Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Deux frères de 12 et 15 ans se passionnnent pour la nature

Campagne, forêt, animaux, artisanat, dessin : c’est la belle vie !

Ouf, ça fait du bien ! Nous voilà loin des ados dégénérés par la bienpensance, le consumisme, la télévision, la pollution, l’Éducation antinationale et l’hypersexualisation ! La Nature en culottes courtes est un court-métrage de 26 minutes diffusé le 21 avril 2017 sur la RTS (radio télévision suisse).

 

 

Le message est clair : dès qu’on ne pollue pas l’esprit des enfants avec les conneries pré-citées, ils retrouvent un potentiel de créativité et de curiosité quasi illimité. On fait de l’artisanat, on ne se demande pas si c’est de l’art, et encore moins de l’art contemporain. Une bonne claque pour tout le système pourri incarné par Jeff Koons et son business lamentable. Tiens, à propos, l’escroc américain vient de licencier la moitié de son personnel... La fin logique d’une arnaque qui a trop duré.

Les vacances arrivent, il est temps que les mômes lâchent leur console et aillent redécouvrir la nature pendant qu’il en reste encore. Des stages de recontact avec la nature existent mais en fait, pas besoin de stage : il suffit de retrouver ses sensations en milieu naturel. Si on a bien conscience que tous les enfants ne peuvent pas vivre dans un tel écrin naturel, chaque famille peut avoir accès à un coin de nature pour presque rien. Marcher, grimper aux arbres, pister des animaux, c’est encore possible en France, 4e domaine forestier d’Europe.

 

 

Au lieu d’aller dans un parc à thème cher et surpeuplé, stressant et infantilisant, redécouvrez les forêts de France. On ne s’emmerde jamais dans une forêt. L’est et le sud de notre pays sont bien pourvus en massifs forestiers et montagneux. Pour qui a visité les Pays-Bas, c’est un vrai trésor que nous détenons sous nos pieds. Cependant, là aussi le libéralisme a frappé fort, avec la « réforme » imposée par Sarkozy de l’autonomie de l’ONF, qui doit amener son budget à l’équilibre en gérant son parc de 10 millions d’hectares. Cela n’a pas été mieux sous Hollande avec l’arrivée d’un énarque qui a poursuivi avec brutalité la libéralisation de la filière.

L’ONF a perdu un tiers de ses effectifs en 25 ans pour arriver à 9 000 employés, dont deux tiers de fonctionnaires, et cela a conduit à une véritable crise sociale dans cette précieuse corporation. Moins d’effectifs pour plus de travail : un rapport déséquilibré qui explique une vague de suicides (les agents étant armés) qui rappelle celle de France Télécom, toutes proportions gardées. La commercialisation de la forêt française est en partie inévitable, car elle permet son entretien.

Depuis peu, des solutions émergent, qui ne sont pas encore suffisantes. Ce n’est pas l’imagination qui étouffe les énarques à la tête de ce secteur partagé entre les ministères de l’Agriculture et l’Écologie.

On remarque aussi que les grands bataillons de juillettistes et aoûtistes boudent les forêts et montagnes pour se précipiter sur les plages. La dolce vita est le rêve de tous les vacanciers. En forêt ou à la montagne, la vie est peut-être moins douce, mais elle elle est 100 fois plus vivifiante. Car elle réveille l’instinct assoupi de l’homo urbanus.

Pour mieux connaître la France naturelle,
lire sur Kontre Kulture

 

La forêt française, un trésor national ! Voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

45 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce reportage est absolument splendide .On se croirait dans un film ,mais pas dans un reportage .Je tire mon chapeau aux parents pour l’éducation donnée à leurs enfants .Quand on parle de valeur ,et bien ,c’est ça les vraies valeurs . Merci, pour ces 26 minutes de bonheur .

