Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Vincent Munier, éternel émerveillé

« Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles, mais uniquement par manque d’émerveillement. »

Gilbert Keith Chesterton (1874-1935)

 

L’émission de la Radio télévision suisse Passe-moi les jumelles a consacré son dernier numéro à l’excellent photographe animalier vosgien Vincent Munier. Cinquante minutes de beauté.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2355770
    le 03/01/2020 par Je choque ?
    Vincent Munier, éternel émerveillé

    La passion... partagée. Le mérite de le faire. Dans le merdier ambiant ça met du baume au cœur. Admirable reportage. Bon, les ours sont à 90 % végétariens et paisibles, mais il reste 10%. Les loups sont gentils... Bref !
    Non, l’avenir en matière de reportage de ce niveau n’est plus dans la nature mais dans les villes. En mettant aussi les moyens, de la planque, du ressenti, de la patience pour montrer de la même manière le réel. En plus, ça resterait animalier quelque part.
    Genre reconversion dirais-je.

     

  • #2355775
    le 03/01/2020 par d’jo
    Vincent Munier, éternel émerveillé

    Juste merci, la photographie/ cinématographie de l’espace naturel qu’il nous reste est la dernière raison qu’il me reste de payer mon abonnement internet.

     

    • #2355864
      le 03/01/2020 par drkside
      Vincent Munier, éternel émerveillé

      Et les derniers potins de la nièce Le Pen avec un chauffeur musulman, c’est pas de l’information de qualité ca ?


  • #2355789
    le 03/01/2020 par Nonac de Monein
    Vincent Munier, éternel émerveillé

    On m’a offert le dernier Tesson pour Noël. Je viens de le finir. Je ne connaissais pas Munier il y a encore dix jours et suis content de le retrouver ici...

    Mon dada depuis quelques temps, observer modestement les oiseaux à la jumelle au coeur du Jurançon, Pic vert, pic noir, grives ou encore des Chardonnerets, mésanges...des ragondins et chevreuils aussi.

    C’est un vrai plaisir de se déconnecter et observer la beauté qui nous entoure. Le livre de Tesson est bon. Merci pour le film.

     

    • #2356155
      le 04/01/2020 par goyband
      Vincent Munier, éternel émerveillé

      @Nonac de Monein, Idem.
      Je l’ai lu parce que j’avais beaucoup aimé "Dans les forêts de Sibérie".
      Tesson est un remarquable virtuose de la langue.
      Dictionnaire quasi obligatoire pour la Panthère des neiges, tout du moins en ce qui me concerne.

      Au delà de sa maitrise de la langue, son dernier opus est une magnifique pub pour Vincent Mugnier et Marie Amiguet, c’est vrai.

      Mais le circonscrire à cela serait très réducteur.

      Tesson est un réac qui s’ignore ou pas.
      On le devine au fil et à mesure du déroulement de sa pensée, surtout au bord du lac Baïkal.
      Avec la Panthère des neiges, il est plus écolo, plus critique du modernisme et des effets de l’explosion démographique, son récit est plus esthétique, peut être plus philosophique, moins historique en tous les cas.

      J’ai beaucoup aimé son étude comparée des différentes approches philosophiques à échec constant, ici l’hypothèse de ne pas observer la Panthère, selon que l’on soit disciple du fatalisme, de Krishna, du Tao, de Bouddha, de J-C ou encore du progressisme athée.

      Tesson est un acrobate du concept, il ne peut plus escalader les pentes et les toits, certes, alors il s’est trouvé un art similaire dans la prise de risque plus virtuelle.

      C’est un vrai premier de cordée de la méditation à des sommets hypoxiques, si je puis dire.


    • #2356745
      le 05/01/2020 par Branlette intellectuelle Universelle Française
      Vincent Munier, éternel émerveillé

      Dictionnaire quasi obligatoire pour la Panthère des neiges, tout du moins en ce qui me concerne.



      - Demain, au Panthéon...

      (Si Dieu le veut, pardons, je voulais dire Deus vult...)


  • #2355801
    le 03/01/2020 par nonyme
    Vincent Munier, éternel émerveillé

    Prenons de la hauteur...

     

  • #2355803
    le 03/01/2020 par Scalpel
    Vincent Munier, éternel émerveillé

    Ravi de voir E&R relayer cette émission de la fabuleuse équipe de Passe-moi les jumelles.


  • #2355838
    le 03/01/2020 par VIVACHAVEZ
    Vincent Munier, éternel émerveillé

    On sent vraiment le passionné.


  • #2355926
    le 03/01/2020 par Medusaraft
    Vincent Munier, éternel émerveillé

    Superbe reportage. Merci ER.


  • #2355945
    le 03/01/2020 par Daniel de Lens
    Vincent Munier, éternel émerveillé

    Ne vous arrêtez pas au côté bobo du personnage.
    On est nombreux à avoir frissonné enfant ou adulte au passage d’un chevreuil à quelques dizaines de mètres de nous dans une forêt. Ce documentaire vaut le détour car c’est de cet émerveillement universel dont il parle.

     

    • #2356117
      le 04/01/2020 par Mich
      Vincent Munier, éternel émerveillé

      Je ne suis pas bobo, je suis même issu d’un milieu très modeste, et je ne comprend vraiment pas pourquoi les gens de mon milieu n’aient aucune curiosité sur la nature. Il m’arrive régulièrement de faire des balades le long de la Loire, observer et écouter le "silence" de la nature, c’est hyper ressourçant. Les bobos existent aussi parce que le peuple leur laisse grignoter les plaisirs simples de la vie.


    • #2356342

      Bobo ? qui ? Munier ?
      Certainement pas, cet homme vient d’un milieu moyen et surtout, il ne vit justement pas du tout en ville... lieu de tous les bobos du monde !

      Le reportage est absolument magique, rien à voir avec la vraie "boboïtude" (pour le coup, s’en est un vrai) d’un Artus-Bertrand.


    • #2356738
      le 05/01/2020 par mami-savonnette
      Vincent Munier, éternel émerveillé

      j’ai essayé de ne pas m’arrêter sur le côté "bobo" (avis que je partage) même si c’est dur. Effectivement ça vaut le coup, quel talent, et quelle grâce.. !

      Dans un autre registre, mais toujours animalier, j’aime beaucoup le travail de Kevin Richardson avec les lions en Afrique du sud : moins artistique, plus loin, beaucoup plus encré dans le réel (cad les contraintes environnementales, économiques, dérives (im)morales du libéralisme à outrance avec le "canned hunting"), très beau également. Un bon document de 2017 pour ceux que ça intéresse :

      https://www.youtube.com/watch?v=7YN...


  • #2356054

    Je ne connaissais ni l’émission ni le bonhomme. Merci à ER. Enfant je fabriquais comme lui des affûts dans ma campagne Lotoise pour observer les animaux. Souvenirs souvenirs. Aujourdhui je fais un peu de rando en solo dans les pyrennées aux beaux jours ou des périples à velo sur plusieurs jours en été avec ma tente,mon appareil photo,ma bite et mon couteau...sans but précis. Au petit bonheur la chance.. Alors je comprends un peu je dis bien un peu la démarche du bonhomme. Prendre le temps demande de la patience et de ne pas avoir peur de s’ennuyer. Cela aide à faire marcher le cerveau. Réfléchir, penser, articuler ces idées. Et surtout à se sentir vivant tout simplement. Dans ces cas là on oubli très vite les besoins que l’on se fabrique. C’en est meme déstabilisant.les sens se remettent en marche. J’invite tout le monde à faire se genre de trucs à son propre niveau. C’est bon !


  • #2356066

    Magnifique.


  • #2356119
    le 04/01/2020 par Sparte
    Vincent Munier, éternel émerveillé

    La nature et la liberté rien de mieux pour vivre heureux
    pas comme ces villes de merdes remplis de cassos et de bouchons !


  • #2356177
    le 04/01/2020 par Milarepons
    Vincent Munier, éternel émerveillé

    Hypnose. Un sujet est un traitement.à divers degrés. On est toujours dans la même problématique du rêve et de la culpabilité. Le paradis perdu à cause du méchant homme. Il faut corriger çà avec l’élection de miss Tronchberg, la réduction des populations humaines et la mise en place d’un gouvernement mondial garant du respect du bon, du beau, du bien et de mon cul sur la commode.


  • #2356276
    le 04/01/2020 par Socrade
    Vincent Munier, éternel émerveillé

    A un moment j’ai eu une copine qu’était un génie, un vrai, là où tu comprend pas. Son application c’était la photo, là où tu voyais absolument rien elle te sortait un truc super-graphic, tout à fait dans le genre de ce mec.

    La pire qu’elle ait faite c’était aux 2alpes, tout était moche, il y avait juste un sapin moche tout seul dans la pente et la neige et en plus dans le brouillard, il n’y avait absolument rien.. Tu regardais sa photo après et c’était une vraie expérience métaphysique, c’était impossible qu’elle l’ai pu être faite à cet endroit là.

     

    • #2356360

      Ce genre de photo est le résultat de la capacité de votre amie à avoir un oeil, un regard. Contempler, ce n’est pas se poser et flotter dans le vrac des pensées ; c’est s’abimer totalement dans un paysage pour ne plus le voir du tout, s’oublier soi-même et là parfois le miracle advient... l’oeil du dedans, celui du cœur se décille et capte ce que nos cerveaux zombifiés ne sont plus capables de voir.

      Je vous suggère la lecture de "Passagère du silence" (Ed. Poche) de Fabienne Verdier, une des rares calligraphes françaises, formée pendant 14 ans au fin fond de la Chine à partir des années 80. Son récit est captivant, elle a apprit la calligraphie des derniers plus grands calligraphes survivants mais aussi l’art du paysage de l’école classique chinoise. Son initiation est littéralement stupéfiante (https://www.librairiedialogues.fr/l...)

      Cessez de regarder avec son cerveau gauche (celui que notre occident malade s’entête à imposer dans tout) pour simple "voir ce qu’on ressent". Il faut s’entraîner et ce qui est le plus difficile pour un occidental de notre époque c’est de cesser d’être "intelligent"...


    • #2356819
      le 05/01/2020 par Socrade
      Vincent Munier, éternel émerveillé

      @sev j’ai commencé à le lire et effectivement c’est passionant, merci !


    • #2359357
      le 08/01/2020 par Socrade
      Vincent Munier, éternel émerveillé

      J’ai fini le bouquin, magnifique leçon de vie et des récompenses qu’on obtient en persistant en soi-même et en ne cédant pas à la facilité. Mais il y a un problème, un GROS, c’est que je suis allé voir le résultat de son incroyable parcours artistico-spirituel en Chine, c’est à dire les tableaux qu’elle fait : c’est très au delà du décevant, juste des traits épais au pinceau, tu fais à 90% la même chose sous photoshop avec des brushs communs et pour les 10% restant faut juste trouver un bon développeur de plugin :D

      J’imagine que c’est choquant, iconoclaste comme observation : c’est justement là qu’il faut creuser. C’est choquant parce que sa peinture est sensée être hyper-profonde, mais c’est juste des traits tout justes graphic pour le pékin moyen : sa signifie que c’est une gnose une connaissance cachée à laquelle seule une petite élite très longuement éduquée peu accèder. On est ici dans la pensée orientale avec une masse immense dominée par une petite élite. L’élite standard, réelle, c’est une généalogie de guerriers et pour les autres il reste la domination par la pensée et là l’outil de la supériorité ça va être l’idée d’immanence c’est à dire l’idée d’une fusion esprit-matière, objectif que l’on ne peut atteindre que par une hyper-abstraction purement gnostique. Un autre exemple c’est la gnose hégélienne qui arrive à fusionner tout avec son contraire ce qui rend les textes de Hegel totalement incompréhensibles sauf à en chier 10 ans à la fac avec les meilleurs maîtres, c’est clairement une hyper-gnose. La seule réalité là-dedans c’est qu’une minorité minuscule ait accès à la signification et ceci structurellement : c’est impossible de "simplifier" justement parce que c’est déjà ultra-simple mais pour l’élite initiée uniquement. C’est exactement pareil avec le bouddhisme : combien y a-t-il d’éveils chaque année avec l’enseignement du Bouddha : un, deux ? Ben c’est justement ça le vrai but, qu’il n’y en ait qu’un ou deux ! C’est comme ça que les déclassés en Inde ont un moyen de se venger -en rêve- des brahmanes c’est à dire des dominants réels.

      Je préfère cent fois la pensée philosophique grecque à cette spiritualité orientale, qui est très séduisante parce que l’Homme est un singe de troupeau, la soumission-domination est le facteur déterminant de son psychisme.

      Personne sur cette planète n’a besoin de 10 ans d’étude pour apprécier la perfection d’une statue grecque, c’est ça la vraie universalité.


  • #2356290
    le 04/01/2020 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Vincent Munier, éternel émerveillé

    oui, enfin,
    il fait froid,
    il fait humide,
    et tu ne peux pas survivre longtemps sans avoir tout l’équipement

    faire rêver, c’est bien,
    mais vivre,
    c’est l’essentiel

     

    • #2356474

      @PBPC
      Il faut froid, il fait humide, difficile de vivre dans ces conditions...
      Un vrai repoussoir à ramiers (fainéants) !


  • #2356324
    le 04/01/2020 par Schweizer
    Vincent Munier, éternel émerveillé

    Merci RTS, Danke RTS.


  • #2356389
    le 04/01/2020 par Le caca des poules
    Vincent Munier, éternel émerveillé

    23mn30s



    Ça c’est extra-ordinaire, voilà, c’est, heu, "on est heureux" devant une crotte...hé hé hé (petits ricanements scatophiles)



    - C’était vraiment très intéressant...

     

  • #2356418
    le 04/01/2020 par André Delac
    Vincent Munier, éternel émerveillé

    Également personnage principal du dernier Roman de Sylvain Tesson "La panthère des Neiges"...


  • #2356696
    le 04/01/2020 par stephane
    Vincent Munier, éternel émerveillé

    En passant : beau témoignage inspirant d’une relation père-fils


  • #2356726
    le 05/01/2020 par frédéric
    Vincent Munier, éternel émerveillé

    Sublime.

    La nature est sublime. Tous les jours je traverse le bois pour promener mon chien et parfois la nature me fais le cadeau de me laisser apercevoir une biche ou un chevreuil qui traverse le chemin.

    Le sentiment ressenti à cet instant précis est celui d’un don du ciel.

     

    • #2356979
      le 05/01/2020 par guili guili
      Vincent Munier, éternel émerveillé

      Exactement.
      Je marche beaucoup seule (sans chien) dans les montagnes et les forêts et chaque rencontre avec une biche, un chamois ou tout autre animal sauvage est un instant magique.
      Je recommande à tous ici d’aller régulièrement s’immerger dans le monde naturel. Ça remet les idées en place. Et nul besoin d’être un super photographe professionnel pour que cela fasse sens. Cela fait sens pour tous.


  • #2356734
    le 05/01/2020 par Arcésilas de Cyrène
    Vincent Munier, éternel émerveillé

    Très belle vidéo d’un homme qui a réussi car tous les éléments étaient réunis pour qu’il y parvienne.
    Contrairement à lui avec ses premières "angoisses" parce que son papa lui avait offert un appareil pour prendre en photo des animaux dans les bois, mes angoisses fut bien plus terrifiantes.
    Il n’y a pas plus vrai que le concept qu’ont ne nés pas tous sous la même étoile.


  • #2357250
    le 05/01/2020 par Yann
    Vincent Munier, éternel émerveillé

    Juste génial !
    Merci à l’équipe d’ENR (et à Vincent) pour ce cadeau de début d’année 2020.
    A nous de rendre cette année la plus belle possible ;
    n’oublions pas que le "mal" nous oblige aussi à grandir et devenir meilleurs.
    Courage et Bonne année à tous !


Commentaires suivants