Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Mikhail Khazine analyse le discours de Valdaï de Vladimir Poutine

Le 27 octobre 2016, Vladimir Poutine assistait au forum du Club Valdaï et y prononçait un discours très attendu. L’économiste russe Mikhail Khazine analyse la position du président russe et sa marge de manœuvre.

 

La Russie face à l’empire, chez Kontre Kulture :

 

Revoir le discours de Vladimir Poutine au Club Valdaï, sur E&R :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1599350
    Le 11 novembre à 21:40 par rectificateur
    Mikhail Khazine analyse le discours de Valdaï de Vladimir Poutine

    Lumineux !

    ...

    Ah, il a parlé de Sverdlov ?...

    Antisémite !

     

    Répondre à ce message

  • #1599367

    La crise ? quand les économistes doctrinaux de Poutine lui diront que la crise s’achève bientôt, il devrait leur répondre : quelle crise ? C’est tout simplement du vol et du renflouement d’entreprises avec de la fausse monnaie. Avec qui doit-on discuter alors, sachant qu’en face ils n’y a que des escrocs et des criminels. Qui ne cessent de continuer leur chantage et leur coup de force pour imposer leur modèle d’ultra libéralisme mondialisé judéo américain. Il n’y a plus de politique, il n’y a plus d’économie. Ce que nous voyons c’est le pouvoir dictatorial de l’entreprise sur l’humain consommateur et marchandise.

     

    Répondre à ce message

    • #1599542
      Le 12 novembre à 04:52 par Impossible n’est pas...
      Mikhail Khazine analyse le discours de Valdaï de Vladimir Poutine

      C’est pourquoi, la prochaine révolution sociale doit êtres la démocratisation des sociétés et des entreprises.
      Les salariés est autres travailleurs doivent s’accaparer les moyens de productions et ainsi gérer les sociétés comme leur bien personnel.
      Fini le mythe du roi patron et autres trusts internationaux, fini les actionnaires ne travaillant pas dans l’entreprise.
      Revenir à l’essentiel...l’Homme.

       
  • #1599458

    Intéressant, parce qu’il est vrai qu’un aucun pays au monde ne peut vivre en autarcie complète de nos jours à part peut-être la Corée du nord qui est elle-même dépendante de la Chine. Les mouvements dissidents ont bien identifié les problèmes auxquels les peuples font face, mais personne ne présente un modèle de société réaliste et applicable, à commencer par un nouveau système économique et monétaire. On verra ce que Trump fera car les USA sont toujours à l’avant-garde.

     

    Répondre à ce message

  • #1599663

    Le Valdaï 2016, c’est aussi le constat de Vladimir Poutine, « qu’il existe une minorité de personnes dans le monde », qui veut tout sans rien partager avec les autres. Et que de ce fait le monde va vers une impasse et donc à un affrontement inévitable.
    Les difficultés en Russie pour Poutine, c’est qu’il y a beaucoup d’oligarques qui ont leur fortune en dollars et sont donc attachés au modèle libéral. L’emblème de l’aigle à deux têtes de la Russie correspond aussi aux partis ouest et est de la Russie qui ont des intérêts économiques différents.

    Mikhail Khazine indique :
    « Mais aujourd’hui il n’existe pas dans l’espace public occidental d’explication sur pourquoi cette crise de tout le paradigme occidental est la crise finale. »

    Pour nous il y a Michel Drac qui nous explique la fin du paradigme auquel nous allons devoir faire face. Entre autres raison la fin du pétrole d’ici 2030. L’année 2012 a aussi été un marqueur de baisse de production pour l’Arabie Saoudite :
    « Crise : à quoi peut-on s’attendre » ? Michel Drac à Toulouse.

     

    Répondre à ce message

    • #1599744
      Le 12 novembre à 13:42 par Telecaster
      Mikhail Khazine analyse le discours de Valdaï de Vladimir Poutine

      " Fin du pétrole en 2030 " .
      - Quelqu’un aurait-il des lumières sur les stocks estimés d’hydrocarbures dans les régions contrôlées et détruites par l’Empire ?
      - Le projet de Grand Israël est-il viable dans une hypothèse de fin du pétrole en 2030 ?
      - Les USA engagent-ils autant de dollars dans la destruction du Moyen-Orient dans le seul but de "garantir la sécurité" de la colonie Rothschild ?
      - Y aurait -il dans l’impérialisme US et sa fidélité à Israël une autre motivation qui serait la connaissance secrète de stocks d’hydrocarbures plus pérennes ?
      - Est -ll possible de découpler ces deux questions ?
      A : Soutien à Israël pour des raisons pseudo-religieuses .
      B . Approvisionnement énergétique des USA .

       
  • #1601247

    ce qui m’inquiète, c’est l’idée que Poutine serait en phase avec une idée inégalitariste càd exploitatrice - des sociétés : les super-riches, les riches, la classe moyenne, les pauvres, les miséreux.

    je pense que le monde mérite mieux.

    cette intervention prouve - une fois de plus - que le pouvoir politique officiel, c’est du flan, que ceux qui possèdent/contrôlent les biens de productions sont les vrais maîtres du monde !!!!

    quand est-ce que les personnes constituant le peuple vont réaliser la chose ? càd que la théorie marxiste est la véritable explication de nos société ? y a qqe poils de cul qui dépassent, mais qu’importe. Il y a aussi le nationalisme neu-neu, mais c’est pas sérieux au 21ème siècle...

    Geoffrey, neo-communiste

     

    Répondre à ce message