Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le jeûne permet (aussi) d’augmenter sa productivité

Une start-up californienne fait l’essai 36 heures par semaine

Voici donc la dernière info : des entrepreneurs branchés se sont dit : puisque le jeûne est si bon pour tout – la santé bien sûr, mais aussi la créativité, l’énergie, l’efficacité, etc. – pourquoi ne pas jeûner un peu pour améliorer nos capacités cognitives et mieux travailler ?

Bingo ! Bien évidemment, le résultat ne s’est pas fait attendre : le jour jeûné, la performance des 9 employés de Nootrobox atteint son plus haut niveau. Tout ça vérifié par des tests biologiques et psycho-cognitifs.

Geoffrey Woo, le co-fondateur de la startup assume pleinement la culture particulièrement originale et novatrice qu’il imprime dans son entreprise. Il explique qu’il se considère avec son équipe comme des « athlètes du mental ».

« La science a largement démontré que la réduction calorique accélère la neurogenèse. On croit généralement que des adultes ne fabriquent plus de neurones, mais c’est faux. Et ce processus est accéléré quand vous jeûnez. Davantage de neurones sont fabriqués dans l’hippocampe. »

« Personne ne mange le mardi. Et certains prolongent ce mini-jeûne : ils démarrent le dimanche soir et ne remangent que le mercredi matin. Au début, ça craint un peu, de ne pas manger pendant 36 heures, mais le mercredi matin, c’est la fête au petit-déjeuner. Et puis on a réalisé que plein de gens sont intéressés par ça. Alors on a créé une communauté en ligne et on a déjà 300 membres qui échangent sur le sujet et dé-jeûnent tous les mercredis matin à 8 heures. Et personnellement, je ne bois plus de café. Du tout. »

Lire l’intégralité de l’article sur bernard-claviere.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Merci à Thierry Casasnovas, à Bernard Clavière (dont j’ai acheté le livre) et à E&R pour avoir relayé le 1er nommé qui m’a permis de l’écouter via ses vidéos.
    J’ai pu tester plusieurs jeûn depuis 9 mois dont le plus grand de 2 semaines, et on retrouve petit à petit la vue, on a un horizon de pensée moins limité, et c’est bénéfique pour tout le corps et pour l’esprit. J’ai même vaincu mon obésité en très peu de temps et je me sens beaucoup mieux ainsi.
    C’est presque frustrant de voir qu’il y a encore des personnes qui pensent que le jeûn est dangereux, car lorsqu’on l’essaye, on se rend compte que c’est pas du tout le cas. C’est vraiment bénéfique à 100% et en plus... Petit bonus attention... On ne donne plus non plus à manger au Système, il jeûn aussi :)


  • "athlètes du mental"

    De quoi gonfler l’égo encore plus, comme le développement personnel tel qu’il est conçu majoritairement.
    Bref, c’est triste ces récupérations des différentes traditions par la modernité, en y mettant le nom science, pour s’éloigner d’autant plus vite que le temps passe du sens de l’existence.

     

  • #1500272

    Encore un article que je vais lancer au visage de ceux qui me prenne pour fou quand jeûne. J’ai beau leur faire lire le bouquin d’Arnold Ereth, leurs parler de Yuri Nikolaïev, de Thierry Casasnova, du rappel au jeûne dans les textes saint, ça leur parait tellement dingue ! Il faut faire tourner l’info à ce sujet qui fait tant de bien.


  • #1500273

    Si je n’ai rien contre le jeune à titre strictement privé et donc librement que penser de cette expérience débile bien représentative du culte de la performance, du rendement imbécile comme alpha et omega de la vie. A quand l’interdiction de faire l’amour la veille des jours ouvrés, l’accès au toilette les heures impaires etc ? La productivité est le barème de l’inhumanité, c’est de la merde.

     

  • #1500276

    Céline : " La digestion leur prend tout " .


  • #1500279

    Génial, le CAC 40 n’a plus qu’à priver ses employés de repas le midi, à eux les marges en or massif. Les vertus du jeûne au service de la productivité... fallait y penser.

    Sans surprise, ça vient des États-Unis.


  • #1500282

    Pour moins bâfrer une seule solution : manger seul, on ne mange pas plus que nécessaire .


  • #1500293

    Apparemment c’est un des mécanismes de renforcement dans l’anorexie mentale : l’étudiante qui bosse beaucoup, la cadre sup, la mannequin : l’anorexie stimule l’intellect...
    Ou "quand le corps a faim, l’âme a soif"


  • #1500301
    le 01/07/2016 par la pince mon seigneur
    Le jeûne permet (aussi) d’augmenter sa productivité

    j’lai fait en compta pendant trois jours à l’eau et c’est vrai que les autres étaient tous crevés par les processus de digestion et j’étais encore speed à 17heures alors que j’étais une masse musculaire à l’époque, être une masse musculaire est un piège de l’empire pour consommer, le vrai truc est d’etre musclé-sec

     

    • #1500551

      Si c’est un piège d’être une masse musculaire l’empire a échoué sur ce plan ! La majorité des mecs sont loin d’être des masses et les prétendus "musclés secs" ne courent pas les rues non plus ! On voit plutôt des semi rachitiques pas musclés... A moins d’être génétiquement prédisposé à cela la majorité des gens n’ont tout simplement pas le temps et l’énergie à consacrer pour devenir des "masses musculaires"...c’est pour ça que je rigole quand des gars ont pour excuse de ne pas faire un peu de muscu "J’veux pas devenir trop gros." T’inquiète mon pote tu as peu de chance quoique tu fasses de devenir une masse ! Par ailleurs il faut aussi se méfier de cette mode d’être hyper sec, en effet sur le plan adaptatif c’est délétère. Le mec artificiellement secs qui se force à maintenir un taux de masse grasse anormalement bas pour sa physiologie compromet son immunité, son équilibre hormonal, ses performances physiques, résistance au froid diminuée...dès que le mec se retrouve dans une situation de restriction calorique accrue et de stress physiologique inattendus il se retrouve en grande difficulté. Alors bien entendu quand on est employé de bureau dans un local climatisé, confortablement assis sur sa chaise ergonomique ce n’est pas grave...mais si suite à un incident il se retrouve coincé en pleine montagne à devoir passer une journée et une nuit sans aliments...la situation peut vite dégénérer, le mec se retrouve à avoir d’énorme difficulté à maintenir sa chaleur corporelle, à se déplacer... Ce scénario n’est pas exceptionnel, chaque année à travers le monde des randonneurs se perdent en pleine nature, des bûcherons se retrouvent coincés suite à un accident...donc l’idéal n’est pas d’être sec mais de maintenir le taux de gras sous lequel son organisme est le plus performant possible : bonne libido, bonne immunité, bonne performance physique, maintien d’une masse musculaire raisonnable, résistance au froid, résistance à la privation inattendue de nourriture. Tout comportement obsessif pour être soit le plus "massif" soit le plus sec est un luxe futile que seul la modernité et son confort matériel peut autoriser. Dans monde réel c’est contre-productif !


    • #1500749
      le 02/07/2016 par la pince mon seigneur
      Le jeûne permet (aussi) d’augmenter sa productivité

      goy pride : tu m’fais rire avec tes allusions, j’ai déjà jeuner 38 jours à l’eau, j’ai déjà vécu sous la tente quand j’etais sdf, tes histoires sur le froid... quand au musclage sec, c’est pas une obsession chez moi, et puis y a des profil morphologique qui ne répondent pas à ce que tu dis, y a des gens gros qui ne peuvent descendre en dessous d’une certaine quantité de graisse et y aurait meme chez eux un taux de cholesterol en dessous duquel il ne faut pas descendre car y aurait du bon cholesterol et faut que tu te mettes dans le crane aussi que certains sont massif car ils bouffent aussi comme des vaches des quantités de protéines pas uniquement parcequ’ils font de la muscu


  • #1500314

    génialissime, ils ont trouvé le truc pour rendre l’esclave encore plus productif tout en pouvant justifier une baisse de salaire prochaine : plus besoins de sousous pour bouffer donc pas de baisse de pouvoir d’achat


  • Jeuner pour sa santé ou sa foi, oui, pas pour augmenter la productivité d’une entreprise et faire gagner plus de pognon à son patron. Ca c’est de la soumission.

    Ne pas voir sa famille de la semaine et rester dormir au bureau augmente aussi la productivité.

    0 pause-pipi aussi.

     

  • Belle photo d’illustration ; l’assiette vide, symbole de "l’insoumission" (traditionnelle, bien sûr).
    Le Pen et Dieudonné, ils jeûnent eux aussi ?


  • Le jeune intermittent (16 h par jour, régime fasting) m’a totalement dégoûtée de l’alcool. J’ai perdu 5 kilos en un mois et capacités intellectuelles au top. Merci Thierry Casanovas

     

  • Jeûner 2 jours dans la semaine, rien de tel pour prendre du gras les jours suivants.


  • le Jeûne est bon si l’alimentation est saine
    pour votre santé il faut à tout prix
    arrêter le café
    arrêter le thé
    arrêter l’alcool
    arrêter les boissons sucrées
    arrêter le sucre, les glaces, les gâteaux
    diminuer le sel
    arrêter le pain
    arrêter les produits laitiers
    diminuer les salaisons (saucisses etc)
    certains diront "oui, mais c’est notre culture ..."
    alors continuez à avoir mal mais ne vous plaignez plus.

     

    • Il est possible de savoir pourquoi il faudrait se passer du thé ?

      Parce que là, balancer des âneries pareilles sans justification, c’est osé.


    • #1500496

      @redot
      Merci pour ta propagande. Le corps a besoin de sucre aussi, donc arrêter totalement ce dernier est stupide. Le pain ? aucun problème,sauf pour les "allergiques", qui sont souvent des bourgeois par ailleurs. Il suffit de regarder les enfants : tous les gosses bourrés d’allergies que j’ai connus étaient issus de milieux aisés, où la mère parade en 4x4 urbain ,bouffe bio et consulte une charlatane, pardon, une naturopathe.
      Quand à arrêter l’alcool, un bon verre de Bourgogne de temps à autre ne saurait faire de mal.
      En tout cas, moi je n’ai mal nulle part, n’ai pas besoin de "jeûne" non plus, suis travailleur manuel et randonne assidûment en montagne et forêt deux fois par semaine.
      Le problème est que la malbouffe moderne a engendré un certain business sur des "conseils", sur "comment faire", par des malins qui ont su flairer le bon filon grâce aux incrédules.


    • #1500659

      En phase sur l’ensemble.

      Seule exception, deux tasses de thé vert par jour sont utiles dans le cadre du traitement préventif du cancer de la prostate, ou curatif d’ailleurs, selon un professeur cancérologue notoirement connu, pour ses bons conseils.
      Cordialement.


    • Je suis tout à fait d’accord avec toi redot mais ce qu’il faut prendre en compte c’est son plaisir aussi. Si j’en ressens le besoin, malgré que c’est assez rare, j me fait un petit café ou un petit thé. Le café peut être utile si on à du mal à digérer et c’est pour moi le top du top dans ce domaine. Ce qui est le plus important c’est d’être à l’écoute de ses ressentis. Avec le temps on comprend très bien quel aliment on a besoin pour une situation donnée. Je comptais jeûner jusque ce soir aujourd’hui mais j’ai eu envie d’un smoothie alors pourquoi s’en priver.
      Pour résumer, il n’y à aucune règle à s’imposer, juste écouter son corps et vivre son moment présent.


    • @redot

      Bonjour le ramassis de bêtises dans ta liste, encore faut-il que chacun se connaisse et adapte son alimentation au mieux pour lui, on ne réagit pas tous de la même manière, nous sommes le fruit des adaptations de nos aïeux.

      @Destouches.

      Le thé vert est très bien, malgré tout il faut ajouter du jus de citron dedans au risque de voir ton taux de fer baisser. Il faut éviter d’en abuser en raison des polluants présent ou bien privilégier le Japonais, bien plus cher.
      quant à la prostate le plus utile et le Sabal Serulata et les huiles de pépin de citrouille bien plus efficace tout en restant naturel.


    • Non mais faut arrêter avec ces conneries. Le tout c’est de consommer des produits d’origines saines, en quantité raisonnable.

      L’arrêt total est absurde tout comme l’abus.


  • #1500382
    le 01/07/2016 par c’est fait déjà
    Le jeûne permet (aussi) d’augmenter sa productivité

    FAUT SAVOIR ! que jeûner trois jours renouvelle le système immunitaire ! un sacrées coup ;) donc si vous commencer pour novice au départ " bien vous allez possiblement crachée, car l’organisme relance les toxines accroché et les dégage donc çà risque d’être rock n roll !
    je vient terminé un jeune de 3 jours ! je l’ais fait justement pendant vacances !
    sur le jeune tas vidéo avec Casasnovas


  • Mon grand-père n’allait jamais chez le médecin . Quand il ne se sentait pas bien il se couchait et jeûnait toute la journée . Le soir il se levait remis en forme .


  • Eh oui, c’est rigolo d’arrêter de manger de la merde pendant quelques heures et d’en ressentir les bienfaits sur l’organisme... Quel pas en avant... ! Il ne reste plus qu’à composer maintenant avec horloges biologiques de chacun, c’est-à-dire le parfait contraire des rythmes quotidiens imposés par le tripalium (production et non réelle créativité) et le tour sera joué. Sûrement conscientiserons-nous alors davantage notre environnement et nos priorités pour être vivants...


  • #1500680

    Alors là je pige pas... J’ai déjà tester le jeûne ( et pas long en plus ) mais quand j’étais en vacances, car je deviens rapidement une loque humaine ( au bout de 24h en fait !). Je suis étonné que ça puisse donc "augmenter sa productivité". Ca rend peut-être plus vaillant mais sur le long terme, pas au cours du jeûne. J’en ai fais un de 3 jours et l’autre de 5 jours, et pour ce dernier j’étais vraiment très, très mou, et par moment très agressif. Bref, à retenter, même si j’ai pas l’impression que ça m’ait apporté grand chose.

     

    • J’ai aussi tenté le 3 jours mais j’ai arrêté car j’avais mal a un moment, ceci dit, pour la productivité, il me semble que dès le moment ou tu ne mange pas tu n’as plus ni course, ni questions concernant ton repas, ni temps pour faire ton repas/ou le digérer, à prendre en compte. J’avais lu ici dans les commentaires sur un autre article que ça dégageait un temps monstre et je confirme que quand j’y repense je ne savais pas trop quoi faire de mon temps tellement j’en avais entre les mains...

      Comme le souligne un commentaire, les gars reprennent les avantages qui les intéressent et s’ils y voient de la productivité c’est pas pour rien.

      Je vais bientôt retenter un jeune, mieux préparer de 4 jours mais perso j’étais pas plus mal...mais j’étais pas mieux non plus donc je vais en refaire un.


    • Salut les copains,

      Vous pouvez-tester la monodiète aussi sur plusieurs jours. Par exemple ne manger qu’un type d’aliment : pomme, carotte etc... Votre organisme sera mis au repos et une détoxination se fera par ce biais. Peut-être que cette façon de faire sera plus douce pour vous.

      MP


  • Je pense c’est pas franchement une bonne idée de tester celà pour "accroître" une quelconque productivité sachant que travailler dans un environnement stressant en permanence en mode esclavage m’a pour ma part rendu bien amorphe dès le milieu de la journée, avec des sensations de migraines, et un début de faim.
    Et pourtant, en période de Ramadan, le jeûne dure 16 h environ par jour et non 24 h ou 36 h.
    Jeûner c’est bon lorsque l’on est en phase dans un environnement non tendu, ce qui n’est pas le cas d’un job dans un bureau où à défaut de déjeuner on bouffe énormément de pression de part et d’autres. Et personnellement quand on me charge comme une mule pour quelques pécules, ça a tendance à me donner faim, car eh oui on reste quand même des corps avec des âmes et à un moment il faut faire le plein. Sans parler de la soif, car il faut tout de même 1 litres d’eau par jour, même si en dehors du Ramadan, je ne bois pas vraiment 1 litres par jour.
    Pour conclure, tout dépend de ce que l’on appelle environnement de productivité.
    Jeûner quand on bosse dans la fonction publique ou dans l’artisanat, loin des diktats de l’impératif de production, est je pense beaucoup plus approprié que de bosser à la Défense dans une espèce de ruche humaine
    Après celà n’engage que moi, bien sûr sachant que nous sommes tous différents face à chaque situation données.

     

    • Si le Ramadan et le Carême peuvent se justifier du point de vue scientifique par les bienfaits du jeûne, le fait de ne pas boire dans le cas du Ramadan tient non seulement du fanatisme religieux, mais se soldent en plus par des centaines de personnes âgées déshydratées aux urgences chaque été. Si le Carême me semble intéressant car ne pas manger de viande permet réellement de détoxiquer l’organisme, le Ramadan doit faire plus de mal au corps que de bien. Ne pas manger ET ne pas boire pour se goinfrer la nuit, pas très bon.


    • #1501797
      le 03/07/2016 par Lettre à France
      Le jeûne permet (aussi) d’augmenter sa productivité

      Elisa
      votre message est pitoyable !


  • #1501091
    le 02/07/2016 par Lettre à France
    Le jeûne permet (aussi) d’augmenter sa productivité

    La vraie signification de l’énergie, de l’entrain, de la "productivité" c’est l’inspiration !..et inversement la fatigue, déprime etc est un manque d’inspiration ; l’énergie ne vient ni du corps, ni de sa condition, bien qu’il puisse être utiliser pour l’atrophier mais la cause première, pour tout est de l’ésprit, tout le reste ne sont que les moyens d’une décision, même de ne pas décider (qui en est une quand même) et s’enferrer dans ces problématiques des moyens..


  • #1501355

    Les pauvres dans le monde, ne mangeant que 2 fois par semaine avec de la chance sont si plein d’énergie, de création, d’efficacité, qu’ils devraient être et cela depuis longtemps, las patron des majors de la silicon vallry ou prof high tech


  • A mon avis , ils ont une alimentation désastreuse , tellement désastreuse qu’en arrêtant de manger leur mauvais truc( et par corollaire en jeûnant) ils regagnent de l’énergie ainsi de la productivité , j’en suis certain s’ils s’occupent de leur alimentation sérieusement ils n’auront pas besoin de jeûner.


  • #1502054
    le 04/07/2016 par JohnTheFisherman
    Le jeûne permet (aussi) d’augmenter sa productivité

    Je ne peux pas m’empêcher d’être irrité quand il y a des sujets sur la santé et l’alimentation. Tout le monde a son truc ultime et se montre catégorique et à chaque fois avec le même argumentaire. En gros, ça vient pratiquement toujours des gens qui partaient de l’état de loques humaines (là c’est pour la provoc un peu ;)...) avec du sur-poids, une alimentation dégueulasse, une fatigue chronique et un état de santé général plutôt mauvais. Du jour au lendemain, ils découvrent ce que c’est d’être une personne avec une santé normale et ils s’imaginent qu’ils ont découvert la lumière. Ils prennent ensuite une sorte de comportement évangéliste et bourré de certitudes, car attention....eux ils reviennent de loin, c’est des born again, ils viennent nous apporter la lumière à nous autres qui n’avons jamais eu de problèmes de santé et qui connaissons un état de bonne santé depuis toujours.
    Maintenant, pour revenir plus spécifiquement à l’article, rien que le but de la mise en place de ce jeûne est une aliénation totale. Si encore, c’était pour profiter du surcroît de productivité pour passer moins de temps au travail, ça serait appréciable, mais si le but est juste de pressé les types comme des éponges jusqu’à la dernière goûte, c’est en opposition totale avec la notion de santé et de bien-être....Même, si pour des gars en surpoids ou un peu mous dans un bureau d’étude, la perte des habitude de grignotage (très américain) et la quantité d’aliments toxique qui n’auront pas été ingurgités constituent probablement un apport pour leur état de santé.
    Quoiqu’ils en soit, on est très heureux pour vous, les gens qui ne saviez pas manger, vivre et entretenir votre corps, que vous aillez appris, mais arrêtez de nous casser les c..... une fois que vous avez réussi à faire ce que les gens ordinaires, avec une santé et une alimentation ordinaire (pas ordinaire de chez "cassos land") font.
    PS : que les plus sensibles me pardonne ce ton rentre dedans à vocation humoristique ;)


Commentaires suivants