Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

La mondialisation (tirée) par les cheveux

De la pauvre Indienne à la riche Parisienne, le parcours d’une tignasse

Product est une émission diffusée sur Arte, qui réussit en quelques minutes à exprimer la modernité mondialiste en montrant la fabrication et la commercialisation d’un produit de A à Z. Ici, nous suivons les tribulations d’une tignasse indienne à travers le monde.

 

Le parallèle avec la GPA saute aux yeux : ce sont aussi des Indiennes qui aujourd’hui louent leur ventre au profit d’occidentales stériles ou trop âgées pour avoir un enfant sans risques, mais surtout de couples homosexuels nantis.

Le dit tiers-monde ferait-il office de réservoir d’organes et d’organismes pour l’occident déviant ?

Non, si la pauvreté reste encore forte en Inde, toutes les Indiennes ne sont pas démunies au point de devoir vendre leurs bébés ou leurs reins. Mais avec le développement malheureusement attendu de tous les trafics « humains », on peut d’ores et déjà parler d’agriculture humaine, ou d’humanoculture, aux spécialistes du transhumanisme de définir le concept.

 

La dérive morale « GPA » et ses dérives, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1524183

    C’est marrant j’ai toujours cru que les extensions se vendaient mieux autour de la gare du nord que dans le 16eme. Ma perception du monde est complètement faussée, merci à Arte pour la réeducation.

     

    • #1524408

      Je suis pas sur que ce soit facturé 600 euros gare du nord ... du coup pour avoir le slogan de 600 a 0 euros ils doivent faire leur reportage chez un coiffeur pour bourge.
      C’ est sur que pour illustrer l’ absurdité de la globalisation, il faut passer du gentil pauvre du tiers monde exploité a l’ amorale riche blanc occidental exploiteur( sinon on passera vite pour un facho replié sur lui même, zheurslesplussombre, etc etc ...)

      La moitié d’ un SMIC pour avoir les cheveux d’ une indienne qui fait ça par spiritualité...sic
      Comme le dit Francis Cousin le capitalisme digère tout et le transforme en marchandise !

      Et puis la morale a la fin, 0 euros pour la femme, c’ est un don au temple, ça les fait tellement bugguer, ces bourgeois ,que des gens pauvres puissent faire un don a leur communauté ...


  • #1524236
    le 30/07/2016 par matador
    La mondialisation (tirée) par les cheveux

    Très bien fait. Pas besoin de long discours. Ca parle tout seul.


  • #1524301

    On peut littéralement parler de moutons. Du bétail humain, on peut pas faire plus simple et plus éloquent. Cela existait dans un passé pas si lointain chez nous (les perruques des aristocrates étaient faites avec les cheveux des pauvres), visiblement la modernité qui était signe de progrès est aujourd’hui un retour en arrière.


  • #1524425

    Certes la femme qui se fait couper les cheveux ne touche rien (c’est une coutume) mais le personnel reste indien et permet à ces ouvrières de vivre et d’avoir un emplois....

     

    • #1524531

      Autrefois les esclavagistes ne payaient pas leurs esclaves mais ils les nourrissaient et leur fournissait un toit. Les esclavagistes modernes leur donne un "salaire" qui leur permet à peine de faire la même chose. Ça donne bonne conscience à ceux qui en bout de ligne profitent de cette nouvelle forme d’esclavage. Ces personnes n’ont pas le droit à une vie descente parce qu’ils ne sont pas nés au bon endroit. Ils ne sont pas bien nés quoi.

      Rien ne change. L’argent rend les gens prétentieux et arrogants.


  • #1525090
    le 31/07/2016 par Bananonyme
    La mondialisation (tirée) par les cheveux

    Excellente initiative !


  • #1525367

    Le système de la mondialisation est d’une simplicité enfantine et vieux comme le monde .On fait fabriquer ou on récupère de la marchandise pour une poignée de cerises et on revend en France et dans des pays (développés ) avec des marges énormes .On comprend très bien qu’on veuille ouvrir les frontières et prôner le mondialisation ,tant qu’on peut soutirer les richesses et la main d’œuvre pour que dal dans des pays ou l’on maintient la misère afin d’arnaquer les pays occidentaux et aller faire la fête sur des yotes ,pourquoi s’en priver.Pourvu que çà dure !! Mais ce système aura une fin ,car le tout n’est pas de faire fabriquer ou de récupérer des richesses mais le plus difficile sera de les écouler ,c’est le principe des vases communicants .On en est pas loin .


  • #1525982
    le 02/08/2016 par leauquicoule
    La mondialisation (tirée) par les cheveux

    Les indiennes feraient mieux de vendre leur cheveux que de vendre leurs enfants