Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Perquisitions chez 60 Allemands pour "radicalisme verbal"

Dans un groupe Facebook privé

Les autorités allemandes ont conduit le 13 juillet une opération d’envergure contre une soixantaine d’individus accusés d’avoir violé les lois sur les propos haineux dans un groupe privé sur Facebook. Une première outre-Rhin.

À l’aube, dans 14 des 16 Länder allemands, les policiers ont mené une opération inédite. Ils ont investi les domiciles d’une soixantaine de citoyens accusés d’avoir violé la loi. Leurs propos sur un groupe Facebook privé les ont mis dans le viseur des autorités. Il serait notamment question d’apologie du nazisme.

L’Office fédéral des investigations criminelles (BKA) a joué un rôle majeur dans la conduite de cette campagne. Son but est de « définitivement affronter la forte progression du radicalisme verbal qui apparaît sur Internet ».

Depuis décembre 2015, le BKA gère une unité composée de membres de polices locales et fédérale. Elle a pour but de mener à bien le projet « Taclons les publications haineuses ».

La police bavaroise dit avoir observé régulièrement ce type de publications dans un groupe Facebook secret entre les mois de juillet et novembre 2015. Ce sont ces observations qui ont déclenché la mise en place de l’unité spéciale coordonnée par le BKA.

De fréquentes apologies du nazisme, saillies antisémites et autres opinions illégales alimentaient les conversations de ce groupe, rapporte le BKA. En Allemagne, les auteurs de ce genre de discours sont passibles d’une peine de trois ans de prison.

« Les paroles de haines ne sont pas autorisées à empoisonner le débat public. Les attaques sur les habitations de migrants sont souvent le résultat d’une radicalisation qui débute sur le web », a souligné l’intéressé.

Facebook est très critiqué en Allemagne. Le réseau social créé par Mark Zuckerberg est accusé de ne pas faire assez pour empêcher la propagation des « discours de haine ». Le géant a dû faire face à plusieurs actions judiciaires et le ministre de la Justice, Heiko Maas, a appelé à une meilleure modération sur le site.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Demain même chose en France occupée ?... Pas très charlie tout ça !


  • On en parle dans un aucun journal dominant allemand. C’est grâce à vous que j’en entend parlé.


  • L ’ état policier dans toute sa splendeur. Big brother vous surveille . La haine de la libre pensée de la part de l ’ oligarchie.

     

  • Facebook quelle daube, en plus d’être un instrument de soumission idéologique, les gens l’utilisent pour leur l’image et leur paraître donc le développement de leur l’ego, les gens d’ici qui utilisent encore un Facebook après ça sont vraiment suicidaire, Facebook a fait sont temps.

     

    • Combien d’incidents de ce genre faudra-t-il pour que les gens comprennent à quoi sert fesse de bouc :

      1/ a vous divertir avec des conneries de comèrages
      2/ a vous balancer quand vous ne vous contentez pas de faire le mougeon !

      Ca fait des années que je le dis, le répète et l’écris : Drop Facebook ! Lâchez cette annexe de toutes les agences de renseignements !

      Parlez-vous IRL, arrêtez le virtuel, c’est plus surveillé qu’un aéroport sous Cazeneuve/Valls !

      Adishatz

      H/


  • Jawoll Herr Kommandant Clavrieul, das Quenelle ist verboten !


  • est-ce qu’apres les elections autrichiennes un internaute allemand sur facebook autriche pourra être traqué par la gestapo de facon extraterritoriale ?


  • #1509928

    Ils mettent moins de zèle à perquisitionner les propagandistes de l’idéologie de Daesh sur les réseaux sociaux. Encourager les gens à décapiter des innocents (et c’est ce qu’il se passe...) serait donc moins grave... Combien de gens sont réellement morts suite à cette propagande qui n’a jamais été stoppée. Apparemment cela ne compte pas.

    Le message est clair, faire la promotion du terrorisme n’est pas considéré comme une publication « haineuse ». La « radicalisation » des allemands, elle, l’est, et est donc sévèrement réprimée... On sait maintenant « qui » a tacitement plus de droit à tuer « qui »... Et ce qui fait réellement peur au pouvoir en place.


  • #1509950

    Il n’en ferait pas assez contre les discours de haine.

    Il faudra le rendre payant alors.

    Parce qu’actuellement c’est son fonds de commerce et son rôle social.


  • #1509961

    Ils en prennent encore plein la tronche les Allemands , pour avoir osé essayer de se libérer du carcan Sioniste ... jadis !!!


  • #1509965

    Pendant ce temps là les violeurs du jour de l’an courent toujours.


  • #1509974

    De fréquentes apologies du nazisme, saillies antisémites et autres opinions illégales alimentaient les conversations de ce groupe, rapporte le BKA. En Allemagne, les auteurs de ce genre de discours sont passibles d’une peine de trois ans de prison.



    On nage en plein 1984 dan nos pays "libre" et moderne avec "la liberté d’expression" on peut être condamné pour opinions illégales o.O J’en ai failli rire.


  • Régime totalitaire, tout simplement.


  • N’ont rien de mieux à faire ?


  • #1510048

    "groupe Facebook privé" : il y a contradiction dans les termes. Y a-t-il encore des naïfs qui croient à un "service" offert par Facebook, qui inclurait un espace de "discussion privée" ? Cette affaire n’est que la révélation au grand jour de ce que tout le monde aurait dû savoir dès le départ (et que quelques uns ont dit) : les seules fonctions de Facebook sont la surveillance, le profilage et la manipulation de l’opinion.


  • Il faut pas oubler que bcp des "elites" allemandes d’aujourd’hui comme Merkel, Gauck, Demaiziere et Maas etc... viennent de l’ancien RDA et avaient travaillé avec la Stasi. Elles ont toutes des dossiers secrsets a washington qui servent de chantage. Le ministre de justice Heiko Maas a nommé une femme ancienne agent de la Stasi du nom Annetta Hahane qui a formé un groupe des gens ayant pour mission de denoncer les internautes via les reseaux sociaux. En Allemagne il ya bcp des gens eveillés et c’est pourquoi le systeme devient feroce, histoire de preserver son pouvoir.

    Cordialement


  • #1510381

    Au fait, le BKA a-t-il retrouvé les auteurs (principalement des migrants) des crimes sexuels commis sur les 1.200 femmes agressées en Allemagne le soir du Nouvel an 2016 ?
    Parce que demain, ce n’est pas seulement 60 types qui (pour l’heure) s’expriment qu’ils vont devoir lever...


  • #1510542

    "Les paroles de haines ne sont pas autorisées à empoisonner le débat PUBLIC.
    La police bavaroise dit avoir observé régulièrement ce type de publications dans un groupe Facebook SECRET."

    C’est secret ou publique ? Il faut savoir ! Ha, non... Le juge me dit qu’on s’en fout car c’est "un crime pensée" qui relève du "ministère de la vérité". 1984 c’est maintenant.


Commentaires suivants