Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

JO de Rio : un journaliste-robot pour écrire des dépêches

Un travail idiot et répétitif logiquement délégué à la machine

La presse de demain sera composée pour partie d’articles écrits par des robots dotés d’un soupçon d’intelligence artificielle. C’est en tout cas la trajectoire qui semble se dessiner, en particulier dans les médias américains, avec un usage accru de systèmes capables de produire des dépêches et des brèves en un temps extrêmement court, afin de libérer du temps aux journalistes pour qu’ils se concentrent sur des sujets qui demandent plus de temps ou sont plus pointus.

 

Dans ce domaine, le Washington Post est un exemple parmi d’autres. Comme le fait remarquer le site Re/Code, le célèbre quotidien a choisi de faire appel à un logiciel développé en interne pour produire automatiquement des actualités autour des Jeux olympiques qui se déroulent en ce moment à Rio de Janeiro. Des actualités qui sont essentiellement composées de données.

 

 

Une compétition comme la XXXIe olympiade s’y prête bien, puisque de nombreuses informations sont faciles à traiter de manière automatique : cela va du décompte des médailles par pays au classement général, en passant par la description sommaire du résultat d’un match sportif (comme par exemple « l’argentin Juan Martin Del Porto a battu au tennis le serbe Novak Djokovik lors du premier tour en deux sets »).

[...]

En France, la presse hexagonale est aussi en train de faire progressivement appel à des logiciels pour traiter automatiquement des données pour en faire des dépêches. Dans le cas du Monde, pas moins de 36 000 articles ont été publiés : le processus n’était certes pas insurmontable : il fallait que le robot remplisse un texte à trou en modifiant le nom des villes, celui des candidats et le résultat du scrutin.

Lire l’article complet et écrit par un humain sur numerama.com

Le journalisme, déchiré entre le peuple et l’élite, se scinde en deux branches irréconciliables, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • il faut voir le film Elysium, sorti il y a 4 ans , je crois...c’est plus vrai que nature et c’est sans doute ce qui nous attend : une élite servie par des robots et protégée par eux ; et le reste de l’humanité avachie et circulant dans des villes - poubelles, et vivant au milieu des immondices...

     

  • #1531131

    Sur E&R au moins, tout est écrit par des humains !


  • #1531135

    YOUPIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII enfin j’attendais cela avec impatience, je serais passé pour un fou sur RMC en leur disant qu’un jour eux aussi seraient remplacés par des machines, exactement comme les ouvriers, et qu’ils pointeraient bientôt au chômage.

    Maintenant que cette nouvelle est réelle j’espère que ça va vite se développer.

    Alors monsieur Jean Jacques Bourdin on commence à vouloir voter FN hein !!! Vos maîtres n’auront bientôt plus besoin de vous et de vos pulpeuses lèvres.

    Et l’avantage d’une machine c’est qu’elle répète encore plus bêtement les mensonges que l’empire voudra diffusé.

    MMMMhhhhhhhhh j’en salive d’avance ce corps de métier sera touché comme tout le reste. De toute façon dans l’avenir tous les métiers risques d’être touchés, mêmes les informaticiens, les juristes etc... et pourquoi pas le monde politique.

    Comme ça le jour ou tout le monde sera touché on fera des robots consommateurs à la place de tous les moutons. Et j’espère mais c’est utopique que tous les moutons se transformeront en lions pour stopper cette économie qui détruit la terre et tue à petit feu les gens honnêtes.

    A très bientôt messieurs Bourdin, mesdames Chazal, Ferrari et Compagnie au pôle emploi, plus grande entreprise de France qui ne cesse de recruté depuis 50 ans.

     

    • J’avais prédit a un conducteur de la RATP qu’un jour il serait remplacé par un robot, a force de faire des greves sans arret. Il m’avait ri au nez. Or il est de plus en plus certain q’un jour meme les bus seront conduits par des robots.

      Les etres humains seront comme dans tous ces films de science fiction, ou on les voit errant dans la rue, tels des robots eux-memes, avec des sacs de course. Une vie chiante et sans aboutissement, sans libération et sans etat de grace.


    • Ah bon ? Parce que conduire un bus, pour vous, c’est une vie trépidante, aboutie, libérée et en etat de grace ?


  • #1531150

    "Un travail idiot et répétitif logiquement délégué à la machine."

    Je ne sais pas qui rédige les sous-titres des articles de la Revue de Presse mais en tout cas Chapeau !


  • Et nous allons créer des robots pour lire tout ça, digérer les nouvelles, les interpréter pour eux-mêmes, les commenter, etc... Le système fonctionnera en circuit fermé entre robots-journalistes et robots-lecteurs, de bonne compagnie. Nous pourrons enfin nous dispenser de suivre l’actualité, ne plus réfléchir, ne plus militer, ne plus voter. Ce sera un monde merveilleux.


  • ce qui est visé à ce poste (pour le communiquer, un stagiaire coûtant moins cher il faut le voir comme un investissement et non un gain) c’est l’émotion, ou plutôt son absence.

    Là où le sport est un vecteur d’enthousiasme ou de déception, là le robot se dépêchera de retranscrire froidement un score. Les récipiendaires téléspectateurs se verront dicter une émotion froide, inhumaine pour peu à peu se robotiser.

    L’humanisation des robots est un courant allant de pair à la robotisation de l’homme, au service d’autres hommes, telle une tragédie humaine déroulant les stratégies les plus sophistiquées pour neutraliser leurs semblables.


  • "Quand j’étais petit, je voulais être chômeur.
    Maintenant, j’suis grand... je suis chômeur.

    J’hésitais entre ouvrier-chômeur et patron-chômeur...
    Et puis, finalement, j’ai pris ouvrier.
    Eh bien, j’ai bien fait : y a plus de choix.

    Moi, j’ai été remplacé par une machine avec toute l’équipe de mecs qu’on était.
    Ah, une machine super ! Elle fait tout le travail à notre place !
    Elle le fait aussi bien que nous... sinon mieux.

    Et puis, alors, la machine, ça a pas besoin de salaire, ça a pas besoin de repos, ça a pas besoin de vacances, c’est jamais malade !
    Et le pire, ça a même pas besoin de travail !"
    Coluche

    Ces lignes - d’un sarcasme magnifique - datent des années 80s.
    Elles résument l’un des projets du Grand Capital pour le XXI eme siecle.
    Remplacer l’être humain par la machine au nom de la rentabilité et de l’austerité.
    Les patrons de presse multimillionnaires utilisant des sous fifres mal payés et des machines pour vendre la même soupe au public, soi disant "information".
    Brave new world...

     

    • Il faut relire Marx pour comprendre que la machine ne génère pas de plus-value à un produit. Ce n’est qu’un capital mort, qui perd de sa valeur au fur et à mesure de son utilisation. Seul un être humain est capable de générer de la plus-value grâce à son sur-travail.

      Aucun risque donc de voir disparaître le travail humain à plus ou moins long terme, sans quoi plus de création de valeur. Ça peut juste localement poser problème dans certaines régions et/ou domaines d’activité, avec délocalisations, etc. dans un temps plus ou moins limité.

      Pas oublier que sans acheteur puisque plus d’humains travaillant, plus de recettes pour les entreprises.


  • #1531256

    La machine envahie tellement tous les secteurs qu’on se demande comment les novices vont pouvoir se faire la main ?
    Finie l’expertise acquise par la longue pratique... t’as plus que le droit d’être mauvais tout de suite sans espoir que ça s’améliore...
    Quel gros caca ce monde-là !


  • Pourquoi les remplacer par des robots.... les journalistes le font très bien tout seul .


  • et pourquoi ne pas laisser les débutants en journalisme s’occuper des "contenus, qui n’ont de toute façon pas une très grande valeur ajoutée", ça ferait du boulot.
    apparement ça gratte de partout la moindre piéce ,le capital est avare !


  • Journaliste ou robot, quelle différence ?


  • Vous êtes sûrs que les journaux télévisés français ne sont pas déjà préparés et présentés par des robots ? Et même des robots téléguidés... Si, si, je vous assure... Ecoutez bien David Pujadas.


  • Logique et inexorable , ces pauvres abrutis sont tellement bêtes qu’ils ne sont pas capables de recopier une dépêche sans faire de fautes ...


  • L’Ubérisation se généralise !

    Ces journalistes-robots pourront appeler les prochaines voitures d’Uber et de Google qui seront sans chauffeurs, pour se déplacer afin de...

    En tout cas, remplacer une pute par un robot ça ne peut pas être pire..


Commentaires suivants