Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Ben, 22 ans, militant prodige de Donald Trump

À la découverte de l’Amérique cachée

Du haut de ses 22 ans, Benjamin Hornberger n’a pas peur de la grandiloquence. Cette élection présidentielle est la plus importante de sa vie : « C’est vraiment une question de survie ».

 

 

« Ce n’est plus comme à l’époque de mon père. Franchement, on va en enfer. On a besoin de quelqu’un qui mette un terme à tout ça », dit Ben, infatigable volontaire au service de Donald Trump, le candidat républicain à l’élection présidentielle de novembre.

Ce jeune homme aux joues rondes est l’un des millions de petits soldats de l’armée qui a porté Donald Trump jusqu’au seuil de la Maison Blanche : blanc, homme, sans diplôme, et moins attaché aux idées économiques du candidat qu’à sa promesse d’une véritable renaissance américaine.

Ces électeurs, dont beaucoup voteront comme lui pour la première fois, veulent conjurer grâce au milliardaire new-yorkais le déclin perçu des États-Unis, qui fait écho à leur propre marginalisation dans une société en plein changement démographique.

[...]

Il a la même flexibilité idéologique que Donald Trump : contre le droit à l’avortement, mais pour le mariage gay. Il est favorable au libre-échange mais, comme le candidat populiste, affirme que les États-Unis sont les dindons de la farce des traités commerciaux.

Hillary Clinton la démocrate n’a droit qu’à son mépris, comme représentante des élites et du statu quo.

Toujours, malgré son manque d’expérience, il en revient au statut de l’Amérique dans le monde. « Nous avons tellement reculé », affirme-t-il, se nourrissant du discours alarmiste de Donald Trump sur la nullité des dirigeants américains actuels. « La seule catégorie où on continue de dominer c’est le domaine militaire ».

Lire l’article entier sur france24.com

 


 

Pour illustrer la trumpmania qui s’empare de l’Amérique, alors que les médias progressistes sont objectivement à 95% pour Hillary Clinton (à part peut-être Fox News), nous diffusons cette vidéo de Laurence Haïm, qui est la correspondante du groupe Canal+ aux États-Unis.

« Trump au sommet de sa forme, Clinton dégringole »

Laurence y suit tous les quatre ans la campagne présidentielle, et lorsque Barack Obama a été élu, il y a huit ans, elle a pleuré. L’émotion était trop forte. Elle correspond parfaitement à l’idéologie Canal, faite de gauchisme superficiel libéral-libertaire, de féminisme antiraciste, et d’antiracisme féministe. Ainsi, l’ordre des choses voudrait qu’une « femme » succède à un « Noir », ce qui n’a aucun sens, mais c’est justement pour cela que ça fonctionne sur le grand public. On est dans le symbole vide.

Vide aussi est le commentaire de Laurence sur l’actualité de la semaine, vide politiquement, et encore plus vide conceptuellement. On ne comprend rien aux enjeux profonds de cette élection même si on ne rate aucune de ses chroniques hebdomadaires. Le degré zéro du journalisme explicatif. Il y a quatre ans, Anne Sinclair venait servir le même brouet pendant Le Grand Journal.

« Dans cette Amérique si en colère, si anxieuse, et si contre Hillary Clinton, tout peut arriver, et c’est peut-être très dangereux pour la démocratie »

Il n’empêche que vu son énorme biais cognitif, son topo sur la montée inexorable de Trump a du sens, si l’on considère que les médias français ont tout fait pour minimiser le phénomène. Attention, nous ne sommes pas en train de dire que si Trump est élu, il apportera le bonheur sur terre, et de l’amour à la place des bombes. Nous ne sommes plus en 1967, et l’Amérique a changé. Elle ne domine plus comme elle dominait après la Seconde Guerre mondiale, et sa supériorité ne s’exerce plus, à l’image de ce que dit le jeune Benjamin, que dans le domaine militaire, qui plus est de manière moins étendue et durable. Ceci explique peut-être l’agressivité exacerbée du département de la « Défense » US depuis la guerre du Viêt Nam...

- La rédaction d’E&R -

 

 

Les isolationnistes face à l’oligarchie bancaire chez Kontre Kulture

La manie anti-Trump de la presse mainstream, sur E&R :

 






Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents