Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Vers un cinéma multipolaire ?

Les BRICS auront leur propre cérémonie des Oscars

L’académie de cinéma des pays des BRICS sera fondée en 2017, et son futur prix principal constituera une alternative aux Oscars américains, a déclaré le directeur général du Fonds russe du cinéma d’État (Gosfilmofond) Nikolay Borodatchev dans un entretien accordé à Sputnik.

Selon M. Borodatchev, les films tournés dans les pays des BRICS sont actuels et ne sont pas moins intéressants que les films occidentaux. Cependant, ils sont très rarement considérés en Occident comme dignes du prix américain, insiste le directeur du Fonds russe.

« L’idée de créer une académie de cinéma des pays des BRICS, comme celle aux États-Unis, est correcte. Les pays des BRICS englobent plus de 40% de la population mondiale, ils ont le droit à leur propre académie de cinéma et de décerner des prix aux films et aux réalisateurs qui travaillent dans ces pays. Voilà, c’est soutenir le cinéma national », souligne l’interlocuteur de Sputnik.

Selon M. Borodatchev, le Festival international de cinéma de Moscou accueillera en 2016 la présentation de cette académie de cinéma des pays des BRICS. Cette organisation devrait commencer son travail en 2017. Ce serait la première année où seront récompensés les lauréats du nouvel Oscar des pays des BRICS.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1335302
    le 01/12/2015 par dixi
    Vers un cinéma multipolaire ?

    C’est une très bonne initiative .Un seul bémol ,c’est de redistribuer les talents ,non pas par le copinage ,mais par le réel talent ,que ce soit en matière de réalisation et en matière d’acteurs ,en donnant aussi des moyens,mais pas toujours aux mêmes.


  • #1335303
    le 01/12/2015 par Pamfli
    Vers un cinéma multipolaire ?

    Torreton va concourrir contre notre Gégé !


  • #1335323
    le 01/12/2015 par curtis newton
    Vers un cinéma multipolaire ?

    Pas bête... Pour en finir avec la propagande hollywoodienne des producteurs et réalisateurs juifs qui ont sali tour à tour en les faisant passer pour les méchants, les Amérindiens, les Soviéto-Russes, les Chinois, les Vietnamiens, les Sud-américains, les Arabes dans leur ensemble hier, les Arabo-musulmans aujourd’hui... A quand un film sur les crimes de l’Irgoun ou l’attentat du King David produit par Harvey Weinstein par exemple ?


  • #1335348
    le 01/12/2015 par Titus
    Vers un cinéma multipolaire ?

    Excellente initiative pour contrer la propagande hollywoodienne et faire découvrir un cinéma plus authentique et émouvant !

     

    • #1335382
      le 01/12/2015 par Clara Imbert
      Vers un cinéma multipolaire ?

      Je suis entièrement d’accord avec vous. Vous me retirez les mots de la bouche...


  • #1335371
    le 01/12/2015 par Jaoram
    Vers un cinéma multipolaire ?

    un cinéma qui ne sera plus noyauté par hum enfin vous voyez qui je veut dire...
    ça c’est plutot une chose positive.

     

  • #1335430
    le 01/12/2015 par burt
    Vers un cinéma multipolaire ?

    "J’aime beaucoup la cérémonie des Oscars à Hollywood. C’est la plus grande fête juive du monde ". Woody Allen


  • #1335478
    le 01/12/2015 par anon
    Vers un cinéma multipolaire ?

    Un oscar goy


  • #1335492
    le 01/12/2015 par Nettoyeur
    Vers un cinéma multipolaire ?

    Quenelle épaulée !


  • #1335506
    le 01/12/2015 par Fulcanelli
    Vers un cinéma multipolaire ?

    On ne peut que se réjouir de cette initiative.

    Y’en a marre de la propagande malsaine de Hollywood, de sa glorification de l’impérialisme états-unien et sa violence, et de son mépris des peuples de la terre autres que les gringos.


  • #1335525
    le 01/12/2015 par jacques
    Vers un cinéma multipolaire ?

    c ’est bien , mais c’est quand même copier ceux qui ont des idées à la c ?n ,
    donc être comme eux


  • #1335729
    le 02/12/2015 par Pascal
    Vers un cinéma multipolaire ?

    Je vous conseille le cinoche Sud coréen, pas prise de tête qui s’attache à raconter une histoire au premier degré avec un début un milieu et une fin. Cerise sur le gâteau une pépinière d’acteurs jeunes, dynamiques dans des persos attachants.
    Le bon cinoche occidental des années 70/80 ....

     

    • #1335921
      le 02/12/2015 par Le comtois de l’arrière garde
      Vers un cinéma multipolaire ?

      Il y en a deux en particulier qu’il faut absolument voir : A BITTERSWEET LIFE et I SAW THE DEVIL (J’ai rencontré le diable), tous deux mis en scène par Kim Jee-Woon, le mec qui a réalisé LE DERNIER REMPART avec Schwarzy et Johnny Knoxville. Le premier est un excellent polar mêlant film de gangster et film de baston, le second un film de vengeance tordu et jusqu’au-boutiste.


  • #1335818
    le 02/12/2015 par anonyme
    Vers un cinéma multipolaire ?

    "Hollywood est un pot-pourri de gens vils, sans aucun respect pour quoi que ce soit, en dehors de faire de l’argent.
    Le Paganisme y est rampant, et sous sa forme la plus virulente.
    L’ivresse et la débauche sont de regle. La perversion sexuelle est courante chez les realisateurs et les vedettes.
    Ces gens sont probablement la lie de la terre."
    Joseph Ignatius Breen
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Josep...


  • #1337192
    le 04/12/2015 par anonyme
    Vers un cinéma multipolaire ?

    Pour qui l’Oscar du meilleur film étranger ?
    Outre les ultra-favoris "Fils de Saul" (un Sonderkommando a Auschwitz) et "Labyrinthe du silence" (un ancien bourreau d’Auschwitz), signalons les tres prometteurs "Felix & Meira" (les dessous de la communaute hassidique), "Baba Joon" (une famille d’iraniens en terre promise), "The Wanted 18" (un sympathique maquignon kibboutznik), "1944" (l’Estonie entre Nazis et Armée Rouge), etc, etc.
    Un indice ? L’an dernier, l’Oscar du meilleur film étranger est allé a "Ida", œuvre intimiste en noir et blanc sur les relations polono-juives...
    http://www.lesinrocks.com/2015/09/2...


Commentaires suivants