Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les États-Unis ne sont pas certains de gagner une éventuelle guerre contre la Chine ou la Russie

En apparence, les forces armées américaines ne manquent pas de moyens financiers. Et cette année encore, leur budget a nettement été revu à la hausse, pour atteindre 716 milliards de dollars, soit 4 fois plus que les dépenses militaires [officielles] de la Chine et 10 fois plus que celle de la Russie. Seulement, comme souvent, les apparences sont trompeuses…

 

Ainsi, au cours de ces dernières années, le Pentagone a dû jongler avec les gels et les annulations de crédits, conséquences de la mise sous séquestre du budget fédéral américain et de la paralysie des administrations pour cause de « shutdown ». En outre, il ne faut pas non plus perdre de vue que la solde d’un militaire américain n’est pas la même qu’un soldat chinois ou russe, ce qui explique, en partie, les écarts budgétaires.

À ce tableau, l’on peut ajouter l’intense activité opérationnelle des forces américaines depuis 2001, ce qui joue également sur l’usure des matériels et des hommes, même si, aux États-Unis, les interventions extérieures font l’objet d’un financement distinct. Sans oublier la bureaucratie, avec l’ajout de structures dont il n’est pas certain que l’homme de base sache toujours exactement à quoi elles servent, et les coûts toujours plus importants des nouveaux matériels.

C’est ce qui explique que, même avec le budget militaire le plus important du monde, les forces américaines connaissent des difficultés, avec des soucis de disponibilité et de maintenance de leurs avions (le nombre d’accidents aériens bat des records cette année), un manque de navires, voire des déficits capacitaires dans certains domaines. Par ailleurs, après des années de « guerre contre le terrorisme », elles doivent désormais se réapproprier des savoir-faire propres à la guerre de haute-intensité.

Résultat, avance un rapport rédigé par une commission de 12 anciens responsables du Pentagone à la demande du Congrès :

« La supériorité militaire des États-Unis – colonne vertébrale de son influence mondiale et de sa sécurité nationale – s’est érodée à un niveau dangereux. »

[...]

Aussi, estime ce rapport, « la supériorité militaire américaine n’est plus assurée et les implications pour les intérêts américains et la sécurité américaine sont graves. » En outre, les forces américaines pourraient « subir un nombre inacceptable de pertes dans un prochain conflit » et « avoir du mal à gagner, ou peut-être perdre, une guerre contre la Chine ou la Russie ». Et cela surtout vrai dans le cas où les États-Unis seraient « contraints de se battre simultanément sur deux fronts ou plus ».

Lire l’article entier sur opex360.com

Le conflit sino-américain, sur E&R :

 

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 






Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Dans le film Apocalypse Now, le colonel Kurtz (Marlon Brando) écrivait dans ses notes lues par Martin Sheen que les ricains pouvaient gagner la guerre du Vietnam avec le quart de leurs forces engagées, à condition que les hommes soient des guerriers aguerris non plombés par le rock, la drogue et l’alcool. Le problème reste le même aujourd’hui. Les ricains, c’est avant tout des moyens matériels, mais des soldats nuls. Les Russes et les Chinois, se sont aussi des hommes solides, aguerris, à la jeunesse moins dorée. Et ça fait toute la différence.

     

    Répondre à ce message

  • #2083394

    Ne soyez pas dupe de ces fausses gesticulations alarmistes laissant entendre que la machine de guerre de l’empire anglo-américain serait sans doute pas encore suffisamment efficace pour engranger des succès face à la Russie et à la Chine.

    L’empire anglo-américain développe depuis plus de 70 ans des armements sophistiqués dont les derniers en date sont issus du programme de la guerre des étoiles. Les armes énergétiques, les véhicules anti-gravité, les lasers à impulsion magmatique ou à impulsion courte, les canons à micro-onde réduisant le vivant (organique) à une faible quantité de matière compactée et vidée, et d’autres encore qui sont développées dans des structures secrètes de la NASA.

     

    Répondre à ce message

  • Que signifie "gagner une guerre contre la Russie" ?
    Envahir et occuper le territoire russe ?
    Les russes ont toujours été près aux pires sacrifices pour défendre la patrie.
    Forts de leur magnifique victoire lors de l’invasion de l’île de la Grenade en 1983, et de Panama en 1990, les yankees vont-ils effrayer les russkoffs ? De quoi faire rire le plus austère des mollahs afghans !
    La meilleure arme yankee est "soft power", mais là, c’est une autre histoire.

     

    Répondre à ce message

    • Que signifie "gagner une guerre contre la Russie" ?

      C’est effectivement par là qu’il vaut mieux commencer sa réflexion. Mon idée à moi, c’est que dans un premier temps "gagner la guerre" consistera à essayer de conserver en l’air beaucoup plus de satellites en l’air que l’adversaire.
      Si un camp n’a plus de satellites, alors que son ennemi aurait conservé l’essentiel des siens (ou bien aurait une solution de rechange efficace) alors il est pratiquement vaincu : plus de communications, plus de positionnement, plus de drones, plus d’observations.
      Si les deux camps perdent simultanément leurs satellites, on revient évidemment à la problématique classique.

       
    • @JP En somme, pour vous cela se réduit à qui pètera le plus haut. C’est assez réducteur !

       
    • @Michelly58

      Ben quand même, l’essence de la guerre c’est un peu que les lois qui priment sur les autres, ce sont les lois de la physique.

       
  • Les ricains ne sont même pas capables de gagner la guerre contre les Talibans ,cela dure depuis 17 ans.Mais il faut dire à leur décharge que les guerres d’agression ,de conquête néo-coloniales sont vouées à l’échec !!!

     

    Répondre à ce message

  • Good coop bad cop.
    Le monde va t-il se libérer de l’hégémonie américaine qui exige la soumission à son marché ou la mort. Cette marche forcée à la domination mondiale vient en premier lieu de la mentalité juive qui se fabrique un ennemi pour assurer son déploiement et sa cohésion.

    Il y a aujourd’hui des centaines de milliards gaspillés, pillés des caisses des états, pour des opérations nuisibles qu’aucun des peuples n’a voulu. L’appauvrissement et le manque d’adhésion populaire vont provoquer l’arrêt du développement et de la civilisation sur terre.

     

    Répondre à ce message

  • La théorie de la géométrie fractale a fait des percées impressionnantes depuis près d’un demi-siècle. Ces percées ont été enregistrées dans un large éventail de domaines,tels : le climat,les forêts,la modélisation des systèmes environnementaux,la santé. Il est remarquable que la bande de l’oligarchie américaine est touchée par une véritable pathologie,vraisemblablement neurologique,qui cause chez elle une véritable obsession pour la guerre,comme pour d’autres qui sont touchés par l’obsession,non moins grave,d’amasser le plus d’argent et d’or. La géométrie fractale s’appuie sur la morphologie des vaisseaux,ou des neurones,pour modéliser les particularités des organes où siègent de telles pathologies qui,chez les individus de l’oligarchie chargés des guerres,risquent de mettre en péril l’existence même de l’humanité sur terre.
    Çela devient de plus en plus menaçant et sérieusement inquiétant.
    D’autres constats,s’étalant sur toute l’histoire de cet empire
    nuisible,relevant de la création artistique. Dans un pays,très vaste
    géographiquement et très peuplé,, et en comparaison avec d’autres pays à territoires et populations plus réduits,sont de véritables sources intarissables de production de grandes et belles œuvres dans
    toutes les disciplines de l’art : musique classique,opéra,littérature,philosophie,peinture,théâtre,etc...Et toutes ces créations deviennent,compte tenu de leur contenu universel,deviennent systématiquement un véritable patrimoine de l’humanité.
    L’humanité est en droit d’attendre d’un pays,qui se dit superpuissance
    militaire,de se ressaisir et se muer en superpuissance du Bien. Hélas ! Il n’en n’est rien.
    C’est à cette aune,à couleurs historiques,qu’on peut se prononcer raisonnablement sur le présent d’une nation et sur les probables perspectives de son avenir.
    Kant a dit, à ce sujet : L’histoire est aux nations,ce que la mémoire est aux personnes.

     

    Répondre à ce message

  • Pour ceux qui ont déjà joué au Risk, ils savent tous bien qu’il est quasiment impossible d’envahir l’Asie.

     

    Répondre à ce message

  • Les tentatives du deep state (néo-conservateurs = sionistes) d’essayer de déclencher la WW3 se heurtent à des hommes d’Etat non-corrompus. La tragédie du pétro-$, les armes US obsolètes, les provocations avortées (pseudo-attaques de gaz en Syrie, Skrypal, attentats sous faux drapeaux, provocations israéliennes, Daech ... ) ont toutes été déjouées. Des bases et des sous-marins ont été coulés, des satellites détruits. Le deep state est en panique car les procès vont commencer en janvier alors une guerre mondiale l’aurait bien arrangé. Mais ça ne marche plus, Dieu merci !

     

    Répondre à ce message

  • Lol ! c’est pas un secret que les F-35 sont des avions en carton-pâte. Il est grand temps qu’une superpuissance irréprochable reprenne les rênes du pouvoir.

     

    Répondre à ce message

  • Article très intéressant et le rapport tout aussi passionnant mais je n’ai pu m’empêcher de me demander quel intérêt pour les U. S de procéder à un tel aveux de faiblesse
    Si vous avez des éléments de réponse chers camarades je vous en prie
    Bien à tous
    Vive la France

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents