Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Poutine veut éradiquer les logiciels de Microsoft de la Russie

De peur qu’ils soient utilisés par les États-Unis pour infiltrer les systèmes russes

En septembre dernier, la ville Moscou a donc annoncé qu’elle va remplacer les programmes de Microsoft par des logiciels domestiques sur des milliers d’ordinateurs. Cette transition qui va commencer par le remplacement d’Outlook et Exchange Server sur 6 000 ordinateurs, pourrait s’étendre sur jusqu’à 600 000 ordinateurs et serveurs, et concerner également Windows et Microsoft Office.

 

Les autres géants US comme IBM et Oracle ne seront pas épargnés, mais Microsoft semble le plus ciblé par la politique de Poutine. Craignant que les logiciels de Microsoft soient utilisés par les États-Unis contre la Russie dans la guerre cybernétique entre les deux pays rivaux, Vladmir Poutine veut au plus vite se débarrasser de Microsoft, au moins au sein du gouvernement et des entreprises contrôlées par l’État. Sa crainte s’explique par le fait que des hackers russes ont utilisé des logiciels malveillants injectés dans un document Microsoft Office pour fermer le réseau électrique ukrainien l’an dernier. Le média NBC News affirme avoir obtenu un document de la Sécurité intérieure des États-Unis qui confirme cette information.

[...]

Une importante source du renseignement américain aurait également expliqué à NBC News que la priorité de Vladmir Poutine est de se débarrasser de Microsoft. La raison, c’est que non seulement il s’agit de la firme US la plus importante dans l’espace informatique, mais également parce qu’il soupçonne Microsoft de collaborer avec le gouvernement américain pour laisser des portes dérobées dans ses produits ; ce que la firme de Redmond réfute catégoriquement : « Nous n’espionnons personne. Nous ne travaillons avec aucun gouvernement pour espionner les autres et nous ne le ferions jamais », a déclaré Dominic Carr, General Manager de Microsoft chargé des affaires publiques.

Lire la suite de l’article sur developpez.com

La Russie face à l’empire, chez Kontre Kulture :

Poutine et les États-Unis, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est un bon ce Poutine ...
    Je suis un mélange magrébin / franco / russe
    Mais je rêverais d’avoir moi aussi la citoyenneté Russe
    Je rêverais moi aussi de pouvoir être fier de ma nation comme 80% des Russes qui au passage (selon nos médias) vivent dans la dictature terrible de Poutine..
    Je ne me sens ni Magrébin ni Français.
    Les Français ne s’aiment pas eux même , ils sont incapables de faire aimer leur pays à quelqu’un comme moi qui n’a aucun repère identitaire.
    Les magrébins font semblant de s’aimer , ils sortent leur drapeaux les jours de match (ou d’élections socialiste ), mais pas un seul ne voudrait partir vivre dans son pays d’origine.

     

    • Pour moi t’es Francais. Comme moi. Les Drapeaux c’est pour les idiots utiles. Si seulement ils savaient ce que leurs dirigeants et les autres qui vivent labas pensent d’eux....
      Autant "les Francais sont de veaux" autant les maghrebins sont des moutons qui suivent les veaux... (je suis d’origine maghrebine mais francais d’abord).


  • Très bonne initiative !

    A partir de solutions open source, tout est faisable et modifiable, et les russes ne sont pas mauvais en ingénierie informatique !

    Foutre dehors ces merdes à l’autre face de démon de Gates, M Portes, celle de l’enfer doit être pour lui sa principale issue, sa préférée !

    Adishatz

    H/


  • Microsoft réfute et pourtant c’est pas un secret qu’ils coopèrent avec les autorités et service de renseignement américain, leurs logiciel de cryptage bitlocker contient notamment une backdoor qui leurs est destinés et le gouvernement US fait la guerre à toute entreprise qui fournirai au grand public des moyen de cryptage efficace sans faille connu implanté pour eux, l’exemple de Lavabit (service de mail crypter) dans l’affaire Snowden est parlant. Sans parler de l’abandon mysterieux du logiciel opensource et réputé Truecrypt dont les auteurs (anonymes) conseiller sur leurs page internet d’utilisé du coup un autre logiciel...Bitlocker

    Puis bon Microsoft fait partie du programme PRISM selon les révélation d’Edward Snowden.

    Donc c’est une décision intelligente et d’ailleurs même si le risque n’était pas caractérisé, aucun gouvernement ne devrait en théorie prendre le risque d’utilisé des logiciels propriétaire étrangers pour des système sensible.


  • Très bonne initiative , pour se prémunir contre un occident pervers ,
    il est effectivement tout à fait nécessaire de prévoir , cela fait parti
    d’une des solutions prioritaires d’indépendance .


  • Très bonne initiative, mais très insuffisante.

    Les PC actuels sont construit avec des microprocesseurs conçus aux US et fabriqués partout dans le monde. Ces microprocesseurs contiennent eux même du logiciel (micro-code) américain.
    En plus la totalité des bios des PC sont conçu en Amérique. Donc même si vous changez d’OS en remplaçant Windows par Linux vous n’aurez pas de PC sûrs. Je ne vous parle pas des cartes réseaux qui contiennent elles aussi du logiciel .....

    C’est la même chose pour tous les équipements de télécommunication qui, depuis que Alcatel n’est plus français, sont tous conçu par des américains (thank you serge tchuruck !).

    J’ajoute que c’est la même chose pour tous les téléphones portables.

    Si les russes veulent réellement de la sécurité il faudra qu’ils remplacent dans leurs PC les microprocesseurs Intel et AMD par des microprocesseurs conçus chez eux par des russes et qu’ils fassent de même pour leur équipement de communication.

    A l’heure actuel aucun équipement électronique existant est sûr sauf peut être certains équipements militaires qui sont conçus et fabriqués par des entreprises liées au militaires.

     

    • #1600135
      le 12/11/2016 par L’homme de Picardie
      Poutine veut éradiquer les logiciels de Microsoft de la Russie

      Serge Tchuruck encore un Picard ???


    • La Russie fabrique désormais les composants pour ses ordinateurs, et développe des logiciels OS, pour son administration.
      Le problème pour le moment, concerne les tablettes.donc elle cherche à faire alliance avec la Chine pour mettre au point du matériel et un OS mobile.


    • Non. Premièrement, les processeurs AMD ne proviennent pas des états unis mais du canada.
      Deuxièmement, il existe d’autres fabricants de processeurs qu’intel et amd.

      Un microprocesseur, de plus, ne contient pas de code, et là je suis catégorique dessus. La seule mémoire dont dispose le processeur sont des registres, dont ils ont absolument besoin (le code est transformé en instructions ASM et le CPU fait des opérations binaires sur ces registres)

      Les bios, ne t’inquiètes pas, ça se remplace, ça se modifie, et ça se crée un peu partout comme on veut.

      La carte réseau, technologiquement, c’est rien. Les russes sont tout à fait aptes technologiquement à faire les leurs.

      Pourquoi donc utilisent ils quand même des technologies Américaines ? Tout simplement parce que tout ça, ça se vérifie et ça se voit, surtout quand c’est un gouvernement qui est sur le coup.
      Tu m’expliques comment tu comptes bidouiller des cartes réseau pour t’emmerder à en faire quoi... Communiquer avec un serveur, envoyer des données en plus de celles deja envoyées et reçues pendant l’utilisation normale de celle ci ? Pourquoi faire ? Non seulement ça peut se voir sur une passerelle/un routeur/etc, mais en plus jamais ils n’ont eu besoin de ça, puisqu’au final ils controlent deja les FAI...

      Je te garantis qu’il y a suffisamment de hardware existant pour que les russes, qui je pense ont quand même une certaine expérience en espionnage et contre espionnage, sachent choisir du matériel qui ne met pas leur informations en péril, et qu’ils verraient très clairement si on essayait de les espionner avec, puisque c’est déjà possible pour un ingénieur assez talentueux de le déterminer, sans aller jusqu’à l’échelle d’un pays.

      Et même si c’était pas le cas, je te garantis qu’ils feraient le leur, fissa.


  • Les Backdoors se trouvent dans Microsoft mais aussi dans les routeurs qui traversent le monde avec les backbones et les routeurs Cisco ou Alcatel

    Microsoft est le plus gros virus informatique de la planète, avec près de 160 services en arrière plan sous Windows 10, qui peut expliquer ce qu’il se passe avec le service RPC aujourd’hui ?

    De toute façon, je pense que la Russie ne fonctionne pas dans ses infrastructures de défense avec des systèmes d’exploitation USA, que les Russes utilisent Windows, c’est possible, puisque personne ne payent de licence la-bas !
    Kaspersky est une entreprise russe qui est toujours la première à trouver des virus, c’est même à se demander si ce ne sont pas eux qui les fabriquent

    de la même manière que la France travaille avec autre chose dans les systèmes de défense que Windows(CII Bull en fait partie)
    Pour le planqué dans le bureau de la défense, il utilise Windows, mais dans le char ou dans l’avion de chiasse, s’il utilise windows, il risque d’avoir un écran bleu au moment ou il décolle, ce ne va pas être simple

    Juste entre parenthèse () Sans le système GNU/Linux, aujourd’hui , l’Internet ne fonctionnerait pas tout simplement, parce que ce n’est pas le service IIS de Microsoft qui fonctionne pour les serveurs dans le monde entier, c’est Apache, Nginx et autres, tous sous des systèmes GNU/Linux

    Cet article est juste une communication pour montrer que la Russie n’a pas besoin des programmes des USA


  • Le fait que Microsoft et la CIA/NSA collaborent ensemble, ou que le backdoor (porte de derrière) de Windows permet certains "prélèvement" d’info, c’est un secret de polichinelle !

    Le gouvernement russe ne fait preuve que de bon sens.


  • Décidément et j’ajouterais enfin(parce que depuis le temps, Bill et consor ont du en prendre des données confidentielles sur tout le monde, Poutine est un exemple à suivre

    Et en parlant des données confidentielles : tout d’abord le fait juste d’être connecté et d’avoir une adresse ip fait que l’on peut remonter votre trace.
    Vous pouvez utiliser des pare feux, proxy ou autre récent vpn vous devez vous connecter ne serait ce qu’une fois pour obtenir ce genre de méthode donc sans être paranoïa vous êtes fichés.
    Et surtout cela fait un moment que l’on nous fait signer en conditions générales des autorisations à X logiciel d’être autorisé de récupérer des données personnelles, données qui après signature sont sensées être gardées par les entreprises, genre facebook, Twitter ou même nos navigateurs et tout autres logiciels
    Si je déduis ce que certains nous promettent avec la démocratie et ce qu’ils en font,
    Par logique et j’en rajoute bien entendu car c’est sur et certains, nos données sont utilisées sans notre accord pour surveillance et même pour d’autres utilisations et dire qu’avec tout ça les menaces terroristes agissent tranquillement sans être jamais inquiétées
    Bien entendu certains diront qu’il faut mobiliser des ressources énormes pour surveiller tout le monde......
    Vous connaissez la chanson.....


  • Microsoft, la sens-tu ?


  • #1600119

    Je trouve incroyable qu’il n’existe pas de concurrent sérieux à Micromerde depuis 40 ans alors que la Silly-conne Valley importe à tour de bras des petits génies du monde entier.
    Il y a sans aucun doute des accords secrets pour que les "alliés" des Etats-Unis ne fassent pas d’ombre aux multinationales U.S. en échange d’une pseudo-sécurité militaire (Japon notamment, vu leur avance technologique dans le hardware, il est impensable qu’ils ne se soient pas vendus aux amerloques dans le software). Bref, un beau système mafieux, bien loin de l’idéologie et du discours libéral réservés aux gogos.

     

    • #1600161

      Ubuntu....il faut sortir un peu....


    • The Trumpavengers, vous avez tout compris. Comment se fait-il qu’aucun système d’exploitation concurrent n’ait pu voir le jour...surtout lorsque nous connaissons les marges gigantesques sans parler des royalties que génère Windows à son créateur. Dans un vrai système libéral cette situation ne peu pas perdurer car nécessairement toute marge exceptionnelle attire la concurrence.

      Il n’est donc pas très difficile de conclure que certaines institutions dites ’’anti-trust’’ travaillent à établir l’inverse du nom qu’elles affichent :)

      Cela ne vous rappelle rien ?


    • même chose pour les cartes bancaire. Pourquoi rien d’autre que Mastercard et Visa, qui sont made in USA. Faudra pas me raconter que c’est compliqué...


    • Les USA mènent une guerre farouche contre tous les pays et les OEM qui travaillent avec eux, en cas de manquement, une lourde amende est infligée à une compagnie ou un pays.
      Mais l’Europe dominait les américains dans les logiciels pour PC et mobile, mais la pression a été si forte que ces entreprises n’ont pas tenu longtemps, elles ont fermé, et les ingénieurs sont partis pour un meilleur salaire et cadre de vie à la Silicon Valley.
      Le seul pays qui peut contrer maintenant la machine infernale des USA un peu, c’est la Chine.



    • même chose pour les cartes bancaire. Pourquoi rien d’autre que Mastercard et Visa, qui sont made in USA. Faudra pas me raconter que c’est compliqué...



      Et bien si ,justement, c’est compliqué, de même que pour le SWIFT. ce monopole financier est difficile à contrecarrer car cela impliquerait des mesures de rétorsion telle qu’aucun pays ne peut se permettre de prendre le risque (regardez l’Iran, exclu du SWIFT). la seule solution étant une alliance de pays suffisamment forts économiquement pour pouvoir se passer du dollar. mais rassurez vous c’est en cours, et c’est long car justement ce n’est pas simple.
      Par contre, pour microsoft, c’est beaucoup plus simple : juste une question de volonté politique.


    • #1600344

      Aucune alternative !!!!

      Une petite recherche sur gogol et l’alternative linux saute au yeux.

      Par exemple j’envoie ce message à partir d’un pc avec gnu/linux debian.

      Bon c’est vrai aussi que moi je connais parce que c’est mon métier mais une simple recherche bete et méchante dans n’importe quel moteur de recherche aurait répondu à ta question


    • Le problème, ce n’est pas l’inexistence de concurrent à Microsoft, mais les clients. Surtout pour les solutions payantes d’entreprises, la majorité encore des utilisateurs ne sont pas à l’aise avec l’outil informatique en réalité et n’y comprennent pas grand chose. Ils veulent donc voir le même système, les mêmes touches, les mêmes logiciel et le même fonctionnement partout.

      Microsoft a pris beaucoup d’avance là-dessus, il est très difficile de convaincre des gens que d’autres systèmes et logiciels existent, surtout pour le peu qu’ils font sur PC. Mais la majorité est très réfractaire au changement. Et même du côté de certains "informaticiens".

      Ubuntu pourrait carrément décoller si des entreprises s’y mettaient, ainsi que des particuliers pour qui c’est gratuit, mais qui pourront ainsi les rendre plus à l’aise et aptes à l’utiliser au bureau.

      Il y a aussi Unix, BSD et d’autres OS très spécifiques. Linux et ses distributions ne demandent qu’à s’émanciper. Le problème ne vient pas des développeurs, mais des clients. Il n’y a que très peu de demande en comparaison avec ce que coûte aujourd’hui un OS complet.


    • @rftg
      Tout-à-fait exact, merci d’avoir dit tout ça.

      Je rajouterais : ça devrait commencer à l’école (ou au collège), afin que les enfants sachent très tôt qu’il y a autre chose pour les ordinateurs de bureau que Windows qui est installé à la maison, et comment se servir de Linux (et, en fait, de Ubuntu).
      Pour des gens qui n’ont jamais eu d’ordi et qui commencent l’informatique tout de suite sous Ubuntu (les personnes âgées "qui s’y mettent"), l’expérience est un succès garanti en terme de simplicité et d’intuivité de l’interface (du bureau, quoi).
      Il y aussi autre chose qu’Android pour les smartphones (puisque l’immense majorité des enfants ont maintenant leurs tout premiers contacts avec le numérique via le smartphone de leurs parents.
      -> Firefox OS développé par Mozilla semble extrêmement prometteur et c’est ce que je choisirai si jamais je prends un jour un smartphone - mais comme j’ai plutôt envie d’abandonner le simple portable ... ;-) ).



    • Je trouve incroyable qu’il n’existe pas de concurrent sérieux à Micromerde depuis 40 ans...



      En apparence seulement et c’est tout simplement l’immanence du capital... Francis Cousin...
      ou l’obsolescence programmée, la vente forcée ordinateur/logiciels... par les couples Constructeurs/Microsoft pour les postes clients. Les constructeurs préfèrent évidemment refourguer leurs matériels à une fréquence calculée, calquée sur celle des sorties des versions de Windows plutôt que de préinstaller des distributions GNU/Linux qui ne nécessitent pas de remplacer les matériels aussi fréquemment...

