Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Sécurité sociale, mutuelles, RSI : entretien avec Thierry Borne

Propos recueillis le 11 janvier 2016 par E&R Haute-Savoie

L’équipe d’E&R Haute-Savoie a rencontré Thierry Borne le‎ 11 janvier 2016, quelques jours après la perquisition de son établissement. Il revient entre autres sur son histoire ainsi que son combat et, sans langue de bois, nous donne des clés de compréhension sur des sujets tels que la sécurité sociale, les mutuelles, les syndicats ou encore le RSI et le MSA.

Cet entretien à été réalisé avant la mise aux enchères de ses biens, filmée par l’équipe d’E&R Rhône-Alpes et déjà en ligne sur le site.

 

 


 

Vous êtes entrepreneur ou particulier et souhaitez faire partie d’un réseau d’entraide pour faire face à la crise ? Rejoignez Solid’E&R, le premier espace d’annonces du Réseau d’économie solidaire créé par E&R. Pour cela, il vous suffit d’être adhérent de l’association (merci de rentrer votre identifiant et votre mot de passe d’adhérent pour accéder à Solid’E&R) :

Pour en savoir plus sur le Réseau d’économie solidaire :

Voir aussi, sur E&R :

Chronique d’une dictature en marche, chez Kontre Kulture :

Pour soutenir ERTV et les sections régionales d’Égalité & Réconciliation :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • J’ai écouté cet entretien et l’idée du rassemblement dominical est bonne, mais pourquoi devant la Préfecture ? et va-t-on avoir le droit de manifester tous les dimanches, sans s’attirer les milices dites forces de l’ordre ?
    Sinon courage à Thierry Borne, je me demande comment il fait pour rester serein et équilibré.

     

    • à BRUIXIT :
      La préfecture parce que c’est à la fois stratégique, un lieu que tout le monde saura situer dans sa région, et symbolique, pas besoin de faire un dessin... Et comme l’a dit à juste titre Thierry, il ne s’agit pas de manifester, mais de se réunir pour échanger dans la bonne humeur et réhumaniser une société qui en a grand besoin.


    • Les forces de l’ordre ne sont pas infinies en France !
      C’est pour cela que l’état est bien content que toutes les manifestations se déroulent à Paris car cela permet de "contrôler" 100000 manifestants avec seulement 20 000 policiers surarmés.

      L’idée de Thierry est de répartir tous les mécontents dans leurs préfectures et sous préfectures propres, plusieurs avantages :
      1) moins de frais de logistique à débourser par les manifestants en tous genre
      2) moins de facilité pour l’état à coller 1 crs derrière chaque manifestant puisqu’y y a 235 sous préfectures et 95 préfectures à couvrir ...

      C’est un peu comme aller à la messe tous les Dimanche de 10h à 12h sauf que l’impact sur notre quotidien pourrait s’en voir changer plus vite et plus fort ...


  • Belle prestation.

    La proposition de rencontre les dimanche devant les préfectures est bonne. Cela remplacera la messe du dimanche. Nous ne pouvons pas compter que sur internet pour faire passer la ré-information, d’autant plus que les sites dissidents vont être interdits.

    Son idées de regroupement pour contrer physiquement les CRS n’est malheureusement pas efficace car lorsque les gens seront 2 millions, le système aura importé une armée de mercenaires pour s’occuper de la population, ou il paiera une partie de la population pour s’occuper de l’autre.


  • Bravo Thierry, quel cran ! Mais fais attention à toi. Ne "cries" pas en public que tu comptes amplifier tes actions et que tu ne t’arrêteras pas... Vas-y pas à pas et ne tend pas le bâton ou pire... Peace !


  • Super l’idée des dimanches en gilets jaunes et casseroles. Merci pour cet entretien


  • il dit qu’il a la loi pour lui mais quels sont les textes de loi qui vont dans son sens car étant moi même avocat je n’ai pas cette lecture.

     

  • L’apogée des chevaux c’était 1915. A partir de là le moteur à explosion a fait que la plupart des chevaux n’ont plus pu gagner de quoi payer leur fourage. C’est pourquoi nous avons besoin de vous Thierry Borne. C’est aussi la machine à vapeur, le moteur à explosion et l’électricité qui ont aboli l’esclavage, pas les gentilles idées de gauche.

    Puis ils se sont mis à bouffer du cheval. D’abord la Grande Armée de Napoléon durant la retraite de Russie. C’était ça ou crever. Mais surtout la Commune de Paris, il se sont baffré du canasson (c’était ça ou les rats). Les boucheries chevaline datent de là.

    J’ai deux copines qui ont tout plein de petites filles. On se démerde pour leur faire faire du poney puis du cheval. Mais le système veut les scotcher devant leur télé-réalité.

    Le cheval c’est bien. Je sais, j’ai même fait du "bare back" (monter à cru) à Riverside près de Los Angeles. Et je vote toujours François Bayrou parce qu’il élève des chevaux. Le reste je m’en fous.

    Manger du cheval ? Qui mange son outil de travail ? Qui mange son moyen de transport ?

    Vous êtes un type bien Thierry Borne,mais Jésus ne s’est pas fait la face Nord du Golgotha sous les applaudissement.


  • Très instructif cet entretien, merci. Constat lucide et réaliste de Thierry Borne, dont le verbe simple et efficace fait mouche. A l’instar d’Alain Soral, de Dieudo, il y aura de plus en plus de gens comme ça, qui dénonceront la crapulerie du système oligarchique sous ses différents aspects, ce qui d’une évitera l’idolâtrie d’Alain et Dieudo, et de deux permettra de toucher et rassembler un maximum de peuple. En tout cas, je le souhaite.


  • Pour s’informer comme tu le dis, je n’ai plus de television depuis un triste mai 2012 et ne me documente qu’en lisant les informations alternatives sur le net.


  • LA CONFIANCE
    Avant 1789 ,l’Eglise était un substitue de confiance
    Depuis 1789 ,l’état a pris le relais de la confiance en étant un substitue de confiance
    en d’autre terme Les particulier n’ont pas confiance entre eux puisque l’état a pris le relais
    Mais depuis 2008 l’état fait moins confiance au déclaration des contribuables en augmentant massivement le nombre de contrôle et en ponctionnant les taxes et impôts à la source

    A mon sens l’état n’est plus un substitue de confiance
    Dans ce cas il faut que les particulier aient confiance entre eux ou par l’intermédiaire de l’Eglise
    J’ai une proposition :pourquoi ne pas faire ses commissions dans des pays limitrophes


  • Salutaire.
    La secu, par ceux qui la subissent. On est loin du modèle que le monde entier nous envie (sans l’avoir cependant jamais copié...).
    Eh oui, ce fameux totem de nos amis solidaristes de gauche ou de droite jette aujourd’hui des paysans et des artisans à la rue. C’est beau la solidarité obligatoire version française. Ça nourrit (bien) tous ses administrateurs et ses légions de gestionnaires, mais ça tue tous nos entrepreneurs qui, eux, croulent sous les contraintes.
    La France devient vraiment un pays de merde. Mais qu’on se rassure, l’administration génère assez de papier pour torcher la terre entière.


  • Merci pour la vidéo. Je me demandais justement ou en était Thierry Borne et son pote Claude Reichman dans leur grande œuvre de destruction de la sécurité sociale française issu du CNR ?

     

    • La CNR ? J’avais lu ailleurs que la sécu avait une origine vichyste ?
      Bon, peu importe dans le fond, ça n’a aucun lien avec le fait que ça soit bien ou pas.
      Mais notons qu’un truc qui a été créé dans les années 40 pour permettre aux français d’avoir une vraie sécurité face aux aléas de la vie en vient aujourd’hui à les jetter à la rue... Du coup, je ne suis pas convaincu que ce soit Claude Reichmann qui tue la sécu, mais bien la sécu elle même qui a dévoyé sa mission au point de mettre des gens dans la misère, complètement à l’opposé de sa mission d’origine. Alors pas étonnant que les gens râlent et s’y opposent. Si elle était juste et remplissait sa mission, les gens ne râleraient pas. Personne (pas même Reichmann) n’est opposé au principe d’une sécurité sociale, à condition que celle ci fasse son boulot de manière juste. Ces derniers temps, à nantes ils ont même demandé à une famille de payer 9000 € de lait maternel pour un bébé atteint d’une maladie grave. C’est beau la sécurité sociale...


  • Faites vos manifestations au centre de la France pour limiter les frais... Les journalistes se déplaceront.
    Ce qui compte c’est que l’état se rende compte que la masse des français s’entendent.
    Et surtout il est impératif de cesser de croire aux élections et moins encore aux sondages qui sont destinés à confirmer des résultats bidouillés... des projections pour naïfs.


  • Il suffit de lever un peu le tapi pour se rendre compte qu’il y a beaucoup de merde dessous .
    Merci Mr T Borne ,pour certain ,la vérité est pas toujours bonne à dire.


  • #1420309

    Merci Thierry Borne

    Vivant des aides...
    Étant Artiste.
    Déclaré ainsi par un "bilan de compétence" en 3ème qui ne me laissait pas d’autre possibilité de choix de vie semble t’il.

    Par ma famille par mon comportement et par toutes mes activités (Peinture écriture dessin parolier, chant.)
    Donc Graphiste car c’est la seule voie viable...or je n’ en vis pas.
    Il y a peu d’offre jusque là. Autre que de bosser pour des boites a la chaine pour gommer les points noir des mannequins sur des photos ou sur les produits en vente dans la grosse distribution. Je l’ ai fais 3 ans. Peu fier.
    Puis même ça je ne trouve plu.
    Après Fini la créativité...

    Je vis de la solidarité de gens comme ce Monsieur.
    Et quand je l’ entend je suis un peu soulagé qu’il ne rejette pas la "solidarité"
    ... Si il la rejettais, je comprendrais aussi... Car je sais que c’est pas simple pour personne. Surtout si l’on est actif toute la journée.

    Après un Artiste dans une tâche de bureau ou a l’usine ou a la plonge
    (Les seules offres avec la maçonnerie "La vrais" que j’ ai tout de même fait par nécessité)... Je n’ ai pas ses compétences. Un chef de chantier m’ a viré en me traitant d’incapable. Or je mettais vraiment de la bonne volonté... Ses tentions , je ne les ai pas comprise.. Bref.

    Or les artistes sont assujetti a la "Maison des artistes".
    Un poste a PARIS (Incroyable avec le nombre en France...)
    Et j’ ai eu un mal fou a m’ inscrire par courrier (Car le site internet était saturé.)
    J’ ai gagné dans les 1700€ de l’ année !... Et deux ans après , on m’ a demandé (Alors que je ne savais pas comment ni SI j’ étais affilié car je ne pouvais accéder a mon compte sur le net ,qui ne marchais pas cause "débordé" tu m’ étonnes.)
    on m’ a demandé 600€...Avec 200 € sur le compte en banque Et dans la m... Administrativement du coup

    Bref. Même quand on travaille Peu, ce que l’on doit payer est largement Supérieure à ce que l’on gagne...(Assurance voiture, logement, internet qui a un forfait télé et téléphone incompressible a 39€/mois alors que je voulais JUSTE internet...etc. on connait ça, alors je vis des aides.
    Enfin sans ma famille et je suis chanceux, je serais a la rue ou pris en charge intégralement hlm et restau du cœurs etc.)

    Or quand je travaille (Affiches, cartes, logos, bref Graphisme.) On remarque (article dans la dépêche sur une affiche.) des qualités certaines, Mais ça ne suffit pas assez.

    Est ce intéressant, je ne sais pas. Libre a vous. Bonne journée.

     

    • Bonjour,

      De ce que je lis de votre témoignage, vous faites partie des gens vis à vis de qui je n’ai aucun problème à être solidaire. Et je ne connais personne, même parmi les plus égoistes, qui dira le contraire. Et pour dire à quel point le système est mal fait, c’est même malheureux qu’avec toute la bonne volonté que vous semblez mettre en oeuvre, votre situation soit compliquée. Quand quelqu’un qui s’en donne les moyens ne peut s’en sortir, c’est que le système est mal foutu. A la base, la sécu c’est ça : des gens qui ont tous la volonté de s’en sortir, et se protègent les uns les autres en fonction des aléas de la vie. C’est une bête assurance, rien de plus.
      Maintenant ce que dénonce Thierry Borne, c’est que dans la vie réelle, la sécurité sociale ce n’est pas ça. Elle n’a de solidaire que le nom. La preuve : 80 régimes différents. Deux personnes touchant le même revenu ne paient pas les mêmes cotisations, et ne sont pas égales en droit au sujet de la santé (jour de carence, prise en charge, etc.). Et toutes les personnes que je connais qui parlent de quitter la sécurité sociale (cf collectifs contre le RSI, les blogs divers sur quitter la sécu) mettent TOUS en avant le fait qu’ils sont pour la solidarité ; mais que justement le système tel qu’il est fait n’a rien à voir avec la solidarité. Et ce qui est malheureux, c’est qu’il va falloir en passer par un effondrement de la sécu française pour révéler le malaise. Parce que quand la sécu jette des gens à la rue, elle ne peut que s’effondrer puisqu’elle n’obtient pas assez de confiance de la part des gens.

      Pour vous donner un ordre de grandeur, pour être couvert de manière équivalente à la sécu, une assurance privée coûte grosso modo 200 € par mois (en angleterre, en suisse, etc.). C’est plus que les charges que paie une personne payée au SMIC. Et sur les salaires supérieurs, la différence salaire complet/salaire net est de 50%.

      Et ça va même plus loin : une de mes connaissances monte son entreprise. Elle n’a pas encore commencé à gagner d’argent, que le RSI/URSSAF lui est tombé dessus. En estimant un "gain probable" que mon ami devrait faire dans le futur, ils lui ont envoyé un appel de plus de 5000 €, alors même qu’il n’a pas encore réussi à se verser de salaire.
      Et à part les gens qui en ont besoin, qui cette manne financière nourrit-elle ?


    • #1420497

      Merci, j’ ai des amis chef d’entreprise aussi qui malgré un carnet de commende plein et étant une des meilleur boite de sa région dans la maçonnerie met cette année la clef sous la porte a cause de l’ursaf, redressement fiscal... Il n’ a pas été assez précis dans les comptes mais qui peut l’ être a ce niveau de complications administratives ? Pourtant de bonne volonté aussi, aucunement l’ envie de "gruger"... Il bosse 13h par jour ! Et se dégage une misère par mois , pas de vacances. Bientôt sans emploie et bien sur AUCUNE source de chaumage ou aide... Voir il aura des dettes et des ouvriers a payer. Il ne se plain pas, c’est moi qui le plain ! Par contre il ne peut plu supporter la politique mené évidement sans vraiment s’intéresser au fond des causes...

      Alors qu’il aura contribué a des centaines de millier d’€ par ans donné a l’état.

      Après j’ avais pour projet de monter un Magasin proposant services et vente dans divers domaines (Art, informatique, graphisme etc.) L’idée m’enthousiasmait j’ ai fais une formation d’entrepreneur. Je garde cette mire sauf que effectivement quand on m’ a dit combien je devais dégager par moi puis donc par jours... Sachant effectivement que l’ Ursaff passait par là avant même le début d’activité ! (Alors que les jours de congé il faut avoir travaillé un an dans l’ entreprise pour en bénéficier... dans la balance c’est intéressant.) je suis des plus fébrile et repousse le saut dans le vide ou le parachute sera au tirage loto !

      Mais il y a de l’ espoir ... Je deviens très philosophe et spirituel avec tout ça.


    • Woups, coquille :
      assurance privée : 200e par mois (côté santé uniquement), c’est MOINS que les charges prises sur le salaire d’un smicard


    • #1420829

      D’accord. Je rectifierais aussi les centaines de millers d’euros donnés a l’état par ans. Il et possible que ce soit cela, quand il me l’ a dit cela m’ a foutu un choc , c’est ce qu’il a donné dans ses 10 ans d’activités c’est évident, ce qui est sur est qu’il est sans logique d’avoir donné autant pour être lâché dans la nature après la faillite. Est il utile de faire un parallèle avec un Grand parton qui coule une boite ?

      ... Les incohérences du système...


    • #1420837

      Ce système est effectivement difficile à tenir... Dans l’ état actuel. Soit on creuse dans les abus et les taxtes... Mais on coule toute la population active. Sois on remet de l’ordre...
      "demain la gouvernance globale ou la révolte des nations" ? Je n’ sais pas effectivement.


  • Thierry Borne, un mec avec une grosse paire.


  • #1420342

    C’est de gens comme Thierry Borne dont on a aussi besoin

    On est dans le concret

    Si l’on se souciait de cette parti pragmatique avec ce soucis et cette efficacité on changerait certainement bien des points même dogmatiques qui vont passionner aussi le peuple et parfois les dogmes vont asphyxier le peuple et le faire sur réagir parfois...

    Mais là en partant du pragmatique comme ici on comprend que le peuple est soutenu dans son ensemble et sans aucun clivages. Et guidé dans des démarches de rassemblement cohérents

    C’est aussi Gratter le vernis pour mettre a jours ce qui ne va pas.
    Le reste en découlera par une saturation des bavures politiques etc. Car si les gens font Ensemble des constats simples on peut arriver a des changements bien plus complexes, car chacun a son niveau prenant conscience , main dans la main, ce qui est l’ appel lencé, on peut changer la donne et oublier les clivages ethniques et dogmatique par du pure bon sens.
    Laissant les cultures libres dans ce cadre là simple sur l’ économie qui perd toute humanité, je pense que c’est la voie vers le vivre ensemble la plus saine....

    Merci pour cette réflexion que cela m’ apporte comme a d’autres je n’ en doute pas.

    On sort de l’ idéologie et on rentre dans le pragmatique sans parler de partis , religions etc c’est je crois la voie a suivre pour unir le pays a la base et un peu plus haut gagner du terrain... Vous êtes en avant garde de cela et on en est , moi le premier reconnaissant.


  • ENFIN un plan d’action simple intelligent et prêt à l’emploi.


  • Très bien, très bonnes idées !


  • Dommage que cet entretien soit en compétition avec "L"heure la plus sombre". Car il méritait largerment la une du site. Les idées, le parcours et les analyses de Thierry Borne peuvent inspirer et éclairer beaucoup de gens.


  • Décidément, j’aime beaucoup ce monsieur.
    Un vrai bonhomme.
    Longue vie !

     

  • J’ai lu pratiquement tous vos commentaires, mais je suis obligé
    de synthétiser pour dire " ils ne vous manque plus que la tétine et le biberon.
    Certains d’entre vous sont des patrons, et c’est bien ça le pire !
    Les politiques et fonctionnaires ont de beaux jours devant eux.
    Vous n’avez pas encore compris que l’argent que vous versez au Rsi ou msa, en temps que patron, ne va pas au Rsi et msa en réalité.

    C’est pour payer leurs 6 millions de fonctionnaires, qui n’ont pas
    d’objectifs de productivité, et qui vont partir en retraite en très bonne santé à vos frais.
    Pas où peu de jours dé carence en cas de maladie, 4 mois dé congés payés dans l’éducation nationale, et de multiples volent en bandes organisées.
    Que reste t’il à l’entrepreneur, rien !
    Avec tout cela, vous n’avez même pas de fonds propres pour réinvestir dans votre entreprise pour la faire progresser afin qu’elle ne meurt. Et quand, vous avez du fric, c’est du crédit bancaire.
    Quand je prend l’exemple de Alain Soral qui fait uniquement 10% de profit, une fois qui a payé son ursaff, loyers, salaire, sécu, j’en suis malade. Non, l’entreprise française, est la plus taxée au monde. Allez voir les entreprise en Angleterre, Allemagne, Italie, espagne vous verrez que ça n’a rien à voir ! Et c’est bien pour cela qu’il n’y a pas d’emplois, de croissance, et de développement en France ! Trop de racailles fonctionariales à abreuver !
    En Allemagne 50 fonctionnaires/1000 habitants. En France 95 fonctionnaires/1000 habitants. Cherchez l’erreur. Presque le double.

     

    • #1423772
      le 19/03/2016 par Le survol en bande organisée
      Sécurité sociale, mutuelles, RSI : entretien avec Thierry Borne

      @Sonny
      "En Allemagne 50 fonctionnaires/1000 habitants. En France 95 fonctionnaires/1000 habitants."
      Heu c’était avant ou après la fermeture du Bar des Sports que vous avez fait vos calculs ? Vous les tenez d’où vos chiffres ? (précisément je veux dire, pas "un gars qui connait un gars qui...") Allez donc dire ça aux infirmières qui ne peuvent même plus se faire payer leurs heures sup’ parce qu’il y en a trop... Ou aux maires des communes désertifiées parce que plus de Bureau de Poste, plus de Trésorerie de proximité, plus de Gendarmerie, plus de Caserne...
      Le problème est ailleurs et le Système lui le sait ; raison pour laquelle il laisse les gens s’écharper au sujet de polémiques foireuses en mode Guerre de tous contre tous : hétéros contre gays, Français récents contre Français moins récents, salariés contre patrons, privé contre public, etc. Bien à vous.

      @Modérateur E&R
      "Trop de racailles fonctionariales à abreuver !"
      Je ne crois pas qu’insulter une partie de la population active (si, si !) fasse partie du Projet de Réconciliation... Bien à vous aussi.

      Plus sérieusement moi je croyais que la Dette nationale était due aux taux exorbitants payés par la France sur les Marchés privés, le montant desdits intérêts payés depuis 1973 correspondant à peu près au montant de ladite Dette... Si j’en crois Alain S. Mais j’ai peut-être mal compris...

      En outre, je ne connais pas en détail la situation de M. BORNE, mais je crois savoir qu’un Décret se prend en Conseil des Ministres, pas à l’Assemblée Nationale. En particulier en ce qui a trait à la TVA : celle-ci est discutée en fin d’année N pour l’année N+1 et intégrée au Projet de Loi de Finances voté par le Parlement. Une décision modificative peut effectivement intervenir en cours d’année N+1, mais pas d’un coup de baguette magique. Ou alors je demande à voir le fac-similé du texte parce que là...

      Enfin, ce que M. BORNE omet de préciser, c’est la manière dont fonctionne l’application d’un taux de TVA : celle qui est facturée au client (prestation TTC) est reversée à l’Etat. Celle qui est payée par l’entreprise (achats divers) est déduite du résultat final. L’opération blanche est éventuellement ajustée mensuellement par un remboursement de Crédit de TVA (différence entre TVA collectée et déductible).

      Quand on traite un sujet faut le faire sérieusement... ou pas du tout.


  • L’état francais coûtait 40 milliards dans les années 90, aujourd’hui, il coûte 68 milliards.
    Tous les états de l’ue cherchent à réduire leurs dépenses d’état pour développer l’emploi du privé qui est un emploi à valeur ajoutée. Sauf la France.

    L’Élysée coûte 100 millions d’euros/an au contribuable, et la maison blanche 50 millions/an.

    Aux USA,15 ministres 250 millions d’habitants, en France 40 ministres
    65 millions d’habitants.
    Vous trouvez ça normal ?

     

    • Et encore, c’est de notoriété publique que l’état ne sert à rien et se conforme aux règles dictés par l’Europe, c’est donc 40 ministres de trop puisqu’ils n’ont "aucun pouvoir". On ne parle même pas des assistants par ministre ou des autres fonctionnaires qui ont encore moins d’utilité comme les députés régionaux ou les maires de secteur comme celui que j’ai contacté récemment et qui était incapable d’intervenir.

      Paraîtrait qu’on y bouffe bien...


  • Commentaires suivants