Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Merkel annonce un réarmement militaire massif

"L’UE ne peut garantir seule la sécurité de notre région"

L’Allemagne prépare un renforcement militaire sans précédent. Cela ressort clairement du discours de la chancelière Angela Merkel à la « Journée de l’économie » du CDU, mardi soir, à Berlin. « Nous sommes confrontés à des conflits asymétriques d’une ampleur jusque-là inconnue », a dit Merkel en s’adressant aux principaux représentants de l’industrie allemande. « Les capacités de défense de l’Union européenne » n’étaient cependant pas « adaptées à garantir seules la sécurité de notre région ».

 

La chancelière en a conclu : « Il faut qu’entre un pays comme l’Allemagne qui dépense actuellement 1,2 pour cent de son produit intérieur brut pour la défense et un pays comme les États-Unis qui déboursent 3,4 pour cent du produit intérieur brut pour la défense, il y ait un rapprochement ». Ce ne se « passera pas bien pas à la longue si on dit simplement qu’on espère et qu’on attend que d’autres se chargent du fardeau de la défense » a-t-elle dit.

Le discours de Merkel a été accueilli par les médias bourgeois allemands pour ce qu’il était : un nouveau jalon dans le retour du militarisme allemand après l’annonce du revirement dans la politique étrangère faite par le président Joachim Gauck, le ministre des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier et la ministre de la Défense Ursula von der Leyen à la conférence sur la sécurité de Munich, début 2014.

Jeudi, le journal économique Handelsblatt proclamait en grands caractères « L’Allemagne se remet à niveau », qualifiant la déclaration de Merkel de «  tournant historique ». Au cours des 25 dernières années, écrit le journal, « les gouvernements fédéraux, toutes tendances confondues, ont engrangé avec reconnaissance les bénéfices de la paix » et la part des dépenses de défense du PIB avait baissé de 3,4 pour cent au milieu des années 1980 pour n’atteindre que 1,2 pour cent. Merkel signalait à présent « qu’elle [était] prête à s’y mettre ».

Le journal indique ce que le gouvernement fédéral veut dire par « s’y mettre ». Il cite le commissaire parlementaire aux forces armées, Hans-Peter Bartels (SPD) qui déclare qu’afin de recruter les 7 000 soldats prévus et équiper l’armée « de chars ou d’hélicoptères », la Bundeswehr (armée allemande) doit « faire passer dans un avenir proche la part du PIB à 1,4 ou 1,5 pour cent ». L’article conclut en disant : « Au jour d’aujourd’hui, cela représenterait des dépenses supplémentaires de 9 milliards d’euros par an ».

Afin de justifier une mise à niveau massive, le journal réitère l’antienne du gouvernement fédéral d’un « monde sorti de ses gonds » qui obligeait l’Allemagne à agir. La « nouvelle ère » n’était pas le fruit du « hasard ». Le conflit en Ukraine et le terrorisme avaient alarmé Berlin, augmentant en même temps « les attentes de ses alliés » et imposant de nouvelles exigences spéciales à la Bundeswehr relatives aux « projets de dissuasion de l’OTAN visant la Russie ».

Le Handelsblatt est bien conscient qu’il s’agit dans la modernisation militaire de l’acquisition de matières premières et de nouveaux marchés pour l’industrie allemande, avide d’exportations. Début 2013, le journal avait publié un éditorial intitulé « Expédition matières premières : le nouveau cours de l’Allemagne », remarquant que « les précédentes mesures politiques prises pour garantir des matières premières atteignent leurs limites » et que Berlin devait une fois de plus être prêt à mener des guerres pour s’assurer des ressources.

L’annonce de Merkel comme quoi l’Allemagne cherchait à « se rapprocher » des dépenses militaires américaines afin « de garantir sa propre région », montre que l’élite allemande est de nouveau prête à préserver si nécessaire ses propres intérêts économiques et géostratégiques face à ses anciens alliés d’après-guerre.

Dans un récent long article relatif au référendum sur un Brexit, le magazine Der Spiegel avait prévenu que la désintégration de l’UE pourrait entraîner un éclatement de son alliance avec les États-Unis. En tant que « plus grande puissance centrale du continent », l’Allemagne serait alors « définitivement obligée de jouer le rôle dirigeant » écrivait le magazine.

Dans un autre récent article paru dans Foreign Affairs sous le titre « Le nouveau rôle mondial de l’Allemagne, » le ministre allemand des Affaires étrangères Steinmeier s’est distancié des États-Unis et a souligné la nouvelle revendication de l’Allemagne à être une superpuissance. Il a carrément déclaré que l’Allemagne était une « importante puissance européenne » obligée de « réinterpréter les principes qui guident sa politique étrangère depuis plus d’un demi-siècle ».

La mise à niveau militaire est d’ores et déjà en train de s’effectuer à grands pas à l’insu de la population. Le Handelsblatt écrit que les mêmes géants de l’industrie de l’armement qui avaient construit la Wehrmacht de Hitler dans les années 1930, préparent à l’heure actuelle des chars pour l’armée allemande. « Krauss-Maffei Wegmann (KMW) et Rheinmetall ont aménagé un dépôt secret où ils rassemblent des chars de combat utilisés en provenance d’Autriche et de Suède » Au total, l’industrie allemande a déjà racheté plus de 100 chars de combat Leopard 2. « Bien maintenus et bien lubrifiés » ils doivent maintenant être « remis à niveau aux standards du 21ème siècle pour un coût de 5 millions d’euros pièce afin d’avoir une seconde vie dans la Bundeswehr ».

La remise à niveau des chars n’est qu’un projet parmi d’autres. L’actuel rapport militaire du gouvernement énumère « plus de 20 projets totalisant un budget de 60 milliards d’euros ». Sur la liste, divers modèles de chars, des hélicoptères d’appui « Tigres », un avion de transport A400M, « des Eurofighter », des missiles « Iris-T » et des navires « Meteor » (dont des frégates, des corvettes et le navire de combat multi-mission 180) ainsi qu’un système de défense aérienne tactique.

Soixante-quinze ans à peine après l’invasion de l’Union soviétique par l’Allemagne nazie, le tout récent discours de Merkel montre dans quelle effrayante continuité l’élite allemande s’inscrit.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1496575

    Lol personne ira dans une troisième guerre mondiale avec les armes biologiques actuelles ou alors faut être américain, anglais ou allemand et décérébrés

     

  • #1496590

    Génial les terroristes islamistes doivent se frotter les mains. Comme en Irak où ils avaient récupéré l’armement de l’armée irakienne, ils pourront bientôt récupérer celui offert par la grosse. Erdogan aussi doit être content. Il va pouvoir se servir.


  • #1496594

    L’Opération Unthinkable, 70 ans après.

    Comme d’habitude, les bisounours gauchistes voulaient la paix, ils auront la guerre.


  • #1496596

    Ou comment noyer le poisson ?


  • #1496597

    Madame Bismarck montre le bout de son nez !

    Angela la fille de pasteur,Angela la prussienne..
    Angela veut sa revanche sur Poutine !
    Attention Angela,Louis de Bavière pourrait se venger !
    Et tes copains Cameron et Erdogan sont.. ...OUT !
    Alors pour ta guerre Angela...........................Raus !


  • #1496608

    Et voilà pourquoi les Anglais ont décidé de mettre les voiles. Elle arrive à grands pas, la guerre.


  • #1496614
    le 26/06/2016 par The Shoavengers
    Merkel annonce un réarmement militaire massif

    Au moins, c’est clair. l’Europe n’existe plus.


  • #1496639

    "Dans un récent long article relatif au référendum sur un Brexit, le magazine Der Spiegel avait prévenu que la désintégration de l’UE pourrait entraîner un éclatement de son alliance avec les États-Unis."

    .... On croit rêver ; il s’agit d’ailleurs plus d’une soumission que d’une alliance avec les USA ; une fin de l’union européenne sauce Bruxelloise ne signifie nullement la fin de toute diplomatie : les accords bilatéraux, c’est de la vapeur d’eau ?


