Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Une infirmière ne peut devenir française parce qu’elle travaille trop

Mieux vaut s’intégrer par les aides sociales…

Dans le Val-de-Marne, une infirmière étrangère ne respectant pas la législation française sur le droit du travail parce qu’elle effectue trop d’heures a vu sa demande de naturalisation ajournée de deux ans par la préfecture.

 

Pour devenir français, il convient de se conformer aux lois nationales, même quand le comportement illégal paraît vertueux, c’est en substance ce qu’a découvert à ses dépens une infirmière qui a vu sa demande de naturalisation reportée de deux ans par la préfecture du Val-de-Marne le 4 juin.

Une publication sur Twitter datée du 14 juillet a suscité l’indignation des internautes. On y voyait le courrier de la préfecture justifiant l’ajournement de la demande de la travailleuse étrangère et le commentaire suivant d’un l’internaute qui en appelait au président de la République : « Emmanuel Macron, une naturalisation refusée au motif que le candidat à la nationalité française travaille trop. Affligeant ! #rugygate »

 

 

Contactée par l’équipe de vérification de 20Minutes, la préfecture a confirmé que le courrier figurant dans le tweet était authentique. Le demande de naturalisation de l’infirmière a donc été ajournée de deux ans parce qu’elle contrevient à la législation en vigueur sur le temps de travail en France et elle se trouve donc en infraction. Le journal précise que la demandeuse cumule trois emplois pour une durée de travail hebdomadaire de 59 heures. Or, le droit français limite le temps de travail à 48 heures par semaine et 44 heures par semaine en moyenne sur une période de douze jours consécutifs.

Un avocat contacté par 20Minutes a expliqué qu’il avait déjà vu des cas similaires, « même si on la voit plutôt pour des agents de sécurité », ceux-ci ayant souvent plusieurs employeurs.

Selon les informations du quotidien, l’infirmière étrangère va faire appel de la décision de la préfecture auprès du ministre de l’Intérieur qui aura alors quatre mois pour lui répondre. Suite à quoi elle pourra se tourner vers un tribunal administratif... avec un délai d’attente estimé à deux ans. Raison pour laquelle il est généralement conseillé aux demandeurs de renouveler leur démarche aussitôt auprès de la préfecture.

 


 

Bonus : l’État privilégie-t-il un autre modèle d’intégration, par les aides sociales ? Kadidiatou vous montre la voie…

 

Une autre manière de réclamer son « dû », sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

59 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il convient d’abord, de saluer l’exemple et le courage de cette femme, peu importe son origine, et c’est un nationaliste qui le dit.

    Plus l’oligarchie dévoyée squatte la sacro sainte république, laquelle n’en a plus que le nom, plus on s’aperçoit que nombre de décisions préfectorales ne relèvent plus du moindre bon sens, mais de l’idéologie ou de l’inversion des valeurs, ce qui devient la règle.

     

  • Il est fort probable que ce motif ne soit qu’un prétexte et que la véritable raison soit ailleurs...peut être cette personne est elle blanche, balto-slave,catholique et venant d"Europe Centrale...


  • A la vue de cet interview on comprends comment certains en arrivent a détester les étrangers. Surtout l’ouvrier qui vie pour payer ses factures lui même... L’oligarchie fait bien les choses, grâce a ce genre de socio-types elle fabrique elle même le racisme. Chapeau bas !


  • avec le manque de personnel partout c’est tout le milieu médical qui travail trop

    une honte


  • Cette dame n’a pas compris la recette : un gosse suspendu à un balcon, un peu d’escalade, un téléphone pour filmer et le tour est joué.
    Blague à part, l’article parle de "comportement illégal vertueux", c’est un vrai sujet : aller mettre une droite à un ivrogne qui importune une dame âgée, voire essaye de lui tirer son sac, c’est vertueux mais condamnable ; se faire tomber dessus par quatre lascars et en neutraliser un par ce qui tombe sous la main, c’est idem ; les exemples sont légions.
    Et autre chose : ces personnes immigrés, si méritantes soient-elles, par leur cumul d’emplois, forcément prennent ceux des Français ; faute aux employeurs qui exploitent cette main d’œuvre bon marché et motivée, qui délaissent leurs compatriotes pour de viles raisons économiques...


  • Très bonne vidéo qui confirme mes suspicions que la France maltraite les travailleurs, mais cajole ceux qui nourrissent l’industrie de l’ "assistanat".

