Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Vers un accord de libre-échange entre l’UE et l’Inde ?

L’intérêt de l’Allemagne avant tout

Selon une nouvelle étude, un accord de libre-échange entre l’UE et l’Inde apporterait à l’Europe, et surtout à l’Allemagne, plus de 21 milliards d’euros. Un article d’Euractiv Allemagne.

 

Narenda Modi, le Premier ministre indien, s’est rendu à Berlin dans l’espoir d’attirer davantage d’investissements dans son pays, qui ne dispose pas d’accord de libre-échange avec l’UE.

Angela Merkel, la chancelière allemande, a rencontré son homologue indien dans les environs de Berlin le 29 mai, ouvrant ainsi un nouveau cycle des consultations biennales instaurées entre les deux gouvernements. Celles-ci, que Narenda Modi juge être « des interactions très bénéfiques » ont commencé en 2011.

Outre l’investissement, les deux dirigeants ont discuté du Brexit et de son impact sur les économies allemande et indienne, de l’avenir de l’Union européenne et de terrorisme.

 

 

Pour les entreprises allemandes, l’Inde est un marché en croissance important. Les Allemands se plaignent cependant régulièrement des droits de douane et des incertitudes réglementaires, ainsi que d’une charge bureaucratique excessive et d’un manque de reconnaissance de la qualité des échanges auprès des consommateurs.

[...]

Selon une nouvelle étude, l’Allemagne bénéficierait grandement d’un accord avec l’Inde. Le pays pourrait ainsi voir son PIB grimper de 4,6 milliards d’euros grâce à un tel accord, selon les recherches de l’institut IFO, réalisées pour le compte de la fondation Bertelsmann. Le Royaume-Uni, qui a encore des liens très étroits avec l’Inde, est le seul pays qui en profiterait encore plus.

Lire l’intégralité de l’article sur euractiv.fr

Comprendre l’économie mondialisée avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

1 Commentaire

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.