Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Un quart de siècle de dégringolade

Les années 90 ou l’âge d’or de l’empire. La Russie eltsinienne est alors au fond du gouffre, la Chine n’est pas encore ce qu’elle est devenue et la thalassocratie américaine peut rêver les yeux ouverts de s’implanter durablement au cœur même du continent-monde.

 

Elle soutient dès 1994 le séparatisme tchétchène menaçant de désagréger le Heartland russe tandis que fleurissent les projets de captation des richesses énergétiques de la Caspienne afin d’isoler Moscou. Le fameux BTC est conçu, véritable bébé de Brzezinski qui publie en 1997 son non moins fameux Grand Échiquier :

« Il est impératif qu’aucune puissance eurasienne concurrente capable de dominer l’Eurasie ne puisse émerger et ainsi contester l’Amérique. La mise au point d’un plan géostratégique relatif à l’Eurasie est donc le sujet de ce livre. »

Tout est dit. Ce plan n’est rien moins que monumental [1] :

En mars 1999, au moment même où les premières bombes s’abattaient sur la Serbie et quelques jours avant que la Pologne, la Hongrie et la République tchèque ne deviennent membres de l’OTAN, le Congrès américain approuva le Silk Road Strategy Act, ciblant ni plus ni moins huit ex-républiques de l’URSS - les trois du Caucase et les cinq « -stan » d’Asie centrale. Derrière la novlangue de rigueur, le but était de créer un axe énergétique est-ouest et d’arrimer fermement ces pays à la communauté euro-atlantique. Dans le collimateur, même si cela n’était pas dit explicitement : Moscou et Pékin.

Mars 1999 ou la folie des grandeurs américaine... Europe de l’est, Balkans, Caucase, Asie centrale : la Russie serait isolée sur tout son flanc sud et l’Eurasie divisée pour toujours.

 

Un quart de siècle plus tard, Lisa Curtis, directrice du département Asie centrale et méridionale au Conseil de sécurité nationale, ne peut que constater les dégâts : « L’influence chinoise augmente sans cesse dans la région tandis que le poids de la Russie y est toujours aussi fort, ce dans toutes les sphères, politique, économique et militaire. » Puis vient la confidence, terrible pour les petits génies des années 90 : « Nous ne nous attendons pas à ce que la situation change et nous ne cherchons pas (plus ?) à rivaliser avec l’influence russe. » Dr Zbig doit se retourner dans sa tombe...

Pour Washington, c’est game over en Asie centrale et dame Curtis ne fait qu’entériner un état de fait. Qu’elles sont loin, les prodigieuses velléités impériales de l’âge d’or. Et ce n’est pas le sympathique voyage de Pompée au Kazakhstan et en Ouzbékistan qui changera quoi que ce soit, comme le reconnaît, désabusé, un autre think tank.

Si les « -stan » utilisent souvent ces rares visites américaines pour faire monter un peu les enchères vis-à-vis de Moscou et Pékin dans leurs négociations bilatérales, cela ne trompe personne et surtout pas les États-Unis. D’ailleurs, deux semaines après le départ du secrétaire d’État américain, le nouveau président kazakh, Tokaïev, a remis les points sur les i à la conférence de Munich :

- le Kazakhstan restera une "locomotive de l’intégration de l’Eurasie"
- il faut accélérer le développement de l’Union économique eurasienne [d’obédience russe]
- les nouvelles routes de la soie chinoises sont une bénédiction pour l’Asie centrale.

Pompeo a dû entendre ses oreilles siffler mais, pour le fidèle lecteur de nos Chroniques, c’est tout sauf une surprise. Nous prévenions l’année dernière que la démission du liderissimo Nazarbaïev et l’arrivée au pouvoir de Tokaïev ne changeraient rien aux liens étroits d’Astana avec l’ours et le dragon et pourraient même les renforcer.

Bingo ! Et le nouveau président kazakh de conclure en énumérant quelques-unes des réalisations liées aux routes de la soie ou aux financements chinois, dont la voie ferroviaire Kazakhstan-Ouzbékistan-Iran qui connecte les steppes d’Asie centrale au golfe Persique sous le bienveillant patronage de Pékin et de Moscou. Alors que l’empire a plié bagage, le maillage du continent-monde se met en place...

 

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2393160
    le 21/02/2020 par Michel
    Un quart de siècle de dégringolade

    Prise du pouvoir par les minorités : féministes, juives, immigrées, pédées, gouinesques, "trans", bi, et autres monstruosités . Ces minorités mentalement dérangées ont fait de la France-Charlie le pays moralement le plus déglingué et dégueulasse de la planète . Preuve ? Dans aucun autre pays au monde un torchon obscène comme Charlie-Hebdo serait autorisé .

     

    • #2393220
      le 21/02/2020 par Bazile
      Un quart de siècle de dégringolade

      Depuis 1958, c’est à dire 62 ans, les élections législatives et présidentielles sont truquées par le scrutin majoritaire à deux tours : ni l’Assemblée Nationale ni le "président" ne représentent le peuple français : ils ne sont pas légitimes . Comment voudriez vous que les choses n’aillent pas de plus en plus mal ?


  • #2393170
    le 21/02/2020 par bertin
    Un quart de siècle de dégringolade

    Israël a rêvé ...25 ans !

    Quand toute la Gauche,l’extrême Gauche,et la Droite
    la "plus bête" du "Monde" lisaient et applaudissaient
    l’Immonde ,Quand les soixante huitards trotskistes
    triomphaient partout ,et qu’Enfin ,de Pétrograd à Washington
    la "Révolution" s’imposait à l’échelle mondiale,...
    l’Empire Judéo-Maçonnique qui "n’existe pas",décidait
    de rayer de la carte le kyste de la petite Serbie reliquat outrageant
    de l’Ancien Monde,au profit d’un Kosovo islamiste,base gigantesque
    des US, et foyer de terrorisme international ,je fus de Ceux qui
    comprirent instantanément notre sort futur !
    La tragédie est là,Ceux qui la dénoncent,et rappellent ses maîtres
    déclarés qui se veulent à nouveau anonymes,sont pourchassés .
    Nous n"avons pas fini de criminaliser l’Ours Russe et le Dragon Chinois .
    Soral ,figure de proue d’une Vérité que les Médias inquiets
    qui se contorsionnent comme des serpents veulent à tout prix dissimuler,
    apparaît comme un symbole de résistance incorruptible .
    25 ans de Capitole qui se transforme en roche tarpéienne pour Israël l
    Et Soral vigilant et humble,qu’on veut éliminer ,et qui est ...Là
    encore Là,toujours Là ! L’Empire Impuissant ne rêve que d’Extermination !


  • #2393228
    le 21/02/2020 par Le king
    Un quart de siècle de dégringolade

    Tout ceci n’est qu’illusion ! Les Ricains sont plus forts que jamais : l’OTAN est sous commandement américain, les grands groupes sont américains à 80% et notre univers mental est colonisé par Hollywood ! Nous mangeons américain ( Mc do, Bourget king), nous écoutons de la musique américaine et nous naviguons sur la Toile ( Google, Facebook...)Où est le déclin américain ?

     

    • #2393781
      le 22/02/2020 par Yankee98
      Un quart de siècle de dégringolade

      Il est dans le déclin de sa population et de sa culture. Une population de dégénérés, d’obèses, de malades, de pauvres & j’en passe.

      Les beaufs mangent dans les « fast-food », seuls les beaufs rêvent encore d’Hollywood ou de « l’American Way Of Life » (notamment les amateurs de Johnny...) et bien des consciences se réveillent sur ce faux-pays sans noblesse, assis sur un génocide.

      Sa culture ne plaît qu’aux beaufs, hormis pour la musique mais bon, la musique n’appartient à aucun pays.

      Aucune personne sérieuse ne s’intéresse à la culture américaine sauf pour s’y enfoncer afin de mieux la descendre, avec de meilleurs arguments, de meilleurs constats.

      Quasiment toutes les populations d’Orient détestent les États-Unis. Les Russes n’aiment pas non plus.

      Dans les années 90, le poncif de « l’Américain » faisait encore son effet. Aujourd’hui, arriver quelque part et dire qu’on est américain provoque soit de la dérision, soit une méfiance.

      Il est là, son déclin. Et c’est énorme.

      Envoyer trois chars à gauche et deux avions de chasse à droite, ça ne changera rien.


    • #2394299
      le 23/02/2020 par james
      Un quart de siècle de dégringolade

      Réponse simple : personne n’est obligé d’aller chez Mac Shit & consorts. Personne n’est obligé d’écouter de la musique américaine (de façon active). Lorsqu’on utilise Internet, on est pas obligé d’utiliser des services américains comme Facebook, Google, etc. => apprenez à maîtriser votre sujet. En outre, beaucoup de gens maîtrisant les technologies se passent très bien de ces merdes, et ce depuis le début !
      Par ailleurs, de plus en plus de gens quittent (et/ou n’alimentent plus leurs fils) Facebook... Je n’ai personnellement jamais utilisé ces merdes (= j’ai un serveur mail, cloud privé, hébergés chez moi derrière ma connexion - si tout le monde faisait de même, ces GAFA tomberaient d’eux-mêmes). Là encore, les gens pensent que tout vient du haut, alors qu’en fait, les choses changeront s’ils décident de se changer eux-mêmes !!!
      Enfin, il serait judicieux d’avoir des gens créant des réseaux permettant de les contrer encore un peu plus : l’OpenSource le permet aujourd’hui - Youtube => Peertube, dont j’héberge une instance.
      Mais effectivement, le problème reste la masse des veaux qui préfèrent tout avoir sans comprendre... L’illusion, elle réside surtout dans le fait de croire que tout est basé sur les US. La montée en puissance de la Chine, la Russie et (plus timidement) l’Inde (= dont les cerveaux partent hélas encore en occident) démontrent à contrario que l’Empire US est en train de crever. D’où la montée du national-sionisme en France ! Comprenne qui pourra !


    • #2394706
      le 23/02/2020 par Scalpel
      Un quart de siècle de dégringolade

      @ James



      [-j’ai un serveur mail, cloud privé, hébergés chez moi derrière ma connexion - si tout le monde faisait de même, ces GAFA tomberaient d’eux-mêmes>]



      Auriez-vous l’amabilité d’expliquer au profane que je suis la marche à suivre pour avoir son serveur mail et cloud privé SVP ? D’avance merci, je ne suis sûrement pas le seul que ça intéresse.


    • #2395733
      le 25/02/2020 par Gopfdami
      Un quart de siècle de dégringolade

      Personne n’est obligé utiliser les anglicismes et l’anglais et d’avoir un pseudo intitulé : "le King"