    C’est choquant : l’infirmière est pénalisée parce qu’elle travaille trop !!!
    Et à coté Kadi dit tout n’a pas encore eu ses gosses rétirés par les assistantes sociales !!!! Des gosses qui dorment par terre, et la Kadi dit tout "investit" l’argent des allocs dans une télé dernier cri. Pas étonnant de voire, durant le volontariat, des femmes sdf qui ont des fils médecins, avocats et ne veulent pas entendre parler de leur mères qui les élevés seule "dans la pauvreté".


  • #2242272
    le 18/07/2019 par qu’est-ce que j’suis con quand même
    Une infirmière ne peut devenir française parce qu’elle travaille (...)

    C’est bwo le fwrounse nous dit Kadidiatou
    Et pendant ce temps des agriculteurs se suicident, on éborgne des gilets jaunes et on ferme des écoles ou les enfants français des milieux ruraux ne pourront plus aller
    Et apres j’avais peur que mes cotisations, mes charges et mes impôts soient mal utilisé


  • je travaille en France sur un lieu extrêmement touristique, je ne vous dirais pas où, mais je peux vous dire que beaucoup d’étrangers travaillent ici et arrivent à cumuler facilement 3 à 4 boulots. Quant aux français c’est cdd de 4 mois et ils dégagent et rien à voir avec la fainéantise.
    Pourquoi ? c’est simple l’étranger lui ne connait rien aux droits du travail et acceptent tout. 200 euros en moyenne en moins chaque mois sur sa fiche de paie. Quant aux heures sup on peut lui en payer 3 h sur les 30 h en plus qu’il a faites ça dérange pas il comprend pas.
    Pour l’avoir vu j’ai pu constater jusqu’à 500 euros (vous lisez bien !) de manque à gagner sur la fiche de paie d’un collègue étranger polonais, je l’ai invité à aller réclamer son dû mais il n’a pas osé de peur de se faire virer. Il n’a donc jamais vu la couleur de cet argent de ses nombreuses heures sup et c’est comme ça pour lui tous les mois.
    On comprend mieux évidemment pourquoi l’état et pôle emploi privilégient les étrangers aux offres d’emplois !


  • #2242292

    On se fout de notre gueule avec cette histoire à dormir debout ? si les merdia en parle c’est pour nous faire comprendre que les immigrés sont des super bosseurs ! ou des futurs Montaigne ! des Von Braun en herbe ! quand ce ne sont pas des super héros qui nous protègent des terroristes ou sauvent des bébés accrochés au balcon ! ON SE FOUT DE NOTRE GUEULE ET ON NOUS PREND POUR DES CONS !

     

  • Dans le pays des droits de l’homme, faire travailler un sans papiers 59h par semaine quand les embauches sont bloqués pour les français ne gêne donc pas les tenants de l’idéologie dominante... Une fois un patron de bistrot m’a fait part des difficultés hallucinantes qu’il rencontrait depuis qu’il avait eu la nationalité française, difficultés qu’il n’avait pas avant...


  • Bonjour,
    je n’ai pas très bien compris : la préfecture lui reproche le temps de travail hebdo trop long ou alors si c’est le cumul des 3 boulot qui est reproché, ce qui induit bien évidemment un temps de travail trop long ?
    Enfin non, mais moi aussi je travaille 60h par semaine en moyenne mais je suis français née en France de parents français. La législation s’applique pour moi aussi ? Je pense que oui, l’égalité c’est l’une des devises de mon pays. On veux me faire dire que mon pays est raciste de ne pas laisser les étrangers travailler ?
    Merde ! Qu’es c’qui c’passe ?


  • Franchement, je suis dégoutée comment ce pays est devenu une poubelle qui accueille des minables qui croient qu’ils sont dans leurs droits et qui osent en plus réclamer ce qu’il ne leur revient pas de droit. La vidéo m’a vraiment fait mal au coeur. Et je ne suis même pas française de souche. Et je ne dis pas ça pour bien me faire voir par les français de souche.
    Sérieusement, il faut réellement que vous, français patriotes nationalistes souverainistes repreniez le contrôle de la France.


  • Les chauffeurs UBER et autres plateformes devraient être déchu de leur nationalité avec les heures qu’ils font pour survivre...


  • #2242368

    Qu’elle travaille ou pas, on s’en tape. En plus, trois boulots. Je rêve... Parasites ou prendre le travail des Français, on n’en veut pas. Montaigne, Einstein, ou Neil Armstrong, un étranger, ça vit à l’étranger ! C’est clair ?
    Et ce n’est pas parce qu’on travaille à l’étranger qu’on a le moindre droit à une nationalité ou à quoi que se soit. Est-ce que les mecs de chez Total en Iran ou que sais-je demandent la nationalité iranienne ?

     

    • tu nous expliques comment cette infirmière a pris le travaille des francais ?
      pis les francais qui travail pour total en Iran sont des expatriés. Ils nónt aucun interrêt a demander la nationalité Iraniennes. ca n’empêche quíl y a dáutre francais, pas expatriés qui demande la nationalité dans le pays où il travail. Par example : USA, Canada, Russies, Japon, Australie.....etc
      Les Francais qui bossent à Londres ? 300 ou 400 milles. volent-ils le traille des anglais ?
      je connais ta réponse.... "on s’en tape". réponse typique du crétin u QI à deux chiffre.


    • Toujours dans l’abstrait @The Médivangers Zionist War toujours dans le theorique.

      Cet article souligne le fait, qu’alors qu’on distribue des nationalites a tours de bras pour des parasites, une bosseuse elle se fait recaler au nom de sa force de travail.

      Que vous soyez contre toute forme de naturalisation ou pas, ca ne change rien a la realite, il y a des milliers de parasites qui obtiennent la nationalite francaise. Et vous, vous faites le choix d’accorder de l’importance au cas le moins grave. Manque de discernement.


    • #2242592
      le 19/07/2019 par The Médiavengers Zionist War
      Une infirmière ne peut devenir française parce qu’elle travaille (...)

      @ Valaire ou Monsieur Ducon

      Ça fait des décennies que le FN, Soral, Zemmour et d’autres expliquent que l’oligarchie importe des immigrés pour saturer et désorganiser le soi-disant "marché" du travail pur, parfait, libre et non-faussé.
      Visiblement vous n’êtes pas au courant et n’avez aucune notion économique minimale.
      Quant aux exemples que vous prenez, ils sont précisément issus du pire-libéralisme qui voit les "cerveaux" français fuir le pays en se vendant au plus offrant.
      Si c’est votre modèle, assumez-le jusqu’au bout.
      Bonne journée.


    • #2242597
      le 19/07/2019 par The Médiavengers Zionist War
      Une infirmière ne peut devenir française parce qu’elle travaille (...)

      @ lav

      Des absurdités, on peut en remplir des annuaires entiers sans que ça ne ferait pas avancer le schmliblick d’un nanomètre. J’essaie d’élargir le propos vers une problèmatique de remise en question globale de notre "modèle".
      Bureaucratie et incompétences à tous les étages, c’est l’enfer quotidien pour une bonne partie des Français. Rien d’abstrait là-dedans. Quand est-ce qu’on commence à chercher, et surtout trouver des solutions ? Cataloguer des maladies n’a jamais soigner personne. On attend donc, ici comme ailleurs, vos solutions. Il va falloir déplacer des montagnes ou crever. Vous le savez ou pas ? C’est du concret.


    • En l’occurence c’est les relayeurs de cette anecdote qui focalisent notre attention sur l’arbre qui cache la forêt de parasites revanchards, en laissant mine de rien l’impression que les immigrés sont des bosseurs. Tout ça, faut-il le rappeler, alors que les Français sont en train de devenir minoritaires dans leur propre pays, et déjà chassés de nombreux quartiers. Le peuple de France a toute légitimité à renvoyer les immigrés clandestins comme légaux, bosseurs ou glandeurs, s’il estime que c’est dans son intérêt, exactement de la façon dont ça se passe dans les pays non masochistes comme l’Australie. Les contradictions ubuesques au sein de la république entre la tendance gauche sociale (plafonnement des heures de travail) et gauche sociétale (qui encourage l’invasion africaine) on s’en tape.

      Cordialement.


    • Valaire :

      comment elle prend la place d’un français ?
      de cette manière :
      elle arrive sur le lieu de travail, pousse la porte, signe la feuille de présence, va dans les chambres des malades, fait les piqures, parle avec eux, met des pansements, pose des cathéters, aide à la toilette, prend une pause café, recommence une tournée des chambres, va à la cantine le midi pour manger, refait une tournée des chambres, répond au téléphone pour les visites, répond à deux, trois demandes de patients qui ont appelés, ajuste une perfusion, et repart chez elle


  • La nationalité française est distribuée comme des croissants à qui le demande ....
    faut être patient mais ça fini toujours par payer ...
    Ce pays n’a plus de cohésion sociale à cause de ça !


  • Donc il faut être un fainéant et être une racaille de la banlieue qui touche un RSA pour être un français ?

     

  • #2242408

    Et après on se demande pourquoi les fils de Kadidiatou nous détesteront
    MTV rap en grand écran, Hanouna en boucle et télé-réalité non stop
    Des futurs Montaigne en herbe ou des BlackDragon au choix


  • en effet...soit il y a "injustice" devant l’effort et le travail soit il y a un truc qui cloche.

    271 mensuelles...ce qui voudrait signifier que hors temps de parcours inter etablissement cette femme travaillait grosso modo 60 a 65 h par semaine...donc 12h par jour avec mettons un jour de repos hebdomadaire ou alors tout les jours 8 a 9h 7j/7. Respect...

    OU bien ayant droit a des RTT congés, et quelques echanges de bons procédés, elle les occupe par des vacations (ce qui est effectivement contraire a la legislation, meme si le travail est louable)

    Ou bien comme je l’ai lu autre possibilité est que son nom soit reconnu sur plusieurs postes par plusieurs personnes...

    Car in fine subsiste tout de même quelque chose : saluons le travail et le devouement, a titre personnel je m’incline. Mais il ne faut pas oublier que infirmière dans ses mains il y a les patients et qu’au delà d’un volume horaire au bout d’un moment confondre les médocs ou la dose entre deux patients, ca va vite...Tout aussi louable soit sa capacité de travail, je suis moins convaincu en revanche de son recul et d’ethique professionnelle de "professionnelle de santé", car la mise en danger de ses patients est réelle.

    Je ne regrette pas d’avoir renoncé de passer le diplome d’etat finalement, car au final même l’ordre infirmier couvre ce genre de comportements alors qu’il était censé y mettre...de l’Ordre justement.

     

    • Bonsoir ... je suis tout à fait d’accord avec vos hypothèses ... pas possible de faire tant d’heures en comptant le temps de déplacement.... à part pour Spiderman... elle partage ses papiers.


    • Merci également pour mettre en lumière ce « calcul » alors que bon nombre en lisant les gros titres n’iront même pas à chercher plus loin.
      je m’étais fait la remarque que cette « histoire » était trop tirée en épingle et prenait trop de place médiatiquement. Une vieille ruse latente de notre système. Alors que ça danse au gouvernement, ou ailleurs.


    • Je ne l’aurais pas mieux formulé, c’est exactement ce que je pense...
      Quand les médias mettent en avant ce genre d’histoire, on peut tout imaginer, sauf que c’est par humanité !


    • @peg..........oui, il y a des professions davantage à risques, comme les métiers de santé que vous évoquez, ou les transports de fret ou passagers...si ce faux libéralisme outrancier ne fabriquait pas des esclaves cumulards à la chaîne, il n’y aurait aucun vrai problème et encore moins de drames !...on pourra chercher, accuser les uns et les autres, le syndrome demeure : Capitalisme ultra-libéral mortifère .


  • Elle aurait dû s’abonner à quelque allocs et escalader deux ou trois balcons, elle aurait déjà la nationalité.
    La République n’aime pas les bosseurs et le mérite, elle aime les parasites et les bons à rien et du coup tout sa ne peut mener qu’à un effondrement, c’est mathématique, car sans hôtes(les bosseurs), les parasites ne peuvent survivre !


  • Et retirer la Nationalité à ceux qui ne veulent pas bosser..
    Un courrier qui, un jour, sera peut être rédigé dans ce sens pour tous les parasites :
    « en Infraction avec la Loi Française, et pour non cumul d’heures travaillées et non participation à l’économie du Pays depuis de nombreuses années.. » Nous sommes en vertu de la Loi de 2020, du code de « l’Amour pour la France », dans l’obligation de vous retirer la Nationalité Française pour le motif suivant : Abus réitérés et sans limite de l’hospitalité de votre pays d’Accueil sans aucun apport de votre part »
    Allez Ouste !!!


  • Je fais partie de ceux qui ne veulent plus d’étrangers en France. On n’en peut plus : faire la queue à la poste et perdre son temps car il y a des parasites qui ne parlent pas français et qui doivent se faire expliquer pendant deux heures les procédures basiques, monter dans un transport en commun et ne voir et n’entendre qu’eux, avoir l’impression d’être à l’étranger chez soi. Il faut qu’ils rentrent chez eux car cela finira mal pour tout le monde.

     

    • #2242635
      le 19/07/2019 par Etranger blanc partout sur terre.
      Une infirmière ne peut devenir française parce qu’elle travaille (...)

      Chez eux c’est chez toi. Ils habitent dans la même ville. C’est pas à cause d’eux que ça finira mal, mais parceque le cycle est voulu comme ça par la volonté Divine. Pour que le bien puisse revenir, comme le jour après la nuit. Sans la seconde guerre mondiale, tes grands parents n’aurait jamais été si bons avec toi. Ainsi qu’avec les étrangers.


    • À étranger blanc ...
      Qu’est-ce que tu nous chantes-la ? Si la seconde guerre mondiale n’avait pas eu lieu, il y aurait eu moins d’orphelins de parents et grands-parents .... Allons, allons !!!! Arrêtons de trouver des vertus aux conflits qui tuent, massacrent ...


    • Mr Broussard va voir tes dirigeants et leur ancêtres et demande leur que leur à t’il pris d’aller coloniser "les sauvages".
      Tes ancêtre et par la même occasion tes gouvernants se sont enrichis aux dépens en laissant un système pourri à ces pays qui n’avaient rien demandé.
      Ces gens sont morts pour la France et son essor
      Et aujourd’hui toi pauvre petit raciste frustré sexuellement (oui il y a correlation) voudrait dégager les gens comme ça,sans compensation .

      Demande des comptes à qui de droit...
      Si tu es un vrai guerrier couillu et moustachu


    • @ Maj
      Pour résumer votre "pensée" :
      "Tu dois souffrir car tes ancêtres ont fait de mauvaises choses".
      Je ne croyais pas lire un jour ce genre de bouillasse sur E&R, j’espère que c’est un erreur isolée de la modération ou nous sommes mal barrés.


    • Vous avez raison Frédéric. La vie quotidienne en France devient insupportable, et aucun autre peuple ne supporterait ce que vous décrivez. Il faut que l’on soit encore sacrément imprégné de catholicisme béat (ce que les gauchos qui se pensent athées convaincus refusent de reconnaître) pour ne pas encore avoir basculé dans la guerre civile (que je ne souhaite pas).

      L’harmonie, le capital social, la concorde - appelez ça comme vous voulez - a été brisée par l’immigration massive et toute personne saine d’esprit ne peut que le regretter, quelle que soit sa couleur de peau. Et souligner le malaise n’empêche en rien d’identifier ceux qui l’ont rendu possible.

      Se réjouir malicieusement de la souffrance quotidienne des personnes qui souhaitent juste vivre tranquillement au motif qu’un arrière cousin germain aurait serré la main d’un ami d’un voisin colonisateur à l’époque, c’est minable. J’en ai ma claque de devoir me sentir responsable des conséquences d’une colonisation à laquelle le Français moyen n’a jamais participé.


  • ça c’est le genre d’anomalies hyper médiatisées dont la fonction est d’entretenir la narration gauchiste comme quoi la France serait un pays impitoyablement anti-immigrationniste...alors que dans les faits, pendant qu’une personne se voit refuser la nationalité pour des raisons absurdes et iniques des milliers d’autres se la voit accorder les doigts dans le nez dont des centaines de Tchétchènes liés aux groupes mafieux-terroristes anti-russes qui après la victoire de Poutine sur eux et l’intronisation de Khazam Kadirov à la tête de la Tchétchénie furent contraints de s’exiler en Europe de l’Ouest et en Amérique du Nord pour éviter la prison ou la liquidation. Ces criminels là ont bénéficié d’une naturalisation quasiment automatique !
    D’ailleurs les deux jeunes Tchétchènes qui ces dernières années étaient impliqués dans des affaires de terrorisme en France sont les enfants de ces mafieux exilés...

    Sous Sarkozy nous avions eu le même type de manipulations. D’un côté nous avions un Sarkozy voulant se faire passer pour un impitoyable chasseur et expulseur de clandestins, pour cela l’administration choisissait délibérément des gens dont la situation irrégulière méritaient amplement une régularisation. Ensuit on médiatisait à mort leur expulsion en insistant bien sur l’aspect dégueulasse de leur expulsion..faisant passer cette dernière comme étant la preuve d’une lutte acharnée et sans concession contre l’immigration. Et bien entendu ces expulsions dégueulasses alimentaient la narration gauchiste que la lutte contre l’immigration est cruelle, inhumaine...avec tout ce cirque et tapage autour (les people et clandos qui occupaient des églises...) Mais pendant que ce cirque avait lieu la France accueillait toujours légalement son quota annuel de 200 000 immigrés imposé par Bruxelles sans que jamais qui que ce soit n’ait remis en cause cela...les ateliers "clandestins" mais parfaitement connus des autorités dans les appartement crasseux des Olympiades dans le treizième...à Belleville...dans le Sentier...n’ont jamais désempli !

