Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Vers l’indemnisation des juifs algériens par l’Allemagne ?

Les fonds de tiroir du Shoah Business

Même s’ils n’ont pas été contraints à rejoindre des ghettos, la Claims Conference estime que Berlin doit dédommager les Juifs algériens qui ont perdu la nationalité française et leurs professions sous Vichy.

Robert Blum, 91 ans, assureur à la retraite, avait 14 ans et étudiait dans un collège d’Alger dans les années 40, quand il a été renvoyé de l’école parce qu’il était juif.

L’Algérie, alors sous le régime collaborationniste français de Vichy, introduisait une série de mesures antisémites, notamment la déchéance de la nationalité française, interdisait l’accès aux écoles publiques pour les enfants juifs, interdisait aux docteurs, avocats et pharmaciens juifs et autres professionnels d’exercer.

La Conference on Jewish Material Claims Against Germany, aussi appelée Claims Conference, démontre au gouvernement allemand qu’il doit également indemniser les juifs qui étaient en Algérie pendant la Shoah.

« Bien sûr, ce n’était pas comme dans les camps en Pologne, mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas eu de persécution, et nous pensons donc que les personnes sont éligibles à un dédommagement », a déclaré Greg Schneifer, le vice-président exécutif de la Claims Conference.

Il y avait environ 130 000 juifs en Algérie durant la Seconde Guerre mondiale, et on estime que 25 000 d’entre eux vivent encore, principalement en France, explique Schneider.

Aussi loin que Blum s’en souvienne, être renvoyé de l’école publique n’était pas si mal. Il a juste dû aller dans une autre école non loin, où tous les élèves et les enseignants étaient juifs. L’école juive n’était pas loin de l’école française, et il pouvait encore passer du temps avec ses anciens camarades.

« Rien de terrible n’est arrivé », dit-il. « C’est vrai que des étudiants juifs étaient renvoyés, mais parallèlement, des écoles séparées s’organisaient. Il n’y avait aucune animosité entre les élèves juifs et catholiques. »

Mais les historiens ont une version plus sombre. Durant la guerre, le quota d’élèves juifs dans les écoles primaires et secondaires en Algérie est passé de 14 à 7 %, selon Jean Laloum, un historien spécialisé dans l’histoire juive contemporaine d’Afrique du Nord, au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS).

« C’était catastrophique pour les parents, parce que leurs enfants n’avaient plus d’avenir s’ils ne pouvaient pas aller à l’école. C’était la pire des mesures », a expliqué Laloum.

Lire la suite de l’article sur fr.timesofisrael.com

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1790886

    shoah business.. voilà à quoi se résume cette pseudo ’élite’ communautaire.
    J’appelle cela de l’escroquerie en bande organisée. Que fait la justice ?


  • La France a perdu l’Algérie à cause du décret Merieux 1870, les problèmes ont commencés à ce moment, la rapacité et le mépris de ces ’’nouveaux’’ Françaisde certains ont déclenchés les hostilités ! Alors qui doit quelque chose à qui ?

     

    • La France aurait de toute façon perdu l’Algérie tout comme le Royaume-Uni a perdu ses colonies (tout en sachant habilement créer un "commonwealth".)
      Pour qu’une entité civilisationnelle s’acculture et se fonde dans une autre culture dominante il faut qu’intervienne deux processus : le premier il faut un effondrement anthropologique et civilisationnelle de l’entité conquise, ensuite il faut après normalisation de la situation que le conquérant traite les conquis comme leurs alter ego afin que ces derniers perdent leur sentiment d’altérité. Or si les populations algériennes ont connu un effondrement civilisationnel qui aurait en théorie rendu leur acculturation et intégration totale à la sphère civilisationnelle française possible, la France n’était pas prête de les considérer et traiter comme des égaux pour la simple raison que ce genre de phénomène est aussi à double tranchant ! En effet franciser les Maghrébins auraient forcément impliqué une maghrébinisation partielle de la France ! L’acculturation et l’assimilation d’un groupe humain n’est jamais à sens unique mais est une dialectique où les deux entités en contact influent l’une sur l’autre. L’âme d’un peuple ne meure jamais complètement et à toujours une influence plus ou moins grande sur les conquérants. La civilisation gallo-romaine est un exemple : les celtes se romanisés mais les colons Romains installés en Gaule se sont aussi partiellement celtisés. L’invasion franque offre aussi un autre exemple où se sont les envahisseurs qui se sont acculturés aux populations gallo-romaines conquises, mais ces dernières se sont aussi francisées...cette constante anthropologique explique pourquoi la France n’a pas pris le risque de traiter et considérer les Maghrébins comme des citoyens français à part entière. Cela a été fait uniquement avec la minorité de confessions israélites pour les raisons que l’on connait.


  • Si il y a un billet à se faire .......


  • #1790963

    Record du monde du triple salto arrière avec retombée sur le tiroir-caisse


  • J’ai bossé dans un boîte où l’on parle anglais et le service "Claims" c’est le service de règlements des litiges commerciaux.
    Perso, cette appellation, le rapprochement avec cette "Conférence" ça m’a arraché un petit rictus.


  • Moi aussi j’ai été discriminationné par le IIIe Reich, bon surtout mes grands-parents voire mes parents aussi et on est tous tout déprimés et choqués.
    Ah j’allais oublier, et je veux 405 millions d’euros comme el tapir.


  • #1791008

    Il n’y a pas de petit profit ma bonne dame ! Le passage dans une école catholique doit être probablement un objet de souffrance ...

    Rappel chronologique :

    1870 : Décret d’Adolphe "IsaacJacob" Crémieux qui attribue d’office la citoyenneté française aux « Israélites indigènes » d’Algérie. Les indigènes musulmans doivent en faire la demande, rarement attribuée, restent sous le régime de l’indigénat.
    Avril 1886 : Edouard Drumont sort La France Juive.
    Mai 1898 : Edouard Drumont élu député d’Alger.


  • Je pense que c’est le moment de demander réparation financière à l’état juif d’Israël (puisqu’il se prétend tel) pour le meurtre du christ et pour tentative de génocide, parce que si quelqu’un est vraiment innocent sur cette terre, c’est bien lui.
    A nos calculettes, ça va douiller.

     

  • Et si c’était moi Édith Frolla ,j’aurai le droit à un petit billet ?


  • Et le raquette continue

     

  • #1791123
    le 28/08/2017 par PER CAPITA .................
    Vers l’indemnisation des juifs algériens par l’Allemagne ?

    A quand les dommages et intérêts demandés aux Romains par les Etrusques ?..
    A quand les dommages et intérêts demandés par les indiens d’Amérique aux états unis ?..
    A quand les dommages et intérêts demandés par les Algériens aux Turques ?..
    A quand les dommages et intérêts demandés par l’Inde et le Pakistan aux anglais ?.. A quand les dommages et intérêts demandés aux portugais par le Mozambique eet l’Angola ?..

    A quand la tranquillité pour nous, fatigués que nous sommes d’assister à ce déballage permanent de revendications, car on en a plein l’cul d’entendre ça !!! vraiment plein l’cul !!!

     

  • Et moi !? J’ai le grand-oncle Louis enregistré "assassiné à Auswitch", j’ai pas eu mon milliard et le pays gratos au soleil !

     

  • #1791254
    le 28/08/2017 par Daphné Bürka & Anne-Sophie Lapute
    Vers l’indemnisation des juifs algériens par l’Allemagne ?

    Clic clac ding dong. ... (bruit de la caisse enregistreuse )
    Rien d’autre à dire. ...merci


  • La remarque est juste émise...donc on est parti pour quelques décennies...

    "Dans 100 ans peut être aussi encore....Qu’est ce que ça veut dire ?"...

    Ah quoi que l’on puisse penser de l’homme et de sa politique en général, la dessus, Mitterrand avait été clairvoyant et visionnaire...


  • J’espère qu’ils vont pas réclamer un petit billet à l’Algérie, déjà parce qu’ils y sont pour rien dans la chemma euh pardon la Shoah en plus les algériens ne peuvent pas blairer les sionos .... !


  • L’ancêtre de Haziza est le p’tit debout tout à gauche avec son chapeau haut de forme ! Son portrait craché !


  • #1791394

    Moitié Kabile, récemment convertie au judaïsme dans la "mouvance" Danny Boon, aurait droit à un petit quelque chose...histoire de marquer le coup quand même... ?


  • #1791402

    Les juifs d’Algérie ont perdu le droit d’exercer leurs métiers et ont été virés des écoles publiques dans une Algérie sous domination et sous administration française, mais avant cela, ils étaient prospères.
    Je ne comprends pas pourquoi Zemmour a une dent contre l’Algérie et les musulmans.

     

  • George Klein, le faux vétéran du débarquement de Normandie a été démasqué :
    http://www.ouest-france.fr/nouvelle...


  • En novembre 2010, le bureau du procureur des États-Unis et le FBI lancent une action en justice contre onze employés américains de la Claims Conference, soupçonnés d’avoir détournés près de 42 millions de dollars


Commentaires suivants