Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Une femme gracieuse fabrique un divan en bambou

Artisanat, philosophie, art... Tout est mêlé dans cette gestuelle qui a l’air simple mais qui représente des siècles de traditions.

 

 

Cette ingénieuse et gracieuse personne fait aussi à manger :

 

 

Eux ils ont la princesse de la forêt, nous on a Nicolas :

 

 






Alerter

116 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2141899
    Le 10 février à 12:36 par kantor
    Une femme gracieuse fabrique un divan en bambou

    A savoir que dans le nord du département du Gard,(Anduze et grands environs) pousse toutes sortes de Bambous...

     

    Répondre à ce message

    • #2143612
      Le 13 février à 07:47 par Eric
      Une femme gracieuse fabrique un divan en bambou

      Anduze au pied des Cévennes, et sa fameuse bambouseraie (à Générargues précisément, à 2km au nord d’Anduze), un très chouette coin en effet.

       
  • #2141914
    Le 10 février à 12:59 par Kiki
    Une femme gracieuse fabrique un divan en bambou

    Ébloui par autant de savoir faire, de précision, d’intelligence et d’abnegation. Merci à ER de nous faire découvrir tant de choses intéressantes.

     

    Répondre à ce message

    • #2142355
      Le 11 février à 06:32 par Anna
      Une femme gracieuse fabrique un divan en bambou

      Non : soyez franc, vous êtes comme moi ébloui (...ce qui est logique ; à vrai dire j’aurais dit ’saisie’ pour ce qui me concerne) par la grâce de cette femme fine, belle, choisie à dessein par le producteur du film et éventuellement le commanditaire du film (un organisme public ? un producteur privé d’émission TV surfant sur les lignes de fond des attentes du public ?).

      Pour moi, c’est un film chinois destiné au public chinois pour booster la fierté chinoise des traditions culturelles et patrimoniales dont on comprend à rebours que la transmission est menacée par les migrations, la concentration des populations rurales en ville, et l’adoption (sinon le triomphe en campagne y compris) du mode de vie urbain consumériste liée à l’industrialisation à marche forcée de la Chine.

      D’ailleurs je note que celui qui a posté ces vidéos et le texte n’a même pas jugé bon de nous dire dans quel pays on se trouve... C’est un peu génant : on se demande alors quelle est la démarche, quel est le propos réel, et l’éthique aussi de celui ou de celle qui poste l’article sur ER.

      Digression terminée, revenons à nos moutons : hormis booster le patriotisme, ces petits films pourraient très bien servir un objectif plus pragmatique : apprendre à la ménagère chinoise de trente ans comment on fait pour fabriquer son canapé, ou comment faire à manger sans passer par la grande distribution. Et même lui apprendre comment être gracieuse ! Bref comment être une bonne épouse/ brue jolie et pas chère (puisqu’elle fait réaliser des économies !).

      Pour finir, soyons francs jusqu’au bout : les mêmes gestes et opérations longues et fastidieuses réalisées par une grosse dondon chinoise (ou autre) ne produiraient pas le même effet c’est-à-dire cet effet d’adhésion et d’admiration. On cherche manifestement que la concentration du plus grand nombre. Avec une dondon, le même film n’intéresserait ou ne capterait ou ne captiverait (comme vous voulez) a a priori qu’un public restreint, conquis, passionné par l’art culinaire traditionnel ou le patrimoine artisanal...

      Aux femmes, en l’occ. françaises, certains messages s’exprimant en leur nom, last but not least : ne soyez pas jalouses, c’est mauvais pour le teint. Surtout qu’il est très joli notre teint. Pourquoi se gâcher par de la mauvaise bile. Et surtout pourquoi comparer ? Pourquoi se sentir visée, menacée. Par contre, tirer des leçons pour chercher en soi ce qu’on a oublié de soi, et rendre à César ce qui est à César ne gâche rien.

       
  • #2141937
    Le 10 février à 13:36 par Ignatius
    Une femme gracieuse fabrique un divan en bambou

    C est chouette mais c est vraiment rudimentaire en ce qui concerne l utilisation du Bambou qui est un matériel de construction (et plus) vraiment incroyable.
    Si vous voulez voir un aperçu de ce que l on peut faire de grandiose
    http://greenvillagebali.com/bali-villas/
    Notez que les architectes sont occidentaux, il y a aussi la green school a Bali qui est également spectaculaire

     

    Répondre à ce message

  • #2141939
    Le 10 février à 13:36 par Ed
    Une femme gracieuse fabrique un divan en bambou

    Ah ces "asiatiques", fonctionnels et esthétiques ... de parfaits petits robots du futur (surtout les femmes) ! ;)

     

    Répondre à ce message

  • #2141983
    Le 10 février à 14:37 par CopyChine
    Une femme gracieuse fabrique un divan en bambou

    Tous ces perdants qui disent que la Chine c’est le paradis, qu’attendez-vous pour vous y installer ?
    Pour être allé en Chine, je peux vous assurer que le maghreb à côté, c’est la belle vie...
    Quant à l’autre qui nous vend le mobilier Chinois, je préfère m’abstenir de tout commentaire...Mais je m’autorise celui-ci : la mobilier français, anglais et scandinave de très haute qualité, vous n’avez tout simplement pas les moyens de vous l’offrir.

     

    Répondre à ce message

    • #2142377
      Le 11 février à 08:32 par Stephane
      Une femme gracieuse fabrique un divan en bambou

      Pourquoi un message si péremptoire et définitif ? Je suis en Chine depuis 12 ans et je n’envisage pas un instant de revenir en France. Chacun voit midi a sa porte c’est tout.

       
  • #2142238
    Le 10 février à 21:47 par Dct
    Une femme gracieuse fabrique un divan en bambou

    J’ai déjà vu cette jolie femme sur le net, elle fait de la cuisine Viet en faisant pousser ses produits en récoltant et en cueillant les herbes etc. ! Comme disait mon regretté Bigeard, c’est un beau peuple, une belle race, travailleur, souriant ! Qu’est ce que l’on est allé les faire chier pendant X années ! J’adore ces gens (voir Wilsdorf dans la 317 section, un chef d’oeuvre) les ricains ont tout flingués comme d’hab y sont cons, c’est pas possible et ils ont pris une belle raclée ! Malgré tout leur matos

     

    Répondre à ce message

  • #2142319
    Le 11 février à 00:33 par Stenka Zopok
    Une femme gracieuse fabrique un divan en bambou

    Dieu soit loué... Il y a encore de vrai femmes sur terre.

     

    Répondre à ce message

  • #2142628
    Le 11 février à 16:14 par Wanad00
    Une femme gracieuse fabrique un divan en bambou

    Nous pensons avoir le savoir ; ils ont le savoir-faire.

     

    Répondre à ce message

  • #2142674
    Le 11 février à 17:47 par Socrade
    Une femme gracieuse fabrique un divan en bambou

    Je regardais la fille scier du bambou quand j’ai entendu ma mère monter.
    J’ai préféré remettre un porno normal avant qu’elle arrive, ça aurait été trop compliqué à expliquer.

     

    Répondre à ce message

  • #2143641
    Le 13 février à 10:03 par Barnabé
    Une femme gracieuse fabrique un divan en bambou

    C’est ballot, elle a oublié de fabriquer la télé... Prochain épisode : construire son hélicoptère en feuilles de bananiers tressées !
    Blague à part,on a bien envie de l’aider à fabriquer une belle histoire d’amour !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents