Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

La dangereuse montée en puissance du lobby pro-Israël

Retour historique sur l’influence de ce groupe de pression

La puissance de ce lobby n’est plus à démontrer. Jamais encore dans l’histoire de l’humanité, au cours des siècles passés, une organisation humaine n’avait disposé d’un tel pouvoir. Ce groupe étend ses ramifications dans le monde entier, infiltrant les États, les gouvernements et les médias. Il est en mesure, et ne s’en prive pas, de mettre au pas la plus grande puissance mondiale, les États-Unis d’Amérique.

Dans un ouvrage extrêmement bien documenté publié en 2007 deux universitaires américains, les professeurs John J. Mearsheimer et Stephen M.Walt, analysent la politique moyen-orientale des États-Unis et les conséquences de son soutien inconditionnel à l’État d’Israël. Leur étude démontre que ce soutien ne peut s’expliquer ni par des intérêts stratégiques communs ni par des impératifs moraux. Il est principalement dû à l’influence d’un lobby qui travaille activement à l’orientation de la politique étrangère américaine dans un sens pro-israélien, qui exerce des pressions efficaces sur le Congrès, les présidents et leurs administrations, et qui jouit aussi d’une influence considérable sur l’université et les médias. Les deux auteurs montrent que ce lobby a joué un rôle clé, bien que caché, dans la politique américaine au Moyen-Orient, mais ni dans l’intérêt national des États-Unis ni dans celui d’Israël sur le long terme. Ils osent lever un tabou en refusant de confondre antisémitisme et critique de la politique israélienne. Ils montrent l’inadéquation de la stratégie américaine à ses propres intérêts, en raison précisément de l’influence néfaste de ce groupe de pression qui impose ses choix stratégiques aux États-Unis.

Sa puissance n’est pas récente. Nous allons analyser un événement survenu en 1953 rapporté par Douglas Reed très révélateur des méthodes de ce lobby. Le 14 octobre 1953, tous les habitants du village arabe de Qibbya en Jordanie furent massacrés lors d’une incursion de militaires ou supplétifs israéliens. C’était une répétition du massacre de Deir Yassin de 1948, à la différence qu’il avait été perpétré hors de la Palestine. Cela suscita une réaction d’horreur dans le monde entier. Durant la discussion au Conseil de Sécurité de l’ONU, le délégué français dit que« ce massacre avait suscité horreur et réprobation » en France et reprocha à l’État d’Israël, fondé sur l’affirmation de « persécution » d’ « assouvir sa vengeance sur des innocents ». Le délégué grec parla de « l’horrible massacre » et les délégués britannique et américain reprirent en chœur le refrain de la « condamnation » (9 novembre 1953).

Quatre jours après ce massacre (18 octobre 1953), le gouvernement américain décida de « réprimander sévèrement son protégé » (Time, 19 octobre 1953). Il annonça que « les rapports choquants qui sont parvenus au département d’État concernant la perte de vies et de biens impliquée dans cet incident nous convainquent que ceux qui sont responsables devraient rendre compte de leurs actes et des mesures efficaces devraient être prises afin d’empêcher de tels incidents à l’avenir ».

Deux jours plus tard, le 20 octobre 1953, le département d’État annonça qu’une subvention de 60 millions de dollars à Israël serait suspendue. Le président des États-Unis, le général Eisenhower, s’imaginait sans doute être assez puissant pour oser défier le lobby pro israélien. Très exactement huit jours plus tard, le 28 octobre, il capitula ! Une déclaration officielle annonça qu’Israël recevrait la somme qui lui avait été assignée auparavant. Après cette terrible humiliation, le gouvernement américain ne s’aventura plus jamais à « réprimander son « protégé ».

Nous comprenons mieux pourquoi Israël peut TOUT SE PERMETTRE, bénéficiant de la protection des États-Unis, QUOIQU’IL FASSE. Il serait fastidieux d’énumérer tous les événements dramatiques, massacres, représailles, bombardements aveugles, actes de piratage dans les eaux internationales, violations récurrentes de toutes les résolutions de l’ONU, qui ont bénéficié de cette protection. Fastidieux pour le lecteur sans doute, mais souvenons-nous de la somme de souffrances, de morts, de blessés et de destructions que cela a représenté ! Dans l’ouvrage précité, Mearsheimer et Walt s’efforcent de dérouler les fils expliquant l’origine de la puissance de ce lobby.

Ce qui est de plus en plus choquant, c’est son arrogance, devenue sans limites. Je rappelle cette phrase du président Obama accueillant Netanyahou : « Les États-Unis et Israël sont unis par une alliance ETERNELLE » !

Lire la suite de l’article sur arretsurinfo.ch

Voir aussi sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • il m’apparait très important en guise d’avertissement, de ne pas voter pour ceux qui assistent au diner du CRIF , ni pour les parlementaires de droite comme de gauche, qui n’ont pas voté la reconnaissance de la Palestine . Un vote blanc est largement préférable .
    Par exemple, moi qui suis centriste, plus jamais je ne voterais UDI, tant que Meyer Habib sera inscrit dans ce parti .

     

  • Comment douter de la puissance du lobby qui n’existe pas ?
    Depuis 2015 , les deux cruches nkm et hidalgo vont faire leurs campagne pour Paris en Israel,en revenant hidalgo nous pond une place bengourion ,et telaviv sur seine,en pleine agression sioniste contre gaza hollande viens nous dire qu israel a le droit de se défendre,valls est ouvertement sous contrôle sioniste et va même faire du zèle contre tous ceux qui critiquent Israel.. Hollande et valls en kippa qui vont faire un hommage au victimes des attentats dans une synagogue laïc ?! Annoukha fetée en plein champs de mars avec la présence de plusieurs élu de la république laïc a deux vitesses ..et biens d autres avantages aux avant gardiste et ces derniers jours yael naim qui gagne aux victoires de la musique alors que on ne l a pas entendu de l’année ? Et maintenant un israélien qui va representer la France a l’eurovision ! Ca commence a faire beaucoup et encore j’ai du oublier des choses, ( piscine pour femmes juives mais pas pour musulmanes,examens publics deplacés car samedi shabbat...)

     

  • Courage on les aura !

    Ce n’est qu’une affaire de temps mais une affaire de quinze vingt ans...

    Puisse Dieu (le chrétien) me dire que je me trompe.Dire que je suis athée et que je suis une rare personne a défendre la chrétienté dans un pays chrétien catholique de tradition et de valeurs.Même les chrétiens eux mêmes n’osent pas le dire ?Vous avez tant peur que ça des kippas au pouvoir ?


  • L’histoire retiendra que les Etats-Unis et sa soeur siamoise, l’Union Européenne, auront été complices de la disparition d’un peuple, peuple qui a disparu dans l’extrême violence alors que les chefs d’état (grassement payés) ignorent et continuent à lécher le c.....l de ces sionistes maudits.

    A propos, quelles sont les sources "sûres" prouvant que c’est le peuple élu ?


  • Par quel miracle Israel s’est-il retrouve en tete de la course a l’innovation financiere ?
    http://www.viola-notes.com/how-isra...