Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Deux frères de 12 et 15 ans se passionnnent pour la nature

Campagne, forêt, animaux, artisanat, dessin : c’est la belle vie !

Ouf, ça fait du bien ! Nous voilà loin des ados dégénérés par la bienpensance, le consumisme, la télévision, la pollution, l’Éducation antinationale et l’hypersexualisation ! La Nature en culottes courtes est un court-métrage de 26 minutes diffusé le 21 avril 2017 sur la RTS (radio télévision suisse).

 

 

Le message est clair : dès qu’on ne pollue pas l’esprit des enfants avec les conneries pré-citées, ils retrouvent un potentiel de créativité et de curiosité quasi illimité. On fait de l’artisanat, on ne se demande pas si c’est de l’art, et encore moins de l’art contemporain. Une bonne claque pour tout le système pourri incarné par Jeff Koons et son business lamentable. Tiens, à propos, l’escroc américain vient de licencier la moitié de son personnel... La fin logique d’une arnaque qui a trop duré.

Les vacances arrivent, il est temps que les mômes lâchent leur console et aillent redécouvrir la nature pendant qu’il en reste encore. Des stages de recontact avec la nature existent mais en fait, pas besoin de stage : il suffit de retrouver ses sensations en milieu naturel. Si on a bien conscience que tous les enfants ne peuvent pas vivre dans un tel écrin naturel, chaque famille peut avoir accès à un coin de nature pour presque rien. Marcher, grimper aux arbres, pister des animaux, c’est encore possible en France, 4e domaine forestier d’Europe.

 

 

Au lieu d’aller dans un parc à thème cher et surpeuplé, stressant et infantilisant, redécouvrez les forêts de France. On ne s’emmerde jamais dans une forêt. L’est et le sud de notre pays sont bien pourvus en massifs forestiers et montagneux. Pour qui a visité les Pays-Bas, c’est un vrai trésor que nous détenons sous nos pieds. Cependant, là aussi le libéralisme a frappé fort, avec la « réforme » imposée par Sarkozy de l’autonomie de l’ONF, qui doit amener son budget à l’équilibre en gérant son parc de 10 millions d’hectares. Cela n’a pas été mieux sous Hollande avec l’arrivée d’un énarque qui a poursuivi avec brutalité la libéralisation de la filière.

L’ONF a perdu un tiers de ses effectifs en 25 ans pour arriver à 9 000 employés, dont deux tiers de fonctionnaires, et cela a conduit à une véritable crise sociale dans cette précieuse corporation. Moins d’effectifs pour plus de travail : un rapport déséquilibré qui explique une vague de suicides (les agents étant armés) qui rappelle celle de France Télécom, toutes proportions gardées. La commercialisation de la forêt française est en partie inévitable, car elle permet son entretien.

Depuis peu, des solutions émergent, qui ne sont pas encore suffisantes. Ce n’est pas l’imagination qui étouffe les énarques à la tête de ce secteur partagé entre les ministères de l’Agriculture et l’Écologie.

On remarque aussi que les grands bataillons de juillettistes et aoûtistes boudent les forêts et montagnes pour se précipiter sur les plages. La dolce vita est le rêve de tous les vacanciers. En forêt ou à la montagne, la vie est peut-être moins douce, mais elle elle est 100 fois plus vivifiante. Car elle réveille l’instinct assoupi de l’homo urbanus.

Pour mieux connaître la France naturelle,
lire sur Kontre Kulture

 

La forêt française, un trésor national ! Voir sur E&R :

 






Alerter

45 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1757249

    Bravo pour le néologisme "consumisme" qui remplace avantageusement "consumérisme" qui ne veut pas du tout dire ce que les idiots pensent (= la défense des consommateurs et uniquement cela).

     

    Répondre à ce message

  • #1757348
    Le 30 juin à 21:28 par Bidule chouette
    Deux frères de 12 et 15 ans se passionnnent pour la nature

    A 4mn20s le gamin dit "c’est assez difficile de passer complètement inaperçu...très souvent les animaux nous tolèrent...". Tu comprends déjà qu’il dépasse beaucoup de monde, y compris beaucoup d’adultes, en sagesse et en humilité... C’est beau.

     

    Répondre à ce message

  • #1757375

    C’est beau, c’est magnifique, tellement qu’on croirait regarder un film.

    Ça en dit long sur le succès du calendrier par la communauté.

    Bouffé par la télé et le divertissement, nous sommes devenus des bêtes réel sortie du réel.

     

    Répondre à ce message

  • #1757414

    Je veux un film à ce documentaire si le message peut passer.
    Je m’explique :
    De nous à eux
    Un long chemin nous sépare de cette vie riche de sens une évidence pour le plus grand nombre
    De ce reportage déroulant l’interconnexions d’enfants à leur milieu par leurs connaissances,leurs passions et leur amour accroché à cette phrase :"l’idéal il faut s’en approcher mais ne jamais l’atteindre "du plus grand.

    C’est une ode à la vie pour nous tous qui ne savons plus regarder pour la plupart, reconnaitre l’essentiel de l’amour à la Vie dans ce qu’elle a de simple et de subtile à la fois tellement déroutant dans la voie d’enfants nous montrant le chemin.
    Une bouffée d’air qui je le crois dois pouvoir faire naître à un réalisateur et metteur en scène un chef d’oeuvre du 7 iėme art car les ingrédients sont là ainsi que les acteurs il ne manque qu’un fil conducteur à un scénario grandeur nature déjà si bien filmé j’en fais le parie.
    Monsieur Besson faites nous quelque chose de plus à ces 26 minutes ou j’envoie ça à Monsieur Kusturica.

    Amen

    Nova

     

    Répondre à ce message

  • #1757518

    Spectacle répugnant ! Deux jeunes fascistes se livrant à tout un tas d’activité rétrogrades et en plus fiers de cela.

    A la fin j’avais vraiment envie de leur tendre un paquet d’allumette et de leur dire "mais va plutôt cramer des bagnoles ou draguer de jeunes donzelles en train de danser le twerk !"

    J’espère que l’état suisse prendra toutes les mesures nécessaires afin d’obliger sa jeunesse à suivre le bon chemin dans le futur, en retirant ce genre d’enfants des mains de leurs parents s’il le faut et en les confiant à des couples gays.

    (oui j’ai un humour cynique)

     

    Répondre à ce message

    • #1757749
      Le 1er juillet à 13:59 par Robespierre
      Deux frères de 12 et 15 ans se passionnnent pour la nature

      J’ai bien ri. Merci camarade. Parfait si ce n’est la parenthèse.

      L’ironie est une question posée au récepteur du message quant à la manière dont il se positionne à l’égard de l’émetteur. Choisit-il d’être hostile ou amical ? S’il choisit la connivence, elle sera forcément solide car basée sur l’implicite. La question ironique permet donc d’établir de la connivence, voire de la complicité.

      La pire idée typographique que l’on ait jamais eu fut bien l’invention du point d’ironie.

       
    • #1758330
      Le 2 juillet à 09:39 par Le penseur de Radin
      Deux frères de 12 et 15 ans se passionnnent pour la nature

      L’homme ironique dit le contraire de ce qu’il veut faire entendre. Quand le beau-parleur, lui, veut faire dire ce qu’il a envie de s’entendre dire. Il ne pose aucune question car il ne considère personne d’autre que lui-même.

      Il n’y a pas de choix de positionnement dans le fait d’entendre prononcer le contraire de ce qui veut être dit. Il y a seulement le fait d’entendre que le contraire de ce qui veut être dit est dit par celui qui le dit.

      Parler n’est rien d’autre que penser à voix haute. Communiquer c’est faire un pas vers l’autre et lui proposer quelque chose de soi qui sera accueilli ou refusé. C’est au choix, du récepteur de prendre ou pas ce qui aura été reçu.

      On peut lire, aussi, un texte d’une rare beauté dans une langue étrangère que l’on ne comprend pas sans avoir rien partagé avec celui qui entend la lecture dans sa langue.

      Pour ce qui concerne la femme ironique, elle est plus subtile. Il est préférable de consulter un spécialiste en femellologie.

       
  • #1757529
    Le 1er juillet à 02:02 par kamenka
    Deux frères de 12 et 15 ans se passionnnent pour la nature

    Mon seul regret : qu’on leur apprenne à pêcher...

     

    Répondre à ce message

    • #1758203

      Bah tu vois, moi qui suis un défenseur des animaux, la je me dis qu y a comme une logique. Ca ne m a donc pas dérangé. De même que les hommes préhistoriques chassait semble naturel et personne de sensé n y trouverait rien à redire. Comme quoi le contexte fait beaucoup de choses.

       
  • #1757646
    Le 1er juillet à 10:10 par tisario
    Deux frères de 12 et 15 ans se passionnnent pour la nature

    "L’ONF a perdu un tiers de ses effectifs en 25 ans...Moins d’effectifs pour plus de travail : un rapport déséquilibré qui explique une vague de suicides"
    On voit que vous ne les connaissez pas, et que vous n’avez jamais travaillé avec eux.
    Une bande d’incapables, socialo/gauchistes, jaloux de tout et surtout des entreprises, quand ils ne rackettent pas, ils jouent au petit chef, et ont toujours peur qu’une entreprise puisse gagner quelque argent, malgré leur incompétence et leur fainéantise crasse.
    J’en ai connu un qui ne posait jamais de rendez-vous avant neuf heures, car il fallait qu’il emmène ses enfants à l’école auparavant, et tant pis pour vous si vous attendiez avec vos employés depuis 7 heures...
    En bref, la bêtise et la fainéantise de l’administration dans sa plus simple expression.
    Je vous suis depuis bientôt dix ans, mais je vous supplie de ne pas défendre ce qui n’est défendable.
    Cordialement.

     

    Répondre à ce message

  • #1758233

    " L idéal c est un but qu il faut jamais atteindre mais toujours viser"

     

    Répondre à ce message

  • #1759456

    Tout simplement magnifique, deux enfants incroyables de maturités, d humilités,
    Ca m a bouleversé

     

    Répondre à ce message

  • #1759774
    Le 4 juillet à 13:28 par redsniper06
    Deux frères de 12 et 15 ans se passionnnent pour la nature

    Ces deux enfants vivent pratiquement la même vie que mes petit-enfants à la campagne mais ....pas de prosélytisme car parents n’ayant pas les moyens financiers(je ne m’en félicite pas comme certains politicards qui s’auto-félicite chaque fois qu’ils ont pondu une loi crapuleuse) ou parents abrutis, ignares et inconscients ....je me garderais bien de porter jugement à l’avenir de leur progéniture !!!...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents