Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Vitamine C, la molécule miracle

Cette vidéo date de 2014 mais elle est toujours valable.

 

La « C », sur E&R :

 






Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2407350
    Le 13 mars à 23:45 par Abdel
    Vitamine C, la molécule miracle

    Docteur M’Foudi confirme. Vit C et du bordeaux. Et rire surtout.

    https://www.youtube.com/watch?v=uQa...

     

    Répondre à ce message

  • #2407368
    Le 14 mars à 00:18 par Max
    Vitamine C, la molécule miracle

    Foncez les amis ! Perso je vais beaucoup mieux depuis que je suis la recommandation mini 2,5g/jour. Ma maladie a pris un coup dans les dents.
    Ca aide même à bronzer au lieu de cramer (ce qui m’arrivait depuis 20ans) grâce au collagène produit car la vit C est un de ses précurseurs. C’est sans fin ! Ça Ça a à la production enzymatique et donc à la bonne digestion et assimilation et évite allergies

     

    Répondre à ce message

  • #2407393
    Le 14 mars à 02:30 par lio
    Vitamine C, la molécule miracle

    L’organisme n’assimile pas plus de 75mg de vit. C par prise et sur 8h.
    Pas plus de 65gr de viande, d’ailleurs, non plus.
    Vous pouvez en avaler autant que vous voudrez, çà n’y changera rien.
    Quant aux cancérologues, ils sont donc TOUS bornés et vendus à Big Pharma ?...allons...

     

    Répondre à ce message

    • #2407436
      Le 14 mars à 08:36 par Dentri
      Vitamine C, la molécule miracle

      Bonjour,

      Concernant les médecins, et pas seulement les cancérologues, ils ne sont pas forcément corrompus par big pharma.

      Non, la vérité, c’est plutôt qu’ils sont formatés et je pensent pas en dehors de ce formatage. Ils ont des œillères et croient être sur un pied d’estale de la connaissance, car c’est ainsi qu’on leur a monté la tête.

      De plus, les médias présentent la médecine occidentale comme scientifique, ce qui qui n’est pas vrai. La médecine utilise des données scientifique, oui, mais les médecins n’en sont pas, il y a confusion dans l’esprit des patients qui ne vont finalement voir qu’une personne qui restreint l’accès aux médicaments, et sui conseille ce qu’on lui a appris à conseiller.

      Ce sont des bons élèves, en somme. Pas des ingénieurs.

       
    • #2407445
      Le 14 mars à 09:06 par dolf
      Vitamine C, la molécule miracle

      Archi faux, c’est la propagande de Big pharma
      En cas d’infections sévères certains en ont
      pris 200 GRAMMES per os par j
      Même si 10% était absorbé cela ferait 20 gr

      Vitamin C The Miracle Swine Flu Cure - 60 Minutes Living Proof
      https://www.youtube.com/results?sea...

       
    • #2407849
      Le 14 mars à 20:33 par Mille sabords !
      Vitamine C, la molécule miracle

      lio, tes sources STP ? tu racontes n’importe quoi ! j’en prends depuis plus de 10 ans, et s’il est vrai que le corps en bonne santé rejette des doses superieures a quelques grammes (et certainement pas 75mg, c’est ridicule !), le corps malade est un capteur de vitamineC et en redemande... je laisse le docteur alain scohy parler, certainement plus expert que toi.



      L’absorption de la vitamine C
      Si la prise de vitamine C par voie orale n’est pas facile et peu efficace, ce n’est pas lié à une incapacité d’absorber cette substance ou à de prétendus mécanismes de blocage comme le prétend cet article du Nouvel Observateur, mais à deux facteurs :

      Pour les doses inférieures à 10 grammes par jour, tout ou presque est “capturé” au passage par le foie du fait du cycle entéro-hépatique Porte. En effet ; l’intestin grêle est drainé par un système veineux Porte qui est ensuite filtré par le foie, et ce dernier a tellement besoin de vitamine C qu’il n’en laisse guère pour le reste de l’organisme en dessous de 10 grammes par jour.
      Pour les doses de 10 grammes par jour ou plus, le retentissement digestif est important du fait du caractère acide de la vitamine C. Si l’estomac supporte très bien cette acidité, le duodénum qui lui fait suite doit la tamponner par une décharge de bile et de suc pancréatique, ce qui peut entraîner des désagréments importants : gaz, diarrhées etc..

      Il y a plus de 10 ans, nous avons pu constater qu’effectivement, 100 grammes de vitamine C intraveineuse par jour pour un individu d’environ 60 kg donnait des résultats remarquables sur l’évolution tumorale.
      Les chercheurs en question parlent ici de 4 g par kilo de masse corporelle, ce qui amènerait à proposer des doses de 200 à 300 grammes par jour pour un humain adulte. Pourquoi pas ?

      Le problème majeur à ce jour est la forme injectable :
      En France, on ne trouve que des ampoules de 1 gramme de vitamine C tamponnée par de la soude caustique (c’est à dire ramenée à un pH neutre supportable par la paroi veineuse) dilué dans 5 ml d’eau (Laroscorbine).
      Il existe des formes plus pratiques en Hollande (flacons de 10 ou 25 grammes) tamponnées de la même manière et en Allemagne où l’on trouve de la PASCORBINE tamponée par du bicarbonate de soude et dosées à 7,5 grammes.




      ( a suivre)

       
    • #2407852
      Le 14 mars à 20:37 par Mille sabords !
      Vitamine C, la molécule miracle

      message du docteur alain scohy a propos de l’assimilation de la vitamine C (suite) :



      Il existe des formes plus pratiques en Hollande (flacons de 10 ou 25 grammes) tamponnées de la même manière et en Allemagne où l’on trouve de la PASCORBINE tamponée par du bicarbonate de soude et dosées à 7,5 grammes.
      Dans tous les cas, ces formes injectables sont assez mal tolérées par les veines qui claquent facilement et rendent donc les protocoles aléatoires.
      Par ailleurs, les adjuvants proposés dans ces flacons ne sont pas forcément bienvenus. L’excès d’apport de sodium est souvent préjudiciable.
      L’idéal - dans l’absolu utopique semble-t-il aujourd’hui - serait de pouvoir disposer de formes variées de vitamines C tamponnée : non seulement de l’ascorbate de sodium (tout ce qui est actuellement en vente en Europe) mais aussi de l’ascorbate de potassium et de l’ascorbate de calcium pour pouvoir moduler les injections en fonction du bilan ionique du patient.
      La voie intraveineuse semble efficace mais délicate du fait de la fragilité des parois veineuses. Pourquoi ne pas tenter de poser (chirurgicalement) un système de portacath relié directement à la cavité péritonéale pour éviter cet écueil ?

      Le mode d’action supposé de la vitamine C
      Pour les chercheurs qui ont fait ce travail – compte tenu de la logique médicale pasteurienne en vigueur – il faut absolumeent que la vitamine C devienne une arme de destruction. Selon eux, un produit anti-oxydant deviendrait super-oxydant à forte dose et détruirait de ce fait de manière aveugle les cellules cancéreuses.
      C’est comme si de la peinture blanche appliquée sur un mur devenait noire si l’on ajoutait quelques couches supplémentaires : n’importe quoi.

      Non, la vitamine C est un anti-oxydant, et son action s’explique uniquement par son impact remarquable sur les microzymas. Bien sûr, il faut, pour le comprendre, accepter enfin la réalité des microzymas et leur rôle :

      - ils sont les bâtisseurs de tout ce qui constitue les organismes vivants : tissu conjonctif, cellules, squelette, organes, peau – et même les bactéries,
      - ils sont responsables du bon fonctionnement de l’ensemble de ces organismes,
      - ce sont eux qui bâtissent ou démontent – sur ordre du cerveau – les éventuelles bouées de sauvetage que sont les cancers.




      (a suivre2... merci au moderateur de ne pas me couper les 3 textes)

       
    • #2407853
      Le 14 mars à 20:39 par Mille sabords !
      Vitamine C, la molécule miracle

      message du docteur alain scohy sur l’assimilationd e la vitamine C... suite2)



      Et tout se passe comme si, pour travailler efficacement et éviter une exubérance excessive de ces constructions cancéreuses, ils avaient besoin d’y voir clair. La vitamine C leur apporterait alors l’éclairage adéquat.

      Sous vitamine C à dose suffisante, une tumeur indispensable à la survie psychologique – mais de taille excessive à l’origine de troubles fonctionnels (occlusion, compressions diverses) – retrouvera sa taille normale et les troubles fonctionnels disparaîtront.
      Elle va donc diminuer de moitié ou plus...
      Par contre, pour lui permettre de fondre totalement, il sera indispensable de débrancher le programme correspondant au niveau du cerveau et donc de dénouer la situation conflictuelle.
      En conséquence, la méthode “vitamine C” ne donnera jamais aucun effet secondaire majeur sur les organes voisins comme la radiothérapie ou la chimiothérapie. Par contre, il faudra absolument coupler ce travail avec une démarche psychosomatique, faute de quoi l’efficacité sera limitée à l’éxubérance excessive de la formation cancéreuse.
      Alain Scohy

      N.B. : Les souris utilisées dans cette expériences ne synthétisent pas plus la vitamine C que l’homme. L’efficacité de la vitamine C semble relativement limitée sur le plan statistique pour une raison très simple : seules, les tumeurs qui ont dépassé la taille nécessaire à leur fonction psychosomatique reviennent à une dimension plus “normale”. Chez les animaux synthétisant la vitamine C, de telles expériences devraient se révéler négatives aussi longtemps que la situation de stress ne sera pas réglée.


       
    • #2408565
      Le 15 mars à 20:41 par julot
      Vitamine C, la molécule miracle

      @Lio.

      Je ne sais pas si cette prise est limitée a cela par tranche de 8 heures exactement mais cela a du sens d’après les expériences les plus a jour(beaucoup plus que les travaux de Linus Pauling et consorts), le taux optimal de vitamine C en prise orale est 200mg par jour, au delà cela finit dans les selles par limite intestinale et dans les urines par excès sanguin, j’ajoute que la vitamine en supplément n’a jamais montré de bénéfice pour le système cardiovasculaire contrairement a celles des aliments entiers végétaux, fruits et légumes, comme très bien expliqué dans cette vidéo en VOSTFR, avec les études sources en cliquant sur "sources cited" sous la vidéo.

      https://nutritionfacts.org/video/wh...

      PS : revenez au canard WC pour vos toilettes au lieu de gaspiller tant de vitamine C et d’enrichir les vendeurs de suppléments et autres poudres de perlimpinpin, prenez des supplément de l’hormone "vitamine" D plutôt en hiver, entre 2000 et 4000 UI par jour, conseil de connaisseurs et pas de charlatan.

       
  • #2407430
    Le 14 mars à 08:27 par badaud
    Vitamine C, la molécule miracle

    C’est de la pub . Ne prenez pas de vitamine C si vous faites des calculs rénaux . Chez les pharmaciens ils ne vous donnent plus du Vitascorbol : 3 euros les deux grands tubes ce n’est pas assez cher pour ces escrocs . Ils vous fourguent du "complément alimentaire", "bio" ! bien entendu , 6 fois plus cher, dans des tubes minuscules !...

     

    Répondre à ce message

    • #2407854
      Le 14 mars à 20:40 par Mille sabords !
      Vitamine C, la molécule miracle

      tu ne frappes pas a la bonne porte : au kg dans certains labos c’est dans les 30/35€ le kilo

       
  • #2407463
    Le 14 mars à 09:49 par Dr Mabuse
    Vitamine C, la molécule miracle

    La Panacée originelle – La vitamine C . de Dr. Thomas Levy (Broché – avril 2017)

    Un défaut génétique héréditaire empêche l’homme de produire, contrairement à presque tous les animaux, la vitamine C, miraculeuse substance qui guérit quasiment tout.
    D’habiles financiers, pour protéger leur business, font tout pour interdire son homologation. “La situation en cette fin 2016 est alarmante.
    Au stade actuel de marchandisation de la vie, une médecine pharmaceutique peut se vanter d’avoir soumis la santé.

     

    Répondre à ce message

  • #2407575
    Le 14 mars à 12:50 par Bisimilaye
    Vitamine C, la molécule miracle

    Le corps humain ne peut absorber que 250mg par prise... L’excédent est rejeté dans les urines donc si trop d’excés cela peut cristalliser dans les reins et provoquer une colique nephrétique comme indiqué dans la fiche posologique... Je vois qu’il y en a qui ne savent pas lire...

     

    Répondre à ce message

    • #2407630
      Le 14 mars à 14:25 par Conardovarius
      Vitamine C, la molécule miracle

      Des coliques néphrétiques à priori héréditaires j’en ai eu 3 dans ma vie dont une avec opération dite à "couper la bite en 4", en tout cas c’est la sensation. De la vitamine C j’en ai pris par la suite durant des mois, et bien, plus de coliques frénétiques alors il y en a qui racontent n’importe quoi.

       
    • #2407798
      Le 14 mars à 19:00 par Bisimilaye
      Vitamine C, la molécule miracle

      Oui conardovarius, mais tu n’indiques ni ta posologie quotidienne ni ton hydratation...
      1 sucre dans un dé à coudre d’eau ne se dissoud pas alors que 10 morceaux dans un litre d’eau oui.
      Merci d’avoir fait avancer nos connaissances par ton expérience personnelle.

       
    • #2407803
      Le 14 mars à 19:02 par Bisimilaye
      Vitamine C, la molécule miracle

      ... dissout... c mieux !

       
    • #2408571
      Le 15 mars à 20:47 par julot
      Vitamine C, la molécule miracle

      200mg plus exactement :

      VOSTFR a activez
      https://nutritionfacts.org/video/wh...

       
  • #2407594
    Le 14 mars à 13:45 par Maxime
    Vitamine C, la molécule miracle

    Mon pépé est mort à 95 ans en 2004. Il mangeait 1 gousse d’ail par jour. L’épicier du village s’en souvient encore avec émotion

     

    Répondre à ce message

  • #2407602
    Le 14 mars à 13:57 par Dersim
    Vitamine C, la molécule miracle

    je prends de la spiruline depuis plusieurs années plus aucune Grippe merci à ER et aubonsens.

     

    Répondre à ce message

  • #2407660
    Le 14 mars à 14:54 par Paul82
    Vitamine C, la molécule miracle

    J’ai fini il y a peu la meilleure façon de manger, livre écrit sous la direction de Thierry Souccar (oui, oui, celui-là même qui a écrit lait mensonge et propagande ; très instructif au passage). Par rapport aux doses journalières préconisées par l’Anses, nous manquons de vitamine C ! Il faudrait en absorber cinq fois plus !

    Après, chaque individu est différent : quid de l’absorption ? Quelle activité ? quel état physiologique ? Etc Les compléments, en l’occurrence ceux d’acide ascorbique, peuvent être une bonne idée, mais il faut les prendre comme tel : des compléments. Ils ne remplaceront jamais les fruits et les légumes frais. Donc attention aux doses.

     

    Répondre à ce message

  • #2407671
    Le 14 mars à 15:10 par nadir
    Vitamine C, la molécule miracle

    La vitamine Chinoise... La mandarine

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents