Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Xavier Moreau : "Les frappes occidentales sont un feu d’artifice pour la victoire de Bachar"

Pour RT France, Xavier Moreau revient sur les frappes occidentales en Syrie. Selon lui, ces attaques sont symboliques et ne sont que « le début et la fin de l’intervention des alliés contre l’armée de Bachar el-Assad ».

 

 

Sur cette vidéo, des Syriens dansent sur la place Ommayade de Damas après les frappes « ratées » :

 

« Le but a été atteint, il n’y a pas de suite à envisager »

 

Jean-Yves Le Drian, le ministre français des Affaires étrangères, vient de déclarer sur BFMTV :

« Le but a été atteint en Syrie (...) une bonne partie de l’arsenal chimique (syrien, ndlr) a été détruite (...) il n’y a pas de suite des opérations à envisager à ce stade (...). »

Il a ajouté que la visite d’Emmanuel Macron en Russie en mai prochain n’était pas remise en cause.

 

Réactions : ce que les pays de l’UE pensent des frappes en Syrie

Le chef du gouvernement italien Paolo Gentiloni a assuré que cette « action circonscrite [...] motivée par l’utilisation d’armes chimiques ne serait pas le début d’une escalade ». Mêmes échos en Espagne, où le ministre des Affaires étrangères a salué « une action limitée dans ses objectifs et ses moyens » qui, « pour cette raison, constitue une réponse légitime et proportionnée ».

Par la voix du Premier ministre Charles Michel, nos voisins belges ont exprimé leur « compréhension » et appelé à désormais mettre l’accent « sur des négociations politiques », tout comme la Slovénie. Le Portugal « comprend lui aussi les raisons et l’opportunité de cette intervention militaire face à des formes de guerre que l’humanité ne peut tolérer », a souligné le ministère des Affaires étrangères.

À l’Est, la Roumanie a salué une « réaction ferme vis-à-vis des atrocités qui ont fait de nombreuses victimes » et la République Tchèque a vu dans ces frappes « un message clair à quiconque voudrait continuer des attaques chimiques en Syrie ». Au passage, le chef de la diplomatie tchèque Martin Stropnicky a déploré que «  le Conseil de sécurité de l’ONU n’[ait] pas été capable de gérer efficacement la situation ».

 

Réactions en cascade des politiques français

En parallèle des réactions de la communauté internationale, les politiques français n’ont pas manqué de donner leur avis sur l’opération de la nuit dernière en Syrie. Côté LREM, le délégué général Christophe Castaner a salué des frappes « nécessaires et salvatrices pour le peuple syrien », estimant que « la France ne pouvait se tenir aveugle et muette face à cette barbarie ». Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI, a estimé dans un communiqué que c’était « l’honneur de la France d’être à la hauteur du rôle singulier et historique qui est le sien ».

Qualifiant l’intervention de « réponse juste », le Président des Hauts-de-France Xavier Bertrand a quant à lui eu une pensée pour « l’engagement et le professionnalisme de nos forces armées ». Côté PS, le premier secrétaire Olivier Faure a estimé que les attaques chimiques « répétées de Damas imposaient une réaction, et qu’il était désormais urgent que s’ouvrent de nouvelles discussions dans le cadre des Nations Unies ».

En revanche, pour Bruno Retailleau, président du groupe LR au Sénat, « ajouter la guerre à la guerre n’a jamais fait avancer la paix ». L’homme politique craint que « cette démonstration de force ponctuelle risque d’alimenter le terrorisme et que ces frappes affaiblissent notre diplomatie ». Enfin, Florian Philippot, président des Patriotes, a dénoncé une « entreprise belliqueuse » qui « réduit notre pays au rôle de supplétif des Américains ». L’ancien vice-président du FN a également utilisé le terme d’« action irresponsable », rejoignant ainsi... Jean-Luc Mélenchon.

 

Pékin se dit opposé à l’usage de la force

Au lendemain des frappes lancées par les États-Unis, la France et le Royaume-Uni, au tour de la Chine de réagir. « Nous nous opposons constamment à l’usage de la force dans les relations internationales, et soutenons le respect de la souveraineté, de l’indépendance et de l’intégrité territoriale de tous les pays », a déclaré Hua Chunying, porte-parole du ministère des Affaires étrangères. « Nous appelons les parties concernées à revenir dans le cadre du droit international et à résoudre la crise par le dialogue et la négociation », a-t-elle ajouté, dans un communiqué sur le site du ministère.

 

Le guide iranien Khameini qualifie Trump, Macron et May de criminels

Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a violemment dénoncé les frappes occidentales menées contre la Syrie en qualifiant de « criminels » le président américain Donald Trump, son homologue français Emmanuel Macron et la Première ministre britannique Theresa.

« L’attaque menée ce matin contre la Syrie est un crime. Je déclare franchement que le président américain, le président français et la Première ministre britannique sont des criminels (...), ils n’obtiendront rien et ne tireront aucun bénéfice », a déclaré Ali Khamenei en recevant les hauts dirigeants politiques et militaires du pays.

Lire l’intégralité de l’article sur lefigaro.fr

En lien, sur E&R :

La vérité sur la Syrie, chez Kontre Kulture :

 






Alerter

91 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Coût le l’opération 225 milliards de $.

     

    Répondre à ce message

  • Si t’es contre le nucléaire, tu va bombarder une centrale ? Donc résumons, on bombarde une pseudo fabrique d’armes chimiques. Et donc toute la zone devrait être contaminée suite aux bombardements. C’est comme ça qu’on fait pour aider le peuple syrien ?

     

    Répondre à ce message

  • La politique américaine n’a jamais été logique, raisonnable, c’est la politique du Coboy, tirer le monde par la corde comme les taureaux ou bien comme les vaches à lait le cas de leur relation avec les pays du golf, ou bien le menace et les sanctions comme c’est le cas avec les européens... Mais ce qui est étonnant c’est que la France prenne partie du conflit en Syrien et se positionne contre ses intérêts et ses relations historiques avec l’orient. Les trois pays géants nucléaires ont attaqué la Syrie sans preuves matérielles et sans autorisation du conseil de sécurité... Attaquer quoi ? des infrastructures de recherches scientifiques présumés chimiques... si la Syrie avait recours aux armes chimiques, les victimes seraient par milliers et les zones d’attaque seraient contaminées... alors tous ce qu’ont montré les médias c’est de la confusion et du cinéma... Bon la frappe a eu lieu, c’est quoi la suite ? Qui va payer les frais de la frappe ? c’est les français qui peinent dans leur quotidien pour subvenir à leur besoin essentiels ? c’est les Saoudiens, la france ferme les yeux sur leur crimes au yemens, et au bahrein, et comme ça les saoudiens continuent la destruction du yemen.
    La syrie a l’honneur de résister face aux géants pendant plus de 7 ans... une guerre qui aurait détruit 7 fois la France....

     

    Répondre à ce message

    • La guerre (toujours asymétrique) a 2 objectifs précis :

      1-Terroriser durablement les populations locales rétives, leurs chefs et les voisins (destruction)
      2-Investir durablement sur place (reconstruction)

      Ce qui, dans le contexte présent, signifie que ce n’est pas juste une question israëlo-syrienne ou arabo-yéménite mais bien régionale, intercontinentale même, le Moyen-Orient élargi aka la route de la soie, celle qui relie la Chine à l’Europe.. pour ceux qui n’auraient pas encore percuté depuis 2001.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Cosco
      http://www.cosco.be/

       
  • N’en déplaise aux dictateurs de la pensée universelle, France n’a jamais cessé d’être faite de Dieu et en son Peuple, Elle est Faîte.
    Un Macron, ça raconte l’histoire de Marianne.

     

    Répondre à ce message

  • Pendant que tout les français sont en train de regarder vers la Syrie, Macron fait passer en douce deux loi liberticides : l’une limitant le droit de grève, l’autre réduisant le pouvoir de l’Assemblée.
    En plus cela cache le bordel monstre qui est en train de s’installer en France et que le gouvernement ne maitrise plus.
    Quand la fumée des missiles va retomber on va se rendre compte qu’on s’est sérieusement fait bais..

     

    Répondre à ce message

    • Répétons le, nous n’avons pas besoin d’eux, Eux ont besoin de nous.
      Système en voie de sénilité absolue.
      La seule victoire qu’on peut leur accorder, c’est d’avoir plongé
      une frange importante dans la pauvreté absolue, et l’inactivité la plus complète, un contresens dans une société capitaliste.
      Ce qui démontre que ce système est en voie de décomposition.
      La fédération des consciences par la trique et le spectacle.
      Le dernier mot appartient aux peuples, c’est une question de temps.

       
  • Les mensonges médiatiques hypnotisent les foules crédules.Les guerres commencent toujours par des mégamensonges destinés à mettre l’opinion publique en condition d’adhésion passive.
    " Je hais la guerre car elle est le contraire de la vérité, elle naît du mensonge" Boris Vian
    Les hommes sont incapables d’instaurer la paix véritable sur terre.
    "Un peu de temps encore,et le méchant ne sera plus,oui tu examineras son lieu et il ne sera plus.Mais les humbles possederont la terre,et vraiment ils se délecteront de l’abondance de paix"Psaumes 37.10

     

    Répondre à ce message

  • #1943968

    Xavier Moreau minimise les choses qui sont extrêmement graves : Il y a eu une frappe, une frappe symbolique, mais symbolique de quoi ?
    .
    Nous savons que les militaires russes s’étaient dit déterminés à défendre les Syriens avant l’attaque, et la population de Russie entière était avec eux. Ils promettaient d’abattre les missiles et de détruire les navires et les avions lanceurs d’engins. C’était de notoriété publique, même les médias occidentaux l’ont signalé
    .
    Nous savons aussi qu’il y a eu peu avant l’attaque au moins une conversation téléphonique de dirigeant occidental avec Poutine. De quoi ont-ils bien pu parler ?

    En gros, les Occidentaux ont simplement proposé à Poutine un marché de ce genre : Nous avons absolument besoin de frapper la Syrie car nos populations l’exigent et pour les raisons que vous savez, mais nous voulons aussi maintenir de bonnes relations avec vous. Aussi nous vous demandons de nous laisser faire cette attaque qui ne sera que symbolique, car nous ne viserons que des objectifs syriens désaffectés et éviterons soigneusement toutes les positions russes. Mais si vous nous attaquez, nous riposterons et ce sera la guerre mondiale.

    Et à l’évidence, Poutine qui avait toutes les cartes en main, ne joue pas au poker. Poutine qui avait le droit international et des armes imparables avec lui, et les Occidentaux tous les torts et des armes moins efficaces ou pour la frime (Patriot), et Poutine a laissé faire sans réagir. Bref, les voyous internationaux qui pillent le monde en le détruisant, ont fait plier Poutine, à qui il suffisait de dire NON ou de riposter immédiatement. Si le NON de Poutine n’avait pas suffit à dissuader d’attaquer, il aurait dû rester ferme, riposter en coulant les navires et en descendant les avions. Les malades mentaux occidentaux, à moins d’entraîner la destruction de leur cour de récréation de salauds, se seraient aussitôt couchés, parce qu’insister les auraient fait tout perdre. Ils sont narcissiques voyez-vous, très dérangés mentalement, et ils ne croient pas en l’ordre naturel. Pour eux, il n’y a pas de destinée céleste. Aussi, la destruction complète de la vie est ce qu’ils redoutent, ce serait leur défaite absolue, ils ne réaliseraient jamais leur rêve démentiel de régner sur le monde asservi. C’est pourquoi, à l’évidence, les psychopathes seraient rentrés à la niche en laissant sur place leurs morts, leurs avions abattus et leurs navires coulés.

     

    Répondre à ce message

  • Xavier Moreau a raison, les mensonges et l’attaque americano/britanico/francaise n’a aucun sense et ne fait qu’accroître le support a Bashar al Assad. Comme dirait le President Duterte : "allez tous vous faire foutre, fils de putes".

     

    Répondre à ce message

  • Je pense malheureusement que l’Empire ne va pas s’arrêter là. Il y aura d’autres frappes, et un beau jour, un ou plusieurs missiles atteindront une base russe, et l’escalade commencera...

    A ceux qui pensent encore pouvoir sauver la France : c’est avec vos petites mimines que vous comptez empêcher Macron d’aller jusqu’au bout de son projeeeet (servir l’Empire) et empêcher un missile Satan 2 de carboniser le pays ?

    Bon courage, pour ma part j’ai déjà quitté ce pays, il n’y a malheureusement plus rien à faire et vous le savez...

     

    Répondre à ce message

  • Je mets le lien vidéo d’Ayssar Medani, syrienne que nous connaissons sur E&R qui évoque ce qui s’est passé en Syrie par les 3 bombardeurs (France, USA, UK). Elle souligne qu’à Douma ou dans les souterrains de la Ghouta, l’armée syrienne serait tombés sur des preuves, des plans, des armes des occidentaux qui montraient l’implication de ces 3 pays (France, USA, UK mais aussi cela n’étonnera personne sur E&R les ordres sur plan d’IsraHell ainsi que l’implication de l’Arabie Saoudite) : les bombes seraient tombés sur des tunnels dans lesquels des documents étaient entreposés.

    https://www.youtube.com/watch?v=Vwi...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents