Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Syrie : crimes et propagande

Conférence de Jean-Claude Antakli et Damien Viguier à Nice – 20 décembre 2015

Conférence organisée à Nice le 20 décembre 2015 par l’association Culture populaire, avec Jean-Claude et Geneviève Antakli, ainsi que Maître Damien Viguier. La salle était comble ce jour-là et le public fut très attentif aux témoignages et analyses des invités.

 

Première partie – Intervention de Geneviève et Jean-Claude Antakli :

 

Seconde partie – Intervention de Me Damien Viguier :

 

Troisième partie – Questions du public :

 

Interview de Me Damien Viguier en partenariat avec « Les Non-Alignés » :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1407061
    le 27/02/2016 par Voyez vous ? Pas du tout !
    Syrie : crimes et propagande

    SAHARTV - La conseillère politique et médiatique du président syrien Bachar Assad, a déclaré, à l’Agence de presse officielle syrienne,Sana, que les participants à la Conférence du dialogue international ’Volda" à Moscou.

    Le gouvernement syrien avait demandé, depuis les années 80 à la communauté mondiale de présenter une juste définion du terrorisme ; mais les Etats-Unis et l’Occident s’opposent à le faire, car définir le terrorisme signifie que l’occupation devrait être considéré comme l’une des pires formes du terrorisme, ce qui s’applique à l’occupation de la Palestine par Israël", a-t-elle fait remarquer.

    Pour la conseillère politique et médiatique du président syrien, on n’a tendance à parler du terrorisme que lorsqu’il s’agit des Musulmans et du Moyen-Orient, alors que aucune définition du terrorisme n’a été présentée, concernant les crimes commis par le régime israélien, la prison de Guantanamo et les autres prisons américaines.

    http://francophone.sahartv.ir/infos...


  • #1407224
    le 27/02/2016 par vlalenivo
    Syrie : crimes et propagande

    C’est un syrien d’origine qui parle de son amour de notre Culture... Comme le Grand Mufti (sunnite pour les grincheux...) qui parle de respect, malgré la colonisation post-ottomane... Certains "français" devraient prendre exemple !


  • #1407328
    le 28/02/2016 par Libre de penser ce que je veux
    Syrie : crimes et propagande

    J’apprécie beaucoup l’approche pédagogique de Me Viguier, quelqu’un qui réfléchit à ce qui l’entoure. Il ne se contente pas du prémâché habituel et va au-delà. C’est un cérébral qui sait aussi inviter son public à devenir curieux pour cela il lance quelques piques ça et là mais en douceur. Il se rapproche d’un P. Hillard, M. Sigaut, E. Chouard.

    D’ailleurs, pour ceux que cela intéresse, Civitas organise un colloque à Paris 15è avec P. Hillard, Me Viguier, JM. Vernochet, JM Le Pen et Mère Agnès-Mariam de la Croix aborderont différents sujets autour du thème "de la guerre au Proche-Orient à l’immigration et au terrorisme en Europe".


  • #1407553
    le 28/02/2016 par Psycho & Logique sont dans un bateau
    Syrie : crimes et propagande

    Me Viguier pose la question « Que se passe t-il ? ».

    La pensée (qui pose la question) est la réponse de la mémoire.
    La mémoire ne connaît que le connu.
    Le connu – étant le passé – reste par conséquent le détenu de ses limites, comme c’est le cas du conflit.

    Considérons que le fait de voir (d’écouter, de penser, de sentir, de parler… ) est un acte ;
    Que le fait de voir et d’agir produit de l’énergie ;
    Et que voir pour > ensuite > agir cause la perte d’énergie.

    A ce stade nous souhaitons une réponse à la question qui se pose, sachant que le désir est le mouvement de la sensation.

    Le souhait (ou désir) intervient soudain lorsque la pensée crée l’image, en s’appuyant sur le connu.

    Ainsi où se niche l’action de l’intelligence qui permet de répondre à la question « Que se passe t-il ? » et non pas celle du désir qui donne une réponse mentale, celle du connu qui ne répond pas !

    Distinguons « Désir » et « Bonheur ». Désir est lié à douleur (induit par la mémoire qui se souvient du plaisir) dans le champ de la pensée tandis que bonheur hors cadre a pris dans la nouveauté de la hauteur et n’a pas d’opposé.

    Ainsi où donc se niche t-elle ?

    La niche n’est-elle pas destinée à un chien ? Voilà que la pensée en soi parle de fidélité et à qui l’on appartient.

    Petit rappel : l’ingérence de la pensée au niveau des sensations (par la création d’une image provenant de la mémoire) crée la contradiction, le conflit, l’incomplétude de l’accomplissement…

    C’est à la perception du rappel, ci-dessus, que naît l’intelligence. La compréhension est elle aussi une perception (au sens de sensation). Nous pouvons la percevoir comme la prise de conscience semblable à l’aspect spirituel du vécu.

    Voyez-vous - dans la familiarité si vous nous l’accordez - Me Viguier l’endroit de la transition ? Le lieu où la pensée (psycho & logique) ne s’ingère pas dans les sensations et par conséquent dans la relation à l’autre. Si oui, cela doit être une bien belle place.

    Dans la mesure où vous interrogez les psycho( … )s - et sans s’immiscer - le Docteur en Pyscho & Logique que nous sommes dirait que vous faites le vide… de l’inutile. Ne le dites vous pas vous-même « J’essaie de comprendre ce qui se passe en agissant  ».

    Suite…


  • #1407555
    le 28/02/2016 par Psycho & Logique sont dans un bateau
    Syrie : crimes et propagande

    Suite…

    Seulement, ayons à l’esprit que le cerveau en tant qu’organe de liaison, en l’absence de référence à stocker, se sent insécurisé. Et, pourrait-on croire dysfonctionne au regard du conditionnement des élites expertes autoproclamées. Un dysfonctionnement étiqueté si fortement qu’il ferait se précipiter dans le retrait ou la retraite spirituelle, loin de la vie en société.

    Cependant, voir le processus d’insécurité lié au fonctionnement de la pensée donne au cerveau une véritable liberté de penser. Ce dont a si tant besoin la pensée qui sait bien que la liberté de penser ne provient pas, ni n’existe dans l’espace limité du cerveau. Mais son attrait pour la vie est si grand qu’il sait accueillir la liberté.

    Dans la permission d’une prescription psycho & logique - sans ingérence - nous inscrivons que la bonne heure est celle où nous répondons totalement à la sensation de tout son être, de tout son cœur, corps et esprit avec passion : « Oui ».
    Et, ainsi se détache la mémoire devenue inutile (à un degré où elle n’a plus sa place) qui induit la répétition de l’âme désolée d’être attachée partiellement au conflit selon sa crainte d’être seule, comme en exil loin de ses racines. Et l’instant devient grave. Et la tristesse se saisit d’elle… Néanmoins, le voir donne l’espoir de deux qui se reconnaîtront, puis trois, voire quatre et ainsi, de suite… Ensemble dans la reconnaissance, à un autre niveau, de l’extraordinaire trajectoire du cerveau, de la mémoire et de son histoire.

    Bien à vous Me Viguier et au peuple de Syrie ;
    Et bonne route à la bonne heure sur celle de Damas et/ou d’ailleurs.


  • #1407611
    le 28/02/2016 par Yves Dubois
    Syrie : crimes et propagande

    Je suis heureux de pouvoir visionner le contenu plus l’encart de cette excellente conférence à laquelle j’ai assisté.
    L’encart de Maître Viguier, nous offre une réflexion juridique et même philosophique des temps présents.


  • #1407921
    le 29/02/2016 par Abdu
    Syrie : crimes et propagande

    Il est vrai, comme le fait souligner Viguier, qu’on ne déclare plus la guerre ; on l’a fait tout en faisant croire aux masses qu’il n’y en a pas ! Et si parfois, la terreur de la guerre arrive jusqu’à elles, arrive à franchir « l’espace sous contrôle », cela peut être tout bon pour renforcer encore plus le Système : la peur étant la mère de la morale, la mère de nos comportements.

     

    • #1408178
      le 29/02/2016 par karimbaud
      Syrie : crimes et propagande

      cette hypocrisie des nations, cher Abdu, correspond bien à ce fameux " utilitaire " ( cf. Marion Sigaut et Les Lumières.. ) qui sert les desseins impériaux inavouables ( du moins tant que le Pouvoir n’est pas pris entièrement et que les masses ont l’outrecuidance de réfléchir encore un peu )...les mafieux mondialistes ont des accords tacites qui permettent de ne pas appliquer le droit international ( ou de l’appliquer via la célèbre double éthique chers à ces bourreaux ), lequel par voie de conséquence auraient pu bénéficier aussi aux vilains estampillés dictateurs par l’Empire ( Kadhafi, Chavez, Hussein...etc )...pas de guerre officiellement mais un état de prédation larvé et permanent, une " guerre d’usure " où les morts collatéraux ne comptent pas ( comme bien admis par la salope Allbright concernant l’Embargo sur l’Irak )...y a pas de morts on vous dit pisqu’y a pas de guerre !...Maître Viguier est vraiment hautement estimable et il mérite une audience encore plus conséquente ; cet homme est précieux .


    • #1408643
      le 01/03/2016 par Yoyo et Cache-cache
      Syrie : crimes et propagande

      "La peur étant la mère de la morale, la mère de nos comportements".

      La peur (comme la joie) est une sensation immédiate. Elle ne se pense pas en tant que "mère", "morale" ou en d’autres termes. En la pensant on en fait de la douleur ou inversement du plaisir dans un cycle sans fin et par conséquent sans naissance possible.
      Et l’énergie quitte le corps pour se réfugier dans le conscient et là c’est la mort. C’est la Terre qui nous porte. Les peuples dans la guerre le savent bien. Les orientaux sont de grands penseurs. C’est croissant et fertile.
      M. Viguier a bien de l’équilibre d’y être accueilli.

      Il y a pour chacun un instant où la pensée a pris place dans la sensation, comme une objection à ce moment particulier où Dieu nous parlait.

      Retourner dans son coeur à cet instant c’est à nouveau Lui sourire à travers toutes les fois où la morale a dit qu’une mère n’était pas disponible pour son enfant ; qu’elle ne l’était pas dans les fait et qu’en cela elle lui a ouvert l’accès au mysticisme.


  • #1408062
    le 29/02/2016 par Weninger
    Syrie : crimes et propagande

    L’interview de Me Viguier est impressionnante !

    Bravo à lui, que Dieu le protège.