     

    • Eh, bien moi, je connais une jeune religieuse malgache, catholique, enjouée, drôle active et très proche des exclus qui devait séjourner un an parmi nous et n’est restée qu’un mois...Papiers non accordés par la Préfecture... parce que catholique ???


    • #2243047
      le 19/07/2019 par The Médiavengers Zionist War
      Une infirmière ne peut devenir française parce qu’elle travaille (...)

      @ Maupertuis

      Merci d’avoir donner la réponse : UNE religieuse. Pas 10000, pas 100 000, pas 1 000 000.
      On est d’accord donc.
      Pareil pour les infirmières ou les cheffffeees de chantier.
      Et quand bien même, si chaque français en connais UNE, ou UN, ça fait quand même 50 millions au total. Donc niet.


  • Bonjour,

    Pour les esclaves du capitalisme, il faut travailler trop pour profiter de la vie, mais pas assez pour pouvoir changer de situation.

     

  • Dans la restauration, je fais entre 75 et 80 heures par semaine.
    Je suis donc en infraction.
    Quand je pense aux pousse-crayons de la fonction publique qui font 25/30 h payés 35h, je me dis que ce pays est gangrené par les parasites.

     

    • 80 heures par semaine, à raison de 6 jours de travail par semaine, cela nous fait plus de 13h20 heures par jours, reste 10h40 pour :
      - le sommeil
      - les repas
      - la toilette
      - Les déplacements
      - les courses
      - l’amour,
      - etc...
      - et surtout la vie.

      Merci de nous donner la recette...


    • @pigeons...........tu as le mérite de " pointer " ceux qui en plus, banques assurances ou organismes locatifs, nous mettent en danger social par leur soumission et pour un nombre certain leur incompétence crasse .


    • @Patrick
      Étant aussi de la restauration, je confirme ce que dis @pigeons, ça existe.
      La recette ? Je vous la donne :
      - le sommeil : en horaires décalés, on dort moins, et on fait des siestes en journée pendant la coupure de l’après-midi
      - les repas : pris sur place, on mange en une demie-heure maximum, quand on a le temps
      - la toilette : on passe pas une plombe et demie à se pomponner, douche au réveil, en rentrant de service, les deux quand on peut (c’est propre à chacun, c’est le cas de le dire), on apprend à être efficace
      - déplacements : lesquels ? On en fait relativement peu...
      - les courses : on y va pas souvent, en même temps on a pas besoin de grand chose chez soi. Pas besoin de s’emmerder la vie à passer son samedi après-midi au supermarché...
      - L’amour : très contraignant. Tout dépend de chacun, des rencontres, souvent des couples où les deux sont dans la restauration, la plupart célibataires endurcis qui fonctionnent à l’aventure, l’amourette. Métier peu propice.
      - La vie en générale : on en a peu, mais on s’en sort. On fréquente des gens du même métier, aux mêmes horaires, on est en décalage avec une grosse partie de la société. On fait ce qu’on peut, chacun ses jardins secrets et ses échappatoires, mais on y arrive toujours.
      D’autres questions à la con ou c’est bon ?


  • Mon fameux gendre de Casablanca,, qui n’a pas ete inquiété par le TGI de Valence pour avoir battu et blessée ma fille à l’arme blanche, a, lui aussi, cumulé des heures de travail en deça de lal égislati françaisee pendant quelques mois, (intérim Adecco et Manpower, Mac Donald’s). De quoi profiter ensuite des aides pour les chômeurs, puis RSA ....
    Pendant que d’autres interimaires, de souche, se voient refusés des contrats parce qu’il y a la legislatio’ qui s’applique quand meme pour eux...

     

  • battons nous pour qu’elle reste, c’est plus important que l’avenir de nos gosses


  • Le travail au black c’est la vie !

     

  • Venez en France faire les esclaves qu’ils disent...


  • Mouai : un peu facile. Perso ça ne me choque pas. Que quelqu’un qui demande sa naturalisation se la voit refuser parce qu’il ne respecte pas la loi Française que ce soit le droit du travail, le code civil ou de l’urbanisme est logique. Le respect des lois est un minimum.


Commentaires suivants