Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Vers une remise en question du caractère transmissible du SIDA ?

La justice étasunienne prononce un jugement historique

Dans l’indifférence la plus totale, la justice étasunienne a rendu à la fin du mois de février un jugement dont la conséquence pourraient être la remise cause du caractère transmissible du Sida.

La cour d’appel américaine pour les forces armées (CAAF), la cour de justice militaire la plus importante des États-Unis, a relaxé le sergent David Gutierrez, un pilote étasunien, du chef d’accusation d’« agression avec circonstance aggravante » pour avoir caché sa séropositivité à plusieurs partenaires sexuels lors de soirées échangistes. Cela lui avait valu en 2010 d’être condamné à huit ans de prison.

Dans cette affaire, la défense revendiquait une estimation du risque de contamination compris entre 1/10 000 et 1/100 000, quand l’accusation défendait une valeur de 1/500. Même en prenant en compte ce dernier chiffre, la cour a jugé que la transmission de la maladie ne pouvait être qualifiée d’agression aggravée. Une décision de justice qui révise totalement le précédent qui pénalisait ce type d’acte depuis vingt-cinq ans. Des centaines de personnes avaient ainsi été emprisonnées aux États-Unis, mais aussi en France en vertu de l’article 222-15 du Code pénal relatif à « l’administration de substances nuisibles ayant porté atteinte à l’intégrité physique ou psychique d’autrui ».

La justice continuera-telle de considérer comme contagieuse une maladie qui n’a, dans le pire des cas, qu’une chance sur 500 d’être transmise ? Seules 23 plaintes similaires à celle qui visait David Gutierrez ont été retenues par la justice en France, alors qu’on estime à entre 1 500 et 2 000 le nombre de plaintes déposées depuis le début de l’ « épidémie ».

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

75 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le sida c’est comme le trou d’ozone, la grippe aviaire, ebola... du jour au lendemain on passe d’un battage médiatique incessant sur ce qui est décrit comme la catastrophe du millénaire voire de l’histoire entière...au silence radio comme si rien ne s’était passé et tout était rentré dans l’ordre...
    Regardez ebola...on avait dit que c’était du pipeau intégral...et effectivement le canular est très vite retombé comme un soufflé ! Il faut dire que le niveau de sophistication de leurs nouvelles supercheries baissent à chaque fois ! Le trou d’ozone, le réchauffement climatique et le sida avaient été du grand art, ensuite avec la grippe aviaire on a commencé à ressentir un relâchement...puis la grippe porcine et enfin ebola où là on avait atteint le sommet du grotesque à un tel point qu’en moins de deux semaines les gens éveillés ont pu acquérir la certitude qu’il s’agissait d’un canular...

     

    • Ils ont de beaux restes en sciences qd meme, c’est fou le nombre de scientifiques qui perdent leur temps avec des theories bidons. Tu me diras, aussi bidon une theorie soit-elle, elle merite quand meme verification, mais bon quand on est dans le domaine de l’inverifiable, on peut mourir avant de se rendre compte qu’on a passe sa vie a travailler sur une connerie, regarde les mecs qui travaillent sur les theories des cordes par exemple.


    • Je ne vois pas en quoi une insignifiante décision de justice va changer quoi que ce soit vis à vis de la question du sida. Ce n’est pas comme si d"éminents spécialistes en virologie s’était réunis dans un colloque international pour remettre totalement en cause les connaissances sur le sida.


    • Les bactéries et les virus mutent constamment. Certaines mutations donnent des cas sporadiques ( c’est le drift) , d’autres vont être responsable de pandémie car le système immunitaire aura du mal à les détecter ( on parle de shift ).


    • regarde les mecs qui travaillent sur les theories des cordes par exemple.

      Formaliser aussi précisément que possible l’énergie au sens large n’a rien d’inutile. La connaissance de la matière à l’échelle de l’infiniment petit a des répercutions sur la manière dont on en use "en vrai" ainsi que sur notre capacité à le faire. Inutile d’insister sur l’importance de cette denrée (supposée) rare qu’elle soit fossile au pas d’ailleurs.


  • Le sida n’est pas une maladie, c’est un syndrome, autrement dis la manifestation d’une ( dans ce cas ci de plusieures ) maladies.
    On ne soigne pas la morve qui coule du nez, on soigne le rhume.

    SIDA-HOAX-LE DOUTE : sur youtube.

     

    • Et le "rhume", c’est le HIV. Puis, un « syndrome » c’est pas une manifestation, c’est un faisceau de symptômes qui signalent une maladie. En général, on soigne les deux… Car je vois pas l’intérêt de soigner la maladie si on se fiche des symptômes…


  • je l’ai toujours su.. personne ne me croyait !
    les USA sont quand même un grand pays,
    il ont "gâché" la vie de tellement d’ado avec
    leur capotes tue-l’amour....


  • Les 5 premiers cas du SIDA avaient un point commun : homosexuels,ils bouffaient du popper comme du pop-corn mais ne se connaissaient pas !

    Il existe,actuellement,une maladie NON RECONNUE par la sécurité sociale malgré son caractère 100 fois plus dévastateur que le sida et,elle,transmissible par le sang,la salive et les relations sexuelles...active en France,surtout dans le sud...C’est la MALADIE DE LYME (la borréliose)..27000 cas par an...les traitements sont lourds et peu efficaces...les effets sont dévastateurs sur la peau,l’organisme et la vie quotidienne... je ne souhaite à personne de l’attraper !

    Les médecins vous diront que c’est psychosomatique...comme ça,sans preuves,sans protocole et surtout sans prise en charge....à croire que les labos ne se sont pas encore mis d’accord.... !!

    Mais nous savons que c’est l’OMC qui décide du sort d’une maladie comme épidémie.... !!

     

  • Je suis au lycée et depuis que je connais cette maladie, on m’a répété à l’école que si tu avais un partenaire séropositif, tu l’avais aussi et c’était fini pour toi. Et maintenant, il y a au pire 0,2% de chances de décrocher le gros lot.

     

    • Quelque chose me dit que certains profs, pleins de bonne volonté, ont dû t’en fourguer d’autres de la même farine.


    • en fait les 0,2% dont vous parlez, c’est si le partenaire seropositif prends un traitement efficace (charge virale indétectable) et n’a pas d’autre maladie sexuellement transmissible (en fait le chiffre de 0,2% est même inférieur dans ce cas là).

      L’OMS, reconnait que le risque de contamination est plus grand en cas de rapport protégé avec une personne séropositive qui ne soigne pas (donc avec une charge virale), car il y a toujours un risque de rupture de préservatif ...
      Concernant les précents messages sida/hoax, ça serait bien d’évité de dire des bétises, les millions de morts à cause du sida sont réels et ne sont pas dues à la grippe.
      Il est vrai qu’ à 1000 euro le traitement par mois, les labos se frottent les mains.
      Le tout dernier traitement révolutionaire pour l’hepatite C, va être vendu plus de 50 000 euro pour une cure de 3 mois, alors qu’il coute moins de 1000 euro à produire
      _


    • Je m’en doute Robespierre, mais j’ai E&R et autres pour me prémunir.
      Les 0,2% dont je parle représente le 1/500 chances de choper le sida. Je ne sais pas si c’est ce dont vous parlez. Connait-on alors le risque de transmission si le malade ne prend pas les médicaments ?



  • (...) La justice continuera-telle de considérer comme contagieuse une maladie qui n’a, dans le pire des cas, qu’une chance sur 500 d’être transmise ? (...)



    Ce qui serait surtout intéressant, c’est de savoir quels sont les "experts" qui ont participé à ce procès, d’où ils viennent, et quels sont leurs travaux desquels ils sortent ce chiffre de 1/500.


  • Voir le documentaire "House of numbers", tout y est…..


  • J’ai toujours su que c’était des BOBARDS !!
    Ma propre famille a été décimé par le cancer... A contrario, je ne connais personne morts du SIDA. Du coup, ça fait réfléchir, j’ai toujours demandé autours de moi, si des gens avaient connu d’autres personnes atteintes par cette terrible maladie qu’est le SIDA, j’ai beaucoup voyagé, vécu dans plusieurs pays étrangers côtoyer beaucoup de monde, comme c’est le cas de nombreuses personnes aujourd’hui et la réponse fut partout la même : NON.
    Ensuite demander si mes proches dans une ville comme Londres par exemple, ou j’ai vécu plusieurs années et sortais beaucoup, à mes potes donc, si EUX avaient connu des personnes qui leur auraient parlé d’autres personnes atteintes ou mortes de cette maladie, la réponse fut toujours la même : NON. Par contre pour ce qui est du Cancer, je ne connais pas une seule famille, un seul de mes amis dont un proche n’ait pas été impacté directement.
    Il s’agit donc de :
    1/ Faire le bilan autour de vous des personnes morte ou même juste atteintes de cette maladie et de faire un bref comparatif avec les cas de cancer.
    2/ Ensuite demander autour de vous à vos amis, s’ils ont connu des gens atteints de cette ""EPIDEMIE"". Comparatif Cancer.
    3/ Et enfin, s’ils ont entendu un de leurs amis leur parler d’amis ou de famille atteint de cette maladie.

    CQFD. Allez, faites le test autour de vous pour voir. La preuve par le RÉEL. Édifiant.

     

    • le truc c’est que le sida est souvent considéré comme une maladie "honteuse", une personne qui dit qu’elle a le sida risque de se trouver rejeter, contrairement à annonce d’un cancer.

      Si vous voulez rencontrer des personnes porteur du vih, allez dans n’importe quel service infectieux d’un hopital et vous verrez que ces personnes existent...

      Le VIH est malheureusement une chose bien réelle...


    • Pour avoir vécu au milieu des années 80 dans un quartier ou l’héroïne faisait des ravages. Je peux te garantir que le sida n’est pas un bobard. J’ai vu pleins de "grands" de mon quartier en mourir à petit feux dont deux de mes cousins. Ce genre de message hallucinant niant la réalité nuit au sérieux du site sur d’autres sujets.


    • @Flambitioniste

      Je ne comprends pas ton message...c’est l’héroïne qui tue ou bien c’est le sida ?

      Respect&Robustesse

       

    • C’est bien la drogue et non le SIDA, à voir ABSOLUMENT et à faire circuler, c’est juste écœurant...

      https://www.youtube.com/watch?v=Z5E...


    • Une personne proche est morte il y a 2 ans du sida et hépatite. Elle n’était pas droguée, vivait à la campagne dans un environnement sain et a cependant été infectée. Elle est restée 20 ans malade , à suivre des traitements lourds, une épreuve que je ne souhaiterais pas à mon pire ennemi. Donc, même si le risque de tomber malade est plus faible qu’on nous le dit, il existe bel et bien.


    • Le SIDA existe : Syndrome d’I mmuno Déficience Acquise . On assiste à un affaiblissement des défenses immunitaires du malade : Le malade n’en meurt pas , mais il meurt de maladies opportunes aux quelles le malade n’est pas en état de résister .
      Ceci étant posé , on est obligé d’évoquer le travail d’un millier de chercheurs à travers le monde qui disent que le VIH n’a jamais été isolé et qu’en aucun cas le protocole qui veut que pour affirmer qu’un virus soit la cause d’une maladie ,
      1-On isole le virus
      2 on le cultive ,
      3 on le réinjecte à un patient
      4 on constate la maladie.
      Ces chercheurs disent qu’en aucun cas ce protocole n’a été respecté concernant le VIH . Pire ils disent que le VIH est l’arnaque médicale du siècle .
      Pour faire court : 1 Comment en 35 ans on n’a jamais pu créer un vaccin contre ce " fléau"
      2Les "sidaïques " du nord mourraient essentiellement de la drogue
      3 ; Ceux du "sud" de malnutrition .
      4Comment la population noire africaine peut -elle avoir autant augmenté alors qu’elle serait infectée à 25 % par un rétrovirus hautement transmissible ?
      5 ;Les premiers sidaïques tombaient comme des mouches à cause de l’ AZT qu’on leur administrait ( dans la hâte pour répondre à leur exigence de traitement ) et qui avait été interdite dans les années 60 car puissant anti cellulaire ; Ensuite ils moururent un peu moins vite , car on est passé à de puissants anti viraux . Et c’est seulement depuis qu’on les soigne de manière plus soft , qu’ils vivent plus longtemps .
      Perso , je n’ai entendu qu’une seule fois dans ma vie ( j’ai 68 ans ) d’un cas de sida et encore je ne connaissais pas la personne ...mais c’était un drogué ( qui se rencontrent plus souvent dans la communauté homo ....dans le nord sur 10 sidaïques , 9 sont des hommes , alors que dans le sud c’est 50/50....la malnutrition étant plus partagée dans le sud que la drogue dans le nord et en fonction des "communautés" ) .
      Même le professeur Montagné qui s’est vu attribuer un prix nobel presque contre son gré tellement il a honte de ce qui se passe(. Bref rappel historique Gallo a laissé entendre avoir trouvé quelque chose d’intéressant à propos du SIDA à partir d’une préparation que lui avait fait passé Montagné . Les médias américains ont clamé que le VIH avait été isolé et la mécanique du mensonge a emballé tout le monde en commençant par Gallo , puis l’institut Pasteur , puis Montagné ) ....donc Montagné honteux nous dit : Rien de tel que des fruits et une vie saine !


    • Quand j’avais 25 ans, j’ai connu une amie, une jeune allemande très gentille et dont l’intelligence vive était un plaisir de tous les instants. Un soir, elle m’a raconté qu’elle était inquiète, car elle commençait à avoir une toux persistante, et on était à la fin des années 80, à l’époque ou il n’y avait aucun remède efficace. Elle était inquiète car elle avait couché un soir avec un mec qui se shootait.

      J’ai essayé de la rassurer comme je pouvais, mais quelques jours plus tard, sa séropositivité lui a été confirmée ; elle est rentrée en Allemagne, ou elle est morte du "BOBARD" quelques mois plus tard.

      Des exemples comme ça, a cette époque, j’en ai connu une bonne dizaine. un époque ou les "BOBARDS" étaient particulièrement nocifs, semble-t-il.


    • dans mon entourage, j’ai connu une seule personne seropositive, c’etait un congolais vivant en belgique. La seule chose qui a mis fin a ces jours : c’est le traitement à base d’AZT (un vrai poison). A la meme époque en 1995, un certain magic johnson (grand joueur de la NBA) était séropositif. on nous disait que le sida te donnait une espérance de vie de 10 ans. Devinez quoi, Magic johnson est toujours en vie !


    • A Patrice T ,

      Votre jeune amie allemande est morte de l’AZT ou des anti viraux . Paix à son âme mais son exemple n’est la preuve de rien du tout concernant la transmissibilité du virus qu’ on n’a jamais su isoler .


    • jeanjean
      Magic Johnson est toujours en vie car il prend une trithérapie (laquelle comprend toujours de l’azt). Quand on déclarait à l’époque qu’un séropositif n’avait que 10 ans à vivre ,c’était vrai. C’est uniquement avec les anti-rétroviraux que l’espérance de vie des malades a augmenté.


  • Le Sida est une monstrueuse arnaque. La plupart des morts du Sida sont morts des produits antiviraux mortels qu’ils ont pris à très forte dose à l’époque.

    http://www.dailymotion.com/video/xn...
    http://www.dailymotion.com/video/xp...

    Attention !

    Ne dites jamais a quelqu’un qui a connu une personne qui est morte du Sida que le Sida n’existe pas ! Je l’ai fait avec un ami et il est devenu rouge de colère. Il n’a rien voulu entendre.

    Envisager que son ami était mort des produits qui étaient sensés le maintenir en vie était impensable pour lui.

    La monstruosité de cette arnaque est trop grande pour les gens normaux. Seul les personnes qui ont été en contact avec "la méchanceté" peuvent envisager une telle saloperie, les autres pensent que vous être un "Salaud de complotiste".

    A savoir absolument :

    Les tests courant du sida (vendus en pharmacie et fait gratuitement pendant les pubs pour le Sida) sont positifs en cas de grippe et d’hépatites B et C. Ces tests ne détectent pas la présence du virus (pour cela il faut faire une analyse génétique très couteuse) mais la présences de marqueurs dans le sang qui existent aussi en cas de grippe et d’hépatites.

    Donc si vous êtes détecté positif au test du Sida, pas de panique, vous avez sans doute un grippe ou une hépatite. Et les marqueurs peuvent rester longtemps dans le sang après la maladie !

    Aujourd’hui grâce à l’arnaque des vaccins contre le H1N1 les gens sont plus réceptifs à ces informations.

    Les gens commencent à avoir un doute sur les médecins et l’industrie de la santé.

     

    • Oui, tous les commentaires, l’article aussi d’ailleurs, qui évoquent le sida comme bien réel sont soit des escrocs, soit des idiots utiles ou soit des trolls. J’ai l’impression que nos amis les criminels quittent peu à peu la télé pour débarquer sur le net. La validation par "inertie" dont parlait Soral va bientôt battre son plein.


    • donc tous les morts avant l’utilisation massive de L’AZT (premier médicament utiliser pour les patients séropositifs, avant l’arrivé des première trithérapie en 1996) sont morts de quoi ? un rhume ?

      il faudrait arrêter de dire n’importe quoi...


    • Michel amm ,

      le SIDA existe bel et bien . Mais la question est de savoir s’il est transmissible et s’il ne l’est pas quels sont les facteurs qui l’occasionnent . .
      En fait , les énormes recherches contre le cancer lancées aux USA dans les années 70 n’ont abouti à pas grand chose vu que l’idée directrice de ces recherches a été la piste virale . Mais on a progressé dans certaines technologies et en particulier dans le décompte des lymphocites T4 dont l’affaissement du nombre est la première caractéristique du SIDA.

      Et tout ce qu’on a fait a été de mettre un nom sur un méfait qui existe depuis belle lurette à savoir l’affaissement acquis des défenses immunitaires .
      Alors accrochez vous bien , parce que pour moi les déportés qui mourraient du typhus dans les camps nazis entre 40 et 45 étaient tous sidaïques ( leurs défenses immunitaires ne pouvaient leur permettre de résister au typhus . ). les babas cools qui partaient à Katmandou pour "fumer" autant comme autant voyaient leur défenses immunitaires s’effondrer également . Et la moindre maladie les faisaient passer de vie à trépas . Mais dans les 2 cas ça durait plus longtemps qu’avec l’ AZT qui fut un tueur systématique .

      Personnellement , je pense que l’on va parler de moins en moins du SIDA , et ce sera leur manière de descendre d’un arbre dans lequel ils étaient montés sans savoir comment redescendre : Le SIDA sera oublié de tous après avoir été l’arnaque du siècle , mais rappelez vous que le SIDA existe , mais qu’il n’est pas transmissible : Ses 2 causes essentielles étant la prise de drogue ( pays du nord) , la malnutrition ( pays du sud) ....peuvent intervenir également : Les transfusions sanguines ( sang "chauffé" ou pas un hémophile a toutes les chances de se chopper le SIDA et dans les années 80 - certains vont dire que je viens au secours de Fabius -les hémophiles ont été tués en France comme en, UKD par l’ AZT ) , les vaccins , ...
      Certains ici cherchent à faire de l’émotionnel pour affirmer la dangerosité du SIDA . C’est certes à éviter , mais avoir une vie saine ( sauf en Afrique quand vous crevez de faim) , c’est possible ...ne faîtes pas les cons ne vous droguez pas, mais surtout ayez bien en tête que le SIDA ne se transmet pas . Par contre si vous voulez faire dans l’émotionnel , pleurez tous ceux qui sont morts de l’ AZT et des puissants anti viraux et surtout d’une gigantesque arnaque à responsabilité multiple ( y compris de ceux qui versent dans l’émotionnel !)


  • ON ne meurt pas du SIDA, tous ceux qui sont mort, le sont a cause de leur traitement sensé les guérir. Ceux qui ce sont fait traiter dans les années 1980 sont tous morts, et ceux qui vive encore aujourd’hui avaient refusé le traitement.
    Le SIDA ne ce transmet ABSOLUMENT pas sexuellement , le SIDA est un état ou on n a plus de défense immunitaire. et les raisons sont :
    en Afrique : malnutrition = SIDA (autant d’homme que de femme touché)
    pays occidentaux : toutes les drogues intraveineuse, le poppers, (grande majorité d’hommes)
    Arrêter avec votre VIH, on ne la jamais trouvé sur personnes...

     

    • Tout à fait !


    • D’accord alors comment expliquez vous qu’il y a eu des morts du SIDA suite à une transfusion sanguine dont le sang était contaminé par le virus ? et je connais un cas personnellement, qui ne se droguait pas ni souffrait de malnutrition, rien ni séropositif avant, jusqu’à ce que après la transfusion il soit contrôlé séropositif et présente les symptômes quelques temps après... puis en est mort.

      Il ne faut pas tomber dans le déni de réalité en ne sachant même plus distinguer des faits réels de ceux qui sortent de votre imaginaire ou de quelques cerveaux illuminés


    • A Izalie,

      Les transfusions sanguines ( et en particulier aux hémophiles , car elles sont à répétition ) sont une autre cause ( après les drogues) du SIDA dans les pays du nord .
      Il se trouve qu’en UKD , on a constaté la même hausse de mortalité chez les hémophiles qu’ en France et ce pour la même raison , c’est que les hémophiles britanniques pas plus que leurs homologues français ne sont morts d’un quelconque sang non "chauffé" . Bien plus grave , ils sont morts de l’ AZT .

      Et chose incroyable , c’est que Fabius qui doit savoir cette vérité a accepté d’endosser la responsabilité de ce mensonge ( la découverte de la non transmissibilité du SIDA aurait été à l’époque un séïsme médiatique ) , c’est dire les enjeux . Ne vous étonnez pas si Fabius tient beaucoup de monde par la barbichette !


    • @Izalie
      As-tu la moindre idée du "choc" qu’une transfusion sanguine impose au système immunitaire ?
      Fais le schéma dans ton esprit : on prend du sang dans un corps, puis on le reverse dans un autre...C’est TRES violent pour l’organisme.L’immuno-déficience temporaire est quasi obligatoire, et ce, même avec le sang le plus sain de la terre...alors imagine avec le sang d’un donneur qui se nourrit mal, qui fume, qui a une maladie génétique non décelée etc etc...
      Pour ton info une femme enceinte est séropositive, un nourrisson est séropositif.
      Le SIDA ça ne se transmet pas, protégez-vous car les maladies vénériennes oui.
      Respect&Robustesse


    • Vanda
      Sauf que les hémophiles étaient déjà très nombreux à mourir avant l’arrivée de l’AZT (1987). Si la transfusion sanguine provoque en elle même le sida pourquoi n’y a-t-il plus d ’hémophiles qui vont à l’hôpital pour soigner des maladies opportunistes ? Pourquoi les sarcomes de kaposi , les pneumocystoses carinii , les toxoplasmoses se sont mis subitement à disparaître au sein de cette population ? La seule explication rationnelle à cela c’est que les tests de détection permettent aux hémophiles de recevoir du sang non contaminé .


  • #1196113

    Déviances, pédophilie, homosexualité, Sida, scathophilie, sadomasochisme, échangisme, inceste, libertinage, adultère, allocations, aide, toxicomanie, RSA, pleurniche, athéisme, inculture, zoophilie, niaiserie, Rap, divorce, avortement, irresponsabilité, usure,consumérisme, individualisme, anarchisme, assistanat, apostasie, blasphème,vol ,viol, vulgarité, pornographie, etc...



    Si après cela on nous parle d’une république du bien de l’égalité, de la fraternité ,de la liberté, de la justice et je ne sais quoi encore...
    Ou les français sont tous débile ou aveugle...
    Ou ils sont lâche, et préservent leurs petits confort,leur petit acquis, bien personnel... ( et quand je parle d’acquis, de confort, de biens, je parle télé, voiture, frigo, pas d’acquis intellectuels, spirituels, sacré "quoi que pour beaucoup le frigo, la télé, la voiture, c’est sacré"...c’est surement cela qui vous perdra tous...)
    Pauvre France, pauvre jeunesse, pauvre parent, pauvre ancien... ✞
    Nous y perdrons tous, sans exception, mais certains plus que d’autres, la vie ne s’arrête pas, à notre décès...Je sais que pour beaucoup, ça vous rassure de croire cela ,mais c’est faux et il sera trop tard, une fois le jugement dernier... ✞
    On ne fait pas vœux d’amour ,de prières,de piété ,de charité , de foi en NS Jésus Christ-Roi et en la Vierge Marie, ainsi que dans l’Église de Pierre, aux portes des enfers...
    Priez pour vos enfants, pour vos parents, votre Patrie, avant qu’il ne soit trop tard, le Seigneur sait pardonner, gloire à lui...
    Battons nous pour l’Église, le Christ ,la France le bien commun et celui de notre foi en le Christ-Roi... ✞
    Nous ne sommes rien ,sans Dieu, n’oubliez pas,le mercredi des cendres, tu es né poussière, tu redeviendras poussière...



    Ais la foi, prie, soit charitable, combat le péché et les ennemis de l’Église, soit humble & pieux...




    Pas de je ...juste nous...Et la Sainte Église Catholique...


  • Les preuves que le sida est la conséquence du virus VIH on en a autant qu’on veut .
    En voici quelques une
    1.Après l’institut pasteur , 3 autres équipes de chercheurs ( l’équipe de Gallo , le CDC d’atlanta , l’équipe du docteur jay levi à san francisco) ont pu isoler le virus (et ce à quelques mois d’intervalle ). Il est hautement improbable qu’ils aient tous commis une erreur dans la procédure d’isolation du virus alors qu’ils travaillaient chacun de leur côté (rappelons que les dissidents contestent l’isolation du virus par Montagnier)
    2.Quand en laboratoire on met le VIH en contact avec les cellules T4 , comme par hasard celles-ci meurent. ( or c’est justement la destruction de ces cellules qui provoque l’apparition de maladies opportunistes)
    3.Le nombre de décès chez les hémophiles transfusés après l’introduction des tests de dépistage (84-85) est devenu insignifiant (rien à voir avec l’hécatombe du début des années 80)
    4.Le nombre de décès chez les acteurs de films pornographiques a été réduit à quasiment zéro grâce au test et à l’obligation du port du préservatif sur les tournages. (rappelons que des centaines d’acteurs sont morts du sida )
    5. Le nombre de décès chez les héroinomanes a été significativement réduit partout ou on a distribué gratuitement des seringues.
    6.L’ efficacité des trithérapies ne peut s’expliquer que par le lien causal entre le virus et le sida car les médicaments sont spécifiquement conçus pour neutraliser les 3 enzymes qui permettent la réplication virale.(si on en cible qu’une ou deux , ca ne marche pas)
    7.Le ralliement de Thabo Mbeki (l’ancien président sud-africain) aux thèses dissidentes a fait exploser le nombre de malades en Afrique du Sud , car aucune action n’a été entreprise pour endiguer l’épidémie (préservatif, antirétroviraux , informations etc..)
    8.On ne connait pas de patients qui sont encore en vie 10 ans après avoir arrêté leur trithérapie
    9. Si le sida n’ était pas une maladie transmissible ,on aurait logiquement une multitude de malades qui ne comprendraient pas la cause de leur séropositivité . Comment se fait-il que depuis 34 ans , ces cas n’apparaissent pas dans la littérature médicale ?
    10.Si une mauvaise hygiène de vie , la malnutrition et la drogue sont suffisants pour expliquer la destruction totale du système immunitaire , comment se fait-il que les immunologistes et les toxicologues ne s’en soient pas rendu compte depuis tout ce temps ?

     

    • 1- Concernant la "découverte" de Gallo / Celle ci a été faite à partir d’une préparation que Montagné lui avait passé . Montagné n’avait surtout pas dit avoir isolé le VIH . Et Gallo non plus d’ailleurs . Ce sont les médias qui ont outrepassé leur rôle et ont extrapolé à partir de propos optimistes de Gallo ...et la mécanique s’est emballée . Gallo n’a pas démenti .
      l’institut Pasteur a poussé Montagné à prétendre avoir trouvé le VIH avant les américains ( Gallo) . Pauvre Montagné qui s’est exécuté la mort dans l’ âme .
      2 . Les lymphocites T4 qui meurent en présence d’un virus dont personne ne sait si il a été isolé ?????Rappel : Le test du Sida consiste dans un premier temps à compter les lymphocites T4 et si ceux ci sont insuffisants on cherche à déceler des protéines qui seraient spécifiques du SIDA ( il y en aurait 10 possibles , dans certains pays il suffit d’en avoir 2 pour être décrété sidaïque , dans d’autre 3 , dans d’autres 4 ......mais en aucun cas es tests du Sida cherchent directement le virus . Comment le pourrat-on , puisqu’on ne l’a pas isolé . En Afrique , le plus souvent une fièvre et une perte de poids suffisent à déclarer sidaïque ) .
      Points 3,4et 5 peuvent s’expliquer par le fait qu’on a enfin éliminer l’ AZT et les puissants anti viraux de la panoplie thérapeutique du Sida .
      point 6 Si une personne retrouve une hygiène de vie elle a toutes les chances de survivre et ne comptez pas sur la littérature médicale pour vous en parler ( sauf Montagné qui le dit , la honte au ventre et il se prend une nuée de coups par les pro transmissibilité). Ainsi un enfant qui dans le nord naît avec le SIDA ( il est sûr de l’avoir si sa mère est sidaïque puisque son sang et celui de sa mère ne font qu’un avant que le cordon ombilical soit coupé ) perdra rapidement son statut de sidaïque car il aura une alimentation correcte à l’inverse de son homologue du sud .
      8. Bien sûr qu’on connaît des sidaïques guéris sans trithérapies , mais aucune chance qu’on vous le dise !
      9 Le drame , c’est qu’on a très certainement accusé des tas de gens d’avoir transmis le SIDA à des partenaires , alors qu’ils n’ont fait qu’avoir les mêmes habitudes de vie ( en particulier la drogue ou la malnutrition pour les africains à propos des quels il serait très intéressant de voir l’explosion démographique en dépit d’un tel fléau si "transmissible" ).
      10 Les immunologistes ou les toxicologues attendront la retraite pour prendre d’éventuels risques de révélations .....


    • Excuse moi mais ou sont tes preuves ?
      Tes 10 arguments ne tiennent pas la route et les contres dire point par point serait une perte de temps.
      Regarder cette vidéo qui donne la parole au deux parties :
      https://www.youtube.com/watch?v=-dT...
      Si on en connait autant sur le SIDA alors donnez moi une definition universelle...
      Vous aurez du mal sachant qu’il y en à des dizaine différente.
      Le SIDA est devenu une maladie fourre-tout pour toutes les maladies rares et non rentables.
      Si jamais vous avez eu des proches morts du SIDA, c’est soit le traitement qui est en cause ou c’était une autre maladie.


    • Parce que la villa avec piscine, c’est mieux.


    • Vanda
      1.Montagnier était au contraire tellement certain d’avoir découvert un nouveau virus qu’il a présenté ses résultats dans un colloque international dés 1983 (il a notamment
      montré des photos du virus obtenus grâce au microscope électronique)
      Gallo a découvert le même virus que Montagnier car il y a eu une contamination dans son laboratoire mais ca c’est surtout un problème déontologique . L’important à retenir c’est que la mise en oeuvre des techniques d’isolation du virus lui a permis d’aboutir au même résultat
      2.La mesure des T4 n’intervient qu’après un résultat positif au test de détection. On ne les compte que pour mesurer l’état du système immunitaire et pas pour confirmer ou infirmer les résultats du test.
      3 ,4 et 5 : l’AZT est toujours utilisé aujourd’hui. Il continue à faire partie de la panoplie des médicaments qu’on donne aux séropositifs pour baisser la charge virale.
      8.Je vous met au défi de me trouver ces témoignages.


    • A Wemstal
      Ce n’est pas au vieux singe qu’on apprend à faire la grimace .
      Montagnier a été "contraint " par l’institut Pasteur de revendiquer la découverte du VIH , car Gallo avait été mis lui -même en position suite à une mécanique médiatico médicale de "découvreur "du VIH , et comme à Pasteur tout le monde savait que c’était à partir d’une préparation que Montagnier avait lui -même passé à Gallo les français l’avait en travers de la gorge .
      Concernant le VIH , il faut parler de rétrovirus . Montagnier avait rajouté à sa préparation beaucoup de cellules émanant de tissus ombilicals très riches en rétrovirus . Qu’il ait pris des photos d’un rétrovirus ne dit en rien qu’il ait isolé celui "responsable " du SIDA : Il s’est tout simplement soumis en 1983 , à l’époque où Pasteur et les américains se tiraient une bourre pas possible pour revendiquer la" découverte", à une opération d’esbrouffe qu’il regrette aujourd’hui , car la vérité fait son chemin .
      Le décompte des lymphocites T4 est bien la première étape de la détection de l’état de sidaïque . Aucun rétrovuirus n’est recherché au cours de ces tests !
      Quant à l’ AZT elle est interdite depuis les années 60 et n’a été autorisé que dans les années 80 pour la plus grande douleur des sidaïques qui en sont morts par milliers .

      Une petite anecdote pour terminer : Un prix nobel de chimie organique qui avait besoin pour un de ses travaux d’une étude de lien de causalité entre le VIH et le SIDA en fit la demande auprès d’un de ses amis spécialiste du SIDA . Et comme il ne parvenait pas à obtenir ce qu’il lui fallait , il se fit plus pressant . Enfin , il obtint cette étude et quand il "éplucha " ce travail il fut stupéfait et se tourna vers son ami et lui dit en substance ceci : " Vous osez établir un lien de causalité entre VIH et SIDA avec ça ? " Peu de temps après il rejoint le groupe dissidence SIDA qui rassemble un millier de scientifiques à travers le monde dont 3 prix nobel , dont le professeur de Arvenne spécialiste de renommée mondiale du microscope électronique , très bien placé pour savoir que le rétrovirus en question n’a jamais été isolé . Nombre de ces scientifiques sont à la retraite , ce qui leur donne une liberté de paroles que ceux qui sont encore en activité ont nettement moins .


    • Vanda
      Admettons que Montagnier et Gallo ne soient pas parvenus à isoler réellement le virus parce que la préparation était douteuse. Comment se fait-il que d’autres équipes de chercheurs aient pu isoler le même virus à partir de préparations différentes ? Qu’une équipe de chercheurs fasse une mauvaise manipulation qui invalide les résultats c’est possible, mais que cette erreur se répète à chaque fois dans d’autres laboratoires , c’est hautement improbable .
      Quant à l’AZT si c’est si toxique que ça, expliquez moi pourquoi les séropositifs à qui on continue à l’administrer (en association avec d’autres médicaments) vivent plus longtemps que la première génération de malades (rappelons que l’azt a été introduit en 87) ?


  • @Alan (12h59)
    C’était les 2 qui tuaient, mais je parlais bien du sida chopés par l’échange de seringues souillées entres héroïnomanes.

    @PAS (19h13)
    Quelle ouverture d’esprit de dire sur un ton péremptoire que tous les commentaires considérant le sida comme réel sont écrit soit par des escrocs, des idiots utiles ou des trolls. Le tout pour finir en disant que les criminels passent de la TV au net… J’étais donc dans le lot juste pour avoir dit que j’avais perdu 2 cousins du sida en réponse à un commentaire disant qu’autour de lui il n’avait jamais vu quelqu’un mourir de cette maladie et que celle-ci était un bobard. Ton intervention est plutôt un motif de division plutôt que de réconciliation mais je te pardonne.

     

    • D’accord.
      Prenons donc un exemple simple. Un Yaourt empoisonné. Nous l’ouvrons. J’en mange la moitié, puis je te donne ma petite cuillère, avec laquelle tu manges l’autre moitié du yaourt.
      Nous mourrons tous les deux.
      D’après toi, est-ce la faute à la petite cuillère ?


  • Dans tous les cas, ça reste transmissible, et il n’y a pas QUE le SIDA. Dans l’armée, il y a une véritable prévention vis à vis du SIDA quand on va en Afrique, et il y a des cas où des militaires rentrent en France avec le VIH... Sans parler que les Africains eux subissent de plein fouet cette épidémie.
    1/500 de chance ? sérieux, on a plus de chance de contracter ce virus que de gagner au loto... pour ma part, ça ne change pas l’usage du préservatif lors de rapport sexuel avec un nouveau partenaire ou dans le cas d’échange "libertin".
    J’ai eu une relation avec une séropositive, j’ai utilisé un préservatif, et comme elle me l’expliquait, son traitement diminue les risques de transmission. J’ai donc minimisé au maximum les risques d’infection, et j’ai passé un très bon moment avec.
    Ce n’est pas parce que la transmission serait moins "efficiente" que le port du préservatif devrait tomber pour autant en désuétude, il y a l’Hépatite C, la Syphilis ou encore le Papillomavirus... Pas de stress pour autant, mais de là à dire "la capote ça ne sert à rien", il ne faut pas déconner.

    Après, le problème de fond, c’est que l’on a libéralisé le sexe comme d’un produit de consommation immédiat, les moeurs devenant plus libres, et glissant vers un n’importe quoi généralisé favorisent la transmission de pathologie parfois non mortelle... Non, le port du préservatif reste tout de même important, et un test de dépistage pour plusieurs maladies tous les ans permet d’éviter les conneries.

    Désolé si je suis à contre courant, mais si il y a des lobby "bien pensants" pour le SIDA (les même que les associations de sécurité routière ou les anti-fumeurs) il y a un fond véridique, donc ne tombons pas dans l’extrême inverse, ne soyons pas des excités du "en fait ça n’existe pas", soyons responsables. Le SIDA existe, il se transmet en partie par la relation sexuelle, et de savoir que c’est une chance sur 500 ou 10.000 ça reste une probabilité mortelle, plus d’ailleurs que de mourir dans un crash d’avion... Donc, soit vous avez un(e) conjoint(e), avec qui les tests ont été fait, et là qu’on s’amuse, mais si vous avez des moeurs "très" libérées", prenez vos responsabilités ! Faire l’amour sans protection quand on sait que l’on a le SIDA, qui même transmissible pour 1 cas sur 500 minimum, ça reste aussi dangereux que de conduire quelqu’un un pleine nuit avec 2gr dans le sang à 110km/h sur une route de campagne...

    Je ne suis pas un flippé, juste un peu logique.

     

    • Arrete de croire ce qu on te dit depuis ton enfance.
      ouvre les yeux. Prend 1 h de ton temps pour regarder les liens vidéos dans les commentaires.
      apres tu pourras donner ton avis éclairé...


    • Comment expliquer la croissance démographique galopante de la population africaine sub saharienne (passant de 440 millions à plus de 700 millions de 1985 à 2015) avec toutes les maladies (entre autres le paludisme) , la malnutrition et que sais je encore ......et en plus on lui ajoute une maladie transmissible infestant 25 % de la population ( chiffres donnés en 1985 ) infestant aussi bien les femmes que les hommes .
      Cela devrait d’emblée interroger ceux qui pensent que le SIDA est transmissible .

      Alors de 2 choses l’une soit le chiffre des infestés africains sub sahariens est totalement fantaisiste ( concernant le SIDA , on n’en est plus à une fantaisie près ) , soit le SIDA n’est pas transmissible .

      Que dire des monstruausités qui ont pu être dites pour expliquer que les africains sont touchés à égalité hommes -femmes par le SIDA , alors que la thèse de la malnutrition ( qui n’entre pas dans le cahier des charges des pro transmissibilité) comme cause première du SIDA dans les pays du Sud l’explique si évidemment .

      Je déplore qu’ici nombre de personnes aient abordé cette question en disant que le SIDA n’existe pas , car il existe probablement depuis la nuit des temps et je rappelle encore une fois qu’il s’agit du syndrome D’Immuno Déficience acquise .....et tout le problème est dans l’acquisition . Le rétrovirus VIH étant plus que contesté par une bonne partie de la communauté scientifique , que sa "découverte " a donné lieu à une passe d’armes américains - français digne de l’anthologie et dont bien des aspects semblent confirmer que personne n’a rien découvert du tout ( et c’est bien pour masquer cette querelle , mais surtout ce vide que les Nobel ont en catastrophe décerné leur prix aux 2 parties ) . Il faut bien envisager d’autres causes qui sont hélas pour les promoteurs du SIDA transmissible beaucoup plus terre à terre :Drogues surtout , transfusions sanguines , vaccins , médicaments pour le nord et malnutition pour le Sud ( une forme perverse de malnutrition peut aussi intervenir dans le nord : Surabondance de cuit , de produits laitiers et absence de fruits et de crudités) .
      Mais si je déplore les " le SIDA n’existe pas" , je déplore tout autant la pleurniche culpabilisante consistant à dire ;" J’ai un ami qui est mort du SIDA vous n’avez pas le droit de dire que cet état n’est pas transmissible " . D’autant plus que dans les années 80 , les sidaïques mourraient avant tout du traitement administré .


    • Il y a toujours des gens pour dire tout et n’importe quoi ! Il y a par exemple le fait que 80% des cancers sont de cause alimentaire , ou encore que la tabagisme passif serait aussi du à la pollution, sans parler de l’amiante et autre produits toxiques... mais ça ne change pas que fumer augmente les risques (et je suis fumeur !). Bref, le SIDA est peut être plus compliqué que ça, mais de là à dire qu’il n’y a aucune transmissibilité ou qu’elle serait faible c’est inciter les gens à prendre des risques ! Tout n’est pas bon à prendre dans la réinformation !

      Autre exemple, on sait que réduire le taux d’alcool légal pour conduire de 0.5 à 0.2 c’est plus pour taxer les gens que de lutter contre les accidents, cela étant dit, ça ne change pas que rouler après une soirée en boîte où l’on voit double augmente le risque de se prendre un platane...

      Vous vous êtes lu ? Il y a sûrement une exagération vis à vis du SIDA, mais de là à dire que ça n’existe pas, où que c’est quasiment pas transmissible, c’est jouer avec sa peau... Chacun voit ce qu’il veut, mais de là à me dire que je suis un petit garçon... Si vous êtes si sûr de vous, allez donc coucher avec toutes les putes de Libreville ou de Bangui en passant par Brazzaville sans préservatif et on en reparle dans un an, ok ?


    • Votre envie de me faire dire des choses que je n’ai pas dit pour me discréditer est tellement évidente ! Mais ce n’est pas grave : Encore une fois , le SIDA existe depuis la nuit des temps . Depuis la fin des années 70 , on sait très facilement dénombrer les lymphocites T4 et on ne va pas se priver d’amortir les frais de recherche et on va s’en donner à coeur joie pour balancer que ce Sida est transmissible .
      Alors qu’il ne faut pas 3 mois pour trouver le vaccin à n’importe quelle maladie transmissible , depuis 35 ans on nous promet le vaccin contre le SIDA et toujours rien à l’ horizon nous dit soeur Anne . Et pour cause , n’ayant jamais isolé le rétro virus appelé VIH , le vaccin n’est pas pour demain .
      On se gargarise de trithérapies en utilisant à de très basses doses AZT et anti viraux(mais avec haute surveillance car terriblement toxiques et pour les cellules saines et pour les cellules"infestées" ) qui utilisés à dose massive avaient décimé les sidaïques en un coup de cuillère à peau . Alors que des instinctonutitionistes ( mangeant du cru et que du cru avec leur instinct )ont vu leurs tests virer au séro négatif sans la moindre médication : Rétablir son système immunitaire en le chargeant avec une alimentation classique pour laquelle précisément notre système immunitaire n’est pas fait n’est pas évident .
      Je n’irai pas à Brazzaville faire l’amour avec une pute à moins que vous me payiez le voyage , mais j’ai l’habitude de considérer les virus comme de sérieux auxilliaires . Dans un corps en désordre complet ils font un sacré remue ménage , sinon ils vous aident à faire un travail de tétoxination intéressant : Ma dernière grippe m’ a bien remué , mais depuis j’ai perdu les 5 kilos que je n’arrivais pas à perdre et j’ai retrouvé une forme honorable .
      Pour éviter le SIDA , je ferai tout pour ne pas soumettre mon système immunitaire à des pressions qu’il ne peut tolérer :
      - Pas de drogues ,
      - pas de tabac ,
      - pas de produits laitiers
      - le moins de cuit possible
      - le plus de cru possible .
      Mais pas de dépistage du SIDA aux quels on veut vous soumettre ( ça doit rapporter gros) , pas de préservatif , pas de vaccins, les tests du cancer à la poubelle ( j’ai vu le corps médical assassiner mon père en moins de 3 mois )....
      Après c’est à chacun de voir et si vous voulez croire au SIDA transmissible , grand bien vous fasse , mais pour ma part je sais quoi penser de ce piège grossier et ce avec pas mal d’autres !


  • 1/10 000 ça reste énorme apportée à une population mondiale de 7 milliards, qui multiple ses partenaires toujours plus chaque décennie. C’est pourquoi elle fait des ravages au sein de la population homosexuelle masculine : 20 % des gays parisiens sont séropositifs.
    On décrit une vingtaine de type de VIH, certains ne sont même pas encore décrits.

     

    • Est ce que les gays parisiens font que avoir des relations homosexuelles non protégées ou est ce que par ailleurs ils ne prennent pas des stupéfiants en quantité suffisamment importante pour affaiblir durablement leur système immunitaire .
      Désolé de vous donner des détails aussi scabreux , mais les homos masculins ont besoin de substances dilatatrices de leur anus qui s’apparentent à des drogues et c’est pour cette raison que sur 10 sidaïques au nord 9 sont des hommes .
      Un système immunitaire peut s’endommager de bien des manières .


    • Les produits stupéfiants altèrent le fonctionnement cérébral. Il a aucun effet sur le système immunitaire.
      Le nombre de séroconversion par injection IV de produits stupéfiants en France est quasiment nul.
      Les gays sont à risque à cause du nombres incroyables de partenaires qu’ils partagent et parce que ils forment un groupe homogène sur la durée et dans la même région.


    • Vanda
      Comment se fait-il que des gays qui se protègent lors des rapports sexuels ne tombent jamais malades du sida ? Comment expliquez vous que lorsque des gays parlent de leur maladie sur des forums (exemple doctissimo) ils reconnaissent toujours avoir pris un risque au niveau sexuel ? Imaginons que votre théorie soit valide et que l’usage massif de drogue suffise pour attraper une maladie opportuniste. Vous croyez qu’un homosexuel amateur de poppers et de coke accepterait sans broncher un diagnostique de sida dans l’hypothèse ou ses relations sexuelles auraient été systématiquement protégées ? On peut raisonnablement penser que sa colère et son incompréhension seraient telles qu’il ferait part de son cas sur des forums dédiés au sida, ou qu’il essayerait de conscientiser le corps médical. Avouez que c’est quand même bizarre qu’on n’entende jamais parler de ces cas de sida inexpliqués alors que la maladie est médiatisée depuis 34 ans et qu’il y a probablement des millions d’homosexuels dans le monde qui aiment prendre des drogues récréatives.


    • @Wenstal
      Pourquoi une personne qui se protège tout le temps irait faire un test VIH ? Par ailleurs, et sans aucune méchanceté, baser ses arguments sur la lecture des forums doctissimo n’est pas un "+" en terme d’argumentaire.


    • Alan
      a écrit "Pourquoi une personne qui se protège tout le temps irait faire un test VIH ? "
      Parce que si elle perd 30 kilos et qu’elle se met à avoir des tâches violettes sur le corps , les médecins l’encourageront vivement à le faire. En fait j’ essayais simplement d’imaginer le cas de figure que l’on rencontrerait inévitablement si les dissidents avaient raison : à savoir une personne droguée qui protesterait énergiquement face à un diagnostique de sida car elle aurait toujours veillé à ne jamais entrer en contact avec les liquides corporelles d’autrui (sang , sperme ,etc...). Vous pouvez passer des heures à consulter tous les forums que vous voulez ,jamais vous ne trouverez ces cas de sida inexpliqués. Pourtant des toxicomanes utilisant leurs propres seringues et n’ayant jamais eu de relations sexuelles , il doit y en avoir pas mal non ? Alors pourquoi le sida semble miraculeusement épargner ces gens là ?


    • Wenstal,
      Sachez qu’il est tout à fait intéressant de pousser le raisonnement comme vous le faites, car en réalité, il me semble que ce soit le seul contre-argumentaire possible à la théorie dite "dissidente" (terme que je n’apprécie guère, mais bon).
      Malheureusement, cela ne tient pas.
      "si elle perd 30 kilos et qu’elle se met à avoir des tâches violettes sur le corps , les médecins l’encourageront vivement à le faire" c’est TRES vite dit. Premièrement, on ne perd pas 30kg du jour au lendemain, deuxièmement, des tâches "violettes" ne sont pas synonyme de SIDA...le purpura (pour n’en citer qu’un) vous en pensez quoi ? Dans un cas comme celui-ci, le médecin demandera un bilan sanguin, mais pas un test VIH ! Et il y a fort à parier que l’on trouvera la cause des symptômes sans passer par la case SIDA (carence en Vitamine C, fatigue, malnutrition... ?)
      Concernant vos cas inexpliqués de SIDA que l’on trouverait...etc etc...
      SIDA= syndrome d’immunodéficience acquise. Grossièrement, votre organisme est faible, donc + vulnérable aux maladies. Donc on ne meurt pas du SIDA, on meurt d’une maladie bien connue (choisissez votre préférée), car notre système immunitaire est affaibli. Donc au pourquoi vous ne trouvez pas de témoignages dans vos bibles-forums, je vous répond que de toute évidence vos consciencieux drogués (sic) se font très certainement soigner pour d’autre maladies (peut être le bilan sanguin évoqué plus haut aura décelé des traces de stupéfiants et le médecin aura prescrit une cure de désintox...allez savoir...le monde est fou !).
      Le SIDA existe bel et bien, OUI, est-ce que cela se transmet ? NON.
      Protégez-vous, sortez couvert cela dit, car les maladies vénériennes, par contre, ça pique :) !


    • Alan
      Il est évident que les drogues perturbent le bon fonctionnement du système immunitaire mais certainement pas au point d’entraîner la disparition quasi totale des lymphocytes CD4. Si c’était le cas on aurait eu des sarcomes de kaposi ou des pneumocystose carinii (deux des maladies opportunistes les plus répandues chez les sidéens en phase terminale) chez les toxicomanes bien avant les années 80. Comment expliquez-vous que les toxicomanes qui consommaient massivement de l’héroine dans les années 60 n’ont jamais souffert de ces affections ?


    • Wenstal,
      Le véritable souci de vos réponses est que vous ne prenez pas (ou ne voulez pas...) prendre le temps d’effectuer quelques recherches avant d’avancer vos arguments. Je me passerai donc de vous offrir des conclusions "toutes cuites", je vous donnerai seulement des pistes, à vous de les suivre, ou pas (au vu de votre esprit visiblement très contradictoire j’avoue miser sur la seconde possibilité).
      Voici donc les pistes (scout toujours prêt !) :
      Années 80, généralisation des greffes, Ciclosporine,VHH-8.
      Par ailleurs, j’aimerai beaucoup que vous nous fassiez partager votre expérience vécue en milieu toxicomane dans les années 60, avez-vous gardé des contacts ?
      Cordialement
      Ps : une petite vidéo pour la route http://www.dailymotion.com/video/xb...


    • Alan
      Je ne connais rien à la situation des toxicomanes de cette époque mais le simple bon sens permet d’affirmer catégoriquement qu’ils ne pouvaient pas avoir ce genre de maladies. Si au début des années 80 les médecins américains et français ont été les premiers à s’étonner de voir autant de sarcomes de kaposi et de pneumocystose carinii c’est bien parce que ces maladies ultras rares ne figuraient pas dans les données épidémiologiques recueillies au cours des décennies précédentes. Vous savez un sarcome de kaposi ca ne passe pas inaperçu , donc si des toxicomanes s’étaient présentés à l’ hôpital avec une telle pathologie , les médecins de l’époque auraient déclenché le signal d’alarme.
      La question à se poser si on conteste l’origine virale du sida, c’est celle de savoir ce qui a bien pu se passer dans les communautés toxicomane et gay pour que celles-ci se mettent à développer des maladies opportunistes dont elles n’ont jamais souffert avant ? La transplantation d’organe ? ca ne concerne que trop peu de monde à l’époque . La Ciclosporine ? ce médicament n’a été mis sur le marché qu’en 1983 donc ca n’explique en aucune façon les premiers cas de sida.Le VHH-8 ? Il devient pathogène en cas d’immunosuppression mais il n’a pas le pouvoir de tuer les lymphocytes CD4 (vous auriez bien du mal à me citer une source scientifique qui me prouve le contraire) . Le poppers ? Les africains n’en consomment pas et attrapent exactement les mêmes maladies opportunistes qu’en occident .Evidemment vous allez me répliquer que c’est la malnutrition qui est responsable du sida en Afrique. Sauf que pas de chance , c’est l’Afrique du sud le pays le plus riche du continent qui est aussi le plus touché par la maladie. Bref , vous pouvez retourner le problème dans tous les sens , c’est le VIH l’explication la plus rationnelle.


  • "Les médicaments employés dans le traitement du SIDA sont les causes établies d’immuno-déficience. L’AZT tue aussi bien les cellules saines que les cellules malsaines. L’AZT est inutile si ce n’est pour commettre des meurtres légaux."
    Pr. Peter Duesberg


  • J’avais assisté à un séminaire animé par Willy Rozenbaum. Il disait effectivement que le risque de contamination par voie sexuelle était très faible, mais qu’il ne fallait surtout pas le dire pour ne pas ruiner les efforts de prévention.


  • Moi personnellement je me retiendrai de donner mon avis sur ce sujet.
    C’est vrai qu’il y a des éléments troublants mais il faut se méfier de l’information, d’où qu’elle vienne.

    Dans tous les cas l’usage du préservatif est une bonne chose car il n’y a pas que le vih dans les maladies sexuellement transmissibles. Il y a l’hépatite B par exemple. Cette maladie peut tuer directement, pas comme le vih.
    Et je crois que les taux de transmission ne sont pas du tout les mêmes, c’est à dire qu’ils sont beaucoup plus importants.

    Pour le vih le fait que les gays soient plus atteints pourrait quand même bien correspondre au mode de vie de ceux-ci dans les grandes villes, c’est à dire qu’ils couchent un peu à droite et à gauche, donc ça multiplie les risques. Aussi il y a le fait que la pénétration anale comporte plus de risques de transmission que ,la pénétration classique.
    Alors avant l’utilisation du préservatif ça peut paraitre logique qu’ils aient tous été infectés.

    En france néanmoins je crois que les gens les plus infectés qui font monter les stats sont les immigrés africains. Ce qui explique que peut de monde connaisse chez ses proches des gens infectés.
    Aussi en afrique beaucoup de gens disent que si une si grosse partie de la population était infectée il n’y aurait pas un tel taux de natalité. Mais vu que le sida est très long à se développer et à tuer, ils peuvent très bien avoir des enfants avant que la maladie ne commence à se faire ressentir.

    Après par contre peut être que l’utilisation de certaines drogues, ou un certain mode de vie entraine une progression plus rapide du virus. C’est très possible.
    Quand Montagner parle des antioxydants qui pourraient permettre de survivre au vih, ça ne veut pas dire forcément qu’il dit que le VIH n’existe pas. Le fait de prendre certains antioxydants peut protéger les anticorps du virus, moins se détruire sous l’action du virus, les rendres plus imperméables à la pénétration par ceux-ci, etc.
    Peut être que le VIH existait depuis des années en afrique mais que tout le monde s’en tapait.
    Peut être que vih plus mode de vie différent = catastrophe.

    Enfin voilà ça serait intéressant d’avoir un vrai dossier dessus dans tous les cas.


  • Les élucubrations de certains sont dangereuses pour eux-mêmes et pour les autres. Mon beau-frère a attrapé le sida lors d’une transfusion sanguine il en est mort 10 ans après et ma soeur est séropositive depuis. Que ceux qui propagent des conneries à propos de cette terrible maladie voient mourir quelqu’un du sida avant de l’ouvrir.

     

    • Le SIDA ne tue pas SIDA directement. Ce qu’on appelle les "sidaïques" meurent de maladies comme la tuberculose, la pneumonie, le sarcome de Kaposi, ou autre, c’est-à-dire de maladies bien connues qui n’ont aucun rapport avec le VIH.

      Votre beau-frère est peut-être mort du traitement toxique que les médecins lui ont prescrit, ou d’une maladie, mais ce n’est pas le VIH qui l’a emporté. Votre sœur séropositive ferait bien de s’informer sur le mensonge du SIDA pour ne pas avaler n’importe quoi, au sens propre comme au figuré, et sauver sa peau.


    • Titus
      Le jour ou vous arriverez à me trouver un malade du sida qui affirme haut et fort ne jamais avoir été en contact avec les liquides corporels d’autrui (c’est à dire ne s’être jamais retrouvé dans une des nombreuses situations considérées comme à risque par le discours officiel sur le sida : transfusion ,échange de seringue , sexe sans capote , etc... ) et bien vous me ferez signe.


  • Afficher les commentaires suivants