Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Trump nomme le général James Mattis à la Défense

Opposé aux colonies israéliennes, mais très hostile envers l’Iran

Au début de sa tournée de remerciements pour ses électeurs, le prochain président des États-Unis Donald Trump a annoncé jeudi qu’il entendait confier la tête du Pentagone au général à la retraite James Mattis, un militaire au franc-parler surnommé « l’enragé ».

James Mattis était l’un des « finalistes » pour ce poste crucial de la prochaine administration, alors que Donald Trump a promis d’intensifier la guerre contre les jihadistes du groupe État islamique en Syrie et en Irak, deux théâtres d’opérations que le général connaît bien.

« L’enragé, il est excellent », a-t-il annoncé en surprenant les milliers de partisans venus le voir à Cincinnati, dans l’Ohio, l’un de ces États remportés par le républicain le 8 novembre dernier.

L’enragé (« mad dog ») est le surnom de James Mattis, 66 ans, qui serait le premier ex-général à devenir secrétaire à la Défense depuis 1950. Donald Trump l’avait récemment encensé, se disant notamment « impressionné » positivement par sa position anti-torture.

La future administration Trump comptera donc au moins deux anciens généraux, avec Michael Flynn, nommé conseiller à la sécurité nationale. Une situation inédite, qui risque de faire lever quelques sourcils dans un pays qui, depuis ses origines, a toujours exigé un strict contrôle des militaires par le pouvoir civil.

Le Congrès devra en outre accorder une dispense à l’ex-général Mattis, une loi interdisant en effet aux anciens militaires de devenir secrétaire à la Défense pendant sept ans : une condition qui visait à sanctuariser la direction civile du ministère. Or James Mattis a quitté l’armée en 2013 seulement.

La sénatrice démocrate Kirsten Gillibrand a d’ores et déjà annoncé qu’elle refuserait de faire une exception pour le général Mattis. Mais celui-ci reste populaire auprès des parlementaires américains. C’est « un leader extraordinaire qui suscite l’admiration rare et spéciale de ses troupes », a déclaré le sénateur républicain John McCain.

Lire la suite de l’article sur lapresse.ca

 


 

Quelques positions de Mattis en politique étrangère (avant sa nomination)

 

Israël / Palestine

Mattis soutient une solution à deux États pour la paix entre Israël et la Palestine. Il affirme que la situation actuelle en Israël est « intenable », que les colonies nuisent aux perspectives de paix et qu’elles pourraient mener à une situation d’apartheid en Cisjordanie [1]. En particulier, il considère que l’absence actuelle de solution à deux États irrite les alliés arabes des États-Unis et nuisent à l’estiment qu’ils portent à Washington. Mattis soutient fortement le processus de paix de John Kerry au Proche-Orient, et apprécie qu’il soit concentré « comme un rayon laser » sur la solution à deux États [2].

 

L’Iran et les alliés arabes

Mattis considère que l’Iran est la principale menace qui pèse sur la stabilité du Proche-Orient, avant Al-Qaïda et Daech. Mattis déclare : « Je considère Daech comme rien de plus qu’une excuse de l’Iran pour continuer de mal se comporter. L’Iran n’est pas l’ennemi de Daech. [Les Iraniens] ont beaucoup à gagner des problèmes que Daech crée dans la région. »

Concernant l’accord sur le nucléaire iranien, bien qu’il le considère comme faible, il pense qu’il ne doit en aucune manière être rompu : « Nous allons simplement devoir reconnaître que nous avons un accord de contrôle de l’armement imparfait. Et que ce que nous avons obtenu, c’est une pause nucléaire, pas un arrêt. » [3]. Mattis avance que les inspections nucléaires pourraient ne pas suffire à empêcher l’Iran de développer la bombe, mais que « au moins, nous aurons de meilleurs renseignements sur d’éventuelles cibles en cas de conflit à l’avenir [4] ».

- Traduction E&R -

L’administration Trump changera-t-elle la politique des États-Unis ?
Des clefs pour comprendre, chez Kontre Kulture :

D’autres nominations de Donald Trump, sur E&R :

 






Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1614480
    Le 2 décembre à 12:20 par Hussin
    Trump nomme le général James Mattis à la Défense

    Ça promet d’être la fête les gars, encore un de plus contre l’Iran, en effet Trump ça trompe énormément, l’Iran toujours la bête noire des usa et Trump n’y changera rien.

     

    Répondre à ce message

    • #1614840
      Le 2 décembre à 21:28 par Str
      Trump nomme le général James Mattis à la Défense

      Moi m’en fou de l’Iran... ce que je sais c’est que lorsque les USA ont massivement bombardé Baghdatis en mars 2003, lol les iraniens ont envoyé un message aux Us pour leur dire qu’ils voulaient négocier un accord. Et c’est pas une rumeur c’est sourcé diplomatiquement.

       
    • #1614988
      Le 3 décembre à 04:15 par Révolutionnaire khoméiniste
      Trump nomme le général James Mattis à la Défense

      @Str : L’authenticité des déclarations de la "source diplomatique" à laquelle remontent ces allégations est débattue, y compris par l’ancien Conseiller à la Sécurité nationale Stephen Hadley. Il pourrait s’agir de simples affabulations.

      A supposer néanmoins que l’information soit véridique, cela prouverait quoi ? L’accord sur le nucléaire n’a pas été suivi d’un réalignement géopolitique de l’Iran non plus. Les différents resteront massifs en dépit de ce genre d’accords, et c’est précisément parce que l’Iran n’a jamais mis fin à sa résistance résolue contre l’oligarchie impériale, que le régime étasunien (du moins sa composante désignée comme Etat profond) continue à manifester autant d’hostilité à son égard qu’auparavant. La guerre psychologique et militaire de l’empire contre l’Iran et ses alliés (agression de la Syrie) s’est intensifiée depuis le début des négociations diplomatiques.

      Secondement, l’initiative aurait émanée de l’ex-président réformateur Khatami, tandis que le Guide Supreme se serait opposé à plusieurs passages du texte. Donc, quoiqu’il en fut, l’hypothétique proposition iranienne, telle que rapportée par la source suisse, n’aurait de toute facon pas été suivie d’effet. Comme chacun le sait, la vie politique, ainsi que le pouvoir politique en Iran sont pluralistes, si bien que la position d’un responsable sur une question donnée (y compris celle des relations à entretenir avec les Etats-Unis) n’est pas nécessairement partagée par l’ensemble des acteurs clés. Ne pas confondre le mode de gouvernance en Iran avec le baasisme version Saddam, ni avec le féodalisme séoudien.

      Troisièmement, si vous cherchez à suggérer que Téhéran se déballonnait face à l’"hyper-puissance" étasunienne désormais installée à ses frontières, le soutien iranien à plusieurs groupes armés combattant les forces étasuniennes en Irak prouve le contraire.

      En conclusion, rappelons la proximité stratégique entre l’Irak de Saddam et l’OTAN tout au long de leur agression conjointe contre l’Iran de 80 à 88 (financement intégral de l’effort de guerre irakien par les pays du CCGP, fourniture massive par l’Occident de précurseurs pour armes chimiques, d’armements en tous genres, de pilotes de chasse, d’images satellitaires en temps réel, de soutien diplomatique à l’ONU, de frappes étasuniennes directes contre la marine iranienne, etc), symbolisée par la célèbre poignée de main entre Rumsfeld et Saddam.

       
    • #1615084
      Le 3 décembre à 11:02 par Str
      Trump nomme le général James Mattis à la Défense

      Je ne suppose rien. Je ne nie pas les erreurs de Saddam. Mais les iraniens font pareil. Les milices chiites n’ont jamais combattu l’invasion de l’Irak ou sporadiquement. La résistance était bassiste ou sunnite. Au contraire j’ai vu les chiites applaudir les US Marines.

       
  • #1614508
    Le 2 décembre à 13:34 par jedgreen
    Trump nomme le général James Mattis à la Défense

    Pour ceux qui suiventTrump depuis quelques mois ce n’est pas une grande surprise. Trump n’a pas souvent parlé de L’Iran en bons termes. Voir jamais.

     

    Répondre à ce message

    • #1614591
      Le 2 décembre à 15:42 par Le Goy
      Trump nomme le général James Mattis à la Défense

      OK, mais que peut-on dire de bon à propos de l’Iran ? Est-ce un pays d’immigration et ça m’aurait échappé ?

       
    • #1614930
      Le 3 décembre à 00:06 par Bob
      Trump nomme le général James Mattis à la Défense

      @Goy
      Ce qu’on pourrait dire de bon sur l’Iran, c’est que c’est un pays souverain anti-impérialiste, anti-sioniste, et anti-saoudien.

       
    • #1615071
      Le 3 décembre à 10:27 par Le Goy
      Trump nomme le général James Mattis à la Défense

      @bob
      Il paraît. Mais c’est aussi un pays où on pend les homosexuels (on s’est tous fait traiter de pd sans pour autant l’être), où il est interdit de s’habiller comme on veut (pas seulement pour les femmes), où la religion est prépondérante partout, etc. C’est sûrement un très chouette pays, mais bizarrement, tous les iraniens que j’ai rencontré m’ont dit que c’était l’enfer d’y vivre. Être antisioniste, ça ne devrait pas être un critère de sympatie, ça devrait être la norme, comme ça a toujours été le cas.

       
  • #1614515
    Le 2 décembre à 13:55 par Liberté
    Trump nomme le général James Mattis à la Défense

    S’il est engagé contre les colonies Israéliennes c’est un bon point .
    Par contre s’il engagé contre l’Iran c’est un mauvais point , il me
    semble déjà que Trump à pris de nouvelle sanction cotre l’Iran , ça ,
    ça ne va pas dans le sens de l’équilibre des droits de chacun des
    pays de cette zone . Ce n’est pas bon pour la suite...

     

    Répondre à ce message

  • #1614520
    Le 2 décembre à 14:05 par stef1304
    Trump nomme le général James Mattis à la Défense

    Si John Mac Cain est pour... ça sent mauvais.

     

    Répondre à ce message

  • #1614610
    Le 2 décembre à 16:07 par kyes
    Trump nomme le général James Mattis à la Défense

    Ménage-t’il la chèvre et le chou ? Les colonies Israhelliennes en premier, l’Iran en second...dommage collatéral pour ce qui peut attendre ?

    En tous les cas, il est fort pour brouiller les cartes...plus qu’à prier pour que ce ne soit pas le peuple qui soit encore le dindon de la farce !

     

    Répondre à ce message

  • #1614616
    Le 2 décembre à 16:12 par le malin
    Trump nomme le général James Mattis à la Défense

    Plus ça va et plus je me dit que cette campagne était une vrai mascarade, bientôt Trump va nous dire que la Russie est finalement un Danger et que l’Otan est nécessaire.

     

    Répondre à ce message

    • #1614877
      Le 2 décembre à 22:30 par pangloss
      Trump nomme le général James Mattis à la Défense

      C’est la prochaine étape.
      Je l’avais dit à un pote il y a quelques jours.
      Trump est entrain de recevoir sa feuille de route.
      Il a déjà commencé avec des sanctions contre l’Iran et vous savez bien que c’était une des principales revendications de l’AIPAC,

       
  • #1614645
    Le 2 décembre à 17:06 par Robin
    Trump nomme le général James Mattis à la Défense

    "Un pays qui, depuis ses origines, a toujours exigé un strict contrôle des militaires par le pouvoir civil." Je comprends mieux le côté vas-t’en-guerre des Ricains ! Les bureaucrates qui ne voient pas la guerre et ne la font pas n’ont pas de problème à envoyer leurs militaire la faire : ils ne savent pas ce que c’est.
    Concernant le général américain sur l’Iran, rien de surprenant. Je ne vois pas quelqu’un faire carrière dans l’US Army en admirant les Iraniens. C’est un peu le chef de l’Axe du Mal quand même . Flynn qui était seulement dubitatif quant à la guerre en Syrie avait déjà des problèmes !

     

    Répondre à ce message

  • #1615075
    Le 3 décembre à 10:43 par Sedetiam
    Trump nomme le général James Mattis à la Défense

    C’est à dire que l’Iran s’évertue à vouloir vitrifier le "porte-avions blanc" que les US, grâce aux anglais, ont placé auprès de "leurs" ressources pétrolières et autres lieux-dits Qatar, Arabie Saoudite, etc.
    Porte-avions pour ne pas dire Arche de Noé.

     

    Répondre à ce message

  • #1615527
    Le 4 décembre à 00:20 par nm
    Trump nomme le général James Mattis à la Défense

    Il est sur les memes positions qu obama ou les dirigents francais.
    Trump a été élu par les perdants de la mondialisations, mais il ne fera pas de virage important.

     

    Répondre à ce message