Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un policier a bien tiré avec un "LBD" avant la blessure de Jérôme Rodrigues

Un policier a finalement reconnu dans un rapport, mardi, qu’il s’était servi de son lanceur de balles de défense samedi à Bastille. Mais il conteste avoir touché Jérôme Rodrigues.

 

Un jet de grenade par un policier puis un tir de lanceur de balles de défense (LBD) par un autre. Selon nos informations, il est établi formellement qu’un fonctionnaire a bien fait usage d’un LBD, samedi dernier, place de la Bastille (Paris XIe), au moment même où le Gilet jaune Jérôme Rodrigues était grièvement blessé à l’œil.

Cette conclusion est fondée sur deux nouveaux éléments. D’abord, l’exploitation des vidéos, tournées par les manifestants, ainsi que celles de la préfecture de police de Paris. Ensuite, le rapport du policier à l’origine du tir qui s’est déclaré. Il s’agit d’un gardien de la paix rattaché à la compagnie de sécurisation et d’intervention (CSI) des Hauts-de-Seine. Dans ce document, rendu mardi soir à sa hiérarchie puis transmis à l’IGPN, il reconnaît avoir tiré sur un manifestant, mais pas sur Rodrigues.

Très tôt, Jérôme Rodrigues, 39 ans, une figure du mouvement, avait indiqué avoir été visé par un jet de grenade de « désencerclement » puis, quasi simultanément, par un tir de « flashball ». Il imputait à la seconde arme la responsabilité de sa blessure. Version que le ministère de l’Intérieur semblait jusqu’à présent remettre en cause, ne confirmant que le lancer de grenade. « C’est le seul fait constaté », déclarait Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur sur BFMTV mardi matin.

 

 

L’horaire pas mentionné

« Il y a eu une remontée d’informations tardive », déplore aujourd’hui une source proche du dossier pour expliquer un tel flottement. Selon des sources policières concordantes, le fonctionnaire responsable du tir de LBD l’avait bien signalé, comme l’impose la procédure (dix-huit usages de LBD ont été recensés samedi sur la seule place de la Bastille). Mais le policier n’aurait pas mentionné le bon horaire, rendant difficile le rapprochement avec la blessure de Jérôme Rodrigues. Le décalage est d’une demi-heure. S’agit-il d’une erreur ou d’un mensonge destiné à occulter ses éventuelles responsabilités ?

Toujours est-il que, trois jours plus tard, ce même policier rendait un rapport, beaucoup plus précis, à sa hiérarchie. Rapport aujourd’hui entre les mains de la police des polices qui devra entendre le fonctionnaire. De nouvelles vidéos, prises sous un autre angle place de la Bastille, confirment d’ailleurs qu’il a bien fait usage de son LBD. Le bruit caractéristique de cette arme de force intermédiaire est entendu. Une séquence diffusée mardi soir par l’émission Quotidien, a notamment été saisie par l’IGPN.

 

Lire l’article entier sur leparisien.fr

Castaner et Nunez, les tristes sires de la République, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Gyorgy Schwartz ne manque pas de fric pour alimenter ses putaniers !


  • Donc les flics de Macron visent à hauteur de tête et si la cible bouge, c’est un autre qui est éborgné !
    [ une sorte de "dégât collatéral" défini par Christophe Castaner (président "de LR en marche" et actuel ministre de l’intérieur) à la TV ]

     

  • Ah ! Je viens d’allumer mon poste pour écouter les excuses de Nunez et Castagneur.
    J’espère qu’ils ne me feront pas trop attendre.


  • Avant que la responsabilité évidente des forces du désordre ne soit établie, quelle était l’explication du ministère de l’intérieur pour la blessure de Mr Rodriguez ? Il s’est crevé l’œil en se grattant le nez, il a été victime de l’attaque d’un OVNI, ou alors a voulu imiter le mythique Œdipe ?
    J’espère que cette histoire va aller en justice et va aller loin, très haut, pour que Mr Rodriguez et les autres martyrs de ces manifestations se voient rendre justice.

     

    • L’espoir fait vivre , mais je peux vous garantir qu’aucun politichien , aucun haut fonctionnaire , aucun policier ne sera condamné ! - une condamnation à une amende avec sursis n’étant pas une condamnation , mais un foutage de gueule , un os que l’on jette aux chiens de GJ . pour leur laisser croire qu’il y a une justice et que leurs impots sont bien utilisés !


  • Encore un peu et le gouvernement va tenter une nième manipulation, pour nous faire croire que Monsieur Rodriguez a été blessé par une malencontreuse intervention du mauvais oeil, ou de l’esprit saint, c’est au choix !


  • Il est évident qu’un médecin peut facilement déterminer si la blessure a été causée par une grenade de désencerclement ou par une "balle de défense". La vérité est donc connue de tous les acteurs dans cette histoire.
    Pour s’en faire une opinion, deux indices peuvent être considérés :
    1) Avant cet incident, il n’a été fait mention que de blessures à l’oeil ayant été causées par des tirs de LBD.
    2) Nunez a menti publiquement, la preuve vient d’en être faite.
    Cela laisse peu de place au doute.


  • Suite aux abus policiers des années 60, l’ORTF avait mis sur pied une campagne de réhabilitation de l’image très dégradée des forces de l’ordre, poursuivie par d’autres chaînes depuis. Il y eut Maigret (Pierre Richard), Vidocq, la brigade des maléfices, les brigades du tigre, puis Maigret de nouveau (Bruno Cremer), les boeufs-carottes et j’en passe.

    Tout ça mis à mal par nos Pinocchios de l’intérieur qui, en l’espace d’à peine quelques semaines, ont baissé les masques et montré leur vrai visage aux Français. Que dis-je ? Au monde entier. On pourra dire après ça que le gouvernement Macron aura sérieusement endommagé l’image de la France. Quelle honte !

     

  • Le nunez a menti effrontément il devrait être démissionné et jugé et son maitre la castagne également et son patron aussi. Comment faire confiance à ces gens là ensuite dans les affaires de terrorisme ?


  • Piteuse défense du flingueur : J’ai bien tiré mais pas sur lui. J’en ai éborgné un autre, je suis innocent . Minable ! La il se sent soutenu par sa hiérarchie, c’est pas l’affaire Théo, le président ne va pas aller au chevet de la victime !


  • "J’ai glissé, chef !"
    ... ou l’argument des minables !

     

    • #2138965

      Puis après j’ai regardé ma montre à l’envers.

      Le juge : Affaire très floue, mais le policier, qui n’est pas sûr d’avoir agi, est prêt à regretter son geste si le ministre lui demande. Ce que le ministre ne demande pas. De l’autre côté, la victime est affiliée selon les médias, aux gilets jaunes, un mouvement xxx, yyy et zzz (horreur).

      Considérant tout ceci, le policier est laissé libre, première audience dans 2 ans et demi.


  • Si le travail de maintien de l’ordre entrepris par des forces conventionnelles ne suffisait pas à faire rentre chez eux les manifestants, les 130 djihadistes que E. Philippe veut faire revenir en France, se chargeront de le faire par d’autres moyens.

     

  • Voilà messieurs les gilets Jaunes, les personnes que vous avez en face .Des gens lâches, n’assumant aucunement leurs responsabilités, prêt à toutes compromissions .Des gens à l’image de celui qui les commandes...


  • Le problème avec les bourgeois c’est qu’ils croient qu’ils ont le pouvoir a vie de se nourrir sur des cons soumis en les ponctionnant avec des lois, puis quand vient la révolte le fond de leur slip sent soudain mauvais parce que ceux là reste plus grand chose d’étonnant a découvrir a part la taille du trou de balle.... y’a deux endroits a cartonner : Neuilly et les Finances à Bercy... tu scan les ordis tu repères les noms qui est qui et qui habite où... tu vas sonner en masse ça va vite se calmer parce là les lâches freluquets tu vas les voir de face lol !! Faut aller les chercher dans leur tanières et s’ils files ailleurs on leur montreras que pour eux finalement la golbalisation..... funeste erreur pour te cacher mon Jacquot.....Vas quand même falloir que les mecs relèves la tête là....On est tellement gentils et sympas que on a laissé le parlement envahie par des types un peu bizarres.... les mecs.... ceux que les Femmes aiment on le voit au lit dans 95% des cas... vas falloir se lever tous ensembles.......


  • Connerie ! On voit que gendarme qui tire le fait, comme à la parade ou comme au cinéma... Ce mec est un pro hyper entrainé envoyé là au sein d’un commando derrière le dos duquel il planque son arme pour la sortir tirer et la replanquer dans le même mouvement avec ordre de cibler un mec précis à dégommer... Personne ne relève ça ! Ensuite, que Jérôme ait été touché par un éclat de grenade ou une balle, on sen fout car la question a poser est "Y avait-il, à cet endroit et à cet instant précis une situation de légitime défense qui justifia une grenade de désencerclement (les fils n’étaient pas encerclés) et/ou un tir de LBD puisque les manifestants visés étaient pacifiques et autorisés à être sur cette place à l’heure dite et qu’aucun flic n’était menacé par personne ?.."


  • Manque de bol le cameraman indépendant, qui représentait certainement une menace pour un groupe de policiers avait aussi pris un projectile à côté de l’œil quelques jours plus tôt. Dites moi que c’est une blague.

    Et le flic qui avoue dans une énième version des faits avoir tiré à ce moment là, mais que c’était pas sur Jérôme Rodrigues... Mais on a le droit à combien de versions des faits dans la police ? Pas mal ce truc pour se sortir de la merde. C’est pas un mensonge, c’est un changement dans la version des faits ! Ah Ok autant pour moi.

    Moi je le trouve trop gentil Nunez, j’aurai fait coffrer Jerôme Rodrigues pour tentative de décrédibilisation de l’action de la police et des LBD. Jetter de l’opprobre comme çà et jouer les victimes en plus.

    Ce "policier" doit certainement être en grande souffrance aujourd’hui à cause de la médiatisation de son acte. Jerôme Rodrigues a détruit un homme, rendez-vous compte. Castaner devrait lui rendre visite pour le réconforter et lui témoigner tout son soutien dans cette épreuve, lui qui est là pour protéger les manifestants.


  • Voilà le pourquoi de la sagesse du peuple américain, qui lui, a su conserver et entretenir ses milices citoyenne.

    Voilà aussi pourquoi elles sont si diabolisés, car "les armes sont dangereuses"... oui, pour celui d’en face, surtout.


  • #2139216

    "Tu te plains de la police, de l’armée, de la justice, des administrations, des lois, du gouvernement, des spéculateurs, des fonctionnaires, des patrons, des proprios, des salaires, du chômage, des impôts, des rentiers, de la cherté des vivres et des loyers, des longues journées d’usine, de la maigre pitance, des privations sans nombre et de la masse infinie des iniquités sociales. Tu te plains, mais tu veux le maintien du système où tu végètes. Tu te révoltes parfois, mais pour recommencer toujours. Pourquoi te courbes-tu, obéis-tu, sers-tu ? Pourquoi es-tu l’inférieur, l’humilié, l’offensé, le serviteur, l’esclave ? Parce que tu es l’électeur, celui qui accepte ce qui est, celui qui, par le bulletin sanctionne toutes ses misères, consacre toutes ses servitudes. Tu es le volontaire valet, le domestique aimable, le laquais, le larbin, le chien léchant le fouet. Tu es toi-même ton bourreau. Tu es l’employé fidèle, le serviteur dévoué, l’ouvrier résigné de ton propre esclavage. Tu es le geôlier et le mouchard. Tu es le bon soldat, le locataire bénévole. De quoi te plains-tu ?"
    "Non, l’armée ce n’est pas l’école du crime ; l’armée ce n’est pas l’école de la débauche, ou si elle est tout cela, c’est bien le moindre de ses défauts..."
    ★ ALBERT LIBERTAD




    Force & Honneur camarades


Commentaires suivants