Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Moscou envoie un navire doté de missiles Kalibr en Syrie

Histoire de calmer Erdogan

La Russie a déjà utilisé des missiles de croisière Kalibr pour frapper les positions de Daech en Syrie depuis les mers Caspienne et Méditerranée en 2015.

 

Le navire lance-missiles russe Zeleny Dol, qui est équipé de missiles de croisière Kalibr-NK – concurrents des Tomahawk américains –, a mis le cap samedi sur la Méditerranée où il rejoindra l’escadre russe, a annoncé le porte-parole de la flotte russe de la mer Noire, Viatcheslav Troukhatchev.

« Le navire lance-missiles Zeleny Dol et le dragueur de mines Kovrovets de la flotte de la mer Noire ont quitté samedi Sébastopol pour accomplir une mission au sein du groupe naval russe en mer Méditerranée », a indiqué le porte-parole.

Il s’agit de la première mission en Méditerranée pour un navire lance-missiles du projet 21631 Bouïan-M.

Un responsable des forces de sécurité de la Crimée avait antérieurement annoncé que le navire Zeleny Dol, doté de missiles de croisière Kalibr, rejoindrait prochainement l’escadre russe déployée en Méditerranée.

« La mission du navire au large de la Syrie n’a pas été précisée, mais sa participation à l’opération militaire (contre les terroristes) n’est pas exclue, puisqu’il est équipé de missiles de croisière à longue portée », a noté le responsable.

Selon une source militaire russe, le nombre des navires russes déployés en Méditerranée passerait de 10 à 20 unités.

Lire l’article sur fr.sputniknews.com

 


 

Derrière les effets d’annonce, les menaces et autres hypocrisies des belligérants, il reste des faits : les Russes bombardent les bases de la rébellion anti-Assad ; les Turcs, sevrés de victoires militaires, se préparent à prendre une partie du territoire gagné par les Kurdes anti-Daech en Syrie, tandis que les Américains, paralysés par leur campagne électorale, sont peut-être en train de laisser la main aux Russes. Une quatorzième guerre russo-turque dans l’Histoire est-elle en train de se dessiner ?

- La rédaction d’E&R -

 


 

La Turquie bombarde des secteurs kurdes dans le nord de la Syrie

La Turquie, mettant en application ses menaces, a bombardé samedi des secteurs du nord de la Syrie contrôlés par les forces kurdes, des frappes qui devraient encore un peu plus compliquer la donne en vue d’un dénouement de la crise.

 

Le département d’État américain a aussitôt réagi, exhortant la Turquie à « cesser ces tirs ».

À Munich, où il participe à la conférence sur la sécurité, le secrétaire d’État américain John Kerry avait auparavant averti que le dossier syrien se trouvait à un « moment charnière » entre guerre et paix, quelques jours après que Washington et Moscou sont tombés d’accord sur une prochaine « cessation des hostilités ».

 

 

L’agence officielle Anatolie a rapporté samedi soir que l’armée turque avait frappé des cibles du Parti kurde de l’union démocratique (PYD) et du régime syrien.

« Nous avons pressé les Kurdes syriens et d’autres forces affiliées aux YPG (les Unités de protection du peuple kurde liées au PYD, le Parti kurde de l’union démocratique, Ndlr) de ne pas profiter de la confusion en s’emparant de nouveaux territoires. Nous avons aussi vu des informations concernant des tirs d’artillerie depuis le côté turc de la frontière et avons exhorté la Turquie à cesser ces tirs », a déclaré dans la soirée le porte-parole du département d’État, John Kirby, qui se trouvait à Munich.

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), l’artillerie turque a bombardé des secteurs du nord de la province d’Alep que les Unités de protection du peuple kurde (YPG), la principale force kurde en Syrie ont récemment repris à des rebelles islamistes.

Une source au sein des YPG a indiqué à l’AFP que les bombardements avaient notamment visé l’aéroport militaire de Minnigh, repris le 10 février par les forces kurdes.

Situé à une dizaine de km de la frontière turque, l’aérodrome de Minnigh se trouve entre deux routes importantes qui mènent de la ville d’Alep, deuxième ville du pays, à Azaz, plus au nord.

Et le fait de le contrôler donne aux forces kurdes une base de départ pour de nouvelles offensives contre le groupe jihadiste État islamique (EI).

Lire la suite de l’article sur 24matins.fr

Le retournement de la situation syrienne au détriment de la Turquie, voir sur E&R :

La genèse des conflits contemporains du Proche-Orient, avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • on comprend mieux la rage des occidentaux apres que poutine ait récupéré la crimée,en 48 h sa flotte peut etre en syrie !!!

     

  • ..... Au cas ou Erdogan aurait besoin d’un grand suppositoire .....


  • Ils vont nous la déclencher cette troisième gué-guerre mondiale en continuant comme ça ces cons. Par contre à la place d’ Erdogan je ne compterais pas trop sur les bedouins des beni saoud ou de la ligue arabe pour aller affronter les syriens et les iraniens au sol. Ce sont des lâches, en cas de volt face de l’ Amérique ils déserteront sans attendre. C’est pour ça qu’ils essaient de rameuter avec eux les belliqueux berbères d’Afrique du nord, les orgueilleux égyptiens, les fourbes pakistanais et tous ceux qui semblent musulmans sunnites. Qu’ils se demerdent avec les perses si ils ont un problèmes avec eux, j’espère que personne n’ira se battre pour eux. Pendant que ces maudits bedouins mangeaient des dattes sous leurs tentes en buvant du lait de chamelle la Syrie avait fait tant bien que mal trois guerre contre israel. Vraiment ces gens représentent la lâcheté à l’état pur, je ne comprend pas pourquoi les vaillants turcs se compromettent avec ces sous hommes du desert...

     

    • Excusez moi de le dire, mais les saoudiens ne sont rien d’autres que des "culs terreux" en habits de soie. Le terme peut paraître choquant, mais il permet de comprendre la situation. Ce sont des enfants qui ont l’argent pour s’acheter les plus beaux jouets, mais ça s’arrête là. Les militaires français vous le diront : ces gens sont "aux fraises" en matière militaire, leurs soldats, quand ils sont saoudiens, sont choisis sur des critères tribaux et pour leur troupes mercenaires, elles n’auront jamais le moral que peuvent avoir des autochtones, sans parler du niveau de qualification, très faible lui aussi.
      Mais bon, c’est vrai, sur les photos, les beaux treillis sable ont de la gueule.


    • #1398799

      Etant un marocain à demi berbère ,je peux te dire que ,malheureusement pour moi (et nous.Et les moi qui font nous etc ) ,ton commentaire est très pertinent sur l’état d’esprit populaire globale dans cette partie du monde,Bien que,évidemment, ton message caricature un peut .Par expérience ,je peux te dire que si jamais tu demande son avis à un citoyen marocain sur l’ingérence du noble royaume alaouite du maroc au yemen ,ou sur une possible ingèrence en syrie,il va te vomir sur la gueule le grostesque discours sur le chiite diable buveurs de sang ,toute en oubliant que nos filles à nous ,boivent ,quant à elle ,le sperme du riche et noble dromadaire bipède ,qui appartient à l’embranchement " la famille alsaoud".D’ailleurs ,ton message m’a rappelé la chronique de Sir Richard francis burton à la mecque,où il dira lui meme ,au 19 siècle ,que les musulman d’afrique du nord sont particulièrement bélliqueux et sauvage,et ceux d’égypte fier.Ce qui m’amène à cette question :où as tu puisé cette pertinente opinion,mon chère camarade en dégout ???


  • Je ne comprends plus, le (PYD) est bien un groupe terroriste ??
    Au même titre que le PKK qui avec des prises d’otages d’attenta à la bombe tuent aujourd’hui des civils et des militaires turcs en Turquie, en quoi ça change de nos terroristes à nous DAESH ? Elle est grande l’hypocrisie des européens, ils soutiennent les minorités en Syrie dociles au régime Syrien le PYD, alors que leurs frères le PKK sont classés comme groupe terroristes.
    Puis je comprends que des patriotes français tombent dans le piège, des pauvres kurds opprimés qui ont droit à leurs indépendance donc sur ce point que faire des ouïghours en Chine, des tatars en Russie ect... ont ils le droit à leurs indépendances.
    Si vous soutenez toutes les minorités vous jouez le jeu des américains et des israéliens. On est les premiers à critiquer la pensé sélective pourquoi tomber bêtement dedans quand ça ravage des pays du moyen-orient ?
    Pensez si, si nous attribuons des territoires d’autonomies aux kurds de Syrie, pourquoi pas aux kurds d’Iran, ou du Liban ? La nationalité n’est elle pas plus forte ?


  • La Turquie est un adversaire redoutable, elle peut être très dangereuse quand elle se sens menacé indirectement et directement par le conflit KURD, elle prend des décisions parfois hostiles comme l’avion pulvériser par un missile turc.
    Si vous comprenez pas pourquoi les turcs soutiennent de plus en plus Erdogan, vivez en Turquie et vous verrez des attentats assez souvent revendiqués par des groupuscules kurd, ou d’extrême gauche. Nous avons vécu en France le soutien de nos compatriotes tués lâchement par des terroristes, sur les réseaux sociaux surtout, imaginez la même chose en X12 vis à vis du peuple turc et comprenez leurs haines vis à vis de ses terroristes.
    De plus s’qui est bien en Turquie c’est que le service militaire est obligatoire, donc la population peut constater d’elle même les carnages qui divisent cette belle Turquie.
    A qui profite la division ?

     

    • Les kurdes turcs, syriens, irakiens et iraniens ne sont ni turcs, ni syriens, ni irakiens, ni iraniens. Donc un jour ou l’autre il faudra qu’ils aient une patrie kurde à eux puisqu’une majorité d’entre eux ne veut plus vivre ni avec vous les turcs, ni avec les arabes. Je les comprend fort bien au passage. Faites vous une raison, il faudra probablement prendre un bout de ces pays pour créer un Kurdistan indépendant, c’est pas comme si ils n’étaient pas sur les terres de leurs ancêtres. En plus honnêtement la Turquie actuel est un pays volé, Antioche est une ville armeno / arabe, Istanbul est une ville grecques, Chypre est chypriote, la vrai Turquie devrait se limiter aux confins de l’Anatolie et de la Mongolie. Le reste a été pris par la force. Même le califat musulman vous l’avez pris par la force avant de le foutre en l’air en ne faisant rien d’autre à part construire des mosquées et des casernes pendant un demi millénaire. Laissez donc ces pauvres kurdes vivre en paix.


  • La Turquie n’écoute qu’elle même, sauf si ça rentre dans son intérêt.


  • C’est la réponse du berger Kalibr à la bergère Tomahawk .


  • La Turquie a un drôle de talon d’Achille : les 15 millions de Kurdes qui réclament leur indépendance depuis... 1923 c’est à dire depuis le Traité de Sèvres qui leur ôte l’espoir de former un Kurdistan pleinement indépendant . Il suffirait à Poutine de faire comprendre à Erdogan qu’il peut livrer des armes sophistiquées (missiles) aux Kurdes pour qu’ Erdogan se calme instantanément .


  • #1397697

    C’est toujours quand on croit la paix enfin acquise (Syrie) que la guerre est la plus imminente (Turquie vs Russie-Syrie-Kurdes)


  • Espérons que ce Kalibr-là suffira pour tenir les Lucifériens à l’écart. Nous disposons autrement du "SATAN" hyper mobile dont 1 des 10 têtes se fait à elle seule 10 L.O. = A bons entendeurs...


  • Erdogan gesticule. Quelques obus balancés un peu n’importe où, un peu n’importe comment... Prudemment, Herr Dogan a tenu son aviation loin des frontières syriennes comme les 6 F 16 saoudiens des fois qu’ils fassent une mauvaise rencontre. Les Su 34 et 35 et les Migs 31 russes veillent. Sans compter les S 400 terrestres et maritimes. Quelques Migs 29 syriens sont également de la partie. Les Russes ont remis à neuf l’aviation syrienne qui manquaient de pièces. En y étant leur avionique a été up gradée... Ça progresse bien du côté d’Alep avec l’aide des Kurdes qui ont ouvert un consulat à Moscou. L’YPG qui roulait pour les rifains s’est tournée vers les Russes et le gouvernement syrien avec une promesse d’autonomie. L’enseignement de la langue kurde est à présent autorisé. Dans le gouvernorat de Lattaquié, clairement les milices turkmènes s’effondrent. Au sud, vers Daraa, l’offensive s’effectue en direction de la frontière jordanienne et vers Quneitra où avec le soutien d’Israël les islamistes ont tenté une contre attaque mis à mal par l’aviation russe. Les autres zones bougent peu et servent à fixer les forces takfiristes. N’ayant plus de réserve, privé de ressources opérationnelles, cela a permis une offensive du Hezbollah avec la 154 brigade mécanisée vers le sud de Raqqa. Forte avancée. Le temps de consolider la ligne logistique et l’offensive vers la capitale de Daesh reprendra...


Commentaires suivants