Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Goldman Sachs accusée d’avoir recruté des prostituées

Pour faciliter la signature de contrats en Libye

Nouveau scandale pour la célèbre banque américaine, accusée cette fois d’avoir recruté des prostituées pour faciliter des échanges commerciaux. Poursuivie par le fonds souverain libyen, la banque est auditionnée par la Haute Cour du Royaume-Uni.

 

Goldman Sachs aurait payé des prostituées, mais aussi des voyages et hôtels cinq étoiles dans une tentative de remporter des affaires auprès de l’Autorité lybienne d’investissements (LIA) rapporte The Independent.

Le but : faire investir le fonds souverain libyen dans des actifs risqués à hauteur d’un milliard de dollars. Pour cela, la célèbre banque semble avoir été prête à tout pour appâter les investisseurs libyens, et notamment d’avoir recours aux charmes de travailleuses du sexe.

 

Le fonds souverain libyen, victime des conseils mal intentionnés de Goldman Sachs ?

La crise boursière de 2008 aura eu des conséquences désastreuses pour le fonds souverain, qui décide dès lors de se retourner contre Goldman Sachs, persuadé que la banque lui a fait investir délibérément dans des actifs véreux. La LIA a en effet perdu presque tous ses investissements à travers ces transactions pendant la crise de 2008, générée – entre autres – par Goldman Sachs. Concernant la Libye, alors que la LIA comptaient ses pertes, la banque aurait généré des profits de plus de 200 millions de dollars, indique le quotidien britannique.

C’est Roger Masefield, un intermédiaire de la LIA, qui a exposé le contexte des neuf transactions que Goldman Sachs a exécuté pour le fonds souverain libyen entre janvier et avril 2008. Lorsque des pertes sont apparues, Masefield a déclaré qu’un responsable libyen avait décrit Goldman comme une « banque de mafieux ».

La LIA a été créée en 2007 du temps du du Colonel Kadhafi pour faire fructifier les revenus du pétrole.

Le fonds a porté plainte au Royaume-Uni contre la célèbre banque en 2014 l’accusant de lui avoir vendu des produits financiers toxiques. Le fonds demande 2,5 milliards de dollars de compensation. Goldman Sachs de son côté, conteste les accusations de la LIA.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1487838

    chacun sa méthode ! Hollande emmène bien des actrices avec lui -
    qu’est-ce qu’ils n’ont pas essayé pour amadouer Kadahfi ?
    Finalement , c’est des crapules qui l’ont assassiné chez lui , en faisant croire que c’était le peuple -

     

  • Le coup des voyages, des hôtels 5 étoiles, des prostitués, etc etc...C est vraiment de l archi archi classique. Toutes les boîtes font ça et pas seulement les banques. Tu rinces toujours la gueule des bonnes personnes quand tu en as besoin. Rien de neuf, circulez, il n y a rien à voir.

    Par contre, ce qui est intéressant dans l article, c est de dévoiler les méthodes parasitaires des banques.


  • #1487891

    Amener des putes lors de réunions d’affaires. Un classique multi séculaire.


  • Les traders ne sont pas des prostituées... un peu de respect...pour elles... ;-)


  • Lire " sexus économicus" de Yvonnick Denoël

    "rares sont les grands contrats qui se concluent sans d’agréables « à côtés » pour les décideurs et les intermédiaires....."

     

    • #1489506

      Agréable ? C’est agréable de tromper sa conjointe, ou de passer sa vie célibataire à se vautrer dans l’argent ? Je veux bien croire que la pratique est répandue mais de grâce ne faites pas passer ça pour agréable, ou enviable.

      Pas ici.
      Ni du point de vue moral, ni du point de vue légal ça n’est défendable.


  • #1488338
    le 15/06/2016 par Chevalier Lefebvriste
    Goldman Sachs accusée d’avoir recruté des prostituées

    Goldman Sachs aurait payé des prostituées, mais aussi des voyages et hôtels cinq étoiles....
    DSK est dans le coup ou Dédé la saumure ?


  • Les deux réunis :
    - Corruption par les inviations,
    - Compromission par la possibilité de fournir les jpeg de rapprochements d’avec des putes, pour joindre à tout dossier complémentaire pour l’ouverture d’une banque du sperme.
    Et pas une chienne de garde pour s’insurger...


  • Une petite annonce d’embauche dans les medias français aurait fait l’affaire :



    Goldmans sachs recrute des journalistes motivées.