Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Xavier Moreau – L’élection de Trump vue de Russie

"L’Amérique est un peu la Russie de 1999-2000"

Pour Xavier Moreau, homme d’affaires et expert en géopolitique, l’Amérique est un peu la Russie de 1999-2000. Dans un second temps, Xavier Moreau consacre une large part de son entretien à l’évocation de la primaire de la droite où les candidats ont, sur la question des relations internationales avec la Russie, des points de vues différents pour ne pas dire antinomiques.

 

 

Retrouvez Xavier Moreau chez Kontre Kulture :

Lire également chez Kontre Kulture :

Xavier Moreau, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Si Trump n’a pas le pouvoir d’appliquer le programme sur lequel il a été élu,

    - soit il trahit le peuple ;

    - soit il démissionne ;

    - soit il réforme la Constitution américaine.

     

    • soit il se fait tuer


    • Pas s’il a l’appui du peuple. Il a été élu notamment sur un programme et pour des réformes. Pour l’exemple comment s’opposer au retour des "boys" ou une grande partie d’entre eux ? Comment s’opposer à des économies militaires au profit de citoyens ou vétérans dans le besoin ? Le budget annuel attribué au Pentagone/complexe militaro-industriel (et je parle même pas du renseignement militaire/NSA/NRO&co) est supérieur à l’ensemble des budgets militaires de toutes les autres nations du Monde (!) donc il y a de quoi gratter un peu.

      Ensuite, comment s’opposer au fait de dialoguer avec la Russie, atténuer les tensions, des échanges positifs pour éradiquer "Daech" ? Comment s’opposer au retour des usines/industries et ainsi à la création de nombreux emplois (patriotisme intelligent). Etc. Quel congressiste, quel politique ou quel média (en mode mea culpa ?) oserait s’y opposer ? Donc sur certains points, Trump aura une certaine marge de manoeuvre.

      Sans l’appui du peuple, vis-à-vis du Congrès, pour faire court, après Pearl Harbor, après l’affaire du Golfe du Tonkin, l’affaire des couveuses, puis le 11-Septembre (le "nouveau Pearl Harbor" du PNAC, écrit noir sur blanc) et j’en passe... l’ingérence militaire n’aurait pas pu avoir lieu. Et inversement, le peuple peut peser de tout son poids pour la bonne cause.

      Au fil de l’eau, le "Trump-Bashing" des collabos ou des incultes devrait vite s’atténuer. C’est tout un raffut, idem pour le Brexit, puis ça descend comme c’est monté. En aparté il y a deux sujets sur lesquels Trump n’a pas été interrogé durant cette campagne, le 11-Septembre et l’exobiologie.

      Et comme son opinion sur les questions climatiques diffère de la récitation apprise par les autres et les médias, j’ose espérer qu’il ait l’audace de mettre des coups de pied dans la fourmilière, ou lever le voile sur bon nombre de dossiers opaques. Car il suffit de quelques cartes et le château, l’illusion s’effondre. Mais ce serait jouer avec sa vie.

      A terme nous verrons ce qu’il vaut, et s’il n’a pas caché son jeu (et s’il ne passe pas par la case MK-Ultra ou assassinat) Donald Trump devient pour ainsi dire le premier "vrai" Président US depuis JFK (et nous, nous attendons notre prochain Général en talons aiguilles). Ce que j’attends avec impatience... la poignée de mains entre Trump et Poutine ! Ce n’est que symbolique mais c’est tout un symbole, et peut-être la voie vers une nouvelle ère... il n’est pas interdit de rêver.


    • #1602407

      soit il appuie sur le boutton


  • #1602327

    j’apprends que pour X. Moreau, seul compte une politique de droite de type sarkosiste !?

    là, je "dé-conne"... ; l’état-stratège ne peut qu’être de gauche, puisque les élites économiques (...de droite, pléonasme) sont apatrides.

    la vraie gauche j’entends - ça va de soi : Rousseau, Robespierre, De Gaulle, Cools (Belgique)

    Geoffrey, neo-communiste


  • #1602339

    Je suis étonné de la fin : "On attends toujours que (...) l’Etat (Russe) puisse drainer dans l’épargne de ses entreprises et citoyens pour financer sa propre économie" !
    Cela n’est-il pas ce qui est redouté par les peuples en général ? que l’Etat se serve directement (et non plus indirectement par les impôts et taxes) dans le portefeuille des citoyens ?

     

    • #1602491

      Ce n est ce que X Moreau voulait dire. En fait il souhaite que l’etat russe emprunte - comme le font les etats modernes - à leurs citoyens (ce qui est bien normal) pour developper le pays. Ou plus precisement que l etat russe propose à ces citoyens des outils financiers attractifs pour que ces derniers investissent dans l’economie de leur pays plutot qu’ailleurs...
      Je reconnais que ici X Moreau n a été tres precis, mais il n’avait pas beaucoup de temps...


  • #1602423

    Il n’y a pas M. Jean-Frédéric Poisson dans les mots-clés.
    Pourtant, c’est la pépite à retenir de cette interview de M. Xavier Moreau.


  • #1602495

    « Le poste moderniste a fait des sionistes des imbéciles »

    L’on pourrait aussi préciser que cette minorité d’opportunistes n’a jamais été « une élite », mais plutôt un désastre au sein des pouvoirs des pays qu’ils ont infiltrés.

    La nomination du « vice-président » américain permettra sans doute de connaitre l’orientation de la politique de Trump. Sachant qu’aujourd’hui pour les Américains, les termes protectionnisme et croissance, rimes avec hausse des taux d’intérêts de la FED et début d’exploitation de leurs réserves pétrolières.
    Matière première qu’il devient maintenant plus difficile pour les Américains d’aller voler aux autres.

    La guerre économique n’étant pas terminée, il fallait probablement retrouver un candidat en la personne de Trump, susceptible de rivaliser avec la popularité planétaire de Vladimir Poutine.

    Comme l’indique le proverbe russe : « Hollande est un singe avec une grenade dégoupillée dans la main » et le « candidat "de gauche" qui va représenter "la droite" au primaire en France », c’est « manu la tremblote » (comme annoncé par Alain Soral.)


  • Curieux de dire que les Russes redoutent Juppé à cause de son rôle sur la Lybie et pas Sarkozy (encore plus responsable).

     

  • #1602708

    Encore une fois Xavier Moreau se trompe , il confond ses amitiés et
    les idées politiques , il se dit en défaveur de l’Europe de Bruxelles et
    pour la sortie de l’Euro puis en même temps il serait en faveur de politiques
    comme Fillon , Sarkozy , voire Juppé qui le sont tous.....incompréhensible !


  • #1602834

    Se peut-il que Trump revienne sur l’hégémonie du pétrodollar ?