Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Meyssan : "L’ensemble du pays devrait être rapidement libéré"

La Syrie, pas la France

Le 9 décembre 2015, Thierry Meyssan apparaît à la télévision nationale syrienne dans l’émission Sous nos yeux pour faire le point sur les combats et la situation géopolitique. Selon lui, les Russes sont en train d’empêcher la coalition occidentale menée par les États-Unis de créer un nouvel État kurde au nord de la Syrie.

« Est-ce que la Russie laissera les occidentaux s’emparer du nord de la Syrie ? Je ne le pense pas. »

 

 

 

Thierry Meyssan analyse ensuite le pouvoir américain, qu’il estime divisé, entre primo les faucons libéraux de David Petraeus, secundo l’état-major et le Pentagone, moins va-t-en-guerre, et tertio la Maison-Blanche, qui oscille entre les deux premiers pôles à propos de la politique extérieure. Cela expliquerait la difficulté à lire la politique américaine en Syrie, par rapport à Daech, la Turquie, et in fine, à la légitimité d’Assad.

 

Les dernières analyses et prédictions de Thierry Meyssan, sur E&R :

Les analyses profondes ont toujours raison sur la durée,
lire sur Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Excellent le sous-titre, j’avoue qu’un quart de seconde, j’ai failli éprouver une grande joie. Bonne nouvelle pour nos amis syriens, shâlôm.

     

    • C’est ce qu’avait analysé la la Rand Corporation ( l’institution à but non lucratif ) il y a un an déjà : tout autre gouvernement pour la Syrie que l’actuel serait pire aussi bien pour Moscou que pour Washington.


  • #1391019
    le 07/02/2016 par Libre de penser ce que je veux
    Meyssan : "L’ensemble du pays devrait être rapidement libéré"

    La Syrie, pays multiconfessionnel, agit, en son sein, plus pour la paix puisque les ethnies religieuses coexistent depuis plus d’un millénaire. En cela, elle devrait donner une leçon de morale à ceux qui prônent la paix mais agissent comme des guerriers hégémonique à l’extérieur. Ceux-là nous montrent chaque jour davantage leur vrai visage de menteurs, de manipulateurs, d’usurpateurs, de voleurs de richesses et de territoires, montent les communautés les unes contre les autres afin d’affaiblir le pays convoité en question pour étendre leur influence. Ainsi l’hôtel israélite tente des édifications encore chancelantes. Ils veulent des états palestiniens sur l’ensemble des territoires de notre planète. Quand on voit l’état de dévastation de la ville d’Alep, ex petit joyau, les larmes ruissellent sur nos visages. Le krak des chevaliers était l’une des plus beaux vestiges de l’ère des croisades (des comtes de Toulouse) encore intact ; voir ce qu’il en reste m’emplit de peine.

    Les islamistes devraient avoir honte d’être manipulés par les frères musulmans mais aussi par la CIA, le mossad et autres obédiences sataniques : tout cela pour créer un NOM de merde, museler les peuples et pratiquer leurs saloperies d’hommes nouveaux. Pour cela, ils fomentent des guerres, répandent des virus (Zika entre autre) pour ensuite voir germer des assos prônant l’avortement pour les contaminées. Ceux qui sont au sommet de ces pyramides sont de grands pervers, des malades mentaux, ils devraient être enfermés à vie dans des cellules capitonnées. Tout cela au nom du pouvoir, du fric = pov’ cons (dirait l’un de nos ex président).

     

    • La population de la Syrie compte environ 78% de musulmans sunnites, 12 % d’alaouites et 10 % de chrétiens ( répartis en plusieurs confessions : les syriaques sont de loin les plus nombreux )
      Le groupe « État islamique » (EI) était à l’origine une entité liée à Al-Qaïda et créée par le renseignement étasunien avec le soutien du Mossad israélien, du MI6 britannique, de l’Inter-Services Intelligence (ISI) pakistanais et du General Intelligence Presidency (GIP) saoudien, Ri’āsat Al-Istikhbarat Al-‘Āmah .
      Les brigades de l’ « EI » ont participé à l’insurrection en Syrie contre le gouvernement de Bachar Al-Assad, insurrection appuyée donc par les États-Unis et l’OTAN. L’OTAN et le Haut commandement turc étaient responsables du recrutement de mercenaires pour l’EI et Al-Nosra dès le début de l’insurrection syrienne en mars 2011.


  • Chapeau à Meyssan , une lueur d’espoir pour le peuple Syrien et son Courageux Président, Bachar Le lion !


  • Bravo à Bachar Al Assad pour son courage et son amour du peuple Syrien, et merci à Vladimir Vladimirovitch Poutine pour son leadership, son engagement et soutien aux nations souveraines non-aligné. Et aussi aux Hezbollah ainsi qu’à tous les volontaires qui sont venu en aide aux Chrétiens d’Orient au péril de leurs vies.

     

    • Oui, il faut savoir que la Syrie a suffisamment de nourriture et produit même 20% de plus que ce qu’elle a besoin pour elle-même. Elle n’a pas de dettes. Ecoles et hôpitaux sont gratuits, on paie ses médicaments soi-même. La Syrie est un état laïc. La liberté de religion est garantie par la constitution, les Chrétiens sont des Syriens à part entière et leurs fêtes sont des jours fériés officiellement reconnus. le pays souffre d’un afflux grandissant de réfugiés et le seul pays dans la région à accueillir les réfugiés et à leur donner des droits égaux. Pour la grande majorité de la population, le départ de Bashar al-Assad n’est pas une option ; Il continue à reconnaître les minorités religieuses qui lui en sont reconnaissantes. Les agriculteurs, la bourgeoisie sunnite dans les villes et une bonne partie des fonctionnaires sont derrière lui.


  • L’ analyste Belge Luc Michel, il a une sacré dialectique et un regard similaire a Mr meyssan. A découvrir

    http://francophone.sahartv.ir/radio...


  • Dimanche 7 février 2016, 13 heures 30 : le média impérial TF1 diffuse un reportage sur "la communauté Française de Turquie".

    Objectif de l’Empire : créer les conditions ( notamment avec ce reportage ) pour que les Français acceptent que l’armée Française combatte au côté de l’arméeTurc, contre l’armée Syrienne, le Hezbollah et l’armée Russe, dans quelques mois.

     

    • Le plus grand méfait contre la syrie et son peuple vient des médias internationaux. Ils ont pu pendant des mois, des années falsifier les nouvelles sur le crise en Syrie. Les grands acteurs en sont : Al Jazeera, le porte-parole international de « l’ordre nouveau » selon le plan américain, établi au Qatar où le cheik El Karadhaoui est le champion prédicateur de la haine ; Al Arabija, qui opère depuis l’Arabie Saoudite, CNN, le vétéran de la guerre du Golfe et alors la BBC, France 24 et tous les autres qui font de leur mieux pour s’imiter l’un l’autre comme des perroquets. Il y a également l’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme, reconnu comme source d’information par l’Union Européenne, qui reçoit soi-disant de comités locaux ses informations sur la répression et le nombre de morts par le régime. En fait, cet observatoire est un centre de propagande, fondé par qui on sait.Il est déconcertant de voir le culot avec lequel Al Jazeera en Al Arabija parviennent à vendre internationalement de vieilles images de rassemblements de masse en Egypte et au Yémen ou même de simples files sans fin dans le trafic à Damas comme étant celles de protestations de masse contre le gouvernement syrien. Plus encore, ils ont eux-mêmes préparés et déclenchés des manifestations violentes, comme ils l’ont fait auparavant en Libye et ont ainsi pu provoquer la chute du pays. Ils ont « montré » une fusillade de Lattakia, qui a commencé deux heures plus tard. Idem pour des manifestations à Damas et à Homs, qui ont débuté en effet plus tard.
      Il existe déjà une longue liste de leurs manipulations. Les « Musulmans radicaux » d’Arabie Saoudite, du Qatar, les frères musulmans et les militants d’Al-Qaeda ne supportent pas cet état laïc de Syrie au sein du monde arabe. Un état qui donne autant de liberté aux Chrétiens et autres « infidèles » doit être ramené d’urgence à la foi en l’islam. Si cela se peut avec l’aide de l’Amérique et de l’Europe, c’est un don du ciel. De plus, ces « musulmans fanatiques » recevront de cette manière des armes sophistiquées qui pourront plus tard être utilisées en temps utile contre qui on sait.


  • Au nom du Droit des peuples à disposer d’eux-mêmes nous devons soutenir le peuple Kurde dans sa volonté d’avoir un Etat, alors que depuis le traité de Sèvres il est écartelé entre la Turquie, la Syrie, l’Irak et l’Iran !


  • La Syrie sera "libérée" à la condition que les US ne dotent pas les "rebelles" des armes et missiles capables de retourner la situation et de forcer les Russes à plier bagage .


  • Toujours au top Mr Meyssan ! Avec lui la géopolitique c’est un régal.Continuez ainsi.


  • Encore une fois le président Poutine, à la gueule duquel tous les pouvoirs et merdias occidentaux n’en finissent plus de cracher, est en train de sauver la Syrie d’Al-Assad tout en collant une bonne fessée aux brigands de l’OTAN qui tentent de voler une partie du territoire national syrien sous couvert du chaos ambiant.
    La remarque de Thierry Meyssan est révélatrice : "toutes les communications et télétransmissions OTAN ont été rendues inopérantes par le système de défense russe".
    Le retour du concret ça tient parfois à de petites choses : pour les US ça ne se passe pas vraiment comme dans un film hollywoodien !


  • Je crois que monsieur Meyssan s’avance un peu ! l’Empire a décidé le démembrement de la Syrie et je ne crois pas un retour en arrière possible...


  • Envoi prochainement de 150 000 soldats turque,saoudiens et marocain.Voila pourquoi la France retir.


  • On n’a pas besoin de discernement pour connaître les parents des « monstruosités du terrorisme », la chaîne génétique s’explique d’elle-même et par les crimes et tous les massacres que les terroristes ont pratiqués contre les peuples de la région. Ils attaquent aveuglément à la roquette et de mortiers contre des zones résidentielles sans parler de la destruction des écoles et le déplacement des populations. Pères de Daash (ISIS) engendrent ce terrorisme pour cacher leurs activités militaires illégales agressives contre les Etats souverains.
    Rapidement s’est mis en alerte l’alliance américaine de « Daash » américain, alerte qui comprend l’Europe, l’Arabie Saoudite, la Turquie et le Qatar, en plus des organisations takfiri terroristes, que l’Occident qualifie de modéré, suite de la victoire, et des réalisations de l’Armée arabe syrienne qui coupe les voies d’approvisionnement pour les mutants terroristes et libérer des villes et villages syriens

    Washington écumant de colère est à la recherche d’une nouvelle stratégie après avoir perdu sa capacité à s’adapter au rythme de son heure biologique Daashiste qu’elle utilise comme une épée à double tranchant : confuse entre l’idée de prolonger l’agression contre la Syrie et entre la trouvaille d’une prétexte à une intervention militaire sous prétexte de la lutte contre le beau-fils de Daash. Dans le premier cas, il y a un torrent de mensonges au sujet de la situation humanitaire. La conférence des donateurs à Londres, a parlé d’un plan qui durera pendant quatre ou cinq ans : des lapsus linguae montrent que le plan est de prolonger cette agression depuis ce jour jusqu’en 2020.
    L’ Amérique s’indigne (fâchée) en raison du progrès de l’armée syrienne à Alep, des plus grandes réalisations, à tel point qu’ abondent les accusations américaines à l’axe de la résistance et qu’augmentent les coquilles de la haine contre des civils, et l’un des pères spirituels de Daash, le britannique Philip Hammond, en remuant l’opinion publique contre la Russie comme suivre une politique hostile à la Grande-Bretagne, parce que l’aviation russe frappe les alimentation et les moyens de Daash et en frappe les citernes qui volent le pétrole syrien vers la Turquie.

    L’Occident qui met la Turquie, l’Arabie Saoudite, le Qatar et les groupes terroristes comme une couverture pour couvrir sa criminalité espère insérer ses partisans et espions -dits oppositions- mais aussi les garçons et les pages du Golfe au gouvernement syrien, c’est ce qui est


  • Comme la France en 45 ? : )


Commentaires suivants