Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Sausage party : partouze et bisexualité pour tous

Une initiation à la pornographie pour les enfants

Ce mercredi 30 novembre 2016 sort un dessin animé a priori inoffensif voire marrant.

 

 

La vie des aliments (produits) dans un supermarché.

Le héros est une saucisse et il est amoureux d’une miche de pain pour hot-dog.

Sauf que…

 

 

[...]

Ce film d’animation est sorti en 2014 aux États-Unis et il était censé être un dessin animé pour adultes.

Aux États-Unis, on utilise « R-rated », ce qui veut dire qu’il est interdit au moins de 17 ans.

À moins d’être accompagné d’un adulte...

[...]

Devant l’énorme succès (140 millions de dollar de bénéfices) le film sort en France le 30 novembre 2016 avec comme voix de doublage Cyril Hanouna, dans le rôle du tacos musulman gay (passons).

Un « article » en fait la promotion en précisant que le film est réservé aux adultes, mais sans remarquer LE scandale :

Ce film est interdit en France au moins de 12 ans !

Ou plutôt, ce film est autorisé en France au 12-18 ans !

Je vous laisse « déguster » la scène finale du film et imaginer que vous êtes au cinéma assis à côté de votre enfant de 12 ans (ou qu’il ou elle y soit allé avec des amis).

 

 

Oui, c’est bien une partouze explicite, avec une vaste panoplie de pratiques sexuelles.

[...]

Les réalisateurs

 

PNG - 286.1 ko
Greg Tiernan et Conrad Vernon

 

Le premier aurait tellement maltraité l’équipe d’animateurs 3D (menaces de mort, forcés de travailler gratuitement) lors de la réalisation du film qu’il a subi une mutinerie. Résultat : 36 sur 83 n’apparaitront même pas au générique.

 

Les auteurs

 

PNG - 201 ko
Seth Rogen

 

PNG - 178.3 ko
Jonah Hill

 

PNG - 209.6 ko
Evan Goldberg

 

JPEG - 19.4 ko
Ariel Shaffir et Kyle Stanley Hunter

 

Lire l’intégralité de l’article sur wanted-pedo.com

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Retrouvez des produits culturels autrement plus sains,
chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

115 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1613270
    Le 30 novembre à 20:55 par marrante
    Sausage party : partouze et bisexualité pour tous

    Tout la-dedans est infect.

     

    Répondre à ce message

  • #1613290
    Le 30 novembre à 21:27 par Gregoo
    Sausage party : partouze et bisexualité pour tous

    Je rappelle quand même que personne n’est obligé d’aller voir ce film... et que si vos enfants de 12 ans vont le voir seuls, c’est peut être qu’il y a un problème de surveillance, voire d’éducation... C’est un film destiné aux adultes, le sujet est certes douteux mais personne ne vous met le couteau sous la gorge pour acheter une place.

     

    Répondre à ce message

    • #1613401
      Le 1er décembre à 00:00 par Chaos
      Sausage party : partouze et bisexualité pour tous

      Votre commentaire en dit long sur votre personnalité.
      Que dieu vous guide.

       
    • #1613522
      Le 1er décembre à 09:21 par Caro
      Sausage party : partouze et bisexualité pour tous

      Et le jour où les profs de vos enfants auront l’idée de les emmener voir ce film ? Qui sait ? Il entre bien dans la continuité de la politique actuelle : laïcité, lutte contre l’homophobie, contre le racisme... Les raisons "éducatives" ne manquent pas !

       
    • #1613895
      Le 1er décembre à 20:10 par Igor Meiev
      Sausage party : partouze et bisexualité pour tous

      Gregoo vous n’avez pas compris la tactique. Elle consiste en ce que des parents viennent avec leurs enfants confiants dans le classement -12, pensant avoir affaire à un film d’animation peut être avec quelques éléments justifiant le -12 mais pas trop méchant. Sauf qu’une fois sur place trop tard ! Ils se rendent compte que le film n’a rien à voir avec -12... et les enfants ont déjà hélas intégré dans leur esprit des images qu’ils n’auraient du voir.
      C’est clairement une stratégie de tromperie.

       
    • #1613902
      Le 1er décembre à 20:15 par Gregoo
      Sausage party : partouze et bisexualité pour tous

      Pas besoin de guide, j’y vois suffisamment clair ! Merci quand même.

       
    • #1613910
      Le 1er décembre à 20:20 par Gregoo
      Sausage party : partouze et bisexualité pour tous

      Caro,
      je ne se sais pas dans quelle école vous avez inscrits vos enfants, mais certainement pas en école publique... Jamais un prof n’emmènerai des gamins voir ça... Arrêtez un peu de tout grossir...

       
    • #1613953
      Le 1er décembre à 21:08 par Gregoo
      Sausage party : partouze et bisexualité pour tous

      Melev, j’avais très bien compris les propos intolérants des commentaires contre ces DIABLES d’américains qui osent vendre du sexe à nos enfants innocents, seulement dans la mesure où il existe un bande annonce et que les affiches, le nom du film et les sous-titres (un héros va se dresser) sont clairement explicites, je ne trouve pas qu’il y ai tromperie. Vous n’étiez pas la cible de ce film, c’est complètement différent.

       
    • #1614094
      Le 1er décembre à 22:59 par jacques
      Sausage party : partouze et bisexualité pour tous

      le problème n’est pas d’aller ?ou de ne pas aller le voir ?le problème est que cet étron n’aurait jamais du voir le jour dans une société saine digne de ce nom ((et je ne suis pas surpris d’y voir associé le nom de Hanouna )) depuis la nuit des temps des dégénérés s’emboitent ou se font s’emboiter des aficionados des pires sévices et turpitudes mais personnes n’en a eu l’idée de le faire voir en dessins animés grand public dessin animés qui à la base sont des divertissements familiaux



      on peu très bien pisser dans une soupière ou souper dans un pot de chambre mais ce n’est pas la norme là c’est pareil avec cette merde de programme


       
    • #1615525
      Le 4 décembre à 00:13 par Filychka
      Sausage party : partouze et bisexualité pour tous

      À vrai dire on n’oblige persne d’aller voir un film ou un dessin animé. Après tout,ce qui sont allez c’était par plaisir et non contre leurs volontés, vous saviez qu’avant d’entré dans toute chose renseigné vous c’est sa l’évidence pour n’est pas paye les Pô cassé après

       
    • #1615874
      Le 4 décembre à 17:42 par Antipocrite
      Sausage party : partouze et bisexualité pour tous

      Réfléchis 2s par pitié, en gros tu conseille de voir le film avant d’aller le voir ? T’es genre un dieu omniscient. Bien, le sentiment de parano te pose pas de problème ? Ces gens du csa qu’on paye avec l’argent public ne sert à rien au final, y a pas de problème pour toi ?
      Tu peux aussi te donner un air condescendant vis à vis des autres, dans le fond tu dis "c’est comme ça et pas autrement", mais toi tu fermes gentiment ta gueule devant les incohérences d’un système pervers.

       
  • #1613350
    Le 30 novembre à 22:46 par eugene
    Sausage party : partouze et bisexualité pour tous

    Une pétition circule sur change.org , signons là.

     

    Répondre à ce message

  • #1613381
    Le 30 novembre à 23:30 par Odeyssa BZH
    Sausage party : partouze et bisexualité pour tous

    C’est certain, "personne ne met de couteau sous la gorge pour acheter une place" afin d’aller voir ce pauvre film (si c’était toléré par la loi, ils le feraient hein ...), néanmoins tout ici suggère un film destiné à un jeune public (dessin animé, affiche, doublage par des personnes que les jeunes connaissent bien ...). Quand bien même, si ce film est destiné exclusivement à des adultes, je ne vois pas bien en quoi il est plus légitime. Il faut vraiment être malade pour pondre une pareille production.

     

    Répondre à ce message

  • #1613470
    Le 1er décembre à 07:00 par MagnaVeritas
    Sausage party : partouze et bisexualité pour tous

    On peut facilement lire la folie sur la sale gueule de tous ces demeurés, c’est remarquable.

    Je connais très bien l’animation, l’expression cinématographique la plus pure et la seule qui mérite d’être considérée comme de l’art. Je certifie que ce prétendu film d’animation est en réalité un film d’abominations.
    Je ne vais même pas perdre mon temps à expliciter pourquoi c’est nauséabond, mais quand on y réfléchit bien cette ignominie est dans la droite lignée des films hollywoodien : d’abord vanter l’amour fou, puis la passionaria, puis la passionaria spleenétique, puis le concubinage, le libertinage, etc. et enfin arriver à cette sorte de flaque de merde infâme. Voilà où ils voulaient en venir. Enfin ! ils cessent de tourner autour du pot. On les voyait déjà venir avec American Pie et tous ces films de la communauté qui n’existe pas, mais là la cible devient évidente par la forme même de cette production : un DA qui reprend tous les codes, même graphiques, des machines à gaz pour enfants comme pixar.
    Et qui reprend aussi tous les codes du porno puisqu’ils en sont les « inventeurs ».

    Au moins, une chose est sûre : avec toutes les daubes de chez disney/pixar, Takahata, Miyazaki et le maître des maîtres Grimault n’avaient pas à s’inquiéter, mais aujourd’hui avec cette production on atteint une espèce de summum de l’écart entre le sommet et le caniveau. Grimault et le Studio Ghibli sont très loin d’être détrônés.

    Si vous voulez montrer des beaux dessins animés à vos enfants, déjà il faut les regarder auparavant pour vérifier. Comme valeurs sûres vous avez Grimault et le Studio Ghibli, encore que je ne recommanderais pas Princesse Mononoké par exemple. Mais Mon Voisin Totoro, Ponyo sur la falaise, etc. Ce ne sont toutefois pas des œuvres catholiques.
    Dans les anciens dessins animés vous avez les Disney et les Warner qui tiennent la route.
    Mais je doute de la nécessité de montrer des films à ses enfants. Faites-leur lire des bons livres à la place, ce sera plus intelligent et moral.

     

    Répondre à ce message

  • #1613718
    Le 1er décembre à 15:04 par Myriam
    Sausage party : partouze et bisexualité pour tous

    ce dessin animé en dit long sur l’évolution de notre société....
    c’est malsain......hideux, bref, c’est satanique !
    Surveillons nos enfants ils sont en danger .....
    Il est impératif de trouver au plus vite une parade afin que la gangrène n’atteigne pas les enfants......

     

    Répondre à ce message

  • #1614048
    Le 1er décembre à 22:28 par Citoyen 68
    Sausage party : partouze et bisexualité pour tous

    Pour le coup cette fois ci, il y a vraiment trouble à l’ordre public avec ce spectacle. Qu’attend Manu "El Caudillo" pour saisir le conseil d’Etat et le faire interdire ! Ah, mais c’est vrai, la protection des enfants c’est moins important.

     

    Répondre à ce message

  • #1614714
    Le 2 décembre à 18:58 par Sorrende
    Sausage party : partouze et bisexualité pour tous

    C’est moche, c’est vulgaire, c’est porno, ça se veut drôle mais ça ne l’est pas... Bref c’est signé !

    Et laisser voir ça à des gosses... Je n’en dirai pas plus. J’ai déjà assez envie de vomir comme ça.

     

    Répondre à ce message

  • #1614929
    Le 3 décembre à 00:06 par Michael B.
    Sausage party : partouze et bisexualité pour tous

    C’est la fin d’un "dispositif de sûreté" que les parents avaient à leur disposition. Jusqu’en 2016 on pouvait déposer ses enfants au cinéma sans avoir à se méfier. À partir de maintenant nous devrons "expertiser" tous les films un à un avant de laisser nos enfants les regarder. Qu’il en soit ainsi : je me vengerai en éduquant mes enfants correctement, c’est aussi simple que ça.
    Ayant vu l’extrait, je suis bien obligé d’avouer qu’un film de fesse "traditionnel" peut être nettement moins vulgaire et même carrément plus raffiné que ça.

     

    Répondre à ce message

  • #1615192
    Le 3 décembre à 14:35 par Citoyen 68
    Sausage party : partouze et bisexualité pour tous

    Soyons clair. Ce n’est pas la première fois que le support du dessin-animé est utilisé pour produire des films "adultes" (car comportant de la violence et/ou du sexe plus ou moins expressif et/ou de la vulgarité). Pour mémoire : Fritz the cat de 1972 (tiré d’une BD de 1959 !) Premier film d’animation classé X aux USA - Les nombreux films d’animation franco-belge de Picha : Tarzoon la honte de la jungle (1975) interdit au -16 ans (classé au rayon films X dans les video-clubs), Le Chaînon Manquant (1980) tout public ! (nominé pour la palme d’or à Canne) - Le Big Bang (1987) tout public ! , Blanche Neige la Suite (2007) interdit au -12 ans, ou encore l’excellent Metal Hurlant (1981) film canadien, sans parler de nombreux animés japonais interdits au - 16 ou - 18 ans. Les personnes pensant que dessins animés = enfant (tout comme BD = enfant) se trompent lourdement et doivent parfaire leur culture générale.
    Le problème avec Sausage Party est à mon avis l’erreur (volontaire ou non ?) de classement interdit -12 ans ! Une interdiction -16 ans aurait été plus appropriée (et donc semblable à celle aux USA -17 ou en Allemagne -16). je pense que les autorités responsables du classement en France ont quelques explications à donner ! Quant aux parents peu prudents et abusés par ce classement, je dois leur reconnaître que les bandes-annonces sur Allo-Ciné ou sur YouTube si elles laissent transparaître un côté gentiment "coquin" (qui pourrait déjà inquiéter certains) et un côté clairement vulgaire, elles ne préparent en rien à "affronter " avec des enfants de 12 ans, la scène finale de partouze avec du sexe pornographique on ne peut plus explicite tant dans les positions que dans les propos ! La polémique est donc justifiée et j’attends les explications des responsables de cette bévue qui peut s’ apparenter effectivement au délit "d’incitation de mineur à la débauche".

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents