Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

FEMENAM FETERE

puanteur Femen

 [1]
§. De toutes ces "vaches multicolores" issues de la traite des blanches, Pussy-Riot qui inondent de leurs monstrations menstruelles le Spectacle, la plus spectaculaire est bien la Femen. Ces spécimens franco-ukrainien du féminisme exaspéré, sont passés directement du rôle de vestibule vaginaux des vidéos pornographiques à celui de Vestales vagissantes, sans transition. Hardeuse transfigurée, ex-pain de fesse devenue Mère-fesseuse sans passer par le confessionnal, La Femen prend volontiers le voile. Et dessous, toujours à poil.

§. La question qui demeure pendante devant les grimaces et les simagrées de cette bande de tiny tits topless pas bandantes, est celle-ci : comment pareille chose ne se voit pas immédiatement saluée par un universel éclat de rire, universel et non pas partisan, rire gargantuesque dont les soubresauts aurait chassé ces tiques femelles, comme un chien qui s’ébroue.
Nul doute qu’entendant à l’entour cette universelle hilarité, la perception sensible, spontanée, intuitive du monde l’emporterait sur la pénible démarche intellectuelle secondaire, nécessaire pour s’ancrer dans cette réalité de merde.
Car l’affect devant l’apparition de ces Female-Femen devrait être précisément l’envers de l’Angoisse : une Joie la plus pure, la plus enfantine devant des clowns. (Et qui devrait se doubler chez votre serviteur d’une autosatisfaction : voici qui vient confirmer, illustrer Fragrans Feminae, et de la manière la plus comique)
Mais nous devons endurer, au lieu de ce rire libérateur, les ergotages et les ratiocinations des « esprits » qui pèsent et soupèsent, qui ont avis et opinions sur rue !
- Alors rien ne va plus de soi, le monde est fictif....C’est Gorgias qui a raison.

§. Hélas, la pensée la plus lourde, le constat le plus amer : c’est que ces guenilles sont les oripeaux du pays légal, ces lumpen-pétasses exhibitionnistes les bandes supplétives du pouvoir d’Etat, du gouvernement !
Cela n’est pas possible et pourtant cela est !
Qu’est-ce que cette néo- physiocratie ordonnée autour du cul ? Ces nomenclatures au dessous de la ceinture, classant les hommes en fonction de leur gouts sexuels, trans-bi-gay, ou dieu sait quoi de plus relevé, ce qui n’a aucun caractère scientifique, et vise à légitimer les revendications les plus hystériques de pauvres tarés immatures. Le terme même d’ homosexualité est contre-nature et de construction pseudo-savante : le préfixe grec, le radical latin, un vrai boxon à pédéraste.
Cela me rappelle ces sodomites qui s’étaient rassemblés devant Notre-Dame, un quartier réputé difficile pour eux, afin de s’aller fourrer devant le monde la langue dans la bouche, pour protester contre ces affreuses discriminations dont ils se sentent victimes. La police était intervenue alors, et avec une rare brutalité, chargea, matraqua, et embarqua les …jeunes catholiques indignés par l’Obscène.
Si l’être générique prôné par ces gens est de se reconnaître dans une communauté génésique qui est censé légitimer leur être-là, comment l’Etat, qui est l’être-politique, accepte-t-il de reconnaître la réalité génésique comme fondement, dépolitisant par là l’individu générique, mis à quatre pattes, pour être rabaissé au niveau de ce fondement ?

§. Pour retrouver un peu le sens de la réalité perdue, inspirons nous d’Aristote, le plus encyclopédique des esprits, notre Père, le philosophe le plus solidement campé sur la Logique et l’Ontologie.
Quelle est donc la substance de ce projet ?
- cause formelle : l’idéologie féministe
- cause matérielle : En finir avec le Code de la famille et de l’aide sociale.
Sait on que la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) a émis jeudi un avis défavorable sur ce projet de loi, déplorant notamment la suppression des termes de "père" et de "mère", ce qui « remet en cause la famille et la société française. »
Les Fédérations CGT, FO, CFE/CGC ont même lancé un appel à la grève hier jeudi dans les Caisses d’allocations familiales pour protester contre cette mesure qui vient aggraver la gestion des centres, avec les suppressions de postes, les retards dans le traitement des dossiers, la dégradation des conditions de travail.

§. Ces deux Causes, matérielle + formelle, n’épuisent pas le sujet, mais en délimitent les prémices. Ceci dit la Cause matérielle bien que la plus triviale, n’en demeure pas moins invisible, le pathos idéologique, comme Phébus crève les yeux. D’ailleurs la Cause formelle, qui est la détermination la plus spectaculaire (au sens situ), le féminisme agissant et vagissant, peut-être traitée à son tour en :
- Une Cause matérielle : l’existence des lobby uranistes et marchandes d’ail.
- Une Cause formelle : les plans du cabinet Belkacem- Haas
- Une Cause efficiente : Femen, Fourest, Ni pute etc., etc., et plus généralement tout le public pédérastique et femelle endoctriné.
Quant à la question la plus profonde « QUID EST », qu’est-ce que c’est, au plan Métaphysique, en tant que métaphysique du sexe, il nous d’abord peser la question au plan de l’anthropologie et de la Physique sociale :
- cause matérielle : la désagrégation de la force nucléaire du noyau atomique fondamental (mâle + femelle)
- cause formelle : l’entropie gynécocratique
- une cause efficiente : le boson lesbien
- une cause finale : la destruction universelle de la conscience.
Car conscience = virilité
Destruction du prolétariat révolutionnaire européen porteur de cette conscience. _ Non parce que les ouvriers industriels seraient individuellement plus aptes à comprendre que les autres hommes, mais parce que seule la classe ouvrière européenne, dans sa critique en tant que classe la plus exploitée, pouvait aller jusqu’au bout de la compréhension matérielle de cette mesure.

§. Cette tâche devrait être dévolue à un parti ouvrier. Mais il n’y a plus aucun vrai parti ouvrier. On imagine un Jaurès devant cette infamie !
À quelles hauteurs insoupçonnées la parole prolétarienne eût porté !
Face à ce gouvernement du Capital, ce gouvernement strictement Strauss-kahnien, c’est-à-dire d’essence putassière, avec sa ministre Belkacem, à double allégeance franco-marocaine, sujette très royaliste de « sa majesté » [dixit Belkacem], des bourgeois royalistes français se sont vus laisser l’exclusivité de la protestation !
Bien sur, cette bourgeoisie saine qui a processionnée dimanche est parfaitement honorable, et légitime à la place qui est la sienne, ne vous faites pas lire ce que je n’écris pas, mais ce qui me choque, ce que je ressens comme un vide, c’est l’absence de défilés de Nation à République.
L’alliance de classe est possible et nécessaire sur de tels sujets : c’est une question de civilisation. (Quand les travailleurs hospitaliers se battent pour la sauvegarde de l’hôpital public, ils trouvent parfois le renfort de professeurs de médecine, grands bourgeois de droite s’il en est, et ne dédaignent pas leur concours. )
Il appartenait au prolétariat de ne pas aller s’agenouiller avec des cierges et des patenôtres devant l’assemblée des laquais des spéculateurs et des banques, qui ont voté le TSCG, mais de faire retentir une autre parole :
« Touchez pas à nos enfants !
« Belkacem va marier les sodomites au Maroc !
« Touraine bas les pattes sur le code de la Famille !

§. La nécessaire Dictature du Salut Public n’est pas seulement une opinion politique, c’est une cure de réalisme, le retour du concret.
Retrouver « la cohérence perdue », la réalité plus forte, et aussi la plus belle, comme l’homme avec la femme, la femme à côté de l’homme, cette antique splendeur.
Le mouvement ouvrier, dans sa lutte pour s’extirper de la gangue idéologique petite-bourgeoise, aurait dû se trouver sur ce sujet dans la protestation la plus intransigeante.
Certes, ayant inscrit dès l’origine sur son drapeau le mépris pour la morale sexuelle bourgeoise, contre l’hypocrisie du mariage d’argent et sa fille la prostitution, il est assez naturel qu’à sa frange extrême se fussent trouvé des exagérés, les gauchistes de l‘ancien temps (d‘avant 68) : mais même ceux-là eussent été dans leur rôle en manifestant contre le projet du mariage de Sodome et Gomorrhe sur le thème :
« Le mariage est une institution réactionnaire ! Supprimons la ! ».
Voilà qui eût été un petit peu plus « radical » que l‘actuel « hardi les bougres, tous à l’autel ! », qui est parfaitement petit-bourgeois, d’un sodomite empantouflé, très péteux, très trou-du-cul, ceci expliquant sans doute cela.

Ne pas sentir le ridicule, quand on est de la jaquette, de revêtir le frac, les basques remuant sur les fistules et les hémorroïdes, pour s’aller apparier légalement devant les bacchantes de monsieur le Mammaire, sous le portrait de l’actuelle Tête de nœud, voilà qui en dit long sur le degré de re-singeation de notre époque imbécile.

Félix Niesche

Rendre coup pour coup sur le sujet avec Kontre Kulture :

Notes

[1] Tableau de Francesco Primaticcio : Odysseus & Penelope

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #273506
    le 30/11/2012 par Moi, Peter Sellers
    Scholies en forme de fistules

    Le terme même d’ homosexualité est contre-nature et de construction pseudo-savante : le préfixe grec, le radical latin, un vrai boxon à pédéraste.




    C’est pas uniquement de la déconstruction, c’est de la démolition. Vous êtes un sacré poète d’engins, votre organisations spécifiques de vos chantiers est remarquable : il y a un superbe tris sélectifs des matériaux qui permet tout de suite d’y voir plus clairs. Vous êtes un intervenant remarquable, bon boulot.

     

    • #273710
      le 30/11/2012 par quoi
      Scholies en forme de fistules

      @Moi, Peter Sellers ou Karimbau

      je suis d’accord avec vous, je remarque le même talent chez felix.


    • #273822
      le 30/11/2012 par Nop
      Scholies en forme de fistules

      Votre commentaire est très fin, merci pour ces quelques lignes.


    • #273878
      le 01/12/2012 par Moi, Peter Sellers
      Scholies en forme de fistules

      @Quoi, Karimbaud c’est un autre camarade.
      Oui, je trouve qu’il y a quelque chose de viril, c’est rempli de testostérone d’énergie et de témérité. Le corps du texte impose ses normes, c’est plein de muscle ça va vers l’affrontement, il y a même un optimisme agressif. C’est peut être une réponse esthétique à ceux qui essayent de nous imposer de nouveaux codes et éléments destructifs ? Un travail de décortiquage de ces schémas de domination. Il faut réarmer les imaginaires : devant la dégénérescence les coups sang, les coups de folie d’un LLP, les envollés lyrique d’un Félix, le génie d’un Dieudonné en comique blasé, la pédagogie d’un Alain Soral... même combat. Il y a un travail d’éveil des consciences. Au lieu de juste saisir le jour comme le marchand, ils nous disent que nos lendemains seront glorieux. C’est pas du divertissement.


  • #273618
    le 30/11/2012 par Paris Sophia
    Aristote anarchiste

    Chers webmaîtres, auriez-vous quelques instants pour référencer le tableau qui sert d’illustration à cet érudit pamphlet ?
    (Ou si un camarade le peut...)

    Bien à vous.

     

    • #273824

      de Francesco Primaticcio : Ulysse & Penelope


    • #274130
      le 01/12/2012 par Paris Sophia - La Grande Bêtise Tarie
      Aristote anarchiste

      Herr Niesche, je vous remercie pour cette information.
      Votre poème " Sur la Mer Egée " - moins abscons, il faut l’avouer, que le texte que vous nous offrez ici - est très touchant. Utiliser le manièrisme pour honorer le prolétariat comme vous le faîtes est un paradoxe amusant et audacieux. C’est une invitation pour les plus courageux à l’étude et à l’approfondissement.
      Que l’herbe soit douce sous vos pieds camarade poète. Mes respects.


  • #273634
    le 30/11/2012 par Louis
    Aristote anarchiste

    cause matérielle : En finir avec le Code de la famille et de l’aide sociale.
    Sait on que la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) a émis jeudi un avis défavorable sur ce projet de loi, déplorant notamment la suppression des termes de "père" et de "mère", ce qui « remet en cause la famille et la société française. »
    Les Fédérations CGT, FO, CFE/CGC ont même lancé un appel à la grève hier jeudi dans les Caisses d’allocations familiales pour protester contre cette mesure qui vient aggraver la gestion des centres, avec les suppressions de postes, les retards dans le traitement des dossiers, la dégradation des conditions de travail.



    Il faut rétablir la vérité :
    Cette loi ne peut en aucun cas aggraver la gestion de l’aide sociale car elle n’est pas encore en vigueur et elle n’aura pas d’incidence sur la gestion des aides.

    Les mots "père" et "mère" apparaissent dans le code de l’action sociale uniquement en matière d’adoption et de droits à l’information concernant l’enfant.
    C’est à dire uniquement dans les circonstances où les parents biologiques sont défaillants et dans le but de conserver leurs droits vis-à-vis de la personne exerçant l’autorité parentale.

    Les termes "père" et "mère" n’apparaissent jamais dans le cadre de l’attribution des aides, pas plus que n’apparait la nature de la sexualité des personnes qui exercent l’autorité parentale.

    Ce qui fonde l’accès à l’aide familiale pour les enfants c’est uniquement la notion de "charge effective".


  • #273645
    le 30/11/2012 par anonyme
    Aristote anarchiste

    " jai depuis peu , pourquoi je n’en sait rien, perdu toute ma gaieté, abandonné mes habituels exercices ; et de ce fait mon humeur et si désolée que cet admirable édifice, la terre , me semble un promontoire stérile , et ce dais de l’air , si merveilleux n’est ce pas, cette voûte superbe du firmament, ce toit auguste décoré de flammes d’or, oui tout cela n’est plus pour moi qu’un affreux amas de vapeurs pestilentielles" Hamlet W.S

    Merci Mr Niesche pour ces qques traits de lumière


  • #273703
    le 30/11/2012 par Giyom
    Aristote anarchiste

    C’est super dur à lire, c’est bien écrit mais faut s’accrocher quand on parle pas latin et qu’on a pas le vocabulaire d’un prof de philo
    Ce n’est pas de mon niveau mais je salue votre qualité d’écrivain et le justesse de vos propos.


  • #273716
    le 30/11/2012 par robert pierre
    Aristote anarchiste

    hé bah... j’ai l’impression que Félix Niesche gagne encore en niveau
    merci monsieur

    défendons la vie authentique, la seule qui mérite d’être vécue, car elle est en danger de mort imminente !


  • #273830
    le 01/12/2012 par Fornofsky
    Aristote anarchiste

    Toujours aussi agréable à lire .

     

    • #274058
      le 01/12/2012 par Kris
      Aristote anarchiste

      Surtout lire a VOIX HAUT ,cela chante encor plus a l’oreille et c’est un délice a prononcer ;p


  • #273851
    le 01/12/2012 par benjamin
    Aristote anarchiste

    est-ce qu’on pourrait avoir un extrait d’un de vos poemes ?

     

  • #273890
    le 01/12/2012 par MagnaVeritas
    Aristote anarchiste

    Il y a plus de carats dans les flèches que décoche Félix que dans n’importe quel joyau.

    Il faut croire qu’en laissant activement des pommes gâtées pourrir dans le panier du prolétariat, ce dernier n’en contient plus que quelques unes, invisibles, ensevelies sous l’avalanche putride du nombre, entrain de suffoquer. Mais en voilà une dont les graines seront sûrement fécondes.


  • #273991
    le 01/12/2012 par Marie59
    Aristote anarchiste

    Superbe ! Un vrai régal ! Merci


  • #274007
    le 01/12/2012 par Terence Mckenna
    Aristote anarchiste

    L’homosexualité aurait dû s’appeler l’homophilie.

    Très bon article.


  • #274053
    le 01/12/2012 par NICO
    Aristote anarchiste

    Fragrans feminae in vera


  • #274214
    le 01/12/2012 par robert pierre
    Aristote anarchiste

    dans le bouquin d’Engels, Origine de la famille, de la propriété privée et de l’Etat (l’équivalent ’socialiste scientifique’ du Discours sur l’origine de l’inégalité parmi les hommes rousseauiste) qui reprend en complétant des notes inachevées de Marx, on trouve une synthèse-avec les matériaux de l’époque-sur l’évolution des systèmes d’organisation familiales, qui éclairent leur importance comme base d’une civilisation.
    Une vision matérialiste qui dit que la base de la vie, sa condition première avant tout développement quel qu’il soit, c’est sa reproduction immédiate : les noyaux essentiels en sont travail et famille.
    J’y ai trouvé en outre des choses très intéressantes qui éclairent la régression maternante actuelle que -outre Soral et Niesche- Jean-Claude Paye avec des concepts différents pointe du doigt :
    *société fusionnelle ou les individus sont sans positionnement individuel
    (une note de Marx dans Origine de la famille,etc. parle d’individus semblables qui n’ont comme pas coupé le cordon)
    *réapparition du sacrifice humain (cf traitement médiatique de la mise à mort de Kadhafi)

    bref, je recommande chaudement ce bouquin (lire notamment la magnifique préface de la 4e édition (1891) et son interprétation de l’Orestie d’Eschyle comme expression littéraire du passage du matriarcat au patriarcat(divinités chtoniennes versus dieux grecs)
    à noter qu’Engels cite déjà la chevalerie comme fondement historique occidental du mariage d’amour, thème développé par le grand Clouscard dans ’Traité de l’amour fou’ autour du mythe de Tristan et Yseult.
    le livre d’Engels a quelques côtés gauchistes qu’on s’efforcera d’oublier (’la femme est la première classe sociale opprimée’), travers que Clouscard retravaille.


  • #274297
    le 01/12/2012 par Rémi
    Aristote anarchiste

    Un "belle" exercice de style.... malheuresement cette "verité virile et intelligente" supposée n’existe pas en tant que telle ..... la seul reponse historiquement virile aux femen eut été un viol en regle....

    Je suis d’accord sur le fond message, mais le rapport homme-femme a tellement evolué qu il faut inventer ..Et non reproduire les schémas du passé.(déjà parceque ce n’est plus possible)

     

    • #275803
      le 04/12/2012 par Abdallah93
      Aristote anarchiste

      Non, un viol collectif des "femen" aurait été malvenu et n’aurait pas été une réponse adéquate et, (je vais faire un peu d’ironie) quand on voit le physique squelletique des femen avec leur têtes de toxicoWOmanes , il faut vraiment être désespéré sexuellement pour avoir ne serait-ce qu’un début d’érection ! Elles auraient mérité une grosse raclée (Caroline Fourest aussi) et explusion de France avec interdiction de revenir (cela devrait être normalement le sort réservé aux "étrangers" qui attaquent des familles françaises sur le territoire français) !
      Nous savons que ces dégénérés ont un local à Paris, qu’attendons-nous pour nous réunir devant et aller protester contre elles (de manière subversive, avec logo et slogan à l’appui) ? Le plus beau serait que ce soit nos femmes respectives qui aillent manifester (avec leurs hommes à l’arriére et un service d’ordre, quand même, on va pas envoyer nos femmes seules à la "bataille"), comme ça, les merdias mainstream ne pourraient pas dire que cette manifestation serait anti-féministe ! Car, sur les images "officielles" du dérapage de la manifestation CIVITAS, ce sont des hommes qui ont chassé les Femen et c’est surtout cela qui a été dénoncé et retenue par l’élite médiatico-politique ! Nous avons les moyens d’être plus malins qu’eux, de même les leaders de la résistantce (Alain Soral, Dieudonné, Kemi Seba, LLP, Jacob Cohen ect..) sont, de loin, bien plus intelligent que notre élite "comprador" (en empruntant ce terme, je ne parle pas de chinois, c’est une métaphore) et surtout, expliquent la réalité des choses avec une argumentation quasiment inattaquable ! Je pense que si on fait du "lobbying" entre "résistants", on peut être trés nombreux ! Il est grand temps de commencer à s’organiser sérieusement en réseau, car nos ennemis principaux, eux, le sont depuis longtemps et ont beaucoup d’avance sur nous (sans compter qu’ils ont plus de puissance que nous) !

      Je vous passe le salut et la paix, chers camarades d’ER.


    • #276020
      le 04/12/2012 par Paris Sophia
      Aristote anarchiste

      @ Abdallah93

      Absolument d’accord avec vous Monsieur, et dans ces conditions j’en serais.
      Je regrette seulement que beaucoup d’appels de ce genre sur ce site ne soient jamais réellement relayés, ni coordonnés et ni au final menés.
      Comme je l’ai déjà formulé sous l’article concernant la nouvelle insulte judiciaire faite à Dieudonné ; je ne me sens absolument pas capacité à jouer ce rôle, mais me sentirais bien prête en revanche à venir grossir des rangs s’ils sont cadrés, sensés, respectueux et protégés.
      Alors que nous pourrions faire montre d’un grand pouvoir ( contre les affaires de pédocriminalité, d’abus de justice, et autres lobbyismes anti-républicains etc. ) ; à bientôt 200 000 vues sur DailyMotion et je ne sais combien de visiteurs sur ce site ! ( Y a-t’il d’ailleurs des chiffres de fréquentation disponibles ? )

      Outre que les FEMEN soient validées par la super-structure politco-médiatique, le plus scandaleux dans cette affaire est tout de même que nos impôts servent à payer une partie du loyer du local de ces greluches acéphales.
      C’est parfaitement intolérable.

      NB : Merci également de ne pas trop stigmatiser les femmes maigres parce que je pourrais tout à fait moi aussi monter un collectif victimaire et vous extorquer des petits billets, c’est pas facile tous les jours vous savez, attention ! ; )


    • #276166
      le 04/12/2012 par clairon
      Aristote anarchiste

      @ Abdallah93 et Paris Sophia

      Oui !!! C’est une excellente idée !

      Comment fait-on (je n’ai encore jamais organisé de manifestation...) ?

      La réponse des Françaises (aidées des Français) aux femen ! Génialissime...

      Une mère de famille


    • #276253
      le 04/12/2012 par Moi, Peter Sellers
      Aristote anarchiste

      Rejoignez l’association à Paris ou dans une des régions ou ils sont présent. L’œuvre d’E&R est un réveil des consciences et de la pédagogie, former des gens compétents. Vous avez également une multitude de site amis en bas de page, il y a beaucoup à faire chacun à sa façon.


    • #276522
      le 05/12/2012 par Paris Sophia
      Aristote anarchiste

      @ Mister Sellers

      Mais il n’y a pas de bureau E&R parisien ! Non ?

      Et puis les sites "amis" ; pour autant sont’ ils impliqués précisément dans les mêmes polémiques que celles qui ont cours ici ?


  • #274440
    le 02/12/2012 par Komar B.
    Aristote anarchiste

    La vérité crue et directe : la femme a besoin de sécurité et d’un grand nombre de partenaires quand l’homme cherche une seule partenaire : sa "maman". L’homme à besoin de l’approbation de sa femme-mère, il doit être un "bon garçon à sa maman" et si sa femme estime qu’il à bien rempli son rôle et bien fait son devoir elle écartera les jambes en guise de récompense.... Pour les mâles béta qui sont légions ici-bas, la femme donne son sexe comme une récompense. Point. Seuls les mâles Alpha sortent de ce schéma. Vous savez que j’ai raison. La femme manipule l’homme par le sexe. Re-point.

     

    • #274571
      le 02/12/2012 par Matthieu01
      Aristote anarchiste

      En fait ce serait plutôt la femme elle-même qui est manipulée par son propre sexe. Les femmes sont plus esclaves du vagin que les hommes, prisonnières de leur intériorité.

      "L’homme a le pénis, le vagin possède la femme" Otto Weininger.

      Tu dis : ’Pour les mâles béta qui sont légions ici-bas, la femme donne son sexe comme une récompense’, le don de son sexe est consubstantiel à la femme, il ne s’agit donc pas de récompense. Et si elle pense que c’est le cas, c’est justement à ce moment-là qu’elle obéit le plus l’impératif comportemental qui est le sien. La vision sexuelle féminine est plus marquée par la passivité que par le chantage de la récompense, contrairement à ce que croient les mâles béta, qui sont légions ici-bas. Seuls les mâles alpha sortent de ce schéma.


    • #274694
      le 02/12/2012 par robert pierre
      Aristote anarchiste

      mâles alpha, mâles béta..
      ou Du mésusage des documentaires animaliers ...

      Certes le statut social intervient, ça fait partie du ’phallus’ freudien-mais il y a bien d’autres facteurs. Il me semble que les dragueurs ’professionnels’ (la drague de survie) n’ont pas de situation...
      Les femmes nous font courir, c’est bien naturel. (sauf dans les vraies histoire d’amour, où deux êtres se reconnaissent. Ça existe. C’est moins axé sur la baise. Dans mon jeune âge tendre et naïf, j’ai ainsi pu ’déclarer ma flamme’ en tremblant, sur un banc tous les deux. Ça existe). Dans le domaine des amourettes, le différé au lit permet le temps de la séduction, de la rencontre.
      L’inverse serait bien triste.
      Une femme se donne quand elle est ’conquise’, au sens humain (expression ’je suis conquise’) et non guerrier, depuis qu’on ne rapte plus les Sabine.


    • #275849
      le 04/12/2012 par Komar B.
      Aristote anarchiste

      Quand je parle de récompense dans les rapports, je ne parle pas de l’aspect naturel, animal ou de l’instinct de reproduction, je parle de l’aspect sociologique.

      Pour votre gouverne, cette idée de "sexe comme récompense" vient d’une femme : Ester Vilar. Journaliste, auteure de nombreux livres et pièces de théâtre. Elle a écrit au milieu des années 70 un livre qui lui à value d’être mise au banc de sa profession et qui à suscité une levée de bouclier engendrant un boycott total, ce livre non-traduit que je recommande au anglophiles avertis s’appelle "the manipulated man" (ai-je besoin de traduire). Dans ce livre choc elle expose toutes ces choses de la psychologie et de la sexualité féminine que les hommes ne sont pas sensés savoir. Ceci étant dit : L’AMOUR INCONDITIONNEL N’EXISTE PAS. C’est un mythe, toutes les relations sont basées sur une approche conditionnelle : la femme recherche le confort et la sécurité, quand ces conditions ne sont plus remplies elle va voir ailleurs. L’homme cherche une femme qui soit à la fois attirante physiquement et maternelle, quand ces conditions ne sont plus remplies, il s’en désintérêsse. Dans le cadre du ménage, certaines femmes ont bien compris que le sexe pouvait être utilisé comme une forme de récompense voire comme un moyen de chantage et de pression, d’ailleurs on en a encore eu un exemple récemment en Colombie je crois avec les fameuses "grèves du sexe". Vous ne trouvez pas ça révélateur, vous, d’utiliser le sexe comme un outil revendicatif ? Voilà le vrai pouvoir...

      Pour rentrer dans l’aspect plus "animal" et instinctif, il n’y a pas de mésusage des documentaires animaliers car que vous le vouliez ou non l’homme est un animal, certes évolué mais un animal quand même et à l’instar du lion ou du loup, l’espèce humaine comporte ses mâles Alphas et Bétas. Les lois de la nature sont immuables et invariables mais bon nombres de gens pensent naivement que l’être humain n’est pas soumis à ces lois. On voudrait faire des relations hommes-femmes quelque chose de "miraculeux" alors que l’utilité première de la copulation est la reproduction, après tout nous sommes de mammifères...


    • #278401
      le 07/12/2012 par robert pierre
      Aristote anarchiste

      sous le ’conditionnel’ psychologique (l’amour est effectivement toujours conditionnel : on n’aime pas n’importe qui), il y a encore le besoin de la rencontre :
      "Cette relation doit être définie comme apodictique (vraie, réelle, nécessaire). C’est la demande fondamentale de l’humain, celle qui fait l’humain, le désir (qui n’est plus réduit à l’appétence sexuelle) humain de l’humain" Clouscard, Traité de l’amour fou
      pas mieux


  • #274472
    le 02/12/2012 par roberto
    Aristote anarchiste

    Bonjour, bel article de Felix. Mais qui a peint le tableau et quel en est le titre ?
    Merci

     

    • #275241
      le 03/12/2012 par français
      Aristote anarchiste

      érudit, il faut être érudit, hé rudy !
      enfin bon, lire les autres c’est aussi ça le concept E&R, ne pas se mirer seul dans les nappes de commentaires qui nous servent pourtant à nous comprendre aussi nous même.
      Félcitations à FN, oups ! est ce une coïncidence que ces initiales si durement jugées, soient de celles de notre artiste poète ?
      chapeau l’artiste !


  • #277169
    le 06/12/2012 par e
    Aristote anarchiste

    les écrivains réactionnaires sont toujours les plus agréables à lire, car ce sont ceux qui mentent avec le plus de talent


  • #281698
    le 12/12/2012 par Simone Choule
    Aristote anarchiste

    Cette épée est trempée du plus bel acier...
    Que dire Félix...les mots c’est vous qui les avez, je suis à poil moi devant ce genre de texte !


Afficher les commentaires suivants