Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Viols d’enfants : la colère gronde en Centrafrique

« Inhumain », « inadmissible », « criminel » : à la suite des accusations de viols d’enfants centrafricains par des soldats français, des habitants de Bangui, partagés entre dégoût et colère, demandent que justice « soit faite ».

Des enquêtes ouvertes par la justice française et centrafricaine, doivent déterminer si ces soldats français ont réellement abusé d’enfants au camp de réfugiés de M’Poko, près de l’aéroport de Bangui, comme l’affirment des témoignages circonstanciés d’enfants compilés dans un document de l’ONU.

Mais dans les rues de la capitale, des habitants estiment que les soldats français de l’opération Sangaris, en Centrafrique depuis décembre 2013 pour mettre fin aux violences contre la population, sont déjà coupables.

« Ceux qui sont censés nous protéger se comportent aujourd’hui comme des violeurs. Il faut absolument qu’ils soient retrouvés, traqués et traduits devant la justice afin qu’ils répondent de leurs actes », affirme d’un ton furieux Judickaël Kpéngoulougna.

Pour ce jeune chômeur, « depuis que la crise a éclaté en Centrafrique, les Centrafricains ont perdu le droit au respect. Même pour donner quelque chose à manger aux enfants, il va falloir qu’on les viole, ça doit finir ».

Florentine Guinawiune, mère au foyer d’une trentaine d’années, indignée : « Ce que les Sangaris ont fait, je pense que c’est inadmissible, […] traiter les enfants comme ça parce qu’ils ont faim. Ils devaient assister ces enfants. C’est pas du tout humain ».

« Ils sont venus pour aider et non pour violer », renchérit Ibrahim Ahamat, membre de la Coordination des musulmans de Centrafrique, qui parle d’actes « criminels ».

De héros à parias ?

L’affaire est explosive, et entache la réputation de l’armée française, très présente en Afrique. Les Français avaient pourtant été accueillis en héros dans les rues de Bangui à leur arrivée il y a un an et demi.

Le 5 décembre 2013, une explosion de haine embrase Bangui : des miliciens anti-balaka ont lancé une vaste offensive dans plusieurs quartiers de la capitale, massacrant de nombreux civils musulmans et entraînant des représailles sanglantes des combattants Séléka, au pouvoir, contre la population. Des centaines de cadavres jonchent les rues.

Quelques heures plus tard, la France, intervenue six fois déjà dans son ancienne colonie depuis son indépendance en 1960, lance l’opération Sangaris. La foule acclame les soldats à leur passage, mais déchantera nombre de fois car des massacres se poursuivent les semaines et mois suivants. Sangaris sera parfois accusée de soutenir une communauté au détriment d’une autre.

L’archevêque de Bangui, Dieudonné Nzapalainga a pour sa part souligné vendredi que la force Sangaris « est un grand groupe et dans tout groupe, il peut avoir des brebis galeuses, mais ça ne veut pas dire qu’on doit jeter l’anathème ou l’opprobre sur un groupe, bien au contraire […] ».

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Sur le plateau de Meta TV, Stan Maillaud a affirmé que dans le cadre de l’opération Turquoise au Ruanda en 1994 des militaires français ont violé des jeunes africaines dans un camp de réfugiés.

     

    • #1176225

      S.MAILLAUD était gendarme ! en tant que tel , s’il avait ouvert le code pénal , ne serait ce que pour préparer son OPJ. , il aurait vu ce que coute "non dénonciation de crime ". La prévoté , en opération ne doit pas servir uniquement à faire passer des alcotests et planter les militaires qui ne respectent pas les limitations de vitesse.C’est un peu gonflé d’attendre 20 ans pour témoigner . ça fait un peu défroqué qui balance sur les bonnes de curé .


  • Si vous voulez comprendre comment ça marche dans l’armée, je vous conseille le témoignage de Stan Maillaud, ou il raconte comment il a vécu exactement la même situation. Cet élément a été le déclencheur de son combat.
    Son témoignage sur les agissements en groupe dans l’armée ici (à partir de 29’05) : https://www.youtube.com/watch?v=sdZ0feW7yK8 , c’est vraiment très impressionnant.
    Je comprends tout à fait que metatv ne fait que du buzz et pas du journalisme mais ce témoignage de Stan Maillaud est très important, et permet surtout de bien comprendre ce qu’il se passe avec cette histoire de viols en centrafrique, j’espère que vous laisserez ce message même s’il comporte un lien metatv, car c’est le seul témoignage dans l’armée que l’on ai, merci.


  • « Inhumain », « inadmissible », « criminel » ...C’est vrai...mais...
    Tous ces ’indignés’ ne devraient-ils pas commencer par faire le ménage devant leurs portes et assumer leurs responsabilités d’adultes envers des enfants qui n’ont plus que la prostitution pour vivre, sans parler de ceux qui les exploitent(qui crient probablement moins fort)...Car c’est bien de prostitution qu’il s’agit, et pas de battue de militaires en rut qui captureraient des mineurs/res pour les violer. Le mieux, c’est vraiment que l’armée Française reste sur son territoire, et les Africains sur les leurs. Les uns et les autres pourront ainsi donner toute la mesure de ce qu’ils valent. Nul doute que, pour commencer, les enfants africains ne voient instantanément leur condition s’améliorer.


  • #1175944

    Tous les moyens seront utilisés pour chasser la France de l’Afrique.... Quand on connait un peu l’Afrique, les viols d’enfants ne sont pas des fautes commises exceptionnellement.... Le cinéma médiatique est une arme contre la France et contre son armée.


  • #1175970

    Les AGENTS ISRAELIENS ont donc trouvé le bon motif pour faire virer l’armée française et tous les Français d’Afrique afin de les remplacer par des Israéliens : c’étaient déjà ces agents israéliens, dénoncés par le "Canard" à l’époque, qui étaient à l’origine des évènement en Côte d’Ivoire en 2004, et le Canard Enchaîné du mercredi 29 avril 2015, 11 ans plus tard, révèle que c’est "Paris", c’est à dire la Synagogue, qui a empêché que les pilotes juifs de Biélorussie qui ont tué 9 Français à Bouaké puissent être extradés du TOGO (titre de l’article : "Le coup de pouce de Paris aux meurtriers de neuf soldats Français") . Quand l’armée Française fut envoyée au Mali, j’avais annoncé que le plus grand danger pour cette armée c’étaient les agents israéliens, mais je n’avais pas deviné qu’ils parviendraient à dresser les Africains contre les Français à propos de cette histoire de pédophiles - qui remonte à près d’un an et qui n’est pas crédible - même si tous les soldats ont du évidemment se taper des prostituées africaines . Ce ne serait pas arrivé si France-la-Vertueuse n’avait pas supprimé les Bordels Militaires de Campagne (BMC) . Le dernier BMC, celui de Djibouti, fut fermé en 2003 et maintenant chaque soldat doit improviser en pays occupé, ce qui doit d’ailleurs être une activité très amusante...


  • #1175975

    L’armée Française semblait avoir réalisé un "sans faute" au Mali et en RCA : c’en était trop pour Tsahal qui risquait de voir son titre d’armée la plus morale du monde ravi par l’armée Française . Et puis crapahuter, guerroyer dans le Sahel, ça a une autre gueule qu’envoyer des F16 détruire les immeubles de Gaza... Donc les agents israéliens ont fait courir parmi la population de Bangui cette histoire de pédophiles pour déshonorer les soldats français, ragots repris par toute la presse sioniste ravie de les calomnier . Le but des agents Israéliens : dresser la population africaine contre tous les Français, qu’ils soient virés et remplacés par des Israéliens, ce qui s’est déjà passé en Côte d’Ivoire en 2004 .


  • #1175981

    Sachant que pour les faux-jetons du politiquement correct un "enfant" est un mineur de 18 ans, on joue sur les mots : les soldats ont du se taper des prostituées africaines mineures, c’est suffisant pour les accuser de viols, et on les rend encore plus odieux en les accusant d’avoir violé des gamins . Invraisemblable . Le scandale fera Pschiit à moins que la Synagogue n’en décide autrement .


  • Le plus beau roman de Loti, et celui qui l’a lancé, c’est " Le Roman d’un Spahi " (1881) qui relate la passion d’un soldat Français pour une déesse sénégalaise, Fatou Gaye, mineure de 16 ans... La fin du roman est particulièrement atroce . Aujourd’hui le spahi aurait des emmerdes avec la "justice"...


  • #1176025

    Nous sommes bien à la fin des temps ! La raison seule ne peut pas expliquer ce foisonnement de dégénérescence ! Il y a bien une force surnaturelle derrière cela !
    Dans le temps on avait des viols classiques et quelques exactions tout à fait explicable par le contexte extrême de la guerre. Mais là c’est tout à fait autre chose. Nous avons des tapettes qui se retrouvent rarement dans des situations de combats extrêmes, qui bénéficient de soutiens logistiques massifs garantissant leur sécurité. De temps à autres il y a bien quelques escarmouches faisant monter l’adrénaline mais en aucun cas ce n’est comparable à ce qu’on vécut les soldats durant les première et seconde guerre mondiale ou même plus récemment au Vietnam ou pendant la guerre d’Algérie...la guerre d’aujourd’hui est pour l’instant pour le soldat occidental plutôt cool...si bien que les exactions ne s’expliquent pas par cet état hystérique dans lequel peut se retrouver le soldat confronté à des situations de stress extrême, en fait nous avons à faire à des dégénérés qui ont pour hobby l’enculage de marmots ! Les mecs s’enfilent des gosses comme ils le feraient pendant un trip tranquille en Thaïlande ! Autrement dit nous avons un nombre significatif de soldats qui n’agissent pas sous l’effet d’un coup de folie due au stress extrême de la guerre mais qui sont purement simplement des pédocriminels ! Cette vermine est dorénavant présentes dans tous les corps constitués ! Education nationale, la santé, la magistrature, l’armée...partout ! C’est tellement aberrant que je ne vois qu’une explication surnaturelle à la pullulation de cette vermine !


  • #1176096

    ça fait des décénies que l’armée Française est présente à Bangui , il y a une base militaire permanente là bas et voilà que d’un coup on nous parle qu’il y aurait eu des viols d’enfants par nos soldats ? on se moque de qui là ? d’un coup nos militaires auraient eu envie de violer des enfants ? y a un truc qui tient pas dans cette histoire , quand on veut se séparer du chien on dit qu’il a la rage...

     

    • #1176240

      Je plussoie ....Dans cette affaire, plusieurs points sont à souligner. Tout d’abord l’état de délabrement de ce pays , ou l’administration , les élus, ont atteint un niveau de corruption , qui leur ote toute crédibilité . En clair , les seuls en qui la population ait encore confiance sont les militaires français . Aujourd’hui encore , l’insécurité qui règne dans certains quartiers comme le 4ème arrondissement est tel que l’on imagine pas des militaires blancs se balader dans un camp de réfugié ; à plus forte raison en 2013 /14 , le camp de M’POKO était le centre de tous les trafics , un véritable cloaque , un coupe gorge .Les manifestations d’indignation de centrafricains diffusées en FRANCE sont de toute évidence manipulées : il suffit d’examiner les vêtements des "témoins"interwievés : polos neufs ( et propres), casquettes neuves ...Ces gadgets leur ont été donnés en récompense de leur témoignage .
      Enfin , il faut savoir que prochainement doit se tenir le "FORUM de BANGUI " sur la gestion de cette crise. La France et ce qui reste de responsables en RCA rejettent le " processus de Nairobi " que veulent imposer les anglosaxons. Il est évident que tout ceci relève de la manipulation orchestrée par les USA pour faire main basse sur la RCA et en chasser les français.
      Plutôt que dénigrer, il faudrait féliciter les militaires français pour le travail qu’ils effectuent , au profit des populations africaines : sécurisant les axes, les marchés , les quartiers sensibles, apportant les premiers soins aux blessés de tous bords, procédant parfois à des accouchements de fortune ...Le tout au péril de leur vie.


  • Perso, je suis pour que l’armée Française se barre d’Afrique, nous n’avons rien à faire la bas, mais cette histoire pue ! Quand les sionistes, les américains, veulent tuer un chien ils l’accusent de la rage... !

    Qu’il y’ait viol ou pas, ça sent le coup monté pour virer la France.En gros virer, les Français pour que les Américains les Chinois les sionistes prennent la place et ramassent le magot.

    Donc si il y’a viol sanction contre les soldats qui ont agi ainsi si il n’y’a pas viol sanction pour virer la France qui sera remplacé par les Américains, sioniste ou Chinois.Dans les deux cas, les sionistes américains gagnants et la France perdante ! ^^ Et oui toujours voir à qui profite le crime... !

    Nous devons nous barrer de l’Afrique,couper complètement les ponts supprimer le franc cfa, sortir union européenne, de l’euro, retour au franc politique protectionniste, et localiste !

    Vive l’isolationnisme autonomiste, loin de toute ces merdes, ces moeurs dégénérées, et manipulations de tordus mondialiste kabbaliste qui sont prêts à tout pour installer leur nouvel ordre mondial esclavagiste uniformisé !


  • #1176295

    Ne mettez pas tous les militaires dans le même panier. Si un gauchiste antifa fait une déclaration sur CNN avez vous envie que le monde entier pense que c’est ça la France ??? Ce sont des salopards qui étaient dans l’armée mais ils ne représentent pas la France et notre armée... @+


  • #1176307

    Il est ridicule de voir certains internautes ignorant de la réalité du terrain france-africain employés une réthorique anti sioniste, aux seul fins de dédouaner des soldats francais dégénérés de leur immonde forfaiture. Au cas où certains observateurs et autres africanistes du dimanche ne l’auraient pas remarqué, on parle bien d’enfants innocent et de jeunes garçons en majorité qui ont été abuser par l’armée française en Republique Centrafricaine. Par consequent, il ne s’agit pas seulement de plusieurs cas de viols sur mineur. Mais il s’agit de veritables actes de sodomie en bande organisée, sur des petits garcons africains. Où est Israël ladans, où est le sionisme ici ? Ce n’est pas le sujet. Que les ressortissants francais, immigrés, expatriés ou soldats en mission assument leurs actes irresponsables et criminels en Afrique. Plus tot que de raconter des histoires de complot isrealo-anglo-saxons. Le moins qu’on puis dire c’est que le lobby centrafricain n’existe pas encore en France. Au cas contraire il aurait agit immédiatement, pour faire condamner la centaine de soldats français responsables de ce crime minable et abominable. Si le peuple centrafricain n’obtient point justice et se retrouve humilier de nouveau par la justice francaise, à l’image du dossier des pseudo humanitaires francais de l’Arche Zoé qui vivent dans l’impunité en France, sachez que de nombreux africains ne l’entendront plus de la même oreille. Lors qu’un enfant disparaît dans le Midi ou au Nord Pas de Calais, kidnapper par un pédophile polonais ou belge, les médias ainsi que l’opinion exigent la tête du coupable. Voici que des centaines d’enfants, filles comme garcons, sont violer en Afrique par l’armée française, mais on nous parle de complot sionisto-anglo-saxon. Jusqu’à preuve du contraire François Hollande n’est pas un zimbabwéen, ni un gaulois, ni même un Bantou. C’est un juif francais. Enfin, défendre l’armée francaise glorieuse dans le colonialisme du viol et la souillure d’enfants africains, c’est exalter un roman national francais parfaitement imaginaire. Depuis la fin de l’ère napoléonienne cette armée n’a enregistré que des défaites. Dont la plus mémorable est sans aucun doute celle de 1940, avec la débacle et l’Occupation humiliante qui s’en est suivit. De plus, il y a eu des humiliations sexuelles en Algerie et on ne parlera pas de Dien Bien Phu en Indochine. Où sont tombés aussi les américains imperialistes, responsables de centaines de milliers de viols au Vietnam.


Afficher les commentaires suivants