     

    • #1757377

      Merci, pour ces 26 minutes de bonheur




      Un pur bonheur partagé qui ne résulte ni de l’instruction publique (comme ils disent là-bas) ni de notre éducation nationale ici.
      Cet excellent exemple illustre aussi bien (a contrario) pourquoi les monstres attaquent et détruisent la cellule familiale naturelle par tous les moyens, mêmes les plus sordides avec de faux prétextes d’humanisme, de protection, de santé et d’autres horreurs bla bla bla.


  • Consumisme ?? Le bon terme n’est pas "consumérisme" ?

     

    • Surtout pas !!
      Le consumérisme (utilisé par les ignorants) c’est la défense des consommateurs !
      Ce néologisme est une très bonne initiative d’E&R, toujours à la pointe de l’intelligence et du savoir vrai.
      D’ailleurs Alain Soral lui-même n’utilise jamais ce terme depuis des lustres. Bravo à lui !


    • La défense des ouvriers pour qu’ils produisent bien.
      La défense des consommateurs pour qu’ils consomment bien.
      La boucle est bouclée....

      Mais maintenant que nous ne servons plus à rien, il faudra se serrer la ceinture.. ou la mâchoire !

      Pour ceux qui en douteraient, le consumérisme n’a absolument JAMAIS signifié la défense des consommateurs , mais précisément leur légitimité. point barre.


    • @Seb

      Le consumérisme dans le sens "mode de vie" et système économique encourageant la consommation de biens et services n’est pas une des acceptions de ce mot ? Ce mot est un emprunt à l’anglais, or dans cette langue c’est son sens premier me semble-t-il ? De plus même si pour des raisons de purisme linguistique on se refuse d’utiliser des mots d’origine anglaise la racine de consumérisme vient du latin consummer/consumer...je ne vois donc pas le problème avec ce néologisme et son acception "mode de vie" ! J’ai peut être raté quelque chose, si quelqu’un pouvait apporter des précisions supplémentaires sur les raisons de l’usage de consumisme à la place de consumérisme !


  • Ces deux gosses de 12 et 15 ans sont plus structurés, ont plus d’expérience authentique de la vie, de compétences techniques, de sensibilité et d’intelligence que l’écrasante majorité des adultes que je peux rencontrer au quotidien !
    Ces gosses là sont complètement immunisés et ne pourront jamais être corrompus par la stupidité de notre époque. Toutefois c’est une bénédiction à double tranchant car il est aussi difficile de supporter cette époque laide et décadente quand on est sensible et intelligent ! Mais j’ai bon espoir que leurs compétences techniques leur permettra au moins d’échapper à la servitude salariée quand ils seront adultes.


  • Quand il fait très chaud, on n’est nulle part mieux que dans les sous-bois.

     

  • Dans le Nord c’est infernal, la nature est défigurée... Tout est artificiel, même les cours d’eau sont artificiels, tout est plat, y’a que des champs et très peu de coins boisés... Quand on aime la nature certains coins de France bouffés par l’urbanisme et l’agriculture sont déprimants...


  • Bonjour et merci pour votre article. L’équilibre que dégage cette famille dans la vidéo est inspirante.

    Sur l’ONF, c’est encore un exemple de recul du service public qui devrait pourtant être au service d’un bien commun à tous les Français : nos forêts.

    Et c’est dommage mais en effet la voie du privé devient nécessaire pour conserver ce patrimoine. Encore faudrait-il que ce ne soit pas un éternel satrape moyen-oriental qui rafle la mise et nous dépouille.

    Ce lien pointe vers une entreprise innovante en matière de gestion de patrimoine forestier et financier (régime de petite propriété française + alternative aux banques faillies) :

    A vous de juger !

    https://ecotree.fr/


  • Et au milieu coule une rivière...

    http://fr.web.img5.acsta.net/c_215_...


  • Merci E&R pour ce joli cadeau. Expatrié et père d’une petite fille, je recherche toujours du contenu vidéo en français intéressant à partager avec ma fille. Elle-même, par l’intermédiaire de son professeur de musique, m’a fait découvrir un film français émouvant qui m’avait échappé :
    https://www.youtube.com/watch?v=hYB...
    Les Choristes [ FILM ENTIER ] HD 1080p


  • Tu vois les parents, tu comprends les enfants et leur passion tranquille. Comme quoi cela aurait-il quelque chose à voir ? Tais-toi et regarde la télé !


  • C’est absolument merveilleux. Comparativement, à leur âge, je me demande si je n’étais pas limite à jouer encore avec mes matières :-)

     

  • Il y a les forêts en vert sur la carte et ça fait joli , rassurant ; mais allez voir ce que sont en réalité ces forêts et si c ’en sont encore vraiment par la surexploitation sauvage de l’ ONF depuis les années quatrevingt (si ce machin public n ’ a pas changé de nom depuis) .J ’ habite en moselle près de ce qui fut une somptueuse forêt et constate qu ’il n ’en reste plus qu ’un triste fantôme : plus de futaies , plus de chemins ni de sentiers , de la repousse frileuse , arbustes fins , bientôt tronçonnés d ’ailleurs ,buissons et ronces ; la dévastation est passée par là . On m’ assure que de tous cotés en France c ’est la même chose . J ’ ai peur que nos enfants ne connaîtront plus de forêts véritable que par la lecture des livres de Maurice Genevois : on peut rêver !

     

    • La ronce est la mère de la forêt. C’est elle qui protège le sol et les jeunes arbres (du soleil de l’été et des chevreuils...) lors de la première phase de régénération d’une forêt...ceci étant dit tu as raison il y a depuis quelques années une industrialisation de l’exploitation forestière avec l’usage de machines de "guerre" gigantesques...avant les coupes se faisaient petits morceaux par petits morceaux...cela passait presque inaperçu...mais depuis une vingtaine d’années on rase en une seule fois de plus en plus grandes surfaces qui laisse des plaies géantes dans le paysage...et c’est vrai que cela fait un sacré choc psychologique quand cela se passe près de chez soi ! Quand un beau matin tu vas aux champignons dans le coin habituel que tu fréquentais avec ton père depuis gamin pour découvrir un champ de ruine dévasté cela fait monter les larmes aux yeux ! Fini le bon vieux temps où l’on abattait les arbres à la hache, scie...et on transportait le bois avec des chars à bœufs !


  • Souvenirs dans le bouchonois : les galinettes cendrée, les galopiots, les musilettes des bois, les pistourelles des prés...


  • Quelle belle enfance ! Parents naturalistes, alors évidemment...Quel talent !
    Je souhaite à ces jeunes de rester toujours en symbiose avec cette merveilleuse nature qui leur permet de développer leur talent ; "qu’as tu fait de ton talent ?"... Ils seront ainsi à même de comprendre la grande imposture de nos sociétés modernes. Longue vie à eux !


  • La Suisse est un bon modèle. Prospérité économique grâce au libéralisme contrôlé avec beaucoup de protectionnisme pour aider au maximum la production locale (de qualité). Immigration économique choisie, par quotas et uniquement pour les Européens. 30 000 réfugiés, vraiment accueillis et pas un de plus qui traîne clandestinement je ne sais où pour mettre des barrages de troncs d’arbres sur les routes... En Suisse on contrôle tout. Les mauvaises langues disent que la prospérité vient du fait que c’est un paradis fiscal. La Suisse c’est un excellent contre exemple à la marche en avant de l’union européenne : cosmopolite mais qui protège son patrimoine. Et ce n’est pas un petit pays, on pourrait très bien imaginer d’étendre leur modèle à la France. Par contre c’est vrai qu’il faut payer ton assurance santé privée et l’école de tes enfants. Si tu travailles tu gagnes bien et tu payes bien. Mais t’es content. L’Etat providence de de Gaulle oui mais pas pour subventionner l’importation de la misère du monde...

     

    • 100% élitiste et fasciste, la Suisse, mondialiste, libérale et capitaliste à crever (Glencore, Segenta,Nestlé, Adecco ), scientiste (cern, web) et vaticaniste à gogo (la garde suisse, banque)
      Bonjour !
      La Suisse est un très petit pays (16 fois plus petit que la France) sans Histoire, avec une densité très forte de résidents internationaux ou binationaux très riches, potentiellement mafieux et/ou corrompus.
      Comme disait Coluche, pourquoi faire 2 pays avec la Belgique et la Suisse, on aurait pu en faire qu’un seul.


  • Certes, c’est beau.. mais ces enfants sont manifestement privilégiés, culturellement, intellectuellement et matériellement, on oublie souvent la problématique de l’accès au sol, de la propriété.
    Où en seraient-ils sans compte en banque, sans assurance, sans écoles, sans hôpitaux, sans route, sans textile, sans électricité, sans polymère, sans impôt et sans capitalisme (considérant que la Suisse est la plus brutale en Europe) ?
    Comment gagneront-ils leur vie... et leurs parents, en prérequis ?
    Ont-ils d’autre amis que les blaireaux, les canards et les vaches ?


  • quel décalage.....Quand on voit ce magnifique reportage, on peut se dire que tout n’est pas perdu...

     

    • Ce décalage est un véritable claque entre les gamins esseulés, décérébrés, provoquant, leur nez collé sur la tablette, smartphone, passant des heures devant un écran (TV...), se déplaçant en trottinette incapable de marcher, accro à la consommation de masse, incapable d’aligner plusieurs mots pour construire une phrase cohérente, se fondant dans la masse des incultes, ne s’intéressant qu’à peu de matière. La nature, eux, ils l’ignorent. De prime abord, au premier contact, ils la détruiront plutôt que de la comprendre, de la voir, de la ressentir tandis que ces deux frères exceptionnels de par leur culture riche car ont appris dans un environnement familial a priori exceptionnel. Leurs parents les ont bien construit, ils sont emplis de dons exceptionnels pour leur âge (maturité, acquisition des connaissances, protection de leur propre environnement, créativité, éloquence, sagesse, raisonnement construit...) ; deux enfants brillants, simples et humbles qu’on oublierait presque que ceux sont deux ado. De nos jours, en ville, on a plutôt tendance à croiser des monstres.

      Quel beau témoigne, une perle ce reportage d’une très grande sensibilité. Merci à E&R de nous le faire découvrir.


  • Mais même en ville on peut y arriver à "autre chose". J’ai une famille amie qui habite dans le centre d’une grande ville. Ils n’ont jamais eu la télévision, et trois enfants. Je n’ai jamais vu des enfants aussi créatifs, toute leur vie n’est que création, dès la rentrée de l’école ( lorsque les autres se mettent devant les dessins animés) : peinture, sculpture, chacun joue des plusieurs instruments de musique, chant, lecture, tous ce temps libéré sans télé ou il faut inventer sa vie..


  • Ah ! Si seulement....tous les enfants du monde étaient gratifiés d’une "bonne" éducation, d’un bel environnement, de culture, de nature, de confort, d’arts et de bon goût.


  • ....notre Pays , la France , est redevenue aussi boisée que sous Louis XV.... !
    Mais ce "nouvel exode rural" (début 2000) est un cercle vicieux :
    - les "politiques" agricoles n’étant pas favorables aux "petits" exploitants , leur nombre diminue , des écoles de villages ferment par manque d’élèves , la vie s’éteint peu à peu... !
    - Dans mon coin (les Pyrénées Audoises , Pays de Sault , Haute Vallée de l’Aude...), depuis 2008 , je vois des bistrots , des boulangeries , des épiceries....fermées par dizaines dans des bourgs anciennement peuplés et "importants" (500 , 1000 , 2000 et même 3500 hab il y a 40 ans....)
    Dans ces coins il y a toujours eu de l’activité depuis l’époque Romaine... !

    - En faisant disparaitre l’activité de ces "zones rurales" , nos Zélites et les politiques agricoles qu’ils appuient , ne permettent plus aux artisans , aux médecins , aux dentistes aux épiciers....etc de vivre al Païs et de faire vivre à leurs enfants une vie au contact de la NATURE presque intacte... !

    - je constate avec amertume que ce genre de reportage provient de SUISSE et non pas de France.... ! Certes, il existe encore chez-nous des enfants qui sont en mesure de comprendre l’importance et la richesse de la Nature (j’ai pu éduquer mes 2 enfants sur cette base.....) , mais RIEN n’est fait pour rendre facile cette vie Paysanne.... ! ....au contraire.... !

    - Vincent LAPIERRE serait bien inspiré de venir constater les effets de la P.A.C , de la "crise" et de ce nouvel exode rural qui laissera le "CHAMP LIBRE" aux spéculateurs et autres investiteurs Chinois , Qatariens , Américains ou ATTALIENS , dans nos campagnes désertées....de force... !

    - Je m’engage : à loger l’équipe de tournage.....à leur trouver des commerçants pliant bagages , de petits agriculteurs ruinés par les Banques (dont moi... ! ) et tout documents attestant de cette désertification au profit d’un PROJET TOURISTIQUE non viable et COURT-TERMISTE.... !

    - Merci pour ce reportage vivifiant..... ! ...mais ou l’on comprend que la SUISSE est le Pays de tout les paradoxes... !


  • Cette carte est incomplète !

    Je suis de la cote d’Opale près du touquet, ville de notre cher président !

    Dans mon secteur, nous avons la forêt d’Hardelot qui s’étend sur un bon nombre de KMS et qui n’est pas représenté ainsi que d’autres petites forêts locales qui mériteraient de figurer sur cette carte !


  • #1757211

    Quelques cailloux colorés, un bout de bois, une ficelle et le Monde était à nous...


  • Bravo pour le néologisme "consumisme" qui remplace avantageusement "consumérisme" qui ne veut pas du tout dire ce que les idiots pensent (= la défense des consommateurs et uniquement cela).


  • #1757348

    A 4mn20s le gamin dit "c’est assez difficile de passer complètement inaperçu...très souvent les animaux nous tolèrent...". Tu comprends déjà qu’il dépasse beaucoup de monde, y compris beaucoup d’adultes, en sagesse et en humilité... C’est beau.


  • C’est beau, c’est magnifique, tellement qu’on croirait regarder un film.

    Ça en dit long sur le succès du calendrier par la communauté.

    Bouffé par la télé et le divertissement, nous sommes devenus des bêtes réel sortie du réel.


  • Je veux un film à ce documentaire si le message peut passer.
    Je m’explique :
    De nous à eux
    Un long chemin nous sépare de cette vie riche de sens une évidence pour le plus grand nombre
    De ce reportage déroulant l’interconnexions d’enfants à leur milieu par leurs connaissances,leurs passions et leur amour accroché à cette phrase :"l’idéal il faut s’en approcher mais ne jamais l’atteindre "du plus grand.

    C’est une ode à la vie pour nous tous qui ne savons plus regarder pour la plupart, reconnaitre l’essentiel de l’amour à la Vie dans ce qu’elle a de simple et de subtile à la fois tellement déroutant dans la voie d’enfants nous montrant le chemin.
    Une bouffée d’air qui je le crois dois pouvoir faire naître à un réalisateur et metteur en scène un chef d’oeuvre du 7 iėme art car les ingrédients sont là ainsi que les acteurs il ne manque qu’un fil conducteur à un scénario grandeur nature déjà si bien filmé j’en fais le parie.
    Monsieur Besson faites nous quelque chose de plus à ces 26 minutes ou j’envoie ça à Monsieur Kusturica.

    Amen

    Nova

     

  • Spectacle répugnant ! Deux jeunes fascistes se livrant à tout un tas d’activité rétrogrades et en plus fiers de cela.

    A la fin j’avais vraiment envie de leur tendre un paquet d’allumette et de leur dire "mais va plutôt cramer des bagnoles ou draguer de jeunes donzelles en train de danser le twerk !"

    J’espère que l’état suisse prendra toutes les mesures nécessaires afin d’obliger sa jeunesse à suivre le bon chemin dans le futur, en retirant ce genre d’enfants des mains de leurs parents s’il le faut et en les confiant à des couples gays.

    (oui j’ai un humour cynique)

     

    • #1757749

      J’ai bien ri. Merci camarade. Parfait si ce n’est la parenthèse.

      L’ironie est une question posée au récepteur du message quant à la manière dont il se positionne à l’égard de l’émetteur. Choisit-il d’être hostile ou amical ? S’il choisit la connivence, elle sera forcément solide car basée sur l’implicite. La question ironique permet donc d’établir de la connivence, voire de la complicité.

      La pire idée typographique que l’on ait jamais eu fut bien l’invention du point d’ironie.


    • #1758330
      le 02/07/2017 par Le penseur de Radin
      Deux frères de 12 et 15 ans se passionnnent pour la nature

      L’homme ironique dit le contraire de ce qu’il veut faire entendre. Quand le beau-parleur, lui, veut faire dire ce qu’il a envie de s’entendre dire. Il ne pose aucune question car il ne considère personne d’autre que lui-même.

      Il n’y a pas de choix de positionnement dans le fait d’entendre prononcer le contraire de ce qui veut être dit. Il y a seulement le fait d’entendre que le contraire de ce qui veut être dit est dit par celui qui le dit.

      Parler n’est rien d’autre que penser à voix haute. Communiquer c’est faire un pas vers l’autre et lui proposer quelque chose de soi qui sera accueilli ou refusé. C’est au choix, du récepteur de prendre ou pas ce qui aura été reçu.

      On peut lire, aussi, un texte d’une rare beauté dans une langue étrangère que l’on ne comprend pas sans avoir rien partagé avec celui qui entend la lecture dans sa langue.

      Pour ce qui concerne la femme ironique, elle est plus subtile. Il est préférable de consulter un spécialiste en femellologie.


  • Mon seul regret : qu’on leur apprenne à pêcher...

     

    • Bah tu vois, moi qui suis un défenseur des animaux, la je me dis qu y a comme une logique. Ca ne m a donc pas dérangé. De même que les hommes préhistoriques chassait semble naturel et personne de sensé n y trouverait rien à redire. Comme quoi le contexte fait beaucoup de choses.


  • "L’ONF a perdu un tiers de ses effectifs en 25 ans...Moins d’effectifs pour plus de travail : un rapport déséquilibré qui explique une vague de suicides"
    On voit que vous ne les connaissez pas, et que vous n’avez jamais travaillé avec eux.
    Une bande d’incapables, socialo/gauchistes, jaloux de tout et surtout des entreprises, quand ils ne rackettent pas, ils jouent au petit chef, et ont toujours peur qu’une entreprise puisse gagner quelque argent, malgré leur incompétence et leur fainéantise crasse.
    J’en ai connu un qui ne posait jamais de rendez-vous avant neuf heures, car il fallait qu’il emmène ses enfants à l’école auparavant, et tant pis pour vous si vous attendiez avec vos employés depuis 7 heures...
    En bref, la bêtise et la fainéantise de l’administration dans sa plus simple expression.
    Je vous suis depuis bientôt dix ans, mais je vous supplie de ne pas défendre ce qui n’est défendable.
    Cordialement.


  • " L idéal c est un but qu il faut jamais atteindre mais toujours viser"


  • Tout simplement magnifique, deux enfants incroyables de maturités, d humilités,
    Ca m a bouleversé


  • #1759774

    Ces deux enfants vivent pratiquement la même vie que mes petit-enfants à la campagne mais ....pas de prosélytisme car parents n’ayant pas les moyens financiers(je ne m’en félicite pas comme certains politicards qui s’auto-félicite chaque fois qu’ils ont pondu une loi crapuleuse) ou parents abrutis, ignares et inconscients ....je me garderais bien de porter jugement à l’avenir de leur progéniture !!!...


Commentaires suivants