      En plus à l’instar des organisations OGM, Microsoft dispose de bien plus de lobbyistes et d’avocats que de programmeurs pour imposer sa came et rien n’est laissé au hasard, depuis l’organisation de la dépendance des plus jeunes à l’école franc-mac (en ciblant les décideurs) jusque dans ce qui reste de défense nationale.

      Mais malgré tout les postes clients, ce n’est que la partie émergée de l’iceberg, pour les serveurs Web, les Supercalculateurs, Superordinateurs, ... le monde des affaires, Big data, Cloud, World Wide Web, les bourses mondiales, les systèmes embarqués, etc. c’est bien différent ! Linus s’impose.

      Pour des milliers de références et sources :
      April - Promouvoir et défendre le logiciel libre


  • J’espère qu’on va pouvoir s’équiper Russe, parce que tant qu’à se faire espionner autant que ce soit par la Russie qui défend des valeurs plus proches de la Tradition Catholique que celles imposées par la religion qui veut diluer toutes les autres au profit du Mondialisme dont Jerusalem serait la Capitale.

     

    • Tu peux dès aujourd’hui t’équiper en essayant (sans l’installer ou en l’installant) Linux (Linux Mint par exemple), qui remplace aisément Windows, Office, Internet Explorer, Windows media player, et tous les autres logiciels, et ce gratuitement, sans problème de licence et sans problème de virus.


  • #1600134
    le 12/11/2016 par Les USA sont un virus
    Poutine veut éradiquer les logiciels de Microsoft de la Russie

    Microsoft a dit "Non, on ne met pas de backdoor dans notre système d’exploitation". Perso, j’aurais cru que Microsoft allait dire "Ouais les mecs, on a mis des backdoors partout dans le système d’exploitation et on travaille avec la CIA". mdr


  • #1600159

    Ubuntu ou Debian.....Gratuit, très beau ,très stable, très chic....

     

    • Ubuntu, oui, je sais que c’est excellent pour remplacer winwaube, mais Debian, je connais pas ça ; je vais aller voir de suite ! merci.


    • @ zlaan

      Debian, c’est le "papa" d’Ubuntu.
      Perso, parlant en connaissance de cause (je suis sur Ubuntu depuis 2008) et en toute objectivité, Debian n’est pas réellement accessible à des débutants. Il faut déjà amener un certain bagage de connaissance pour administrer une machine Debian correctement. Tout le monde n’a pas forcément le temps ni l’envie de feuilleter la très exhaustive documentation Debian.

      Si tu veux, Ubuntu c’est comme Debian, mais avec plein de services déjà pré-installés et préconfigurés ce qui facilite grandement le passage de Windows à GNU/Linux.
      Linux Mint est pas mal aussi pour les débutants.

      Après, il y encore plein de distributions Linux mais les plus abouties sont certainement Ubuntu et Linux Mint.


  • #1600171

    Vous aussi, glissez votre quenelle à la multinationale américaine en installant Linux sur votre ordinateur !


  • il y a encore des gens qui utilisent cette m. de microsoft ?
    non les gars , revenez dans le monde du reel : LINUX MINT
    ca fait des annees que je n’ai plus foutu un coup de poing sur mon portable
    on a enfin fait la paix tout les deux . il fallait juste virer le traitre (qui decide les choses a son bon vouloir ..)
    et les quelques fois ou on me demande de l’aide sur un ordi equipe de windows , c’est quasi a coup sur la crise de nerfs . c’est un truc de tordu cet OS .
    Win = plus jamais
    faites la paix avec vous-meme : installez LINUX MINT
    ca s’installe a cote de votre OS de satan sans l’effacer , vous avez le choix au demarrage d’aller sur l’un ou l’autre
    pour votre salut !


  • #1600216

    Pour ceux qui sont sous Windows,suffit de taper dans votre invite de commande (sans les guillemets) ou faites un copier/coller :

    " tracert nsa.gov "
    et essayez aussi
    " tracert cia.gov "

    Vous verrez s’afficher dans votre invite de commande plein d’adresses IP reliés à votre réseau / FAI ou (Fournisseur d’Accès Internet) !

     

    • Ca ne fonctionne pas sous Linux...


    • Non, cette commande ne trace pas les réseaux reliés à notre ordinateur ... Si je me rappelle bien de mes cours d’info, cela permet juste de voir les intermédiaires pour se connecter à un site WEB !

      Tapez "tracert egaliteetreconciliation.fr", cela fonctionne aussi.


    • "tracert" ou "traceroute" sous Linux est un mécanisme de visualisation des routes pour atteindre un autre réseau.

      C’est bien ce genre de sophisme qui rend bête et qui nous fait croire l’espionnage de Microsoft/Cisco/NSA... Snowden et tous les grands hackers n’ont jamais rien prouvé quoi que ce soit, hormis des "il paraît que, la preuve que", ou au mieux confondre des backdoors avec des sondes de télémétrie. Je ne vois que l’affaire PRISM qui permettait de douter de ces entreprises.

      Cependant, bravo à Poutine de vouloir sortir du modèle économique américain dans le domaine de l’ingénieure informatique.


  • Ce que Microsoft appelle "faille de sécurité" est totalement indiscernable d’une porte dérobée et fournit un prétexte imparable pour venir fouiner régulièrement dans votre ordi à chaque mise à jour.


  • Je n’ai jamais compris l’acharnement de l’européen sur Microsoft, alors qu’Apple et surtout Google leur en glissent des splendides de manière encore plus impressionnante. C’est comme quand je vois Dieudo nous expliquer son boycott avec un iMac et iPhone dont les jeux de puces viennent de la R&D du pays qu’il veut boycotter. On met son curseur de cohérence où on veut, mais on ne peut pas décemment tailler un costard à Microsoft et utiliser massivement Apple ou Androïd en essayant de s’autopersuader qu’on ne se fait pas fliquer.
    La façon de réfléchir de la Russie est cohérente : aujourd’hui on ne peut se passer des écosystèmes créés soit par Microsoft/intel, soit par Google/ARM, donc on y travaille. L’européen, lui, pleure sur sa gloire perdue : ARM, boite britannique passée sous controle japonais, STMicro en train de couler, NXP racheté par Qualcomm.
    Oui, les chinois se mettent au boulot, eux. Et s’en donnent les moyens.


  • Les commentaires élogieux à propos d’ubuntu sont mérités. J’y suis passé il y a 3 ou 4 ans. On tâtonne un peu pendant deux mois, c’est normal : il faut modifier des habitudes solidement ancrées. Après, eh bien on se dit qu’on aurait dû faire le changement de système plus tôt. Efficacité, stabilité, sécurité, etc.


  • Ça va bientôt faire 10 ans que je suis passé sous Linux (d’abord Ubuntu, puis ses variantes plus légères et plus configurables Xubuntu, et maintenant Lubuntu depuis 4 ans) et c’est une des meilleures décisions que j’ai jamais prises dans ma vie, et pourtant je n’étais pas un geek, croyez-moi. Je ne reviendrai jamais en arrière tellement je m’y sens bien.

    Un petit tout sur Framasoft motivera peut-être une seule personne qui me lit ?
    https://framasoft.org

    Avec le temps, j’ai accompli autour de mois deux "migrations" réussies (et ce, sans bombarder la Lybie, ce qui est chouette), pour des personnes qui désormais se sentent très bien avec Lubuntu et ne veulent surtout pas revenir à Win.

    Je ne comprends tout simplement pas la vulnérabilité française au lobby Microsoft (enfin si, je la comprends, côté remplissage de poche et dessous de tables). Il faut voir leur entrisme ahurissant dans l’Éducation nationale ; quant au Ministère de la Défense, c’est à se taper la tête contre les murs.
    Seule la gendarmerie, par on ne sait quel miracle a migré sous Ubuntu (et aussi paraît-il les portables de travail remis aux parlementaires), mais c’était il y a déjà longtemps et je ne connais pas d’exemple similaire récent.

    Pourtant, par leur haut degré de configurabilité et de sécurité, les outils linux seraient un garant supplémentaire de souveraineté nationale, si nos élites en avaient encore envie...
    Retenons quand même qu’avec l’Allemagne, la France est un des principaux pays européens utilisateurs de Linux, et retenons notre expertise dans bien des domaines du développement logiciel.

    Rappelons aussi que le Brésil de Lula, et le Vénézuela de Chavez ont en leur temps énormément poussé pour que Linux devienne majoritaire dans leurs pays respectifs.

    Enfin, pour les simples utilisateurs finaux, comme vous et moi, avec Linux, vous devenez réellement libre en matière logicielle, et échappez à la sphère marchande, toujours opaque, qui environne les espaces Windows.

    Go, Poutine, go !


Commentaires suivants