  • #1496675
    le 26/06/2016 par réveillez-vous
    Merkel annonce un réarmement militaire massif

    Soixante-quinze ans à peine après l’invasion de l’Union soviétique par l’Allemagne nazie, le tout récent discours de Merkel montre dans quelle effrayante continuité l’élite allemande s’inscrit.



    Je vois pas le rapport comme d’habitude

    Pas un article où il n’est pas fait référence au "nazisme" A ce niveau c’est plus de la propagande , c’est du gavage au vomi

     

    • #1496849

      Chassez le naturel, il revient au galop ....Pour la BUNDESWEHR , l’ennemi s’appelle toujours "IVAN ":c’est ainsi que dans les exercices, les officiers allemands rendent compte de l’arrivée de cet ennemi :"IVAN KOMMT !"
      Je me souviens que , dans les années 80 , à l’école des troupes de mèlée de MUNSTER , chaque salle de cours était dédiée à une unité de la WEHRMACHT.Sur le mur du fond, une carte de l’Europe , de la Norvège à la LYBIE, et de BREST à MOSCOU , avecle parcours de cette unité entre 1939 et 1945, photos des combats, des matériels, des chefs et des figures marquantes ....On chantait le PANZERLIED ...DIE panzer rollen im Afrika ....chants qui n’appartiennent pas au folklore bavarois . La voilà la référence au nazisme !


  • #1496682

    Oh ! On retourne aux bases du traité de l’armistice de 1918 ? 100 000 hommes, 2 auto-mitrailleuses en cartons et ni char, ni sous marin ? Faut pas prendre les Allemands pour des cons non plus. et surtout comme de plus en plus révélé, que l’Allemagne n’est pas la seule responsable des deux dernières G.M..
    Je suis sur que si les USraëliens continue leur petit jeu à la con, on aura bel et bien les fameux T-50 au dessus de nous et nous serons peut-être bien content à ce moment de savoir que notre voisin essaye de tenir le front.
    On en reparlera, hélas sous peu

     

    • #1496865

      Ne t’en fait pas elle aura pas lieu comme ça cette guerre.Ce sera symétrique comme maintenant.Ah bon tu voit la Russie comme un ennemi potentiel ? Et tu ferait la guerre aux Russes ?


  • #1496688
    le 26/06/2016 par blackeagle988
    Merkel annonce un réarmement militaire massif

    Quand ce sont les allemands qui se réarment... méfions-nous !

     

  • #1496690

    L’Europe est occupée. Pas étonnant qu’on y trouve des collabos. Mais il y a aussi des résistants. Les Anglais ont marqué ont marqué un point, même s’il leur reste à quitter l’OTAN, et cela n’a pas été facile. A notre tour, les amis !


  • #1496700

    On pourrait rapprocher les dépenses allemandes et américaines dans l’autre sens : En diminuant les dépenses américaines !!!


  • #1496706
    le 26/06/2016 par lejoueurdego
    Merkel annonce un réarmement militaire massif

    Normal,l’Europe doit se défendre elle même et non attendre tout du bouclier de l’otan.

     

    • #1497134

      Le problème est que l’Europe est dans l’OTAN. Et qu’elle ne cherche absolument pas à en sortir !
      Contrairement à la course aux armements de la Belle époque, la course aux armements actuelle est unilatérale. On brandit une chimérique menace russe (les Russes n’ont aucune envie de déclencher un conflit sur le continent européen comme l’a montré leur très prudente réaction à la crise ukrainienne), pour justifier une augmentation des dépenses militaires déjà astronomiques du camp atlantiste.
      On sait comment se terminent les courses aux armements. A force de jouer à se faire peur, la moindre étincelle finit par mettre le feu aux poudres...
      http://vigile.quebec/Le-grand-rearm...


  • #1496707

    Cette femme est une psychopathe. Elle va détruire l’Europe comme a voulu Usrael. Dans une émission télé, elle s’est réjouie que certains syriens nomment leurs enfants Milan, nom venant d’un missile allemand.

    Cordialement.

     

    • #1496866

      Voir plan Coudenhove Kalergi.Lauréate de ce truc la mama Schultz ! Ils appliquent le plan c’est tout.


    • #1497010
      le 26/06/2016 par jojo l’affreux
      Merkel annonce un réarmement militaire massif

      Le missile milan est un missile Français conçu avec une participation de l’Allemagne.
      Vous avez bien intégré que les Allemand sont en train de faire main-basse sournoisement sur notre industrie de l’armement vous. Mais on peut avoir confiance, ils ne s’en serviront jamais contre nous, ce sont nos amis, ils sont à cent lieux d’imaginer rééditer leur exploit Yougoslave chez nous.
      MIssile Léger ANtichar


  • #1496738

    Israël qui veut vider la Syrie de ses habitants, a demandé à Merkel d’accueillir ces "migrants" . Allant au devant des désirs d’Israël, Merkel veut maintenant accentuer les bombardements "allemands" de la Syrie pour forcer des millions de Syriens de plus à abandonner leur pays . Pour Israël une Syrie-croupion de 5 millions d’habitants (22 millions en 2010) ne présenterait plus de danger potentiel .


  • #1496740

    " L’UE ne peut garantir seule la sécurité de notre région " : "notre région" pour Merkel c’est évidemment Israël, elle se fout éperdument de "la sécurité" de ces Allemands qu’elle déteste .

     

    • #1496853

      Non, notre région, c’est l’est , le terrain de jeux habituel des germains depuis 2000ans : la POLOGNE, les états baltes, l’UKRAINE, cette région que les USA commencent à réoccuper, et ou ils comptent affronter les russes : bon courage aux polonais !


  • #1496746

    Israël demande à sa bonniche Merkel de renforcer la Bundeswehr, cette milice de supplétifs aux ordres de Tsahal .


  • #1496774

    Bof ... le budget militaire de la France est de plus de 2% du PIB contre moins de 1.5% pour l allemagne. Pourquoi n aurait elle pas le droit de faire comme la France ??


  • #1496786

    elle ne fait qu’obéir aux ordres qui lui ont été donné au Bilderberg,Merkel n’est qu’une marionnette de la cabale qui dirige le monde.


  • #1496879

    Et voilà, c’était presque prévisible, vu l’histoire.
    On est en plein dans les années 30, après le crack boursier de 29, rappeler vous qui est arrivé en Allemagne au pouvoir, en relançant l’économie, grâce à l’industrie lourde, le secteur de l’automobile (la voiture pour tous, la fameuse choupette !! ), l’industrie militaire aussi soit-dit-en passant....

     

  • #1496935

    La remilitarisation d’un pays Européen peut aussi être perçu comme un pas supplémentaire vers plus d’émancipation et de souveraineté . Un pas que la France devrait peut être envisager. L’OTAN, dont tous les généraux sont américain, ne constitue pas forcément un bouclier, mais la mise a disposition de notre arsenal aux services des intérêts d’un pays étranger.
    Le pas suivant devrait être dans le sens de plus d’indépendance au sein de l’OTAN.
    Si l’Allemagne manifeste des velléités dans ce sens, ce sera le signe que des changements sont en vue.


  • #1496939
    le 26/06/2016 par douceur-de-vivre
    Merkel annonce un réarmement militaire massif

    Ca me rapelle une comptine.

    Merkel s’en va-t-en guerre
    Mironton mironton mirontaine
    Merkel s’en va-t-en guerre
    Ne sait quand reviendra (3X)


  • #1498378
    le 29/06/2016 par Troisième classe
    Merkel annonce un réarmement militaire massif

    Suivisme états-unien pitoyable. On voit bien d’où viennent les ordres.

    Le simple bon sens serait une relation harmonieuse avec les Etats-Unis ET la Russie.
    Une véritable politique continentale serait (rêvons un peu) la construction d’oléoducs avec la Russie et un franc arrimage à la nouvelle route de la soie, avec des traités enjôleurs avec les USA.
    Mais bref. Elle est soi-disant allemande, elle pourrait tout aussi bien être américaine (elle l’est presque d’ailleurs).

    Mais qui a dit que le bon sens menait les affaires internationales ?


Commentaires suivants