse plus la santé des personnes devient affreuse. On en arrive à un point où aller chez le médecin est bien plus dangereux que ne pas y aller. Après tout, votre corps est bien plus intelligent que n’importe lequel de ces surdiplomés. Il suffit juste d’un peu de repos, et d’arrêter de s’empoisonner avec son mode de vie, sa nourriture,...

      Au fait, quelqu’un peut me dire ce que la génétique a apporté à ’être humain ? Comment on devient mondialement reconnu quand on a servi à rien, voir pire, qu’on fait croire que des maladies comme l’autisme sont génétiques, alors que les vaccins sont responsables.

      Les virus, les microbes, la génétique, c’est beaucoup plus facile de mettre la culpabilité sur des choses invisibles, pour dédouaner les empoisonneurs industriels, chimiques, médicamenteux...


    • “comment peut on connaitre un génome d’un virus qui n’a jamais été isolé scientifiquement.”

      En suivant vaguement la presse, j’ai vu que des équipes de virologues chinois, canadiens, italiens, japonais, turques etc. avaient réussi à isoler le covid19 et rendu les données accessibles à la communauté scientifique (sur ce point-là, au passage, on a salué pour une fois la transparence des Chinois). Idem pour le SARS de 2003 isolé par une équipe de Hongkong depuis longtemps... Je n’ai pas cherché plus loin.

      Le HIV c’est un cas plus discuté, ok. Mais là on parle d’une famille de virus assez connus.

      Ici, tu nous dis en gros que le monde entier se plante (?) ou nous mène en bateau (?) parce que le génome du virus n’aurait jamais été isolé "scientifiquement" (?). Moi je suis ouvert, je hais BigPharma autant que tous, mais là j’espère que tu n’as pas qu’un CV de biologiste parce que ça ne va pas peser bien lourd face aux spécialistes russes et chinois du coronavirus (sans parler des autres)... mais au moins une quinzaine de CV voire une équipe en béton pour soutenir ce genre d’affirmation. Parce que sinon ça fait un peu branlette scientifique.


    • @Bao Qingtian

      Ce que dit Jay vient de virologues qui sont contre la narration officielle. Tu peux trouver facilement sur le net les travaux de Stephan Lanka qui prouve qu’aucun virus n’a jamais été isolé et il est spécialiste en virologie.

      Vous ressortez la narration officielle de l’isolation du virus mais j’imagine que vous n’avez aucun nom à fournir, ni aucune publication scientifique pour étayer vos dires. Etant donné que tous les pays faisant partie de l’état profond jouent le jeu ainsi que l’organisation mondiale du satanisme, et que ce sont les mêmes mensonges utilisés pour le VIH, ça ne m’étonnerait pas que les soit-disant scientifiques qui ont isolé le virus soient des clones des pourritures de médecins qui passent sur BFM à longueur de journée.

      Béchamp a montré il y a 150 ans que les virus ne sont pas vivants, ce sont des déchets expulsés par l’organisme. Les vaccins sont responsables du nombre incroyable de maladies qui touchent toute la population, cancer, autisme, tuberculose,....

      La médecine d’aujourd’hui est un mensonge intégral. Quand on ment sur les vaccins qu’on injecte à des nouveaux nés, on peut mentir sur absolument tout.


    • Bao
      Merci pour votre intervention, que j’attendais.
      C’est n’est pas moi qui le dit.
      Je répète ce que des médecins ou biologistes disent depuis des années.
      J’ai compris ce qu’ils disent et j’en suis convaincu.
      Mais personne n’est au courant de ce qu’ils disent.
      Ma réponse va être assez technique, mais la chose principale qui permet de comprendre ce n’est pas un doctorat en biologie, mais la LOGIQUE, le bon sens.
      Que veut dire isoler.
      En biologie isoler et purifier un virus ou une bactérie ou n’importe quoi d’autre veut dire, la séparé de tout autre constituant qui l’accompagne.
      Pour se faire, en biologie moléculaire pour isoler un virus, on prend un échantillon ou est supposé ce trouver cette entité, donc un crachat d’un malade, on filtre avec un maillage hyper fin puis on passe le tout dans une centrifugeuse a gradient de pression et on obtient un liquide qui présente des couches de différentes densités. Dans la couche ou se trouve les virus, connaissant leur masse approximative, avec une pipette, on prélève quelques gouttes et on passe le tout au microscope électronique.
      On va donc voir le virus cherché, s’il existe, et peut être aussi quelques autres composants de même masse, débris cellulaire ou même d’autres virus.
      À partir de là on va isoler le virus qui nous intéresse et l’étudier, le séquencer.
      Ainsi en biologie on a trouvé 2000 virus chez les végétaux tous inoffensifs au passage.
      En parallèle à tout cela on conduit aussi une expérience de contrôle, c’est-à-dire qu’on prend un échantillon de crachat pulmonaire, mais sur un sujet en parfaite santé.
      Et on suit, les mêmes étapes. Tout ceci pour être sûr de ne pas isoler un virus que tout le monde porte et qui ne pourrait pas être responsable de la maladie.

      Mais en médecine le terme isolé à curieusement changé de sens.
      Pour eux isoler c’est prélever un échantillon ou est supposé se trouver cette entité, souvent un crachat bronchique et on mélange directement cet échantillon sur une culture cellulaire, généralement des cellules de reins de singe, associé a ces cellules cancéreuses de poumons, au quelle on rajoute des antibiotiques, des conservateurs, etc….
      Puis on cultive ces cellules et enfin au regarde le tout au microscope électronique.
      Alors on s’aperçoit qu’il y a une cytolyse des cellules de reins et de poumons, c’est a dire une destruction avec production de petites particules sphériques qu’on suppose d’emblée être le virus qu’on cherche. Donc on récupère ce virus et on le séquence.


    • Bao 2
      Parfois aussi ils font un rtPCR directement sur le crachat bronchique avec un probe et sans primeur afin d’amplifier toutes les particules génétiques. Les gênes trouvées sont immédiatement assumées appartenir au virus cherché.
      Je pense que vous voyez le biais évident qu’il y a dans la technique médicale.
      Si l’isolation et la purification n’est pas faite parfaitement, on ne sait absolument pas sur quoi on va travailler, un débris cellulaire, un virus passager, un débris génétique, etc…

      Maintenant pour me croire allez de vous même vérifier le protocole opératoire décrit dans les expériences dîtes scientifiques sur « l’isolation » de ce virus.
      Nous avons :
      - Peng Zhou et al, discovery of a novel coronavirus associated with the recent pneumonia outbreak in 2 humans and its potential bioRxiv preprint
      - Na Zhu et al, A novel coronavirus from Patient with pneumonia in China, 2019 NEngl J Med 382,8
      - Jeong-Min Kim et al, Identificaiton or coronavirus isolated from a patient in Korea with covid 19
      - McMaster University Canada articles study viruses how our team isolated the new coronavirus to fight global pandemie ; pas encore publié, mais sur leur site internet.

      CONCLUSION DE CES ÉTUDES
      Les deux premières disent uniquement qu’ils ont montré une association et non une causalité. Ils sont honnêtes.
      Le papier de Kim dit avoir trouvé l’agent causal.
      Et le papier de McMaster : ils vont plus loin encore ils disent avoir trouvé la cause de la pandémie.

      On peut refaire la même chose avec le SARS et les autres aussi, HIV.......
      L’erreur est devenu un protocole, une tradition, que personne ne remet en cause.


    • @Jay @magic

      Merci pour tous ces détails et ces liens, au moins ça paraît plus consistant et mieux argumenté.
      En l’occurrence, notez que je parlais essentiellement du covid19. Je ne sais pas si les démonstrations d’il y a 150 ans peuvent à ce point rester valables, mais ok pour potasser et réfléchir à tout ça !

      Je promets donc de regarder vos infos attentivement de me pencher objectivement sur la question.


  • D’habitude, ils "infectent" des chauves-souris, des chameaux ..."
    Le terme "infecter" indique la "pasteurisation" de l’orientation de la médecine et de la recherche médicale, puisque les virus sont produits par la cellule elle-même, qui est la base du miracle de la vie. Ils ne sont pas des parasites qui viendraient de l’extérieur avec de mauvaises intentions. Notre corps posséde, à tout moment, plus de virus que de cellules. Il posséde environ 30.000 milliards de cellules, 40.000 milliards de bactéries et un nombre de virus encore supérieur à celui des bactéries.


  • On notera la puissance des lobbying d’Israël qui arrive a placer ce pays de merde en tête des pays les plus sur !!!! 8 Millions d’habitants 16 000 cas 235 morts par contre la Tunisie avec 11 Millions d’habitants 1000 cas et 42 morts nous ne sommes dans aucun classement, nous n’existons pas, on est des animaux pas des humains !! ceci alors que contrairement a Israël toute la Tunisie a été parcouru par des camions labos pour tester la moindre personne ayant des symptômes ce qui n’est pas le cas en Israël et laisse donc ces chiffres a de nombreux doutes. C’est valable pour l’Algérie ou le Maroc bien-sur qui comme nous sont rangés au rang des sous hommes qui n’existent pas.

    On notera que pour une généticienne sensée intervenir au cœur de la machine nous n’apprenons rien de nouveau ou de tres factuel !!!.

    Le schéma de la premier vidéo est incomplet puisque le virus s’attaque à la bactérie prevotella ce qui fou en l’air tout le système digestif pour 4 à 6% des cas ce qui n’apparaît pas dans son schéma.

    je ne repond plus aux commentaires qui continu a dire que le virus n’a jamais été isolé et observé au microscope électronique ca devient lassant, apprenait a utiliser les recherches google avant de raconter n’importe quoi même en Turquie ou en Tunisie le virus a été isolé observé etc..

    Le Carthaginois

     

    • pour ce qui est d’Israel, ils ne prennent bien sûr pas en compte l’étrange épidémie de pneunopathies non identifiées qui a fait pas mal de dégats en dec 2019 (comme si le covid chez eux avait commencé à frapper avant qu’on en parle médiatiquement.
      je dis ça de mémoire mais cela était reporté à l’époque dans les médias israeliens (je l’avais lu dans Hareetz mon journal préféré).
      Je ne retrouve pas les sources israeliennes mais il me semble que Shamir en a parlé aussi .
      je viens juste de trouver ça sur le même sujet :
      https://www.medisite.fr/la-grippe-g....
      il y a donc bien eu des évènement sanitaires importants en décembre dans ce pays, une forme de grippe très agressive selon eux et qui aurait donc disparu en plein hiver pour laisser la place au covid-19


    • Le probléme vient du mot "isoler"
      La question est de comprendre et pas de répondre ou pas, a des commentaires.
      Ce mot porte incroyablement un sens différent dans la biologie et la médecine biologique.
      Voyez mon explication détaillé plus haut sur ces soit disantes études qui prétendent avoir isolé le virus.


    • @Jay, Raoult dit la même chose que toi quand on ne fait qu’un prélèvement il y a risque d’erreur d’identification, c’est pourquoi il a analysé plus d’un milliers d identifications pour finir par trouver plusieurs souches du "covid 19" soit le coronavirus présent chez l’immense majorité des patients analysés.
      c’est sûr c’est un travail par analogie mais vu le nombre de patients analysés, la conclusion logique est qu’ ils ont tous le même coronavirus (à une ou deux couilles près) et la méthode est quand même autrement plus sérieuse que des tests PCR.
      et puis il y a une épidémie, ça c’est quand même un fait puisqu’il y a des morts donc il y a une cause nouvelle puisque la grippe ne tue pas cette année (?) et qu’on a la même mortalité que les autres années . Raoult ne dit que ça : l’épidémie hivernale de cette année est due à un nouveau coronavirus (légèrement différent du SRAS 1).


  • Mais je croyais qu’elle était décédée Anémone.
    Je ne sais pas s’il a été isolé le virus , mais nous oui . Mais il y a pire a venir : Le frigovid .


  • Interview de Pierre Barnérias, le réalisateur ( catholique ) du documentaire intitulé M et le 3e Secret, sorti en 2014, qui révèle le véritable troisième secret de Fatima.


  • #2455895

    Zézette nous fait un sketch sur la farce du covid. Même pas drôle !

    C’est dingue le nombre de petite vermines qui sortent du bois en ce moment avec cette psy op.

    J’espère que vous prenez des notes.