Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Vol d’œuvres d’art à l’Elysée

Une "tradition" chez les commis de l’État ?

Selon nos informations, une plainte a été déposée en juin à Paris pour le vol de sept œuvres d’art au sein de la présidence de la République. Au total, des milliers de biens de l’État se sont volatilisés à l’Élysée, à Matignon, dans les ministères, les préfectures ou les ambassades.

 

La plainte arrivée il y a quelques jours sur le bureau de la célèbre Brigade de répression du banditisme (BRB) de Paris a dû surprendre ces policiers pourtant aguerris. Elle a été déposée au cours du mois de juin par le Centre national des arts plastiques (CNAP). L’établissement culturel y dénonce le vol de sept œuvres. Des statuettes en bois, en terre cuite, mais aussi un buste en bronze. Des œuvres estimées à quelques milliers d’euros. Jusqu’ici, rien d’extraordinaire pour les enquêteurs de la BRB spécialisés dans le vol d’œuvres d’art.

Le lieu du larcin l’est beaucoup plus : ces statuettes n’ont pas été dérobées dans une salle de vente ou un luxueux appartement, mais… au sein même de la présidence de la République, dans le palais de l’Élysée ou ses annexes. Quand ? Mystère. Ce que l’on sait simplement, c’est que c’est un récolement effectué entre novembre 2012 et janvier 2013 au palais qui a permis de constater la disparition de ces œuvres déposées entre 1879 et 1984. Des recherches approfondies ont alors été menées, mais elles n’ont pas permis de retrouver les statuettes et le buste, poussant donc le CNAP à déposer plainte.

Comme ces statuettes, des milliers d’œuvres propriété de l’État ont disparu de musées, de mairies, d’ambassades, mais aussi de Matignon, de l’Assemblée nationale ou du Sénat. « Il en manque plus de 50 000 », selon les travaux de la Commission de récolement des dépôts d’œuvres d’art (CRDOA), créée après un rapport alarmant de la Cour des comptes, en 1997. Une grande partie est considérée comme définitivement perdue, faute de documentation précise ou pour cause de « mauvaise tenue des registres ».

Lire la suite de l’article sur leparisien.fr

 

Javert traque surtout les petits et les dissidents, sur E&R :

 






Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2235090
    Le 8 juillet à 20:35 par Pouet
    Vol d’œuvres d’art à l’Elysée

    Légende ou vérité ?

    Le dragon qui a succédé à la dinde du Poitou sous le parapluie de flanby lui aurait envoyé à la face des vases de Sèvres d’une valeur incroyable... qui a payé ?

    Une relation qui restaure du mobilier ancien s’est trouvé dans un ministère pour y évaluer l’ampleur des dégâts sur un bureau LXV, le secrétaire d’état qui l’a reçu était assis dessus et balançait la jambe en faisant taper son talon dans le pied de l’objet...

    A quoi bon s’en faire, c’est la plèbe qui paie ?

     

    Répondre à ce message

  • #2235113
    Le 8 juillet à 20:53 par fm
    Vol d’œuvres d’art à l’Elysée

    Un procès est prévu pour 2034 nous dit-on à l’oreillette

     

    Répondre à ce message

    • #2235830
      Le 9 juillet à 20:35 par jean
      Vol d’œuvres d’art à l’Elysée

      changez d’oreillette
      en 2034 , une commission se réunira pour établir et nommer des personnes qui auront la charge d’ouvrir un début d’enquête à partir de 2038 .
      A cette fin , une enveloppe leur sera attribuée dès que le montant sera fixé par une autre commission en 2066 .
      Les résultats de cette première investigation prendront la direction de la poub ... d’une commission d’évaluation de la validité des premiers résultats ....

      5 Tchernobyls plus tard , soit en 2087 , le premier compte rendu sera transmit ...

       
  • #2235177
    Le 8 juillet à 22:45 par La Boétie
    Vol d’œuvres d’art à l’Elysée

    Aucune surprise...

    Il y a quelques années j’ai vu disparaître un pc portable de prêt rangé derrière mon bureau. Je demande aux "managers" d’aller moi-même porter plainte : réponse négative.

    Quelques semaines plus tard plusieurs pc portables rangés dans une armoire fermée à clef sont volés : on demande à porter plainte. Encore une réponse négative !

    Aucune surprise ça triche et ça vole à tous les étages !

     

    Répondre à ce message

  • #2235207
    Le 8 juillet à 23:28 par VIVACHAVEZ
    Vol d’œuvres d’art à l’Elysée

    Heureusement, il reste des reliques non encore dérobées à l’Élysée. Brigitte Trogneux par exemple.....

     

    Répondre à ce message

  • #2235232
    Le 9 juillet à 00:24 par Nuit blanche
    Vol d’œuvres d’art à l’Elysée

    Il y a deux types de racailles : celles d’en haut en costard cravate, et celles d’en bas en capuche et baskets.

    Corrélativement, il y a deux types de délinquance : la délinquance "on se sert" dans les trésors de la nation (collections de musée, etc.), et la délinquance "on casse" des magasins et des distributeurs automatiques de billets.

    Majoritairement, ceux qui vont en prison sont ceux d’en bas.

     

    Répondre à ce message

  • #2235269
    Le 9 juillet à 02:04 par Bonjour
    Vol d’œuvres d’art à l’Elysée

    Bonjour,

    Dans le même sujet, CorseMatin a sorti un article du même acabit ( https://www.corsematin.com/article/... ) où l’on peut apprendre que de la vaisselle du ministère de l’intérieur s’est retrouvée en vente aux enchères sur internet où encore qu’en 2011, l’ancienne préfète de Lozère a été condamnée à un an de prison ferme par le tribunal correctionnel de Mende pour avoir subtilisé meubles et tableaux de son logement de fonction.

    Révoltant.

     

    Répondre à ce message

  • #2235343
    Le 9 juillet à 08:29 par kalel
    Vol d’œuvres d’art à l’Elysée

    Où sont passé tous les biens de l’Église disparus en 1789 et 1905 ?

     

    Répondre à ce message

  • #2235413
    Le 9 juillet à 10:05 par jean
    Vol d’œuvres d’art à l’Elysée

    qu’est ce que vous y voyez de mal ?

    vols d’oeuvres d’art
    abus de bien sociaux
    montages financiers
    détournement de fonds
    délits d’initiés
    privatisations pour les copains
    vente de la france aux pays étrangers
    surfacturations et frais exorbitants
    indemnisations en veux-tu en voilà
    placer la famille et les potes à des postes $$
    moralisateur et donneur de leçon
    se faire réélire

    ce n’est pas une vie de tous repos
    alors , salaire grassouillet et retraite à vie bien mérité

    quand même !

     

    Répondre à ce message

  • #2235603
    Le 9 juillet à 14:57 par Soum pas pressats
    Vol d’œuvres d’art à l’Elysée

    Vol d’œuvres d’art à l’Elysée, comme si il n’y avait qu’à l’Elysée, mais on nous vole tous les jours et ça depuis belle lurette , Alstom, Aéroports, barrages et centrales hydroélectriques, nos terres agricoles a M. Hu, et les milliardaires chinois, nos vignobles , nos usines enfin ce qu’il en reste, notre eau a Veolia, nos routes et autoroutes , nos châteaux, nos Eglises, nos cliniques et on ferme nos hôpitaux, notre santé aux mutuelles , nos transports, j’en passe et des Meyer a nos amis Drahi et consort !
    Tous ces enculés doivent bien rire

     

    Répondre à ce message

  • #2235697
    Le 9 juillet à 17:10 par Olivier
    Vol d’œuvres d’art à l’Elysée

    Kleptocratie. Oligarchie. Voyoucratie. Ploutocratie. Tyrannie. Ce régime est une synthèse mortelle.

     

    Répondre à ce message

    • #2235780
      Le 9 juillet à 19:20 par maupertuis
      Vol d’œuvres d’art à l’Elysée

      Dessins d’Hubert Robert disparus au musée de Valence vers 1970 (un élu de la ville s’est servi, dixit une ancienne conservatrice) ; un conservateur de la Bibliothèque Nationale découpant des miniatures islamiques (XIV ème s) pour les mettre sur le marché de l’Art (commentaire de ses collègues à la radio "c’est un métier où on est exposé à la tentation’ ah bon ???? Quand je bossais aux Archives Nationales un chartiste aurait-il osé défendre ainsi un magasinier qui aurait volé un sceau médiéval ou un autographe de Pascal ???? Je passe sur la détérioration très accélérée de certains châteaux (Champs-sur-Marne) loués très chers pour tournages cinématographiques laissant des traces profondes dans le bois ou la pierre...
      Que je suis heureux d’avoir quitté ces tristes sires !!!

       
    • #2236056
      Le 10 juillet à 09:14 par maupertuis
      Vol d’œuvres d’art à l’Elysée

      ...dans un Palais National de l’Oise, au mobilier Empire envahissant et dont l’ancien Directeur et sa "Secrétaire Générale" ont été rétrogradés il y a quelques années et déplacés pour avoir détourner des fonds destinés à des restaurations de mobilier au profit de leurs superbes appartements de fonction, la blague était : "au château de C...,c’est vraiment de pire Empire !"

       
Afficher les commentaires précédents