Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Alep : des terroristes déposent les armes et se rendent

Mais les combats font rage dans le Stalingrad syrien

Les couloirs humanitaires créés par la Russie et les autorités syriennes dans la ville d’Alep permettent d’évacuer non seulement des civils, mais également des djihadistes souhaitant déposer les armes.

 

Les terroristes de différents groupes armés ont déposé les armes et se rendent à l’armée dans les quartiers est de la ville d’Alep, annoncent les milices soutenant l’armée du gouvernement syrien.

« Pour le moment, on ne peut pas dire que les terroristes se rendent massivement. Mais ces dernières 48 heures, plusieurs dizaines de djihadistes se sont rendus dans les quartiers de Salaheddine et de Cheikh Maqsoud », a indiqué une source au sein des milices.

Les djihadistes ayant accepté la proposition de l’armée syrienne ont déposé leurs armes au poste de contrôle et passeront par les services spéciaux avant de bénéficier de l’amnistie et de reprendre une vie pacifique.

[...]

Vendredi, on a appris que dans certains quartiers, les djihadistes avaient interdit aux hommes de moins de 50 ans de quitter la zone des combats, menaçant également les personnes âgées et les femmes qui voulaient partir.

Lire la suite de l’article sur fr.sputniknews.com

 

 


 

À suivre, deux vidéos sur les combats très durs qui ébranlent les faubourgs d’Alep et le cœur de la ville, divisée en plusieurs territoires tenus par les différentes factions en guerre : djihadistes de toutes tendances (aux noms parfois inconnus des occidentaux pour les gangs minoritaires), rebelles officiels, forces syriennes loyalistes, combattants du Hezbollah, Iraniens et Russes.

 

Certaines images sont éprouvantes. Les extraits accolés datant de juillet 2016 montrent toutes les tendances des belligérants engagés dans le combat. Des quartiers sont gagnés, tenus ou perdus. La réalité de la guerre en Syrie est là : de nombreux civils ont quitté la seconde ville du pays (mais les couloirs humanitaires ne sont pas encore sûrs), les forces d’Assad et les forces kurdes prennent en tenaille la conurbation d’Alep, les poches rebelles et djihadistes se réduisent, mais très lentement.

Sur la seconde vidéo, les observateurs remarqueront que les djihadistes du groupe « al-Sham » utilisent du matériel américain : le lance-missile Tow, qui explique la progression méfiante des blindés de l’armée syrienne. La FSA, Free syrian army, la faction rebelle « modérée », en bénéficie aussi.

Chaque immeuble, chaque maison, chaque trou doit être pris, au prix de pertes humaines. C’est la guerre urbaine au sol, celle que redoutent les armées occidentales. Les Syriens, eux, n’ont pas le choix, s’ils veulent libérer leur pays du projet de destruction effectif depuis 2011.

Les sous-titrages qui indiquent quelle faction envoie les images sont en anglais mais suffisent à comprendre qui combat qui et où.

- La rédaction d’E&R -

 

 

 


 

Pour ne pas quitter la Syrie sur une note trop désespérante, car la vie reprend toujours ses droits, nous publions cette lettre d’une jeune chrétienne d’Alep.

 


 

Je m’appelle Rand Mittri. J’ai 26 ans et je viens d’Alep, en Syrie. Comme vous le savez peut-être, notre ville a été détruite, ruinée et brisée. Le sens de notre vie a été anéanti. Nous sommes la ville oubliée.

 

 

Cela peut être difficile pour une grande partie d’entre vous de comprendre l’étendue de ce qui se passe maintenant dans mon pays bien-aimé, en Syrie. Il va m’être très difficile de vous donner une image de la vie pleine de douleur en quelques phrases, mais je vais partager avec vous quelques aspects de notre réalité.

Chaque jour, nous vivons entourés de la mort. Mais comme vous, le matin, nous fermons la porte quand nous allons au travail ou à l’école. C’est à ce moment que nous sommes pris par la peur de ne pas pouvoir rentrer pour retrouver nos maisons et nos familles. Peut-être serons- nous tués ce jour. Peut-être nos familles ne seront plus en vie. C’est un sentiment dur et douloureux de savoir que tu es entouré de la mort et de la tuerie, et qu’il n’y a pas de possibilité de s’enfuir : il n’y a personne pour t’aider.

Est-il possible que ce soit la fin et que nous soyons nés pour mourir en souffrance ? Ou bien sommes-nous nés pour vivre, pour vivre la vie le plus pleinement possible ? Mon expérience de cette guerre a été rude et difficile. Mais tout ça a fait que j’ai mûri et j’ai grandi avant mon âge, que je vois les choses d’une perspective différente.

Lire la fin de la lettre sur seletlumieretv.org

La bataille d’Alep, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est bon pour Israel. Ces images atroces de l’humanité a’ la dérive représentent bien l’essence du sionisme.

     

  • "...et de reprendre une vie pacifique..."

    Et de vivre à coté de paisibles syriens (voir ses anciennes victimes) lui qui avait plus tôt joué au foot avec des têtes....
    La réconciliation avec Satan ? je suis très étonné !

     

    • L’Algérie est passée par là. Certaines familles voient les assassins du père, de la mère, de la soeur ou du cousin vivre en bas de la rue, et elles ne peuvent pas bouger. C’est horrible, la seule chose la plus horrible que ça, c’est de vivre en état de guerre civile... De deux mots, choisir le moindre semble-t-il...


    • @Raskol

      Tu as raison sauf que là, de un ils ont le moyen d’en finir avec la guerre de deux d’éviter aux patriotes syriens de vivre à coté de leur anciens bourreaux.
      Disons le nous un type qui commet ce genre d’atrocités pourra tôt ou tard recommencer si le vent le porte (idem chez nous avec la réinsertion des ados parti là bas )


  • « Les djihadistes (...) passeront par les services spéciaux avant de bénéficier de l’amnistie et de reprendre une vie pacifique. »

    Dur d’accepter cela... Des êtres innommables.

     

    • #1524250

      Il est vrai que cela peut paraitre "choquant" , mais c est la bonne voie et cette "politique" a demontré son efficacité à HOMS et ceux qui ont accepté de rendre les armes pour beneficier de l amnistie
      Les "interimaires locaux" de terrorisme qui sont concernés ,ou des "guerriers" par "force" ... l essentiel reste de chasser les terroristes etrangers et les syriens pourront se reconcilier entre eux (regardez au liban ...une reconciliation a eté faite et elle tient )
      Les tetes , eux ne rentreront pas dans ce cadre , ils mourront ou ils sortiront vers la turquie
      Au tour de damas une telle pratque a fait des "bonnes reconciliations"
      Preserver les civiles , deposer les armes ...ca preserve ..il y aura moins de destructions et le terrorisme sera defait


  • #1524134

    L’utilisation systématique de rafales longues chez les "rebelles" est une nouvelle preuve que les djihadistes reçoivent des stocks très importants de munitions venant d’états de la région (ou d’Europe et des USA malheureusement...)


  • Les retournements de vestes s’accélèrent au Moyen-Orient, de très bonnes nouvelles attendues bientôt, particulièrement pour les Chrétiens !!!


  • Bonjour,

    Depuis, au moins, 5000 ans avant JC, ces gens ne font que s’entre-tuer. Ils furent sumériens, assyriens, etc ... mais toujours en guerre. Les wakbars, le captagon et les AK-47 ne sont que les attributs de cette époque et seront remplacés par d’autres dans cent ans. La violence est inscrite dans leurs gènes, mais les moyens d’exterminer son prochain ont évolué. Un abruti avec un lance-roquette peut pulvériser 25 personnes d’une pression de la main. Ils sont peut-être instrumentalisés dans un conflit qui les dépasse, j’ai du mal à en être ému.

    L’ancien croissant fertile est saturé de peuplades belliqueuses, manque de bol, c’est là que se trouve le pétrole. Le conflit n’est donc pas près de s’éteindre. le problème c’est qu’à l’heure de la mondialisation, plus rien ne peut rester local. Après s’être pris pour des palestiniens, puis pour des gangstas, nos chances pour la France se rêvent en martyrs du califat ; c’est à dire en morts. Comme perspective d’avenir, on a vu mieux. Le nihilisme comme avenir, il fallait y penser.

     

    • #1524351

      Sauf que ceux qui se rendent en Syrie pour faire cette "guerre" au côté des jihadistes sont tout sauf syriens.Il me semble qu’une partie considérable est composée de souches fraichement converties (et encore plus connes que les "non-converties" -jugement qui m’est personnel-).
      Doit-on en juger que les pays d’origine de ces salopards sont composés de population dont la guerre est inscrite dans les gènes ? Dans les faits oui, puisque l’Histoire de la civilisation Occidentale est très fortement liée à la guerre.
      C’est aussi absurde que votre premier raisonnement, puisque la guerre est le propre de l’Homme socialisé.Dès lors qu’il y a une société, il y a de la rivalité et une volonté de conquête.(CF l’excellentissime Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les Hommes de Rousseau. Puisque la Mésopotamie est le berceau de la civilisation (avec de très nombreuses inventions qui font que l’on est là maintenant), normal que ce soit l’une qui soit la plus longuement belliqueuse.


    • Bonjour Assyrien,

      Evidemment, je ne partage pas du tout votre avis, mais j’entends vos arguments. La majorité des combattants sont des locaux ou des frontaliers, les troupes étrangères sont minoritaires. Je suis par contre d’accord sur le fait que les convertis de la veille sont les plus démonstratifs. Ils n’appliquent QUE les versets belliqueux du Coran ou se bricolent un Islam fantasmé sensé illuminer leurs quotidiens mornes d’occidentaux désœuvrés. De plus, je ne voulais pas induire d’infériorité chez les populations "affectées" du gène de la guerre, ni même sous estimer leur bravoure pour supporter un tel quotidien. Je ne vois pas de romantisme là dedans.

      Certes la société occidentale a eu une histoire turbulente, mais sans comparaison avec le moyen-orient. Là-bas c’est guerre non stop depuis 7000 ans, à un niveau jamais vu en Europe (hou, le vilain révisionniste). La socialisation va de paire avec la guerre ?! Pourquoi pas. Alors vivement le gouvernement mondial (socialisation ultime) qui nous apportera la paix. Certes, les découpages territoriaux opérés par les européens au mépris des réalités locales et au service de leurs seuls intérêts, n’ont pas arrangé la situation.


  • #1524163
    le 30/07/2016 par otan, syndicat du crime
    Alep : des terroristes déposent les armes et se rendent

    Et la bataille pour Mossoul risque de n’être que du menu-fretin à côté ; mais la victoire contre l’EI est à ce prix....

     

  • A executer tous sans etats d’ame. Esperons que les Russes et les Syriens les passeront par les armes. Autrement Hollande Vals etc leurs ouvriront grand les bras. Malheur a nous alors, si nous ne nous resaisissons pas.

     

  • #1524189

    Le Grand Israël doit se construire sur un cimetière. Cela prouve à quel point le projet est sordide.


  • #1524201

    Stalingrad fût le début de la fin. Qu’il en soit ainsi.

    Vve la Syrie libre.


  • #1524212

    Qui profitera des contrats bien juteux pour la reconstruction ?

    Enfin, en précision de tir, les forces anti terroristes Françaises sont aux même niveau que ces débiles avec leurs 3000 balles tirées dans un F2 à Saint Denis.

    Heureusement que Poutine n’engage pas ses snipers sur le terrain.

     

    • #1524256

      Ils n’iront quand même pas jusqu’à laisser des entreprises atlanto-sionistes venir "reconstruire" j’imagine...

      Encore faudrait-il qu’ils osent proposer leurs services, mais vu le niveau de cynisme, j’imagine que oui ils oseront... c’est ça le pire (pour l’étape d’après je parle, le pire étant ce qui s’y passe depuis 5ans...)


    • #1524403
      le 31/07/2016 par la_marmotte casquée
      Alep : des terroristes déposent les armes et se rendent

      C’est exactement la raison de l’existence des pays comme le Koweït, le Qatar, etc...
      Il y a beaucoup de chance que ce soit eux qui décrochent les contrats.
      Ces états sont des états écrans, comme existent les sociétés écrans.
      Derrière eux il y a l’UK, les USA , israel.
      Et comme l’argent n’a pas d’odeur il sera difficile de distinguer d’où viennent les fonds.


  • C’est filmé par les amis à BHL , Valls et Fabius. C’est vrai qu’ils font du bon travail en Syrie les potes à Fabius. Tuer et détruire c’est une vision démocratique des choses.


  • #1524240

    Ce qui m’a toujours paru bizarre dans ce genre de vidéos de combats, c’est le gaspillage de munitions ! Quand on les voit tirer, on se demande ce qu’ils peuvent bien toucher ? A moins que ce soit une nouvelle technique ? Si quelqu’un peut m’éclairer, ce serait sympa. On a l’impression d’avoir affaire à des amateurs quand on les vois tirer (sauf quelques-un, rares, bien positionnés et tirant en rafales courtes)

     

    • #1524307

      Bonsoir,
      J’ai eu la même réaction que vous en regardant ces vidéos. On dirait que les mecs tirent à tout va sans vraiment viser une cible (peut-être que je me trompe) à quelques exceptions près.

      Seraient-ils payer à la cartouche ?


    • #1524396
      le 31/07/2016 par PER CAPITA .................
      Alep : des terroristes déposent les armes et se rendent

      Je me pose - comme vous - la même question ?.. Que de gaspillage ... on voit qu’ils ne les payent pas !..


    • #1524469

      L’avantage quand vous placez plusieurs postes de tirs c’est que l’un d’eux se rende très visible, bruyant et inoffensif en tirant n’importe comment pour que l’ennemi se cale dessus obligeant, permettant à l’’ennemi de se découvrir et pendant ce temps là un ou deux snipers nettoie la cible ainsi découverte. J’espère que c’est cela en tout cas.


    • #1524471

      Peut-être n’avez vous pas assez vu de crânes explosés par un tir de sniper.
      A priori je me fais la même réflexion que vous, mais parce que nous n’avons jamais été à la guerre.
      On est pas dans Call Of à camper avec un temps de respawn si on prend un balle, il faudrait peut-être se réveiller...
      A la guerre tu tire parfois à bout de bras sans viser car sinon c’est ta cervelle qui vient lécher le bitume, c’est tout.


    • Tir de couverture, de diversion, où bien pour forcer les enemis à rester immobile à couvert pendant que les autres unités encerclent, peut-être ?


    • Tir de suppression, tout simplement. Ils ne tirent pas forcément pour toucher, ils tirent pour faire coucher les têtes en face. Pour fixer l’ennemi, le neutraliser et permettre à une unité ami de progresser, par exemple.

      Quand je lis certains trucs, je me dis qu’il faudrait vraiment réinstaurer le service militaire... Les donneurs de leçon derrière l’écran, j’ai du mal.


  • #1524268

    Je croyais que l’on faisait des savons à Alep...


  • Question : sur toutes les vidéos de guerre, on voit des mecs tirer, tirer, encore tirer mais sur quoi ? De même que les explosions énormes à distance sur des ruines, ok il peut yavoir des mecs dedans mais comment savent ils comment pourquoi mais où est donc or ni car ??


  • #1524313

    A noter tout de même que les accents entendus sur les deux vidéos sont tous syrien , et dont aucun d’étranger .


  • la route du castillo est coupé a alep, privant les terroristes de renforts et de soutien logistique , et ce depuis le 27/07,la fin est proche,raqqa le fief de daesh est déja bombardé,ce sera la prochaine cible,ca sent le paté pour daesh,ne nous trompons pas,la syrie est en premiere ligne contre l’empire et ses égarés.


  • #1524391
    le 30/07/2016 par PER CAPITA .................
    Alep : des terroristes déposent les armes et se rendent

    C’est proprement sidérant ... il n’y a clairement aucune organisation ... on tire des balles et des obus par centaines sur des immeubles vides depuis des lustres ... on tire dans les fenêtres, dans les murs ... on déglingue tout, mais en T-shirt et en sandalettes, je n’en crois pas mes yeux, c’est un champ de ruines, un bordel indicible ...
    C’est à croire qu’européens et américains leur fournissent tout ce qu’il faut pour qu’ils s’éliminent entre eux et laissent le champs libre à ceux qui voudront s’entretuer après eux !..
    Cela me donne l’impression d’être encore pire que les bombardements de Dresde ou de Berlin en 1945 ...
    Et les allahou akbar à tout bout de champs ... il semble que ce soit la seule réthorique ...
    Cela ne finira jamais d’après moi et je ne vois pas comment ni avec quels fonds ils pourront reconstruire tout ce qu’ils démolissent, car il est clair que plus rien n’est debout !..

     

    • Derriere ces terroristes en sandale, il y a des etats majors qui ont access aux images satellites, qui les guident precisement, qui les reapprovisionnent, evacuent les blesses, qui les payent etc...
      Il ne faut pas se fier aux apparences


  • Les djihadistes ... ont déposé leurs armes au poste de contrôle et passeront par les services spéciaux avant de bénéficier de l’amnistie et de reprendre une vie pacifique.

    Comment ça une vie pacifique ?
    Comment peu on hurler le nom de son dieu à chaques balles tirées de sa kalashnikov et reprendre une vie pacifique.

    Il faut revoir la définition et le sense du mot fanatisme ainsi que celui de la Foi.

    Leur détermination est absolu, de pures guerriers.

    J’ai mal pour les soldats occidentaux jetés la dan, leur fameux feu eternel, qui vivent des combats avec pour seuls espoirs de revoir leur familles en vie.

    Font il la différence entre tuer ou ne pas etre tué.

    Alors que leurs camarades tuent les notres dans nos propre bras.

    Faisons deja le menage chez nous, toute logique est évidente, que dirait Bonnaparte.


  • A la fin de la 2 guerre mondiale les russes s’était mordus les doigts de la rhétorique très violente de leur propagande rendant les soldats allemands enragés et déterminés pendant qu’a l’ouest ils se rendaient. Un certain érudit ne veut peut-être pas répéter ces faits et voilà pourquoi cette main tendu . Après quand vous êtes vainqueur....


Commentaires suivants