Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Déclaration de patrimoine : Marine Le Pen risque-t-elle l’inéligibilité ?

Le Système joue toutes ses cartes

Depuis l’affaire Cahuzac, les sanctions ont été renforcées à l’encontre des élus fraudeurs. Or, Marine et Jean-Marie Le Pen ont sous-estimé leur patrimoine, selon l’autorité de contrôle.

 

Que dit l’autorité de contrôle ?

Jean-Marie Le Pen et Marine Le Pen ont rempli en 2014 une déclaration de patrimoine, obligatoire en leur qualité de députés européens. Or, ces déclarations sont sous-évaluées, selon la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, la HATVP, qui a pu le vérifier grâce aux informations fournies par l’administration fiscale.

La décision vise en même temps le père et la fille car certains éléments de leur patrimoine immobilier sont communs, notamment les propriétés de La Celle-Saint-Cloud et de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine).

« La Haute autorité estime, au regard des différents éléments dont elle a connaissance, (…) qu’il existe notamment un doute sérieux quant à l’exhaustivité, l’exactitude et la sincérité de leurs déclarations, du fait de la sous-évaluation manifeste de certains actifs immobiliers détenus en commun par M. Jean-Marie Le Pen et Mme Marine Le Pen et, par ailleurs, de l’omission de biens mobiliers par M. Jean-Marie Le Pen », écrit la Haute autorité.

En clair : il manque des choses.

 

Quel est le patrimoine réel de Marine et Jean-Marie Le Pen ?

Leur patrimoine aurait été sous-estimé de 60% environ, a précisé à L’Obs une source proche du dossier. Et selon l’AFP, la fraude atteint plus d’1 million d’euros pour Jean-Marie Le Pen et plusieurs centaines de milliers d’euros pour Marine Le Pen.

[...]

Que risquent Marine et Jean-Marie Le Pen ?

Le dossier est désormais confié à la justice, sur le bureau du procureur de la République financier, comme le veut l’article 40 du code de procédure pénale, car ces faits sont susceptibles de constituer une infraction pénale.

Lire l’article entier sur tempsreel.nouvelobs.com

 


 

Un an plus tard, Marine Le Pen n’est toujours pas inéligible. Ce samedi 26 novembre 2016, elle part pour une semaine en campagne à La réunion et à Mayotte.

 


 

Marine Le Pen effectue à partir de samedi un voyage d’une semaine dans l’Océan indien où elle a prévu de rencontrer les élus de ses fédérations et des acteurs économiques locaux. Le Front national, qui avait récolté 10,31 % des suffrages lors du premier tour de la présidentielle en 2012, se félicite d’être donné à près de 25% pour 2017 par certains sondages.

 

 

Au-delà des rencontres de terrain, la présidente du FN y va pour exposer l’un des ses projets de la présidentielle : la création d’un ministère de la mer et de l’Outre-mer. « Il faut arrêter de considérer l’Outre-mer comme une danseuse ou un boulet, mais l’intégrer dans une vraie et grande politique économique et stratégique » dit-on dans son entourage, quelques heures avant son départ, en critiquant le « désintérêt total » manifesté « depuis dix ans par Nicolas Sarkozy et François Hollande ». Les frontistes n’oublient pas cependant l’investissement que fut celui de Jacques Chirac dans ce domaine. Marine Le Pen va défendre la valorisation du « deuxième domaine maritime du monde » qu’elle juge « en jachère » aujourd’hui.

 

« C’est une honte »

Après La Réunion, la candidate à la présidentielle doit se rendre également à Mayotte pour défendre « l’État régalien » et dénoncer la politique menée en matière d’immigration. « Ce qui se passe là-bas est une honte pour notre pays ! Pourquoi faisons-nous subir cela aux Mahorais ? » s’interroge Marine Le Pen, en dénonçant une « situation inenvisageable nulle part ailleurs en France, avec 50% d’étrangers dont 75% de clandestins ».

[...]

La présidente frontiste, qui veut se présenter à la présidentielle en tant que candidate des « oubliés » des territoires français, voit en Mayotte le « symbole » d’un « abandon total » d’un département par l’État.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Le Système persécute les esprits libres, lire sur Kontre Kulture

 

Jean-Marie Le Pen, 30 ans de persécutions, voir sur E&R :

 






Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Le FN et ceux qui le composent sont surveillés comme le lait sur le feu ,il serait stupide de leur part de faire mumuse avec le fisc . Il y a surement une explication , de plus tant qu’ils ne sont pas condamnés , tout ça c’est du vent, et bien sur cela n’a rien avoir avec les élections qui approchent .

     

    Répondre à ce message

  • La maison de F Hollande à Mougin dont le prix déclaré a été largement minoré , tout comme le prix de ses autres biens immobilier d’ailleurs ... on en parle ??

     

    Répondre à ce message

    • #1610763

      François Hollande, homme normal, c’est un patrimoine immobilier de 5 millions d’euros, bien qu’il ne paye pas l’ ISF
      - Mougins : déclaré 800.000€ estimé 1 380 000€
      - Appartements Cannes : déclaré 230.000€ estimé 392.000€
      déclaré 140.000€ estimé 264.600€
      (vite mis au nom d’un de sa famille)
      - Appartement à Londre estimé à 2.622.000€ vite mis au nom de son fils
      - SCI « La sapinière » au Capital de 914.694€
      Mais les journalistes n’en parlent pas : abattement de 30%...
      Idem pour Valls et sa SCI Homere, appartement de 250m2 mais 1% déclaré à son nom… d’une valeur de 2 millions quand même et au Maroc un palais de 5 millions

       
  • Il ne faut pas oublier les ennuis que le président du parlement de l’UE fait au élus du FN.
    Bruno nous le rappelle dans chacune de ses vidéos.

    C’est bien évident, seuls, ceux-là, sont capables de malversation.

     

    Répondre à ce message

  • Il n’est pas question d’inéligibilité mais de discrédit. Jusqu’aux élections présidentielles, de petites "affaires", fondées ou non, vont sortir régulièrement dans les médias.
    Marine Trump ne sera pas ménagée et elle doit bien comprendre qu’elle n’a rien à attendre du système médiatico-politique. Par conséquent, elle doit leur rentrer dans le choux comme l’a fait Donald Le Pen (à moins que ce soit le contraire) !

     

    Répondre à ce message

    • Tout à fait d’accord avec vous. Elle ne doit rien attendre du système mediatico-politique, comme le disais Aldo sterone dans sa récente vidéo relayée sur cet excellent site qu’est E et R !
      Strategiquement il faudrait que le FN verse dans le politiquement incorrect maintenant même si notre culture est assez éloignée des US...

       
  • Par contre les Balkany et bien d’autres, il suffit de lire les livres de Philippe Pascot :"Pilleurs d’Etat et Délits d’Elus, 400 politiques aux prises avec la justice ! tout ceux-là n’ont toujours rien à craindre de la "justice" !

     

    Répondre à ce message

  • #1610005

    Ouaip, je pense "qu’ils" trouveront ce qu’il cherchent, même s’il faut l’inventer pour empêcher MLP de se présenter. Signes et caractéristiques évidents d’un affolement face au danger (pour eux bien sûr) de la montée en puissance des intentions de vote pour le FN.
    C’est relativement simple ; on a deux choix : soit elle "passe" et les réformes se font dans les pleurs et la mauvaise humeur, soit elle ne "passe pas" et alors là, avant la fin du mandat prochain,on va droit à la catastrophe - voire les précédents : (Liban, Irak, Syrie, Palestine, Bosnie, Kosovo, Pakistan, Inde, les prochains sera en Algérie). Il va falloir se décider très vite car il y a le feu dans la marmite !
    Les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets (Pascal je crois, mais je n’en suis pas sûr).
    GPN

     

    Répondre à ce message

  • Très bon signe tout ça.

    Le système s’affole et reproduit les mêmes erreurs que pour la campagne américaine.

    Allez y les gars envoyez la sauce, plus les médias usent et abusent de la grosse artillerie plus ils participent à leur propre discrédit.

     

    Répondre à ce message

  • Je n’y crois pas, ce serait inévitablement très mal perçu par l’opinion, surtout des 30% de français révoltés qui votent FN. Ceci amènera forcément à des émeutes et des grosses manifestations contre le pouvoir socialiste en place.

     

    Répondre à ce message

  • La gauche/droite à si peur de perdre sa place, qu’elle lance des informations infondées.

    Mais parlons de l’état voyous qui appauvrit de petits propriétaires.
    L’état pratique ainsi : des propriétés constructibles deviennent inconstructibles, sans aucun dédommagement. Des gens sont ruinés après toute une vie de travail

    L’ESCROQUERIE SE FAIT DANS TOUTE LA FRANCE par l’intermédiaire du PLU.

    C’EST GRAVE, OUVREZ LES YEUX ET REGARDEZ : les plumés du Morbihan

     

    Répondre à ce message

  • Le risque d’inéligibilité peut être plus simple que ça, vous savez que Marine n’est pas son vrai prénom, Marine est son nom de baptême, elle s’appelle en fait à l’etat civil Marion Le Pen comme sa nièce. Quand un président se présente, il doit mettre son vrai nom et prénom, sinon il est inéligible.
    Mais honnêtement la question ne se pose pas trop, la propagande contre elle a été très efficace et je ne la voit pas gagner.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents