Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Poutine veut éradiquer les logiciels de Microsoft de la Russie

De peur qu’ils soient utilisés par les États-Unis pour infiltrer les systèmes russes

En septembre dernier, la ville Moscou a donc annoncé qu’elle va remplacer les programmes de Microsoft par des logiciels domestiques sur des milliers d’ordinateurs. Cette transition qui va commencer par le remplacement d’Outlook et Exchange Server sur 6 000 ordinateurs, pourrait s’étendre sur jusqu’à 600 000 ordinateurs et serveurs, et concerner également Windows et Microsoft Office.

 

Les autres géants US comme IBM et Oracle ne seront pas épargnés, mais Microsoft semble le plus ciblé par la politique de Poutine. Craignant que les logiciels de Microsoft soient utilisés par les États-Unis contre la Russie dans la guerre cybernétique entre les deux pays rivaux, Vladmir Poutine veut au plus vite se débarrasser de Microsoft, au moins au sein du gouvernement et des entreprises contrôlées par l’État. Sa crainte s’explique par le fait que des hackers russes ont utilisé des logiciels malveillants injectés dans un document Microsoft Office pour fermer le réseau électrique ukrainien l’an dernier. Le média NBC News affirme avoir obtenu un document de la Sécurité intérieure des États-Unis qui confirme cette information.

[...]

Une importante source du renseignement américain aurait également expliqué à NBC News que la priorité de Vladmir Poutine est de se débarrasser de Microsoft. La raison, c’est que non seulement il s’agit de la firme US la plus importante dans l’espace informatique, mais également parce qu’il soupçonne Microsoft de collaborer avec le gouvernement américain pour laisser des portes dérobées dans ses produits ; ce que la firme de Redmond réfute catégoriquement : « Nous n’espionnons personne. Nous ne travaillons avec aucun gouvernement pour espionner les autres et nous ne le ferions jamais », a déclaré Dominic Carr, General Manager de Microsoft chargé des affaires publiques.

Lire la suite de l’article sur developpez.com

La Russie face à l’empire, chez Kontre Kulture :

Poutine et les États-Unis, sur E&R :

 






Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1600129

    J’espère qu’on va pouvoir s’équiper Russe, parce que tant qu’à se faire espionner autant que ce soit par la Russie qui défend des valeurs plus proches de la Tradition Catholique que celles imposées par la religion qui veut diluer toutes les autres au profit du Mondialisme dont Jerusalem serait la Capitale.

     

    Répondre à ce message

    • #1600142

      Tu peux dès aujourd’hui t’équiper en essayant (sans l’installer ou en l’installant) Linux (Linux Mint par exemple), qui remplace aisément Windows, Office, Internet Explorer, Windows media player, et tous les autres logiciels, et ce gratuitement, sans problème de licence et sans problème de virus.

       
  • #1600134
    Le 12 novembre à 22:20 par Les USA sont un virus
    Poutine veut éradiquer les logiciels de Microsoft de la Russie

    Microsoft a dit "Non, on ne met pas de backdoor dans notre système d’exploitation". Perso, j’aurais cru que Microsoft allait dire "Ouais les mecs, on a mis des backdoors partout dans le système d’exploitation et on travaille avec la CIA". mdr

     

    Répondre à ce message

  • #1600159
    Le 12 novembre à 22:42 par tabouret1789
    Poutine veut éradiquer les logiciels de Microsoft de la Russie

    Ubuntu ou Debian.....Gratuit, très beau ,très stable, très chic....

     

    Répondre à ce message

    • #1600335

      Ubuntu, oui, je sais que c’est excellent pour remplacer winwaube, mais Debian, je connais pas ça ; je vais aller voir de suite ! merci.

       
    • #1600398

      @ zlaan

      Debian, c’est le "papa" d’Ubuntu.
      Perso, parlant en connaissance de cause (je suis sur Ubuntu depuis 2008) et en toute objectivité, Debian n’est pas réellement accessible à des débutants. Il faut déjà amener un certain bagage de connaissance pour administrer une machine Debian correctement. Tout le monde n’a pas forcément le temps ni l’envie de feuilleter la très exhaustive documentation Debian.

      Si tu veux, Ubuntu c’est comme Debian, mais avec plein de services déjà pré-installés et préconfigurés ce qui facilite grandement le passage de Windows à GNU/Linux.
      Linux Mint est pas mal aussi pour les débutants.

      Après, il y encore plein de distributions Linux mais les plus abouties sont certainement Ubuntu et Linux Mint.

       
  • #1600171
    Le 12 novembre à 22:54 par Le Pen, vite !
    Poutine veut éradiquer les logiciels de Microsoft de la Russie

    Vous aussi, glissez votre quenelle à la multinationale américaine en installant Linux sur votre ordinateur !

     

    Répondre à ce message

  • #1600215

    il y a encore des gens qui utilisent cette m. de microsoft ?
    non les gars , revenez dans le monde du reel : LINUX MINT
    ca fait des annees que je n’ai plus foutu un coup de poing sur mon portable
    on a enfin fait la paix tout les deux . il fallait juste virer le traitre (qui decide les choses a son bon vouloir ..)
    et les quelques fois ou on me demande de l’aide sur un ordi equipe de windows , c’est quasi a coup sur la crise de nerfs . c’est un truc de tordu cet OS .
    Win = plus jamais
    faites la paix avec vous-meme : installez LINUX MINT
    ca s’installe a cote de votre OS de satan sans l’effacer , vous avez le choix au demarrage d’aller sur l’un ou l’autre
    pour votre salut !

     

    Répondre à ce message

  • #1600216
    Le 13 novembre à 00:25 par Mehd’in France
    Poutine veut éradiquer les logiciels de Microsoft de la Russie

    Pour ceux qui sont sous Windows,suffit de taper dans votre invite de commande (sans les guillemets) ou faites un copier/coller :

    " tracert nsa.gov "
    et essayez aussi
    " tracert cia.gov "

    Vous verrez s’afficher dans votre invite de commande plein d’adresses IP reliés à votre réseau / FAI ou (Fournisseur d’Accès Internet) !

     

    Répondre à ce message

    • #1600270
      Le 13 novembre à 03:17 par Le Veyatif
      Poutine veut éradiquer les logiciels de Microsoft de la Russie

      Ca ne fonctionne pas sous Linux...

       
    • #1600328

      Non, cette commande ne trace pas les réseaux reliés à notre ordinateur ... Si je me rappelle bien de mes cours d’info, cela permet juste de voir les intermédiaires pour se connecter à un site WEB !

      Tapez "tracert egaliteetreconciliation.fr", cela fonctionne aussi.

       
    • #1600464
      Le 13 novembre à 12:51 par Pierrick
      Poutine veut éradiquer les logiciels de Microsoft de la Russie

      "tracert" ou "traceroute" sous Linux est un mécanisme de visualisation des routes pour atteindre un autre réseau.

      C’est bien ce genre de sophisme qui rend bête et qui nous fait croire l’espionnage de Microsoft/Cisco/NSA... Snowden et tous les grands hackers n’ont jamais rien prouvé quoi que ce soit, hormis des "il paraît que, la preuve que", ou au mieux confondre des backdoors avec des sondes de télémétrie. Je ne vois que l’affaire PRISM qui permettait de douter de ces entreprises.

      Cependant, bravo à Poutine de vouloir sortir du modèle économique américain dans le domaine de l’ingénieure informatique.

       
  • #1600273

    Ce que Microsoft appelle "faille de sécurité" est totalement indiscernable d’une porte dérobée et fournit un prétexte imparable pour venir fouiner régulièrement dans votre ordi à chaque mise à jour.

     

    Répondre à ce message

  • #1600323

    Je n’ai jamais compris l’acharnement de l’européen sur Microsoft, alors qu’Apple et surtout Google leur en glissent des splendides de manière encore plus impressionnante. C’est comme quand je vois Dieudo nous expliquer son boycott avec un iMac et iPhone dont les jeux de puces viennent de la R&D du pays qu’il veut boycotter. On met son curseur de cohérence où on veut, mais on ne peut pas décemment tailler un costard à Microsoft et utiliser massivement Apple ou Androïd en essayant de s’autopersuader qu’on ne se fait pas fliquer.
    La façon de réfléchir de la Russie est cohérente : aujourd’hui on ne peut se passer des écosystèmes créés soit par Microsoft/intel, soit par Google/ARM, donc on y travaille. L’européen, lui, pleure sur sa gloire perdue : ARM, boite britannique passée sous controle japonais, STMicro en train de couler, NXP racheté par Qualcomm.
    Oui, les chinois se mettent au boulot, eux. Et s’en donnent les moyens.

     

    Répondre à ce message

  • #1600446

    Les commentaires élogieux à propos d’ubuntu sont mérités. J’y suis passé il y a 3 ou 4 ans. On tâtonne un peu pendant deux mois, c’est normal : il faut modifier des habitudes solidement ancrées. Après, eh bien on se dit qu’on aurait dû faire le changement de système plus tôt. Efficacité, stabilité, sécurité, etc.

     

    Répondre à ce message

  • #1600668
    Le 13 novembre à 16:23 par Cidrolin
    Poutine veut éradiquer les logiciels de Microsoft de la Russie

    Ça va bientôt faire 10 ans que je suis passé sous Linux (d’abord Ubuntu, puis ses variantes plus légères et plus configurables Xubuntu, et maintenant Lubuntu depuis 4 ans) et c’est une des meilleures décisions que j’ai jamais prises dans ma vie, et pourtant je n’étais pas un geek, croyez-moi. Je ne reviendrai jamais en arrière tellement je m’y sens bien.

    Un petit tout sur Framasoft motivera peut-être une seule personne qui me lit ?
    https://framasoft.org

    Avec le temps, j’ai accompli autour de mois deux "migrations" réussies (et ce, sans bombarder la Lybie, ce qui est chouette), pour des personnes qui désormais se sentent très bien avec Lubuntu et ne veulent surtout pas revenir à Win.

    Je ne comprends tout simplement pas la vulnérabilité française au lobby Microsoft (enfin si, je la comprends, côté remplissage de poche et dessous de tables). Il faut voir leur entrisme ahurissant dans l’Éducation nationale ; quant au Ministère de la Défense, c’est à se taper la tête contre les murs.
    Seule la gendarmerie, par on ne sait quel miracle a migré sous Ubuntu (et aussi paraît-il les portables de travail remis aux parlementaires), mais c’était il y a déjà longtemps et je ne connais pas d’exemple similaire récent.

    Pourtant, par leur haut degré de configurabilité et de sécurité, les outils linux seraient un garant supplémentaire de souveraineté nationale, si nos élites en avaient encore envie...
    Retenons quand même qu’avec l’Allemagne, la France est un des principaux pays européens utilisateurs de Linux, et retenons notre expertise dans bien des domaines du développement logiciel.

    Rappelons aussi que le Brésil de Lula, et le Vénézuela de Chavez ont en leur temps énormément poussé pour que Linux devienne majoritaire dans leurs pays respectifs.

    Enfin, pour les simples utilisateurs finaux, comme vous et moi, avec Linux, vous devenez réellement libre en matière logicielle, et échappez à la sphère marchande, toujours opaque, qui environne les espaces Windows.

    Go, Poutine, go !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents