Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Guerre médiatique : l’Union européenne vaincue par la Russie ?

Bruxelles réagit en centralisant sa propagande

Le Parlement européen devrait adopter le 12 juillet 2016 une résolution sur « les communications stratégiques de l’Union européenne ».

À l’initiative de Zbigniew Brzeziński et de personnalités polonaises qui ont déjà lancé une « initiative pour la guerre de l’Information » contre la Russie au sein du Center for European Policy Analysis (CEPA) à Washington, l’Otan a créé un Centre des Communication stratégiques en Lettonie et l’Union européenne devrait se doter d’une structure équivalente.

Il s’agit de centraliser tous les efforts de manipulation des médias jusqu’ici divisés selon les compétences en guerre psychologique, propagande, etc.

Le programme initial était entièrement dirigé contre la Russie. Cependant, au cours des derniers mois, un volet a été ajouté contre Daech (et non pas contre le jihadisme).

Dans les documents internes de l’Otan et de l’UE, nous avons eu la surprise de lire qu’un des auteurs du Réseau Voltaire était un des chefs de la propagande russe en Europe ; signe que les travaux des antirusses ne sont pas très sérieux.

Actuellement, l’Union dispose d’un groupe de travail pour les communications stratégiques vers l’est (East StratCom Task Force) au sein de son service Action extérieure (EEAS). Cette cellule envoie par e-mail deux fois par semaine à plusieurs centaines de journalistes des éléments à introduire dans leurs articles en vue de discréditer les médias russes.

Malgré un énorme budget de sponsoring des médias, l’Union est particulièrement inquiète d’avoir perdu le contrôle d’Euronews et d’assister au développement de l’audience de Sputnik et de RT.

La résolution visant à créer un véritable service des communications stratégiques au sein de l’Union sera introduire par un rapport de l’ancienne ministre polonaise des Affaires étrangères, Anna Elżbieta Fotyga.

À ne pas manquer, sur E&R :

 

L’information en Occident, une plaie :

Informations, déformations et manipulations, à lire chez Kontre Kulture :

Pour soutenir l’information indépendante sur Internet :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1502951

    Merci pour ces bonnes nouvelles (que les médias russes sont en train de gagner la guerre de l’information).


  • Même Zuckerberg s’est fait critiquer par israel ! Comme quoi....
    Nous restons sous influence otanesque ; il faut bien que cela ait une conséquence sur la ligne de nos médias (l’émission d’élisabeth Quint sur arte est une caricature pas piquée des hannetons...quand à "la règle du jeu", là, c’est du niveau propagande de guerre)


  • La propagande médiatique décentralisée ne marche pas, et si même centralisée elle ne marche toujours pas, ce sera quoi la suite ? Dégraisser le mammouth propagandiste rendu en grande partie inutile ?

    Quand on voit tous les trolls pro-UE lâchés sur internet pour écrire des commentaires (allez voir sur sputnik, ils y pullulent) ça en fera des chômeurs en plus.


  • La propagande çà marchait il y a 20ans à peu près ,maintenant c’est fini ,les gens sont affranchis ,quand ils veulent savoir ce qui se passe dans le monde ou dans leur pays ,ils ne regardent plus la télé ou bien même ils vérifient l’information sur le net


  • Encore une fois ces idiots sont entrain de se tromper
    de partenaires , les Américains ne sont pas notre avenir mais
    bien le contraire .

    La propagande maléfique des Euro-Américains , encore une fois
    nous sommes et resterons les valets , les soumis des USA , ils
    ne comprennent rien ces Européens !


  • Propagande réussie ou foireuse,ça n’est pas le problème pour les décideurs qui ne regardent que le fabuleux budget à se partager...Pour le reste,ils feront le minimum syndicale en payant quelques trolls ici et là ou deux articles grossiers sur Poutine mangeur d’enfants que personne ne lira même pour rire !

    En résumé : Les chiens aboient et la caravane passe !


  • Trop de propagande tue la propagande et ridiculise le mot "information " ; dès que j ’entends ce mot je coupe sec ! vomitif !


  • La nouvelle Union soviétique mise en difficulté par la Russie, quelle ironie !