Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Victoires" de la Musique : Renaud élu artiste sioniste masculin de l’année

Partout où la Propagande vient foutre son gros museau, les choses se flétrissent, s’enlaidissent, s’affadissent, se vident de leur substance initiale. Dernier succès en date de la Communication oligarchique, les Victoires de la Musique, cette soirée étrange où l’industrie du disque essaye de sauver les meubles en mettant en avant les artistes qu’il faut promouvoir pour des raisons politiques supérieures, au milieu des artistes qui vendent, et qui sauvent les dernières marges des Majors.

 

Ajoutons que ces mêmes Majors ont fait pression sur le pouvoir, que ce soit celui de Sarkozy ou de Hollande, pour récupérer une partie de leurs bénéfices perdus dans le téléchargement illégal et ce, à travers une taxe sur les supports vierges. Quand vous achetez un CD ou un DVD, si vous en achetez encore, une partie des sous va chez Universal, pour faire simple. Les opérateurs de téléphonie qui commercialisent des box sont aussi taxés.

Suite à ce cadeau politique, il faut bien renvoyer l’ascenseur,et mettre en avant les produits – les chanteurs, pas les chansons – qui expriment le mieux la ligne dominante, celle du Parti Unique, qui a besoin de tous les canaux possibles pour toucher le public, ou l’électorat, c’est selon. Il se trouve que ce sont des jeunes qui regardent la soirée des Victoires de la Musique à la télé, parfois en se foutant du niveau musical proposé, mais aussi les fans de variété française, donc un peu plus âgés. Le message que la dominance doit leur envoyer est simple, il est fait de tous les commandements actuels, qui ont peu varié depuis 30 ans : vanter l’antiracisme, l’antifascime, le vivre-ensemble, le métissage… Ah, et on allait oublier, même si le mot n’existe pas : l’anti-antisionisme.

 

Renaud, le chanteur du peuple élu

C’est pourquoi, logiquement, les deux artistes primés dans les catégories principales, cette année, le meilleur artiste masculin et la meilleure artiste féminine, sont, dans l’ordre, Renaud et Jain. Si tout le monde connaît Renaud, qui est Jain ? Jain, c’est une chanteuse de 25 ans qui fait l’apologie du métissage en rendant hommage, dans son clip Makeba, à la musique africaine. Une sorte de resucée de « Libérez Mandela » à la sauce pop world. Jain chante en anglais, mais c’est pas grave, le slogan de la candidature de Paris aux JO 2024 est aussi en anglais, alors shut up les racistes souverainistes rétrogrades jaloux ! Jain a été très surprise de son sacre :

« Je n’ai rien préparé, je pensais que ce serait la grande Véronique Sanson qui gagnerait. Je ne pensais pas qu’un album aussi multiculturel marcherait en France. »

 

Oh la petite menteuse ! Elle ne pouvait que gagner dans l’ambiance « Black Lives Matter » actuelle ! Comme si les directeurs marketing des maisons de disques ignoraient, à l’image des producteurs et réalisateurs en lice à Cannes, quels étaient les ressorts culturels gagnants... Quant à Renaud, il a tenu, pour sa seconde Victoire, à dire merci :

« Je remercie le public, mon public. Les votants. Cette Victoire, je la dédie à mon équipe, à mon fils Malone et à ma fille Lolita. »

Oh l’ingrat ! Il a oublié de remercier le lobby et tous ceux qui l’ont remonté en première ligne ! Ses déclarations pro-Israël ne sont pas tombées dans l’oreille de sourds, quand même. Enfin, au moins il n’a pas chanté en hébreu, sur son album, qui s’est quand même vendu, nostalgie oblige, à 730 000 exemplaires, si l’on en croit les statistiques officielles. Mais les ventes de disques, aujourd’hui, c’est comme les ventes de journaux : c’est gonflé à mort pour sauver le business.

Dans le genre propagande de bas étage pour l’oligarchie, en sus de la présence de Benoît Hamon, on a eu mieux que Jain et Renaud : Imany. Au milieu de sa chanson (en anglais) Don’t be shy – Ne sois pas timide – la chanteuse s’est écriée, dans un immense élan du cœur humaniste :

« On doit être, on se doit d’être les voix de ceux et celles qui n’en ont pas, on se doit de ne pas prendre la démocratie pour acquise, on se doit, on se doit de demander des comptes à nos élites, on se doit de demander des comptes à la police, on se doit de demander la justice, on se doit de demander la justice pour Théo, la justice pour Adama, la justice pour tous ceux dont on ne parlera pas, la justice pour vous, la justice pour vous et moi ! »

 

Sauf que tes élites, cocotte, ce sont celles qui organisent la soirée et truquent les résultats. Les vrais musiciens, eux, restant loin de cette écœurante mascarade mondialiste. Eh oui, quand on ne comprend pas les choses, on a beaucoup plus de chances de dire des âneries. Mais tout est fait pour que les victimes de la propagande disent des âneries...

La morale de cette séquence ? Renaud, chanteur populaire français, avec des sentiments plutôt chrétiens, enfin de gauche sociale, se retrouve à 64 ans complètement retourné, alcoolico-sioniste, mais fêté en vainqueur. Il a vaincu le mal – l’antisionisme qui le rongeait depuis des années – et on dirait qu’il sort d’une chimio qui l’a lessivé. Depuis qu’il a donné cette fameuse interview où il s’excuse pour ses mauvaises pensées du passé, toutes les portes du Système se sont ouvertes devant lui : soirée spéciale à lui consacrée sur France 2, avec Patrick Bruel en MC – master of ceremony –, émission de Drucker, promo massive tous azimuts, du coup, les ventes s’en sont ressenties. On a remonté un Renaud qui était en mille morceaux, on l’a fait tenir debout au Zénith de Paris ce vendredi 10 février 2017 au soir, tel un maréchal soviétique le jour du défilé sur la Place Rouge, et on lui a refilé la médaille de Tsahal. Bonne nuit, les petits Français !

Loin des compromissions oligarchiques, écoutez ces musiciens
sur Kontre Kulture Musique

 

Renaud, artiste sioniste de l’année, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

85 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je ne regarde pas de pornographie , mais j’ étais sur que Renaud allait gagner, c’était couru d’ avance , on a vue les ficelles se tisser grosses comme les cordages du bateau sioniste , comme il est certain que maintenant Renaud va crever seul dans son coin , la reconnaissance de la communauté organisée il va se pendre avec, peut être après un petit voyage en Israël , mais j’ en doute .

     

    • " il va crever seul dans son coin ...."

      Ben , je ne pense pas , vu son ascendance . Mais çà , certains y prêtent attention " apres" , vu le battage récent de la communauté ! ( son ascension , comme les autres , il le doit à qui ? Son éviction , lorsqu’ils n’était plus dans les " clous " , idem ! Son repêchage en fin de parcours , itou !


  • Que dire de plus ?
    Bah..rien !
    Bon d’accord !..je retourne me coucher, il me manque du temps de sommeil.


  • Critiquer Jain, c’est nul. Le métissage et le multiculturalisme sont une force, pas une tare. Bien entendu, il faut que ce soit bien dosé.

    Cette fille respire la sincérité, la simplicité, et elle met en avant la culture et les rythmes africains. Ne gâchez pas ce talent et cette fraîcheur avec ce discours malfaisant. Tout n’est pas mauvais dans cette cérémonie.

    En critiquant Jain, l’auteur se trompe de cible. Il aurait pu concentrer sa charge sur Renaud, pour lequel je partage les avis exprimés dans l’article.

    Après, chacun pense ce qu’il veut mais critiquer Jain, c’est pas cool. Elle est l’innocence incarnée. En général, pour ne pas se tromper de cible, défendez toujours les opprimés, ainsi, vous serez toujours du bon côté.

     

    • Je n’entends rien d’africain dans sa musique...


    • Sauf que le combat des opprimés peut toujours être récupéré, retourné, etc. Et puis je ne vois pas tellement le rapport avec ce qu’il y a écrit avant. C’est pour faire passer le message "pro-métissage et pro-multiculturalisme" ? Métissage et multi-culturalisme qui n’apportent que la destruction des identités, les anglais ont une belle métaphore : "melting-pot". Vous mettez les ingrédients, vous les mélangez, et au final il n’en reste plus aucun, seule une bouillie informément homogène. C’est le principe des Etats-Unis, les cultures africaines et européennes là-bas se sont entretuées mutuellement pour devenir une culture de la consommation apatride. Merci pour le métissage, mais je préfère la culture.


    • Allez demander aux pygmées si c’est une force ou une faiblesse.
      On peut être sincèrement dans l’erreur, comme on peut avoir tort d’avoir raison par la façon dont c’est exprimé.
      La corruption est la chose la mieux partagée aujourd’hui, c’est l’époque pour, encore faut-il le savoir.


    • Très drôle ! j’ai failli tomber dans le panneau.


    • dès ta premiere phrase tu commences par dire une chose repetées milles fois comme si cela la rendait vraie :"le multiculturalisme est une force"...
      cest une slogan orwellien, au meme titre que "la guerre c’est la paix"...mais c est creux, c’est meme carrement faux...en analysant 5 secondes un enfant de 5 ans arrive a comprendre que c ’est du vent...tu t’es posé 2 minutes en analysant si c’etait vrai ? ou meme si c’etait seulement "globalement" vrai ?

      l’union et l homogeneite font la force, alors que la division, essentiellement, apportent de la faiblesse et des conflits...

      alors certe la difference entre le remede et le poison est dans la dose, mais en domaine de culture, la dose est tres faible...

      En enfouissant chaque culture sous un multiculuralisme de masse, tu detruis inmanquablement la culture iniutiale...vas expliquer apres que c’est une force...pour qui ?

      dans les "victoires" de la musique 2017 tu vois beaucoup de culture dont on se rappelera avec emotion dans 20 ans ? qui ecoute encore zebda et autre yannick ("ces soirées la") multiculturels qui nous ont saoulés il y a 20 ans ?


    • Même avis (voir mon commentaire plus bas à argiotalus). Cette fille ne cherche pas à plaire au système, elle est comme ça, c’est tout. Et à l’évidence sans arrière-pensée du style plan de carrière.


    • c’est parce que tune vois pas que jain prend le meme chemin avec ses lecons , sa bien pensance et sa morale.. tu crois qu’on attend des jain, petite merdeuse de 25 ans pour savoir ce qu’on a à faire ou quoi penser.. elle n’a aucun talent, et vient avec ses grandes lecons de vie alors qu’elle a parcouru le monde aux cotés de papa qui pompait le fric d"une entreprise propre ( compagnie petroliere) et sans le systeme (taratatta) elle n’aurait jamais rien produit .. j’appelle ca du talent chimique avec additifs... ses musique finissent dans la pub sosh et renault... ha ha ha


    • Comment une jeune fille musicienne blanche pourrait refléter l’Afrique ? C’est juste du domaine de l’impossible.

      Faut être réaliste....


    • @ Robin
      Aux USA "les cultures africaines et européennes se sont entretuées mutuellement pour devenir une culture de la consommation apatride" et vous préférez "la culture" au métissage dites vous...
      Tous les fans de Jazz, ce béni fruit du métissage entre la culture du peuple issu de l’esclavage et de la culture européenne, apprécieront le niveau de votre réflexion...
      Que fait la modération pour élever le niveau en laissant tant d’inepties et d’aigreur sur le site ?

      Mr Robin, Sans mélange pas de Blues, pas de rock and roll, pas de samba brésilienne, pas de Cumbia Colombienne, pas de Son cubain, pas même de bal musette français(métissage de musique régionales... )
      si il est un domaine ou le métissage et le multiculturalisme sont une richesse, une force, une nécéssité même, c’est bien l’art et la "culture".
      Quant aux USA tant honnis ici, tout ce que l’on peut aimer, admirer voire vénérer de la musique, de la littérature, des arts plastiques, et en provenance du grand satan depuis 150 ans est précisément le fruit de mélanges, productions générées à chaque fois par l’apport de couches de migrations successives.
      Alors il ne faut pas tout mélanger, c’est le cas de le dire :
      le projet oligarchique d’acculturation des peuples et de destruction des identités est une chose, le métissage et le multiculturalisme en est une autre. il faut savoir de quoi l’on parle, ce qui n’est pas le cas si j’en juge le niveau d’aigreur et de malfaisance de nombreux coms ici même, quand on voit que la petite Jain, dont probablement la plupart d’entre vous n’ont jamais entendu parler jusqu’ici, est réduite à "une petite bourgeoise détestable et qui ne connait rien au réel".
      En france nous avons un bien bel exemple du métissage en la personne de Mr Dieudonné Mbala-Mbala. Dieudo ou le symbole, comme l’a bien dit Alain Soral, d’un certain génie français, et en même temps digne héritier de ses ancetres Oyondo.
      Allez les aigris, les incultes, allez vous détendre et vous instruire, puis revenez une autre fois.


    • Sauriez-vous éclairer l’inculte que je suis et me dire ce qu’elle chante, ce qu’elle exprime concrètement, qui ai un rapport à la réalité, philippe emmanuel ?


    • S’il suffisait de mélanger pour produire de la qualité, ça se saurait ! Et accessoirement on serait tous doués en cuisine. Pour ou contre le métissage, en soi ça ne veut rien dire. Ici il s’agit bien de merde, et que cette merde soit ici métissée n’est pas une circonstance aggravante, pas plus qu’atténuante d’ailleurs :-)


    • @ nico
      mais la question n’est pas là, et un artiste de toutes façon n’a pas pour vocation obligée de nous parler du réel.
      Ce sont les attaques ad-hominem infondées, les procès d’intentions, et qui selon moi,
      transpirent l’aigreur, qui me débectent et sont bas de plafond.
      " prototype de la petite bourgeoise " etc...
      .Jaïn à la limite je m’en fous (et ce n’est pas ma came en plus, même si le clip est pas mal du tout.)
      pour le reste si vous n’avez pas compris de quoi je parle je n’y puis rien.

      erratum : les ancêtres de Dieudo sont ewondo, des betis (comme Biya) et pas owondo (ou je sais plus comme je les ai appelés. )
      J’ai fait un mélange, décidément , entre ewondo et Oyono, de Ferdinand Oyono, écrivain, et camerounais lui aussi, qui a écrit une petite perle aujourd’hui introuvable : "une vie de boy"
      à lire !


    • philippe emmanuel, maintenant demandez vous comment on est passé du jazz, derniers relents de la culture africaine, au rap et r’n’b moderne. Je n’ai pas dit qu’à partir du moment où Africains et Européens se sont rencontrés, ils ont définitivement perdu leur culture. Non, mais ça a été le début de la fin, qu’on constate aujourd’hui : qui sont les "chanteurs" phares étatsuniens ? Pas de jazzmen je crois.
      Pareil pour leur nourriture, leur vêtements... en deux cents ans, c’est devenu bien triste. Toute la diversité de départ s’est réduite à... ce qu’on voit aujourd’hui. Le jazz et le blues ont été les derniers soubresauts d’un déclin qu’un peu de bonne foi vous montrera.


    • Toute la question est là justement. Ce qui n’est pas en rapport à la réalité est absurde. La réalité est suffisamment vaste pour s’y tenir sans quoi, pour s’en démarquer, il ne reste que le grotesque.
      Défendre quelque chose de détestable ou critiquer ce qui est aimable est du même ordre, c’est de l’ignorance.


    • @ philippe emmanuel : "prototype de la petite bourgeoise" c’est de moi et ça n’avait rien de péjoratif, simplement une constatation du milieu socio-culturel d’où est issue Jain, et qu’elle n’a évidemment pas choisi. Il faut bien distinguer le contexte social qui nous imbibe malgré nous, et dont on n’est pas responsable, de l’idéologie qu’on défend, en principe avec une certaine dose de libre arbitre à l’âge adulte.

      Pour le reste, je suis d’accord avec vous : attaquer cette chanteuse (qui n’a certainement pas un génie extraordinaire, ce n’est pas Björk, mais qui fait simplement ce qu’elle a envie de faire, et pas ce qu’on lui dicte) n’est pas très intelligent ni noble.

      Visiblement certains n’ont pas encore compris que pour formater les esprits, le Système n’a pas besoin de dicter sa loi ou de recourir à des collabos, mais seulement d’orienter les masses par ses récompenses vers une idéologie qu’il promeut. Et dont cette chanteuse n’est probablement même pas consciente.


  • " Selon que vous serez sioniste ou misérable..."


  • je trouve le clip de makeba original mais la musique est insupportable , quand à renaud je lui conseil de reprendre la chanson l’opportuniste avec une petite variante je replie le keffier pour m’ en faire une kippa .

     

    • "insupportable" c’est gentil encore...


    • À la décharge de "Jain" (Jeanne Galice de son vrai nom) on peut dire qu’elle a vraiment vécu cette mondialisation par le côté positif, ayant suivi son père qui travaillait dans l’industrie pétrolière, notamment en Afrique. C’est donc le prototype de la petite bourgeoise qui n’a vu que le bon côté des choses, venant d’une famille aisée qui voyageait pour raisons professionnelles ; je peux très bien admettre qu’elle soit sincère et ne cherche en rien à "plaire au système" mais se contente de traduire en chansons son enfance dorée.

      Quant à Renaud... comment dire ? Le jour où ils iront déterrer les morts populaires pour leur remettre une médaille, ils se rendront compte un peu tard qu’ils sont allés trop loin. Le peuple a beau avoir de la sympathie pour lui par nostalgie, en souvenir de ce qu’il était, il a aussi un sens inné de l’indécence.


  • Pauvre Renaud ; tu es tombé bien bas ! Tu es , malheureusement, passé à coté de l’essentiel !

    Je prédis, malheureusement pour toi, une fin de vie chaotique, faite de désenchantements continuels !....dommage...pour toi ...et pour nous !!!

     

    • Moi je prédis que son foie va lâcher avant la fin de l’année, mais qu’il trouvera cette pièce de rechange et un chirurgien qualifié.... pas de de file d’attente pour les copains !


    • katapugon,....entièrement OK avec toi, ne nous faisons pas de bile pour notre trouvère alcoolique, il y a , à quelques heures de vol, des foies palestiniens stockés sur pieds du coté de Gaza.


    • J’ai du mal à croire que c’est si facile. C’est peut-être pas pour rien qui picole, Renault. Qui peut lui jeter la première pierre. Il s’est toujours battu et dénoncer les injustices. Lequel d’entre vous est assez sûr de lui pour prétendre, alors qu’il est au fond du trou, qu’il ne vendrait pas son âme âme au diable. Quand le désespoir nous tiens toutes folies est à porter de mains. Ne jugez pas aussi facilement de peurs d’être jugé de la même façon !


    • Hahaha, ne rajoutez pas de l’indécence à l’indécence de sa situation actuelle (+ cette cérémonie) ! Je peux me tromper, mais je crois que ce revirement de l’artiste est uniquement alimentaire. Et qu’il doit le vivre TRÈS mal...


  • Fils de collabo Renaud vient d’être récompensé pour son apostasie : il montre tout le zèle du sioniste néophyte - et récolte tout le mépris de ceux qui savent - et qui du reste n’achètent pas ses disques de chanteur démagogue .


  • La justice ? mais au moins ,savent-ils de quoi ils parlent ,mis à part éructer leurs conneries sur une cène en faisant les révolutionnaires à deux balles .,Ils s’en souviennent de Philippe Layat , irréductible paysan refusant de céder ses terres au grand stade de Lyon ,se prenant une énorme correction parce qu’il refuse de se faire exproprier ? on ne les a pas beaucoup entendus ce jour-là ? une policière,mère de famille se faisant abattre par une racaille ,après s’être plaquée sous une voiture ? ou étaient-ils les révolutionnaires ? Toutes ses injustices ,se déployant autour de Soral , Dieudonné ,croulant sous des mandats d’arrêt ,des procès , des interdictions de se produire ou de parler .Ou elle est la justice à Mr Renaud ? sûrement au fond d’une bouteille de jaune .Victoire de la musique ? laissez moi rire !


  • C’est plutôt le "désespoir de la musique"...

    Même pas sûr que ça rentre dans ce qui s’appelle rigoureusement musique au sens authentique du terme car les artistes ici sont inexistants (puisqu’il s’agit en fait d’hommes et de femmes d’affaires qui vendent un produit, de mauvaise qualité mais il y a la demande et c’est rentable !)

    Un vrai artiste ne recherche pas le profit (même si ce peut-être éventuellement une conséquence non désirée pour qui se démarque par son talent voir son génie).


  • Rappelez moi qui tient l’industrie du disque, des médias, de l’édition ? Ah oui, le cartel Palestinien.
    Belle prestation de l’inénarrable pochtron au service de la sympathique démocratie d’un proche orient à feu et à sang depuis son implantation en 1948, un classique toujours renouvelé et impeccablement exécuté,


  • Si ils se rencontraient, le Renaud des années 1970 cracherait â la gueule du Renaud des années 2010. Pauvre Renaud, trop tard pour devenir une étoile, il fallait crever plus tôt.

     

  • #1663294

    Pendant ce temps, je trouve sur le world wide web des vieux groupes de trash métal 80’s qui charclent leur race, des trucs à 2 neurones nostalgiques, je découvre aussi, des trucs "actuels", des trucs que j’avais loupés, du rap hyper caillera terroir cainri qui dégueule du caniveau, de la haine pure, qui n’est jamais que du blues actualisé, donc sans plus aucun espoir de transcendance, et tout un tas d’autres sons que j’aurais jamais imaginé, mais auxquels je prête du coup une oreille attentive.

    Conclusion : à qui s’adresse les "Victoires" de la Musique ?
    C’est un monopole périmé, obsolète, non ?
    Quel impact, en 2017 ?


  • Cet article résume à lui seul, les raisons, qui en 1991-92, m’ont fait prendre la décision, de benner irrévocablement, ce que Jean-Christophe Averty (qui en a pourtant bien vécu) appelait déjà : "La boîte à merdes"

    Depuis, je n’ai plus jamais envisagé de reprendre une téloche. Je ne m’en porte pas plus mal et l’Internet suffit amplement à ma parfaite information.

    Merde au Système !!


  • C’est vraiment pitoyable, ces "stars" lobotomisés commencent franchement à nous casser les c... Et pourtant j’aime bien Jain... Mais le pire c’est quand même Imany qui demande de rendre justice pour le voyou notoire qu’était Adama Traoré... Il faudrait expliquer à cette cruche qu’on se retrouve plaqué au sol par plusieurs agents de police quand on commet un délit de fuite... Et si il est décédé, et bien c’est sûrement pas la faute à la police. C’est rageant de voir avec quelle facilité ces starlettes ont accés à nos médias mainstream pour nous infliger leur dégueulis moralisateur. Qu’ils aillent tous au diable. Je suis énervé là.


  • Renaud a toujours été un médiocre, et le restera jusqu’à la fin de ses jours.

    Quant toutes ces émissions de promotion de l’oligarchie, il y belle lurette que nous ne les regardons plus. Nous ne risquons en effet plus de les regarder, car nous n’avons plus de TV depuis un bon lustre, et nous nous en portons que mieux.


  • Le Magistral Perdant


  • Pauvre Renaud, il n’est plus que l’ombre de lui même.


  • Tant que c’est pas Delerm !
    Même le Renaud présent, le Renaud nouveau, comparé à Delerm, c’est Pavarotti.


  • Chronique qui touche au cœur quand je me revois encore il y a quelques années ne rien comprendre des manipulations en cours et gober toute la propagande officielle ...
    Pensée émue à la personne naïve que j’étais, avant de découvrir E&R !

    Bravo à l’équipe de rédaction


  • EH , Imany,et la justice des victimes ,de amada traoré ,tu n’en parle pas ?
    oui ,ils sont surement blancs ,cela ne compte pas ,je sais ... paix à son ame.


  • Il fait vraiment pitié


  • Malone et Lolita remercient leur père Renaud d’avoir bien rampé devant la mafia sioniste afin que ses deux rejetons ne soit pas tricards à vie dans le métier des spectacles et médias.

    Des enfant qui devront, sucer et avaler, ramper, s’allonger, présenter leur anus à la matraque du CRIF, cela toute leur vie.

    La honte à chaque seconde de leur vie


  • Comme dit si bien Hervé R..... : "ils se foutent de notre gueule. Tout le temps"


  • Ils se foutent de notre gueule

    https://youtu.be/k8WqYJRByvc


  • Jain ne fait pas l’apologie du métissage, elle chante juste en fonction de ses références et son vécu (Elle a vécu en Afrique). Elle ne dit pas que tout le monde doit être multiculturel ou métissé. Elle n’incite personne à être comme elle.

    Un chanteur français qui fait de la musique sans référence culturelle "non blanche" ne fait pas l’apologie de la "blanchitude".

    Si en gagnant elle sert l’agenda politique ou idéologique du "système" ce n’est pas sa faute.

     

    • Merci de cette précision très juste. j’ai été un peu irrité par le procès d’intention contre cette jeune femme dont j’ignore absolument tout mais qui probablement fait son truc à elle, et puis voilà.
      Dire que "les ’vrais’ musiciens sont ailleurs", sous entend nécessairement qu’être au victoires de la musique équivaut à ne pas être un artiste mais un pion manipulé ou, pire, un collabo conscient et opportuniste.
      C’est assez caricatural comme approche et plutôt pauvre comme analyse. Quand on sait la difficulté du métier, l’énergie, la persévérance et le courage qu’il faut pour faire un album, le fait de se voir consacré par la profession aux victoires est un bonheur que ne saurait altérer la mauvaise foi et le parti pris dans cet article. Et cela quels que soient le dessous des cartes et les enjeux qui dépassent de loin l’artistique proprement dit.
      Les réserves et les critiques sont légitimes.
      Et oui, ce ne sont pas toujours les meilleurs qui sont récompensés... Mais votre analyse ici est aussi caricaturale que le fait de dire qu’il n’y a aucun cinéaste, aucun artiste digne de ce nom à Cannes pour le festival du cinéma, sous prétexte que l’oligarchie se sert de ce dernier pour diffuser sa propagande.
      Que cela soit indéniable, certes, mais ne crachons pas à la gueule de tous les artistes pour autant.


    • @ Philip Emmanuel

      Il ne s’agit pas de cracher à la gueule d’une artiste puisque Jaïn n’en est pas une. Un produit Coca-Cola oui. Et jetable qui plus est.


  • Renaud, ramolli par l’alcool, s’est laissé aller à se faire embringuer dans le camp sioniste - comme une fille qui a trop bu se laisse baiser sans résistance .


  • Une horreur absolue. Consternant. L’encéphalogramme plat de la culture française animée par les Docteur Frankenstein à coups d’électro-choc.
    Jain...Comment dire...Et puis non... Quel cauchemar...


  • Il a très bien shoaté buvant à son sionté !


  • Je suis en liesse de n’être jamais tombée dans le piège renaud des mes deux ! J’ai toujours eu le flair de le détester et m’en félicite aujourd’hui !

     

    • Mes fils écoutaient ça ; je trouvais que c’était de la chansonnette dans l’air du temps mais sur -médiatisée pour vendre du disque " entre 2 marques de lessive", il fallait que Barclays ou Sonny vendent aussi en banlieue, du rebelle à 2 balles et du sympathique franchouillard paumé. Le parcours de Renaud n’a rien de surprenant, dès le départ une imposture qui fait vendre, meme aujourd’hui miné par le pastaga, il y a encore moyen de "faire un petit billet".


    • Exactement, même avant mon adolescence, le "feeling" avec Renard n’a jamais passer malgré l’insistance de mes copains de l’époque. Et j’en suis assez heureux.


  • « ... alors shut up les racistes souverainistes rétrogrades jaloux ! », jaloux de quoi ?
    De leur beauté transcendante ? De leur intelligence peut-être ? De leur raffinement ? Nan mais faut m’aider là !


  • Victoire des maîtres chanteurs !


  • "Partout où la Propagande vient foutre son gros museau, les choses se flétrissent, s’enlaidissent, s’affadissent, se vident de leur substance initiale. Dernier succès en date de la Communication oligarchique"...

    C’est tellement vrai et tellemnent déplorable, mais c’est parce que contrairement à ce que cette entité prétend (qui n’est en fait jamais à la hauteur de ses prétentions) ; c’est que la Beauté lui est aussi étrangère que l’Innocence, ce dont elle ne sait que faire. Quelque chose qui n’est ’normal’ qu’à la Perversité. La Transgression et le Dévoiement sont les carburants des serviteurs de la Névrose, qui est un ’endroit’. maléfique. ’Ils’ ont recruté un nouveau larbin pour qui c’était ça ou disparaître.


  • Super clip... Les blacks dansent, le bon vieux ghetto, les vieux bus déglingués, et les ouvriers du pétrole qui se mettent à danser... Bref toujours la misére en avant...

    Comme dit Dieudo, bougez du fion... Ouaih çà c’est bien, zOOker ferme !

    A quand les corps diplomatiques, l’intelligencia, les Big Joe dans les clips ! Bref des gens qui portent des signes d’instructions... Costards/cravattes ? Oui et alors !

    Sinon pour la couleur Afro du Sud du morceau... C’est de la bouillie intégral.
    Je m’en tiens encore aux black ladysmith mambazo... Musique de l’âme et pas besoin d’édulcorant multiculturels pour faire de la tune...

     

  • Je n’arrive plus à écouter les anciennes chansons de Renaud, depuis son retournement de veste les paroles sonnent faux !

     

  • ça sent l’cramé ...


  • Ces victoires de la "musique" ne sont qu’une mascarade depuis leur création, les majors (ou labels pseudos indépendants mais distribués par les grandes majors, ce qui revient au même) sont derrière, alimentant à flux continue de nouvelles pousses sorties de nulle part et en concurrence pour culminer dans la médiocrité et les idées de l’air du temps post-moderne et décadent...

    Quant à Renaud ?

    Désolé mais je ne tire pas sur une ambulance et de toute façon même de son vivant, il n’a jamais été ma tasse de thé pour rester poli...


  • Tous ces "artistes" du showbiz ont vendu leur âme au diable. Certains au sens propre, et ils s’en sont vantés (John Lennon, Bob Dylan) ; d’autres au plus offrant, qui est rarement antisioniste...


  • #1663526
    le 11/02/2017 par Махсуд Махкамов
    "Victoires" de la Musique : Renaud élu artiste sioniste masculin de (...)

    J’en étais resté à sa chanson sur la mère Thatcher :

    "Palestiniens et Arméniens
    Témoignent du fond de leurs tombeaux
    Qu’un génocide c’est masculin
    Comme un SS, un torero".

    je tombe des nues.
    La question, c’est comment toutes ces épaves 68tardes se sont retournées en néocons... Tout se passe comme s’ils étaient sur un anneau de Moebius : en suivant la même face, ils se retrouvent de l’autre côté sans s’en apercevoir.

    Il y a quand même une foultitude d’individus - à commencer par tout un tas d’ "intellectuels" et de vieux petits profs étriqués et pétris de certitudes gauchardes - qui n’ont absolument pas la moindre clairvoyance pour s’en rendre compte. En lisant l’ImMonde ou Libé, ils ont l’impression que c’est le même journal qu’il y a 30 ans. Quand je vois les réponses de ces gens-là à mes tweets, je crois qu’ils sont sincères et totalement aveuglés.

    Cette génération voulait balayer les vieux cons ; ils s’avèrent être bien pires que ceux qu’ils ont contestés et vont se faire balayer pitoyablement. Probablement qu’ils goûteront à l’euthanasie - pour laquelle ils militent - en avant-première. Dans tous les cas, leur crépuscule sera pathétique.

     

    • Quelques papy boomers m’ont confié à demi-mot qu’ils souhaitaient partir avant que tout foute le camp... Tous n’auront pas cette chance et ça sera très dur pour ceux qui ne sont pas en bon terme avec leurs enfants. Ce n’est que justice.


    • @auri
      les papy (mamy)boomers sont souvent des paumés qui ont profité des 30 glorieuses, subis vatican2, 68, les années fric Pompidou/Giscard, la futilité généralisée qui les a accompagnées, la gauche caviar, botulevi/finkelkrot/ glucksman/Badinter/Kouchner/july/conbendit et consorts, sosras/ crif/Licra/ldh, ça n’aide pas à prendre conscience.


  • C’est strange la vie des gens...

    Renaud et moi on a au moins quatre choses en commun :

    1) Il est de 52, je suis de 52.
    2) Il est fils de prof, je suis fils de prof.
    3) Il est parigot, je suis parigot.
    4) Il s’y connais vachement bien en alcool, j’ai de sérieuses notions.

    Alors il s’est passé quoi ? Aujourd’hui il est ce truc là pendant que moi je suis soralien pratiquant. C’est peut-être le pognon et les gens qu’on fréquente quand on en a tout plein.

    Vous savez ce qui restera de Renaud ? Deux, peut-être trois, chansons nostalgiques sur l’enfance, celles où il ne ramène pas sa fraise avec ses opinions sur tout. Renaud est comme tous les gauchistes, c’est un distributeur de bons points et de mauvais points.

    Renaud 2017 est aussi utile qu’une pétition sur change.org

    Bon, je l’aime bien quand même mais c’est par fidélité à mon enfance pleine de sarbacanes et de patins à roulettes (pas des rollers). Comme moi, Renaud savait qui était le chef de la bande sur les maréchaux... C’est celui qui a la Flandria.

    R.I.P.

     

  • Le pauvre. Plus un rond, toute la famille qui pleure pour le pognon, l’héritage... "Papa, c’est de la paranoïa... Tu es malade... Signe le contrat et demande pardon à ces si gentils messieurs..." Après on s’étonne qu’il ait picolé ! 3 fois le pauvre !


  • Mistral gagnant : ".... et nous niquaient les dents"... ?
    Ce sont les pieds noirs dans le début des années 60 qui ont "ramené" ce verbe...
    dans les années 50 on disait plutôt "casser les dents"... tout simplement... cette phrase m’a toujours choqué.
    Je n’ai jamais aimé ce mec sans trop savoir pourquoi... peut être pour ses promesses (non tenues) quand Hara-Kiri hebdo vacillait... ou pour ses "poignets de force" de faux dur... poignets qui pourtant lui seront utiles par la suite pour soulever ses litrons de pastis.


  • A quand le prochain meeting de Macron ??


  • De imany à Jain, tous ont dit en coeur (mais pas en anglais, comme dans leurs chansons) : "Trump vilain, justice pour adama et théo" ; (pourtant c’est la police de Hollande, non ?)

    ... Comme le dit Dieudo, quand on voit la vaste liberté sur internet, la télé, à côté, c’est une boite à chaussures.
    Aucune liberté de penser dans ce petit milieu de musiciens à trois notes, on reste dans les bornes, on cite un réchauffé du discours de meryl Streep... et tout ira bien pour vous.


  • Tout ça pour ça ? C’est navrant, heureusement que personne n’a regardé.


  • C’est pas Boudu sauvé des eaux mais Renaud sauvé du naufrage par une bouée .. bouée pour laquelle il devra désormais afficher une reconnaissance éternelle par médias interposés.. eh oui c’est pas gratos mon pote ! t’as voulu chanter, eh bien tu vas chanter maintenant sous le contrôle de tes maîtres.


  • C’est la défaite de la musique...


  • C’est avec ce genre d’article que je me sens sur la ligne ER à 90%. Je suis d’accord pour Renaud, mais alors pour Jain...Les commentaires aigris reflètent tout ce que je hais chez les gauchistes de merde, à savoir l’idéologisation à outrance.
    Tout voir à travers sa détestation du multiculturalisme est aussi glauque que le multiculturalisme...


  • Sionisme, multiculturalisme et mondialisme tel est le triptyque de tout bon connard gauchiste et fier de l être !
    Entre musique pourrave et déclarations foireuses, l intelligencia a frappé fort mais au final seuls les crétins utiles et les décérébrés auront été une fois de plus mystifiés !


  • Je ne regarde pas les victoires de la musique c’est globalement de la merde, je constate que ça ne change pas.
    Sincèrement je ne peux pas aimer ces trucs, mes préférences vont de Pat Metheney à John Mayer


  • « Il n’y a qu’Israël qui m’intéresse en ce moment, parce que je n’y suis encore jamais allé. Je vais m’y rendre en octobre pour donner un concert à Tel-Aviv. Je prendrai le temps de visiter Jérusalem, ne pas le faire serait une hérésie »,
    http://www.lemondejuif.info/2017/02...

    au moins, c’est clair !


  • Paix à son âme !


  • Donner une victoire de la musique à un gars qui ne sait plus chanter ni articuler revient à donner un prix littéraire à quelqu’un qui ne sait plus écrire. On croirait de la science fiction, pourtant c’est vrai. Et c’est encore plus absurde quand on voit le niveau d’écriture de son dernier album. Fini le 2ème degré, la dérision, les métaphores, tout ce qui faisait de Renaud ce qu’il était. La raison ? L’alcool. Mais en France, on s’en fout. On préfère le buzz et les applaudissements d’un public devenu sourd. Car il faut avoir un vrai problème d’oreille pour penser que Renaud écrit toujours aussi bien. Là encore, le système essaie de nous vendre de la viande musicale putréfiée pour de la grande variété. MDR ! Y en a qui doivent pas se marrer : les VRAIS artistes comme Cristophe ou Mylène Farmer dont l’exigence artistique et le niveau musical n’évoluent pas sur la même planète. Bruel lui dresse le tapis rouge ; normal. En plus des affinités politiques, on aura vite compris l’association musicale de ces 2 cocos devenus complètement has-been et inaudibles. Quoique Benguigui était déjà inaudible à son 1er album.


  • C’est le même schéma que les juges de l’Eurovision (où on siffle depuis quelques années les candidates russes) qui ont fait gagner une Ukrainienne, une Tatar de Crimée..... Comme-par-hasard. Du coup Kiev organise la cérémonie 2017 ; quand on sait ce que ça coûte, ça fait tache dans un pays où le SMIC est à 50€/mois. J’espère que Soros a fait un joli prêt à ses copains révolutionnaires !

    Blague à part, ce genre de nullités (Eurovision, Miss Machin, Défaites de la Musique etc) qui abrutit les masses et récompense des zéros, c’est en effet éminemment politique, une manière douce de faire passer la pilule. Seule solution : zapper. Ou mieux, jeter sa télé. La bonne musique existera toujours alors autant en profiter


Commentaires suivants