Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Xavier Moreau – Baltique, Sanctions, CEDH vs Russie, provocation en mer Noire

Au sommaire de ce treizième « Bulletin d’information politico-stratégique » :

- Questions Patreon, Donbass et Intermarium
- Vers la ruine des ports baltes ?
- La comédie des sanctions
- La CEDH et Soros contre la Russie
- Provocation du régime Macron en mer Noire

 

Xavier Moreau, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les américains commencent ils a réaliser que les sanctions sont inefficaces et même les rendent ridicules, eux ? Parce que Biden semble fléchir aussi sur le dossier iranien (ou l Iran est dans son bon droit) alors que la rhétorique demeure celle du messianisme démocratique.


  • A propos de Navalny, il vient de prendre 850.000 roubles d’amende pour diffamation !
    Et ce n’est pas fini...


  • Tellement n’importe quoi la vidéo sur l’Amérique du sud comparée à celles sur la Russie, c’est surprenant de sa part comme de la vôtre.
    Mais du coup ça soulève des questions sur ses sources bien que pour le coup il soit sur place.


  • #2671731

    Comme déjà lu ici faut vraiment être fan de la star du Kremlin. Je le comprends, ayant moi-même habité là-bas avec ma copine sibérienne, eurasiatique donc. Comme lui vaut mieux pas la ramener ici hein. Mais à mon époque le séjour était encore possible sans trop de tracas administratifs.
    Comment peut-il expliquer si ça lui tient tant à coeur, qu’il ait laissé filer la Libye et plus tard l’Ukraine si facilement ? Il s’est à moitié rattrapé en Syrie, mais l’ensemble reste incohérent.
    Ceci pour sa "politique" extérieure pour moi incompréhensible, bravo s’il y voit un lien quelconque même ténu ; pour l’intérieur l’insécurité et le niveau de vie, ce n’est pas la joie d’après ce que je connais encore de là-bas.
    Et tant que j’y suis pourquoi n’aide-t-il pas, à l’instar des pays de l’OTAN les opposants dans leurs propres pays au lieu de s’abaisser à discuter avec leurs "dirigeants" mal élus ?