Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Yassin Salhi, qui avait décapité son patron en Isère, se suicide

Il ne sera finalement jamais jugé. Placé en détention provisoire fin juin à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, dans l’Essonne, Yassin Salhi s’est suicidé, mardi soir, dans sa cellule du quartier d’isolement.

 

Le 26 juin dernier, ce chauffeur-livreur de 35 ans, au casier judiciaire vierge, avait attaqué l’usine de gaz industriels Air Products de Saint-Quentin-Fallavier dans l’Isère à bord de son utilitaire. Sur place, il avait décapité son employeur, Hervé Cornara, suivant une mise en scène macabre repenant certains codes de l’État islamique, et était volontairement entré en collision avec des bouteilles de gaz, provoquant une explosion avant d’être maîtrisé par des pompiers.

Il avait été mis en examen, notamment pour assassinat en relation avec une entreprise terroriste, enlèvement et séquestration en vue de préparer un assassinat, destruction ou dégradation et violences volontaires.

 

Retrouvé pendu dans sa cellule

L’homme n’avait pas été repéré comme suicidaire, précise l’administration pénitentiaire à l’AFP. Yassin Salhi s’est pourtant pendu mardi soir aux barreaux de sa cellule : au moyen d’un câble électrique selon une source pénitentiaire, avec ses draps selon une autre source proche de l’enquête. Il est décédé à 21h15.

Yassin Salhi n’est pas le premier détenu médiatisé à se suicider en prison, entraînant de fait l’extinction des poursuites à son encontre. En février 2010, Jean-Pierre Treiber, accusé du double meurtre de Géraldine Giraud et Katia Lherbier en 2004, s’était lui aussi pendu dans sa cellule avec un drap.

 

Il continuait à nier toute motivation djihadiste

À l’inverse d’un Mohamed Merah, des frères Kouachi, d’Amédy Coulibaly ou des djihadistes qui ont frappé Paris en novembre, Yassin Salhi a toujours contesté en garde à vue toute motivation islamiste, invoquant un différend professionnel avec son patron.

Mais pour la justice, le patron de son entreprise de transport, Hervé Cornara, qu’il a avoué avoir tué, était bien une victime du terrorisme islamiste.

Né en mars 1980, il avait fait l’objet d’une « fiche S » (pour « sûreté de l’État ») en 2006 à la Direction de la surveillance du territoire « pour radicalisation », fiche « qui n’a pas été renouvelée en 2008 », avait rapporté lors des événements le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve. Avant le 26 juin, il ne disposait pas d’un casier judiciaire.

 

« Un lâche jusqu’au bout »

La veuve d’Hervé Cornara, victime de Yassin Salhi, a témoigné ce mercredi matin sur Europe 1 sur la « lâcheté » du meurtrier de son mari, avec qui elle attendait une confrontation au tribunal.

« Je suis en colère que ça se soit passé. C’est la peur que j’avais, mais je ne pensais pas que ça arriverait. Il y a des choses qui ne sont pas normales, quand on est en isolement. Je ne comprends pas. Soi-disant, il n’était pas suicidaire. Il y a bien une erreur quelque part », confie-t-elle.

Lire la suite de l’article sur tempsreel.nouvelobs.com

La fabrication de vrais ou faux djihadistes français, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • On enregistre deux "suicides" par semaine dans les prisons françaises . Le fou d’Allah criminel a peut-être été un peu "aidé", ce qui ne serait pas une mauvaise chose .

     

  • Les suicides en prisons... Dans des cas comme celui-ci on ne peut pas exclure qu’il ne s’agisse pas d’un suicide.

    Il est de notoriété commune qu’aujourd’hui que bon nombre de prisons sont aux mains de clans mafieux.

    Votre famille à de l’argent, un membre est assassiné. Un intermédiaire pourrait prendre contact avec vous et vous proposer un règlement à l’amiable.

    Ce n’est pas forcément le cas, mais ça reste une éventualité plausible.

     

  • #1352258

    #Je suis heureux que mes impôts ne payent pas le gite, le couvert, des cours, des soins, des Noëls et la télé à ce tordu, ce déviant !
    Cet assassin à bien fait il rejoindra son créateur le Démon !
    Extra Ecclesiam nulla Salus

     

    • La charité chrétienne veut qu’à la mort de quelqu’un quel-qu’il soit de garder une certaine dignité.
      Et pensez vous vraiment que le démon est capable de création ? quel blasphème faite vous là !
      Concernant cet homme, il s’agissait plus d’un malade mental tout simplement, dieu le jugera en conséquence.


    • @Chevalier Lefebvriste...

      Tu joues le grand religieux, le chrétien parfait, bref tu en fais des caisses, comme beaucoup dans ton genre. Mais au final, dire que son créateur est le démon, va parfaitement à l’encontre des dogmes chrétiens. Tous les humains ont dieu pour créateurs, et en aucun cas un quelconque démon. Tu devrais donc commencer par apprendre ta religion mon petit.
      ......ah ces pseudos catholiques, devenus de grands donneurs de leçons depuis 3 jours, c’est à dire depuis qu’ils sont catholiques


    • Au Chevalier Lefebvriste, vous défendez très mal la tradition catholique.


    • #1352469

      @pierre
      1) c’est de l’humour !
      2) le blasphème ne s’applique pas au démon !
      3) oui le démon a ses œuvres, certes mauvaises, mais des œuvres quand même (en suite peut-être, même certainement, on ne peut les qualifier de création, ni d’ailleurs d’œuvres ainsi tu seras satisfait ,enfin je l’espère ? Hum...soit... )
      Mais il faut raison garder l’ami, de la a parler de blasphème, j’en ris doucement...
      Même nos abbés ne sont point aussi rigide que toi !
      A bon entendeur Salut
      Et que Dieu te protège !


    • Oui, Chevalier Lefebvriste, tu en fais un peu trop !
      Mieux vaut pousser l’analyse et se demander depuis quand les Islamistes djihadistes se suicident ils ? On nous a vendu cet acte abominable comme étant opéré par un musulman en force et le voilà qu’il se suicide ?! Le suicide est l’un des pires péchés dans la religion musulmane, inacceptable et impardonnable par Dieu. Donc, si cet homme s’est vraiment suicidé, cela nous donne un aperçu du sérieux de cette idéologie venu d’ailleurs.


    • #1352630

      @marc schmit
      Idem que pour pierre avec un petit +
      Il faut raison garder l’ami même nos abbés et nos frères capucins sont moins rigide que toi !
      Et que Dieu te protège (du jansénisme en premier lieux)
      Et dit moi, une petite question... je fais écouter le curé de Cucugnant à mes enfants, par Fernandel, est-ce aussi un blasphème ?
      Être un bon Catholique, ne veut pas dire ne pas plaisanter, dans la mesure du raisonnable, bien entendu ! (et je reste raisonnable, tu vois, nous n’avons pas sorti, ni le champagne, ni les cotillons pour fêter cela ! )
      Ensuite je veux bien reconnaitre, que sourire d’un mort est un manque de respect (pour celui-là je n’en ai pas honte, du tout, mais rassure toi, j’irais à confesse ! ce dimanche ! )
      Et comme toi ,si je ne me trompe, je ne suis qu’un homme avec mes travers, donc un pêcheur !
      J’espère que tu prieras pour le Salut de mon Âme de mauvais père de famille, mauvais Catholique et blasphémateur Pierre Marc et les apotres E&R, mille mercis les amis !
      J’ai tellement honte (que j’aurai aimé espérer, que l’intégralité de mes impôts, puisse lui offrir la voix de la rédemption, par le confort matériel de sa modeste cellule, s’il avait été en vie que cela est triste ! )
      Ah que je suis mauvais !!



    • le curé de Cucugnant à mes enfants, par Fernandel,



      Seigneur, même les classiques du cinéma il ne les connait pas !



      est-ce aussi un blasphème ?




      Fernandel en Cucugnan ? Sans aucun doute. (et Cucugnan sans "T" siouplet, merci )

      Que connais tu finalement ?
      Vas-tu tomber juste au moins une fois ?


    • T’as raison, t’es impôts servent à payer très gracieusement ceux qui te dirigent et qui te disent comment et quoi penser...


  • Câble électrique ou drap de lit... c’est vrai que c’est facile à confondre.


  • Il est vrai qu’il y a une tradition en France ; lorsque des mis en cause dans des affaires politico-judiciaires, et les affaires de terrorisme sont plutôt à ranger dans cette catégorie sont susceptibles d’embarasser par des révélations les pouvoirs en place, qui aujourd’hui ont certaines relations privilégiés avec des pays comme l’Arabie Séoudite ou le Quatar, ces mis en cause ont quelquefois tendance à se suicider, dans des conditions laissant penser qu’ils ont pu être suicidés. Sans remonter à la IIIème République et à l’affaire Stavisky, où un magistrat le Conseiller Prince fut retrouvé "suicidé" écrasé par un train tout en étant attaché aux rails, l’affaire Boulin sous la Vème République, un ministre noyé dans une mare de 20cm de profondeur, il faut voir que l’organisation d’un procés public comporte toujours, quelle que soit la qualité de la mise en scène judiciaire, un risque de divulgations gènantes.
    Le "suicide" de l’inculpé arrête de ce point de vue les recherches puisque l’action pénale est éteinte. Dans le cas de Yassin Salhi il serait interessant de savoir comment un cable électrique a pu être introduit dans une cellule de quartier d’isolement à Fleury Mérogis.
    Quoi qu’il en soit ce décès a probablement du point de vue de certains le mérite de sauver une certaine éthique républicaine. Ethique républicaine qui se trouve comme chacun sait en France sous la surveillance de la Franc-Maçonnerie.

     

    • #1352832

      @MEIERS
      Une cellule d’isolement, n’est pas un cachot !
      Et tout peut rentrer dans une cellule, l’ami !
      On y a trouvé de l’explosif (Redoine Faïd) des armes automatique (la brise de mer) de la drogue, des portables, de l’argent, des couteaux, du ricard (les baumettes) donc un câble !!
      Avec un drap, tu fais un Yoyo de cent mètres, alors une corde, tu vois !!
      A moins qu’il dorme à poil et sur un banc en béton armé , mais j’en doute !
      Mais est-ce vraiment important ...
      Que Dieu te protège !


  • Qu’un taré comme ça finisse par ce suicider prouve au moins qu’il lui restait un très petit fond d’humanité.
    Et bon débarras ... Une sortie avec un peu de panache qui ne rachètera pas l’horreur de son crime ,je pense ...

     

  • Quel ignominie , il faut être devenu fou pour comettre
    de tels actes.....abominable !

    Et en plus il se suicide , il faut vraiment être désespéré
    pour en arriver là.....c’est de la folie complète !


  • Mauvaise descente de captagon ?

     

    • Votre questionnement est judicieux !
      Avis aux spécialistes, que se passerait-il si l’on donné du captagon à l’insu d’un individu déjà border-line (connu des services de polices et/ou psychiatrique).
      Ce type d’individu sont facilement manipulable, puisque déjà dans un circuit.


  • Condoléances à la veuve d’Hervé Cornara et condoléances aux enfants et à la femme de cet assassin.

    Quelle folie, voilà deux veuves et des enfants orphelins...


  • Pendaison avec un câble électrique puis un drap. Quoi de plus normal.
    Dans une affaire similaire, on avait bien retrouvé le suicidé avec 2 balles dans la tête.


  • Triste fin pour un triste parcours..
    .. de toute façon, ils sont TOUS avec un profil de kamikaze suicidaire ; Salhi apparaît comme un profil "synthétique", somme d’un peu toutes les raisons qui motivent une radicalisation ; un dépité qui ronge son frein social, plus qu’une vraie adhésion religieuse, selon moi.
    Malgré cet atypisme de façade, on nous explique toujours pas pourquoi on retrouve dans son parcours des lieux d’endoctrinement salafistes, irriguées par les saoudiens, jusque dans les vallées reculées du Jura ?
    Les proches de Cornara regrettent qu’une absence de procès laisse des zones d’ombres, mais celles-ci son plus du côté de l’état français que de ce pauvre desperado au niveau intellectuel rudimentaire ....


  • Cette histoire me laisse perplexe.

    1- Le prèsumé assassin (aucun jugement pour le momment), a décapitait, son pauvre chef, chose aussi qu’il faut prouver, en criant : Allah Akbar ! et se réclamait de DAESH ! soit !.
    2- Une fois en prison, plus de nouvelle de lui et, hop ! on nous annonce un suicide ?
    Pour un croyant qu’il soit musulman ou autre, le suicide est un péché impardonnable, donc je doute fort que ça soit le cas, mais plutôt la mise à mort pour que personne ne sache quoi que ce soit de cette affaire.

    3- Toutes les personnes "impliquées dans des affaires de terrorisme ont étaient liquidées, je me pose la question : pourquoi ?


  • Retenez juste une chose, combien avons-nous pu interroger de "Terroristes" depuis le début de ces vagues d’attentats ? Aucun, car un mort ça ne parle pas. Point final.

     

  • suicidé au moyen d’un câble électrique ..............

    L’on peut imaginer que le réseau électrique de la prison était encastré. Décidément il était hors normes ce Yassin Salhi.

    Encore une enquête qui sera stoppée.Comme c’est dommage !


  • "Au moyen d’un câble électrique selon une source pénitentiaire, avec ses draps selon une autre source proche de l’enquête"

    Quelqu’un ment. C’est juste impossible de confondre ou se tromper ou avoir mal compris. Le type n’a pas planqué l’arme de son suicide.

    On nous prend pour des cons.


Commentaires suivants