Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Une entreprise slovaque présente une voiture volante destinée au grand public

AeroMobil a dévoilé mercredi son troisième prototype de voiture volante au Pioneers festival, en Autriche.

Capable d’atteindre une vitesse de 160 km sur la route, et de 200 km/h dans les airs, l’AeroMobile 3.0 n’est pas encore commercialisée, mais elle est destinée au grand public.

Le bolide fonctionne à l’essence régulière, et peut se stationner dans un espace destiné aux voitures dites « normales ». Deux personnes peuvent y prendre place.

L’appareil a été conçu dans l’optique d’ouvrir la voie aux « vrais voyages de porte-à-porte », clame l’entreprise slovaque. L’idée est de partir d’un lieu en voiture, et de pouvoir ensuite déployer les ailes pour s’envoler à partir de « n’importe quel aéroport dans le monde ».

Environ 200 mètres sont nécessaires pour le décollage, et seulement 50 mètres pour l’atterrissage. L’entreprise spécifie que le véhicule peut se poser sur une surface gazonnée ou une surface pavée.

De nouvelles possibilités qui soulèvent des questions

Si AéroMobil affirme que le véhicule est près d’une commercialisation, il doit toujours franchir l’étape de la certification. Cette étape serait en cours en Slovaquie, mais elle pourrait poser problème dans certains pays.

En effet, l’arrivée de tels véhicules dans l’espace aérien soulève certaines questions. D’où ces voitures volantes pourront-elles décoller ? Comment gérer ce nouveau trafic aérien ? Quel genre de permis sera nécessaire ?

Aux États-Unis, l’entreprise Terrafugia est pionnière dans le domaine des voitures volantes avec son modèle Transition. L’appareil conçu par des diplômés du Massachusetts Institute of Technology (MIT) pourrait être mis en marché en 2016, mais l’entreprise a dû se soumettre aux normes américaines.

En 2010, les autorités aériennes américaines ont donné l’autorisation à Terrafugia de dépasser de 50 kg le poids maximal autorisé pour classer l’appareil en tant qu’avion de sport léger. Ce poids additionnel était nécessaire pour que de l’équipement nécessaire à l’homologation routière de l’appareil, comme des coussins gonflables, y soit intégré.

Pour voler avec la Transition, il sera d’ailleurs nécessaire d’avoir un permis de pilote, et de décoller à partir d’un aérodrome certifié.

Et le prix ?

Aucun prix n’a été avancé par AeroMobil pour sa voiture volante. Quant à la Transition de Terrafugia, elle doit se vendre 279 000 dollars.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

72 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Décollage et atterrissage sur 200m façon avion, et nécessité d’un aéroport... En gros c’est juste un petit biplace qui a le droit de rouler sur la route... Quelle utilité ?

    Je ne vois vraiment pas l’intérêt de "voitures volantes" de ce genre. Le seul type de voiture volante qui serait véritablement grand public et potentiellement "intéressant", serait un modèle à décollage/atterrissage à la verticale, à vitesse mesurée, et doté de stabilisateurs. Façon drone.

    La plupart de ceux qui auront les moyens de claquer 300 000$ pour une voiture auront sans doute les moyens de se prendre un Jet Privé à la place... Et en général, ils ne sont pas pilotes eux-mêmes.

     

    • Effectivement ! Un gadget pour bobos ! Cela n’a strictement aucune utilité pratique ! Seulement deux places, aucune possibilité de transporter des affaires, des marchandises...un simple jouet pour "happy fews"...


    • tout comme toi je ne vois pas l’intérêt d’avoir un bi moteur sur la route , mais le plus dangereux après les fous du volant sur terre les fous du volant dans les air .bientôt la police des air pour verbaliser .et j’attends les accidents aériens

      y a pire regarde ton rêve de projet existe déjà la voiture drone

      http://www.youtube.com/watch?v=KM0a...

      au moins lui il me faisait rire .
      http://www.youtube.com/watch?v=3vXL...

      bon moi j’arrête je vais faire de la marche , ca devenir hyper dissident voir hypster de marcher .


    • Les premières voitures aussi coutaient une fortune, consommaient 50 litres au 100 et roulaient à 15 km/h, ça n’a pas empêché les voitures de devenir ce qu’elles sont aujourd’hui.
      Je crois qu’avant de penser à la voiture volante qui, techniquement n’est plus un problème aujourd’hui, il faut penser à créer un réseau de circulation aérien propre à ce type de véhicule, des sortes de couloirs aérien avec aux extrémités et aux sorties des pistes d’atterrissage/décollage (pas des aérodromes)
      Et aussi penser au "permis voiture/avion léger" ou plutôt licence
      Tout cela coûtera très chère au début mais les prix devraient baisser assez rapidement car l’économie viendra aussi du fait qu’il ne faudra plus entretenir et développer un réseau routier
      Quant à la voiture à décollage/atterrissage verticale (beaucoup plus intéressante que la voiture volante ) il n’existe, à ma connaissance, pas encore de modèle proposé au grand public


    • @doudou

      Nickel, il manque plus qu’à fixer le prix des amendes...


    • 300 000 $ pour un avion c’est pas énorme ...

      un jet privé, le moins chère, c’est un tout petit Honda qui coûte la bagatelle de 900 000 euro


  • Déjà que les français au volant sont dangereux, mais alors les français en volant, qu’est-ce que ça va être ?

     

  • D’un point de vue technologique c’est très intéressant, mais ce type de voitures posent de nombreux problèmes.
    • La voiture ne peut voler que quand il n’y a pas de vent ou de mauvais temps, ce qui en fonction des pays peut poser problème.
    •Comment régule-t-on le trafique de ces voitures en vol ? On ne peut pas avoir de signalisation dans les aires, il faudrait donc avoir une tour de contrôle a l’instar des avions de ligne, mais là le prix de la voiture devient exorbitant et donc limité à un tout petit nombre de personnes qui pourra se le permettre.
    •Quelle est la consommation en carburant de cette engin quand il vole ? Je doute que ce soit très efficient et donc les distances qu’il peut parcourir seront courtes, ce qui n’a donc pas grand intérêt puisqu’il n’y a pas 2 aérodromes si proche l’un de l’autre dans beaucoup d’endroits.
    Ceci pose aussi le problème des grandes villes où la fonction vol est inutilisable et par la question des aérodromes mais aussi simplement des gratte-ciel.
    •Il y a aussi, comme l’indique l’article, la question du permis qui ne peut être un simple permis de conduire vue que c’est un engin de vol et il faudra donc avoir un permis de conduire aéroportuaire qui coûte déjà une belle somme et pas mal de temps.

    En conclusion, ceci n’a aucune chance d’arriver à concurrencer les voitures au sol et se limitera à des gens fortunés.

     

    • Pour l atterissage il peut se poser en 50 m, donc terrain vague sans pb.... Pour les grandes villes cela depend ou, au Bresil les vols intra muros dans les grtandes villes sont autoriser, atterissage sur le toit des gratte ciel pour les helicos... Mais comme l a remarqué un internaute l inetret serait de pouvoir atterir et decoller de facon verticale, mais pour l instant ceci coute hyper cher en carburant (voir les avions de chasses anglais....)


  • Pas mal... est-ce bien utile ?... en tout cas, je suis pas sûr qu’elle franchisse certains dos d’âne - d’où l’intérêt de déployer ses ailes dans ce cas...


  • C’est un avion à ailes repliables, pas une voiture volante.


  • Retour vers le Futur : 2015 les voitures volantes.
    Nous y sommes, avec du retard mais nous y sommes !
    Espérons que cette invention puisse se développer sans entraves (choc de civilisation, problème de budgets etc.)


  • Ce ne sera pas le premier ni le dernier projet aboutissant à un nouveau questionnement sur le transport individuel, je lui trouve cependant de nombreux défauts. La vidéo montre assez bien a qui peut le voir :
    - roulis de l’appareil (manque de stabilité)
    - de nombreuses prises au vent augmentant sensiblement la trainée = perte d’aérodynamisme.
    - Vitesse certainement limité (vol et sol) dû à un rapport poids/puissance d’un moteur obligatoirement allégé (je ne parle même pas de l’autonomie).
    - Enôôôrme souci de sécurité : à la fois en conduite sur la structure de l’habitacle et en vol ou l’extraction du pilote n’a pas du tout l’air commode...
    J’oublie volontairement tous les autres facteurs inhérents aux véhicules (énergie, pollution, comportement, permis, industrialisation, ...) Tout ça pour dire que ce projet est un joli rêve de millionaire et en aucun cas a prendre au sérieux dans une solution d’avenir, même à petite échelle.

     

    • Quel pessimisme désolant...
      Vous avez certainement le mal de l’air ?

      Vous rendez vous compte que la technologie dont vous jouissez actuellement, c’est à dire de l’ordinateur en passant par la voiture ou encore internet ont été aussi le fruit d’expérimentation qui ont coûté cher au départ ?
      c’est à partir du moment ou la fabrication se fait en série que les coûts baissent...

      Au contraire je trouve cela fantastique l’idée de généraliser un pilotage aérien, je vous rappelle au passage que voler est un vieux rêve de l’Homme et ce sera le cas à l’avenir que vous le vouliez ou non :-)
      Rien que l’idée d’emmener ma copine dans les airs : la classe !


    • @hadri
      _Ce n’est en aucun cas du pessimisme, et bien au contraire l’idée de voler et de construire de quoi le faire me reste à l’esprit depuis longtemps, ce n’est donc absolument pas pessimiste mais réaliste ! Comme votre message l’a indiqué vous REVER d’emmener votre amie dans les air ( d’aucun dirait le 7eme ciel ;) ). C’est bien ce que je souligne, cet objet contribue a un rêve mais ne peut en aucun cas s’appliquer à la vie quotidienne de chacun d’entre nous, ne serait-ce qu’au plan de la sécurité des passagers. Pensez à votre amie prise dans les pires conditions avec cet engin, je pense que vous en aviserez autrement. (Je n’ai évidement rien contre le progrès, tant qu’il est conçu dans le respect de toutes les conditions nécessaires à son utilité).


  • #1017167
    le 31/10/2014 par Masami Takahama / Solidarite a Norbert Jacquet
    Une entreprise slovaque présente une voiture volante destinée au grand (...)

    Encore mieux et infiniment plus performant que la Terrafugia et le modele Slovaque : Un Piper Cub STOL ( Short Take-off and Landing / Decollage et atterrissage courts )

    Decollage et atterrissage en moins de 5 metres garanties ! Les videos sur YouTube en font foi, et si je ne me trompe pas, il y’a possibilite de replier les ailes du Piper pour que celui-ci prenne le moins de place au sol.

    Dans ma liste d’avions a acquerir ( en esperant que Dieu m’en donne les moyens ) il est largement dans le top 5.

    Masami Takahama

     

    • Je voulais pas commenter mais j’avais jamais vu ça :

      https://www.youtube.com/watch?v=bPS...

      Mais bon, tu conviendras sur tu peux pas rouler avec ça sur la route...


    • #1017444
      le 31/10/2014 par Masami Takahama / Solidarité à Norbert Jacquet
      Une entreprise slovaque présente une voiture volante destinée au grand (...)

      @ noname

      Oui c’était une petite plaisanterie !
      Sinon sérieusement, le Piper Cub est vraiment l’avion parfait :
      - Sain ( même le pilote le plus maladroit peut voler sur le Cub ),
      - Simple ( d’un point de vue pilotage, même certains planeurs ont plus d’instruments que le Cub... Il possède moins de 10 instruments dans le cockpit ),
      - Robuste ( suffit de voir des photos et vidéo de son exploration dans les milieux difficiles : Territoires du Nord - Canada -, Alaska... Le Paradis des Pilotes ! ),
      Et évidemment performant, bien que il est un rayon d’action très faible - bon vu le gabarit de l’appareil, faut pas s’attendre à traverser le Pacifique... - : entre 200 et 350 kilomètres.

      La raison pour laquelle j’aimerais posséder un Piper Cub ( dans sa version STOL, avec les pneumatiques " Toundra " ) est que en cas d’urgence, tensions, chaos... il est l’avion idéal pour fuir par les aires : Imaginez, vous pouvez cacher facilement l’avion, le repeindre dans les couleurs de l’environnement ou vous vivez pour mieux le masquer. Dès que les coups de feu sonnent, vous décollez en moins de 5 mètres et fuyez loin des zones dangereuses pour vous mettre en sécurité et vous pouvez vous poser quasiment n’importe ou.

      Encore une fois, le Piper Cub est un avion à posséder sans hésitation si on en a les moyens.

      Cordialement,

      Masami Takahama


  • Extraordinaire ! Comme dans les films de science fiction . C’est le cinquième élément , on y arrive . C’est assez incroyable quand même . Dans 40 ans , on se déplacera tous en navette volante .

     

  • belle prouesse,mais a qui s’adresse ce genre de produit ?
    tres peu de personne,et meme si cela se démocratisait ,imaginez le nombre d’accident qu’il y aurait avec l’incivilité qui regne actuellement.


  • 279000 dollars pour la version américaine, et sans doute pas loin pour la version slovaque, ben oui... Le prix d’une Porsche ou d’une grosse Mercedes + un Cessna d’occasion. Et t’as pas l’air con en roulant avec une voiture aux ailes repliées. Ça plus aucun confort dedans, au maximum deux places (vive la famille !), pas de coffre... Bref, ça va se vendre à cinquante exemplaires à quelques nouveaux riches pressés d’étaler leur oseille gagnée à ne rien foutre, et la boîte va couler.


  • Pour moi une voiture volante c’est une DeLorean, rien d’autre :)

    Sans plaisanter, comment ce genre de véhicule peut s’intégrer dans un monde où il y a des couloirs aériens dans le ciel et des routes au sol. Il faudrait presque déjà concevoir un code avant de lancer des produits à la James Bond.

    Encore une fois, produit pour riche dont je ne vois aucun intérêt à mon niveau. Réellement aucun. Si j’ai envie de m’envoler, un petit tour en montgolfière permet de bien mieux observer le sol. Si j’ai envie de m’envoyer en l’air, la chambre à coucher me suffit.

     

    • Juste pour info, les couloirs aériens n’existent que pour les avions de lignes courts moyens et long courrier. Pour les petits avions de type "piper" tu indique juste ta direction à la tour de contrôle de l’aérodrome (et non de l’aéroport) et tu préviens la zone de l’aérodrome duquel tu t’approches. Ces trajets en petit avion s’effectuent à une altitude bien moindre que les avions de ligne ou les jet à réacteur. Donc pas de couloirs aériens pour ce type d’appareil.....Donc un appareil tel que celui ci devient plausible sans pour autant que ce ne soit réservé qu’aux riches.
      Un système de location est tout à fait possible. Ca se fait déjà aujourd’hui pour des avions type "piper"....Tous les pilotes détenteur d’un brevet ne sont pas tous riches et ne possèdent pas tous un avion....quand même !!!!!


    • @ johmar

      Intéressant comme commentaire, effectivement j’en entends de plus en plus des "petits coucou" qui ne volent pas très haut. Mais ton raisonnement concerne une activité confinée pour l’instant, je ne doutes pas que les amateurs d’aérodromes aient des consignes et des règles à suivre.

      Mais tout ça ne serait pas suffisant en cas de recrudescence du trafic en imaginant que l’avenir nous prévoit la voiture volante pour tous. C’est sans compter sur les risques de dommages au sol si une collision en vol intervienne à basse altitude au dessus de zones urbaines, je ne te raconte même pas le massacre. Car un carton en bagnole au sol, s’il n’est pas hyper violent, ça reste de la taule froissée. En l’air c’est autre chose.

      D’ailleurs, les animations en synthèse type "Star Wars" ou le "5ème Element" sont purement et simplement impossibles sans que le véhicule soit comme téléguidé sur des pistes virtuelles avec un système radar de régulation distance/vitesse entre les véhicules. De ce fait, ta voiture volant ne devient qu’un wagon virtuel sur piste imaginaire. Le tout avec des échangeurs automatiques pour l’insertion et l’extraction des véhicules du trafic principal (comme sur les voies rapides en quelque sorte, mais sans la route).

      C’est pour cela qu’il est inutile de crier au génie ou au génial car ça ne nous concernera pas. Ça sera comme l’hélicoptère, un moyen de transport très cher, mais pas pour tout le monde. Le couillon de base restera sur son téléphone à s’exciter sur le fait que la dernière version de l’OS lui donne la température à Tombouctou et le menu du nouveau resto à Chinatown, tout en croyant être un homme du futur - connecté à la matrice - déconnecté de la nature.


    • Sur ton 2ème commentaire, je suis loin d’être en désaccord avec toi....
      Je trouve juste le principe pas mauvais du tout. Si certaines personnes ont l’occasion de sortir des grosses agglomérations, ils se rendront compte que l’accès aux aérodromes de province est tout sauf galère...Les parking de voitures sont quasiment collés aux pistes....
      De là à en faire un moyen de transport généralisé.....Bon je te rejoins là dessus. Ca ne me changera pas ma vie de tous les jours, c’est certain.
      N’empêche que je trouve le principe sympa et réaliste pour les générations futures.....Si futur optimiste il y a... :-)
      Malgré la merdocratie dans laquelle nous sommes, j’ai tendance à vouloir rester optimiste (surtout si on doit passer par l’éradication de certaines élites)


  • juste un jouet gadget pour friqués ! Le mec qui a le pognon pour acheter ca prefere rouler dans un belle allemande que de trimballer des ailerons. Et preferera un bimoteur pour ses vols.


  • Chouette, avec ce genre de joujou, j’pourrais faire des épandages de gaz hilarant sur la cité voisine.


  • pas mal pour survoler les embouteillages


  • D’un point de vue rationnel et concret, il est évident qu’actuellement, la voiture volante n’est pas utilisable en pratique mais plutôt pour faire rêver, car comme dit dans les commentaires précédents, les questions de prix, permis, régulation trafic, etc... posent beaucoup trop de problèmes.

    Seulement, du point de vue du rêve, la voiture volante est une idée. D’ailleurs qui n’a jamais rêvé d’être libre au niveau déplacement sur la planète ?
    Au début, l’homme, individuellement parlant, ne pouvait que marcher ou courir pour se déplacer, puis s’est servi d’animaux (les chevaux en l’occurrence), puis à inventé la voiture, et aujourd’hui on voit les voitures volantes se dessiner à l’horizon... et après ?
    Peut être des propulseurs que l’on s’attachera aux bras et/ou jambes ?
    Ou la téléportation pour ceux qui n’ont pas le temps de contempler les paysages ?

    C’est toujours sympa de rêver non ?

     

    • D’une certaine façon, l’évolution des modes de transport est un processus de mondialisation et d’accélération du temps.

      Je reste convaincus que les gens n’étaient pas plus malheureux et certainement moins névrosés que nos contemporains lorsqu’il s’agissait de se déplacer à cheval.

      Maintenant le rêve de pouvoir aller où l’on veut et quand on veut n’est absolument pas au programme de ceux qui préparent l’avenir. Bien au contraire. La libre circulation des biens et des personnes c’est un leurre. Si on veut être cohérent, à l’époque des déplacements à cheval le monde était bien plus libre et ouvert qu’aujourd’hui. Pas besoin de passeport pour aller d’un territoire à un autre. Juste une bonne paire de couille au cas où l’on tomberait sur des gens hostiles à tout ce qui est étranger. Et encore, il ne faut pas croire qu’à l’époque l’étranger était forcément mal vu. La porte et la table des locaux était souvent ouverte aux gens de passage. Je rappelle que les gens ont commencé à verrouiller leur porte d’entrée la nuit lorsque j’étais adolescent, et je n’étais pas adolescent au moyen-âge.

      Pour ce qui est des possibilités de s’élever du sol, il existe déjà des dizaines de façon de le faire et en profiter bien mieux (en plein air) - montgolfière - deltaplane - planeur - parachute etc ... Mais comme toujours ça coute du pognon. C’est quand même bien mieux de planer que d’être enfermé dans une boite de conserve avec des turbines qui t’envoient des décibels dans les oreilles au point d’avoir besoins d’un casque et d’un micro pour communiquer.

      Le pire c’est que la plupart, on rêve de choses comme celle exposée ici alors qu’on n’a même jamais expérimenté les différents moyens déjà à notre disposition (et depuis longtemps d’ailleurs - la montgolfière a presque 3 siècle maintenant)

      Après chacun son délire mais il faut être conscient que tout ce qui est fait "pour aller plus vite" n’est pas forcément toujours très bon pour l’humanité.


  • Si seulement ils pouvaient inventer un méga bus et y mettre tous les crétins qui se prennent pour Dieu et les expédier définitivement dans le cosmos à tout jamais !

     

    • Moi je te collerais tout ceux qui font chier sur la Lune, et sur la face cachée de préférence. C’est à mon sens le seul intérêt des recherches spatiales. Que toute la merdasse dégage et nous laisse tranquille. Espérons qu’ils n’auront pas ruiné la Terre avant de se barrer, mais ça j’en doutes.

      L’humanité tel qu’elle est, c’est une invasion de criquets. Dès que les ressources sont épuisées, ça bouge sans scrupule.


  • je préfère la Xantia.


  • Les slovaques ont inventé l’avion ? Génial. Grand public ? vous avez vu le tableau de bord ? Cette vidéo a sa place dans un article du Gorafi sérieusement.


  • Dans une version scooter volant, Normal 1er passe une commande sur-le-champ.


  • Je trouve ça dingue depuis des années ils cherchent à tout pris a nous emmener là ou il veulent
    ahhh le mythe de la voiture volante, c’est quoi la prochaine étape ? pourrir le ciel, nuisance sonore et pollution ?

    j’espère de mon vivant ne jamais connaitre ce genre de projet on a déjà les avions...
    je préfère la voir dans les livres ou les films !

     


    • c’est quoi la prochaine étape ? pourrir le ciel, nuisance sonore et pollution ?



      Là je vous rejoins, parce que franchement il y a déjà beaucoup trop de trafic dans le ciel !
      Je me souviendrai toujours des trois jours (avril 2010) où la circulation aérienne a dû être stoppée à cause d’un volcan islandais en activité : ça faisait longtemps que je n’avais plus contempler un beau ciel bleu sans traces (chemtrails ou contrails).
      On aura un choix à faire : Préserver le ciel (et avec lui ceux qui le contemplent sur terre) de nuisances supplémentaires ou satisfaire les désirs égoïstes d’un petit nombre d’individus ? Et une fois de plus ça sera les lobbies qui trancheront...en fonction de leurs intérêts financiers....


  • Il faut bien garder à l’esprit que c’est un prototype, une expérimentation, c’est pas encore prêt pour une utilisation massive. :-)


  • bonne idee innovante pour les oligarques qui devront prendre la fuite, en considerant un embouteillage qui risquerait a la vie de l’un d’eux, avoir l’option "on decolle vite vite vite, la pietaille arrive sur nous" ca va le faire.
    Nouveau poste a pourvoir en politique : pilote.
    Ou il feront appel a l’armee de l’air pour extraire un valls, bhl, finky et meme atalli de l’emeute...rapide, et pas cher, ce sera un paiement cash du contribuable.
    Bon aussi pour la mafia ce genre de vehicule.


  • Mais stop un peu avec les voitures volantes, c’est bon quoi, mon vieux croyait à ça dans les années 70...

    Le carburant il sortira d’ou ?
    Les talents de pilotage, ça sort des fesses ?
    Que n’importe qui soit capable d’accéder à des lieux privés/centrales nucléaires/régiments/que sais je, vous croyez qu’il y en a qui veulent ça ?
    Un crash aérien, c’est limite la mort garantie... faut arrêter de péter un plomb.


  • Le mensuel Science et vie est rempli de ce genre de "marronnier technologique" . La "voiture volante", on en parle depuis les débuts de l’automobile, seuls Roger Marin Courtial des Péreires, dans Mort à Crédit, dans sa gazette "le Génitron" qui abordait tous les sujets, n’en parle pas , il préférait les ballons .


  • Allez encore un petit joujou de plus pour bourgeois qui ne sait plus quoi faire de sa tune ...ce monde me dégoûte un jour tellement la misère monte les hommes se dresseront contre tous ces abus la planète est déjà en train de mourir ..j espère que notre prochaine révolution est bientôt programme ,sinon ensemble (quand je dis ensemble je parle pour ceux qui veulent du partage de richesse évidemment )nous pouvons arrêter tout ce carnage


  • Vous avez écrit GRAND PUBLIC ?

    Moi j’en suis resté à la DACIA LOGAN et elle est vraiment la voiture GRAND PUBLIC. Certes elle ne vole pas mais à l’intérieur on se sent comme pris dans une turbulence permanente. C’est comme si on volait mais avec les 4 roues au sol. C’est plus sécurisant ;-)

    Un peu d’humour quand même ;-)


  • #1017296
    le 31/10/2014 par Pierre Lagaillarde & son orchestre
    Une entreprise slovaque présente une voiture volante destinée au grand (...)

    Ça ne doit pas être pratique de conduire avec un sac de parachutage...


  • Je suppose qu’il faudra quand même un brevet de pilote, non ? Et puis la voiture du futur qui roule à essence... Il y en a qui vont pleurer, à Greenpeace. Ensuite, il faut demander le droit de décoller sur un aérodrome.


  • Un Occident décadent, dévirilisé, complétement dégénéré.

    Même les nouvelles voitures avec toutes ses options et qui se garent toutes seules font peine à voir !


  • Une connerie de plus !

    Pendant que la planète perd la boule sous tous les rapports, y a des mecs qui s’amusent à construire des engins qui faisaient partie des illustrations de villes futuristes des années quarante et cinquante, comme on les voyait dans les bandes dessinées et les grands magazines. Débile, nul, lamentable.

    Votre poubelle volante, je l’emmerde.

     

    • Wow autant de vulgarité me semble plutôt ridicule. C’est un projet plutôt joli et qui relève d’une certaine élégance. Je préfère entendre parler d’ingénieur qui essayent de construire une voiture volante peu chère plutôt que d’autres qui essayent de développer des usines à gosses le plus rentable possible.

      C’est un beau projet et une belle avancée, j’ai même du mal à comprendre pourquoi un tel rejet...


  • C’est intéressant que sa sorte d’un petit pays, la Slovaquie, pas un pays richissime ; comme quoi en se donnant les moyens et avec une part de rêve c’est possible. Ce n’est pas en Allemagne ou en France juste bon à sortir des Dacia de sortir un projet pareil pourtant les bureaux d’études ne manquent pas mais trop occupé à de la rentabilité immédiate.
    Et à quand la voiture électrique que l’on nous promet depuis des lustres ?

     

    • La voiture électrique, elle est presque là, c’est question de quelques années :

      http://www.challenges.fr/automobile...


    • La voiture électrique, en plus d’être polluante, est une gabegie financière.
      Les batteries au lithium viennent des terres rares et si la voitures électrique devait se démocratiser, ces matériaux atteindront très rapidement le pic de production. Par ailleurs, le système à recharge rapide ne peut pas être soutenu par notre réseau de 58 réacteurs nucléaire et nécessitera que nous fassions tourner nos bonnes vieilles centrales électriques au fuel pour parer aux pics de consommation.
      Enfin, nos centrales ne sont plus toutes jeunes et si elles devaient remplacer le pétrole, ce sont des milliards d’euros qu’il faudrait pour les rénover et pour en bâtir de nouvelles afin de répondre à la demande.
      Plutôt que de geindre perpétuellement à propos du coût du carburant, des amendes, de la pollution, de la sécurité, il serait peut-être temps de réduire notre usage de l’automobile et de ne l’utiliser qu’à bon escient, et non comme des petits bourgeois assistés.


  • c’est loin d’etre la premiere...mais celle la est assez cool...pour griller les feux rouges

    apres pour ceux qui parlent du brever de pilote...en dessous de 450kg c’est considéré comme ulm

    un brevet d’ulm n’est pas si compliqué a obtenir et il n’y a pas beaucoup d’accident car le ciel est (pour le moment) beaucoup plus degagé que la route


  • Suis je le seul à trouver cela génial ?

     

    • Non tu n’es pas le seul à trouver cela génial, c’est là que l’on peut se rendre compte que l’être humain peut aller très loin en terme d’innovation, d’intelligence. Si il s’était concentré qu’à cela durant des années, on en serait beaucoup plus loin. Mais comme l’argent gère tout, Les dépenses ne se font pas forcément sur les bonnes choses.^^


  • Arrêtez de vous faire du mal, ce ne sera pas pour vous, mais pour les élus.

    Le quidam dans l’avenir qui s’annonce, il devra être heureux si il peut être autonome et faire des légumes bio, pour le reste nada.


  • Génial ! Bien sur,çà créera un sacré boxon,mais tant pis,faut’y aller !


  • je dirais que c’est plutot un avion qui peut rouler en ville....


  • 279 000 dollars rien que ça ! Je n’appellerais pas ça grand public...


  • A 15000 € minimum pour passer une licence de vol, le prix de la bagnole et l’assurance... ^^
    C’est qui qui va se payer un joujou comme ca ??

     

    • 15 000 euro, et encore ta la licence de base, pour piloté seul, si tu veut amener des passager faut faire le double d’heurs, c’est plus chère...

      passer une licence de pilote c’est pas le truc à faire en France, ou même en EU trop chère
      tu le passe en Asie ou en Amérique du nord, c’est exactement la même chose en 4 fois moins chere


  • Plus amusant qu’une "voiture volante", une "quenelle volante", un drone en forme de quenelle pour escorter Valls et autres sionards au moment de leurs sorties .


  • Ca ressemble plutôt au dernier modèle indispensable à tout oligarque en fuite...


  • Y a pt’être déjà des privés qui se positionnent pour installer des stations à plusieurs centaines de m d’altitude. Des drones y ravitailleraient en énergie ces joujoux de riches : vraisemblablement ceux d’EDF.


  • Imaginez les centaines de milliers de cons qui font chier aujourd’hui sur les routes engorgées...dans le ciel à bord de cette merde volante...PUTAIN DE CAUCHEMAR..

    Laissez-les oiseaux en paix c’est tout ce qui nous reste...

    .


  • 2014 et on invente encore des véhicule a propulsion qui consomme des carburants fossiles. Pitoyable quand on sait ce qu’il est possible de faire.
    En plus faudrait quand même être sacrément con pour acheter un véhicule volant, privé, et compact qui ne pourrait pas se poser verticalement.

    C’est consternant. En plus je suis sûr que les mecs qui ont conçu cette daube se prennent pour des génies.

     

  • Jouet purement récréatif sans aucune utilité pour millionaire.
    Plus encombrent qu’une voiture, avec moins de capacité de chargement.
    Et moins d’autonomie qu’un petit avion et moins de maniabilité.Cette brique doit décrocher au moindre tangage.
    C’est un mauvaise avion et une mauvaise voiture réunis en un vehicule hybride mediocre.


  • moi qui habite Bangkok, pour échappée au bouchons c’est vraiment se qu’il me faudrait ...


Afficher les commentaires suivants