Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Pas de deuxième mandat pour Hollande, BHL s’est (encore) trompé

L’homme qui a toujours tout faux

Décidément, les temps sont durs pour l’éminent philosophe et devin politique autoproclamé Bernard-Henri Lévy. Lui qui rêvait de voir François Hollande briguer un second mandat voit (encore !) ses espoirs s’envoler. Et ce n’est pas la première fois.

 

La décision de François Hollande de ne pas se représenter en 2017 en a surpris plus d’un, certes. Mais s’il y en a un qui risque d’être carrément abasourdi, c’est bien Bernard-Henri Lévy, décidément habitué désormais à ce genre scénario, totalement contraire à ses prédiction et à ses espérances.

Encore interrogé le 11 novembre sur France Info, BHL avait martelé que Hollande avait été « un bon président » et ce, bien qu’une large majorité de Français jugeaient sévèrement le bilan du quinquennat de Hollande.

 

 

Il aurait volontiers voté pour lui s’il s’était représenté, puisque selon le philosophe, Hollande a été « tout à fait formidable sur le plan international », évoquant sa gestion des conflits au Mali, en Centrafrique ou encore en Ukraine.

Manque de lucidité ou panne de boule de cristal ? Le 1er décembre, son favori décide de jeter l’éponge au terme d’un mandat jugé catastrophique autant par l’opposition que par une partie de la gauche.

N’en déplaise à sa chemise blanche immaculée, ce n’est pas une première pour le riche intellectuel qui enchaîne les débandades dans ses prédictions politiques.

Lire la suite de l’article sur francais.rt.com

Pour comprendre la politique, mieux vaut écouter ceux qui se trompent peu,
voir sur E&R :

 

Aider BHL à y voir plus clair, avec Kontre Kulture :

L’influence du mage BHL, sur E&R :

 






Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents